Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Mer 24 Avr 2019, 01:59



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Nureim
MessageMessage posté...: Mer 30 Jan 2019, 11:24 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6250
PX:
Dans la ville de Qelifu, 8 Duodecir 569 ApF, bien avant l’aube
Là où chacun a passé la nuit, Beorth, Erédin, Freya, Sébastian
Selon à qui on aurait posé la question, il était soit très tôt, soit très tard cette nuit-là, mais par le froid qui régnait au nord par cette nuit de début de printemps, il n’y avait pas grand-monde à qui poser la question. Dans la réalité, le lever de l’astre soleil était certainement plus proche que son coucher, mais l’écart n’était pas non plus particulièrement important, et il faudrait déjà que le ciel ne se dégage s’il l’on voulait pouvoir apercevoir celui-ci en ce jour.
Par ce froid glaciale, les rues de la ville étaient presque désertes, à cette heure, si l’on exceptait les patrouilles qui rendaient la ville sûre. Bien sur, ici et là pouvait-on trouver quelque habitant vaquant à ses occupations, probablement illégales pour avoir lieu à cette heure, mais même ainsi les rues étaient presque vides, le froid et la fine bruine qui tombait sur la ville incitait même les voleurs à rester chez eux, dans des maisons bien isolées où des feux rendaient la vie agréables, même une fois ces derniers éteints pour la nuit. La vie était calme, et ce n’était pas la guerre à l’autre bout du monde qui allait changer cela, pour les rares qui s’en préoccupaient. Et encore, dans cette minorité, nombreux étaient ceux qui se souvenaient de la dernière guerre, et particulièrement tous les avantages qu’elle avait amené ici, relativement loin du front, avec les soldats en permission qui dépensaient leur solde et faisaient profiter la ville d’un apport constant d’argent frais. Pour sur, de nombreux gens étaient morts, mais c’était la vie, et cela n’avait jamais empêché les marchands en tout genre de vendre tout ce qu’il pouvait à qui voulait bien acheter.
Tout était calme donc, et la majorité des habitants dormaient, et même les autres ne valaient guère mieux lorsque les habitants eurent le droit à un réveil expéditif, pour ceux qui le purent : des cris venait de l’ouest de la ville, et on pouvait voir qu’un incendie formidable s’était déclenché, le genre qui nécessite des moyens magiques pour s’arrêter, ou risque de faire de gros dégâts. D’autres illuminations éclairaient la nuit, très faibles en comparaison, semblant se diriger vers une forme surplombant la ville, difficile à discerner malgré la lueur en dessous.
Ce ne furent toutefois point ces bruits qui réveillèrent les aventuriers dispersés dans la ville, car il fallait du temps à un évènement pareil pour traverser la ville suffisamment pour réveiller des gens. En effet, il n’avait pas fallu longtemps entre le début des troubles et le moment où quelqu’un vint tambouriner à leur porte pour les réveiller, sans respect ni pour leur sommeil, ni pour celui de leur voisin.


- Madame/Messire, disait la personne en même temps qu’elle frappait, selon la personne qui devait se trouver à l’intérieur, ouvrez, c’est urgent !

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Jeu 31 Jan 2019, 00:54 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 11 Nov 2018, 16:30
Messages: 19
Sébastian était arrivé à Qelifu il y a de cela trois jours déjà, son ordre l'avait mandaté sur une simple mission d'escorte et celle ci étant menée à bien, il profitait d'être dans la grande ville pour répandre la bonne parole. Après tout, lorsqu'un Serviteur Hospitalier ne recevait pas d'ordre direct, prêcher et faire le bien restait leur devoir premier tout comme sa volonté première si bien que si très peu eurent vent du prénom du moine, beaucoup savaient qu'un fidèle de Fimil arpentait les rues pour y dispenser ses miracles et logeait, comme souvent, chez l'habitant.

La veille, le clerc n'avait pas chômé : grâce aux dons divins accordés certains purent retrouver la vue, boire à leur soif et manger à leur faim, travailler avec le moins d'efforts possible, guérir de leur maux, etc ... Pour cela, pour ce qui était œuvré dans le sain nom de Fimil, aucun versement ne fut réclamé mais la simple promesse de prêter à leur tour main forte à ceux qui en avait besoin. Cette promesse, jamais Sébastian n'irait la vérifier, accordant sa confiance purement et simplement, et cela encourageait bien des fois ses "débiteurs" à tenir leur parole par bonne volonté. Entre autres miracles, il avait hier soigné un jeune paysan atteint de pneumonie, ravissant père et mère heureux de savoir leur fils sauver. La petite famille le convia donc pour le souper et la nuit dans leur demeure en bordure de ville, fier de partager leur repas avec un membre de l'Ordre qui, par respect pour ses hôtes et par habitude, se satisfit d'une soupe à l'oignon bien chaude et de pain sec à y faire tremper avant de gagner sa couche tôt dans la soirée, mais pas sans avoir partager quelques parties d'un jeu local.

Levé en sursaut, le prêtre fut tiré de son paisible sommeil par cette voix tambourinante. Il se redressa, sur ses gardes, avant de retrouver ses repères et se précipita pour s'informer de ce que l'on pouvait lui vouloir. Il en avait bien une idée car sans doute une aide divine serait réclamée, c'était là surtout ce que l'on savait de lui en ville où il n'avait rarement recourt à la force, et bien entendu, il serait prêt à l'accorder ... si toutefois ce qui lui restait de magie le lui permettait ...

_________________
Fche de Sébastian, par Wellby
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Jeu 31 Jan 2019, 11:26 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 01 Nov 2018, 19:39
Messages: 15
8 Duodecir 569 ApF, voila deux mois que Erédin Fumdor avait été engagé par la ville de Qelifu dans un escadron spécial sensé s'occuper des problèmes trop grand, ou trop étrange pour les simples hommes de la garde. L'halfelin avait accepté, attiré par la promesse d'aventures et de conflits que le poste promettait. Mais le moine de Roen était déçus et pensait à démissionner.

Il avait certes eu à rattraper à la courses des voleurs de grand chemins qui échappaient à la garde depuis longtemps et à combattre quelques animaux sanguinaires qui s'attaquaient aux populations dans les champs autour de la ville.

Mais rien de tout cela n'était de nature à passionner le bouillant fidèle de Roen. La ville était trop calme et la guerre trop loin, cependant Erédin continuait à s’astreindre à une discipline de fer. Cela n'était en rien une obligation stricte du culte de Roen, après tout les guerriers sont de tous type mais la vie monacale est souvent réglée comme ça. Les moines n'ont, quelque soit leur culte, que rarement de temps à perdre.
Les journées d'Erédin lorsqu'il n'avait pas de missions étaient toute très semblable: couché avec les poules, levé avant l'aube pour un petit déjeuné et des exercices physiques intense jusqu'à ce que le reste de la ville se réveille.
Puis des patrouilles régulières, dans les rues de la ville le matin et depuis les toits l'après midi.

Erédin vivait dans une grande chambre loué au mois au dernière étage d'une auberge de qualité situé plus ou moins au centre de Qelifu, le tout était payé par la ville. C'était une de ses rares exigence quand il était arrivé plein d’entrain à l'idée de se battre. La position centrale permettait d'intervenir au plus vite n'importe ou, le dernière étage facilitait le passage par les toits permettant à quelqu'un d'aussi agile que le moine de Roen d'atteindre en un temps record en sautant de toit en toit n'importe quel point stratégique de Qelifu

Lorsqu'on tambourina sur sa porte Erédin n'était pas encore réveillé mais il était bien plus proche de la fin de sa nuit que de son début si bien qu'il ne lui fallut que quelques secondes pour que son esprit ne se mettre en route et répondes à l'injonction de son interlocuteur.

Tout en se levant et en commençant à enfiler quelques vêtements Erédin répondit.


- Entrez, ne perdez pas de temps à frapper une porte, que se passe t'il ?

Le temps que l'inconnu n'explique même en quelques mots l'urgence de la situation le moine serait largement équipé pour la guerre.

_________________
Erédin en statistique.
Erédin en image.
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Lun 04 Fév 2019, 18:00 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 30 Oct 2018, 10:48
Messages: 11
Endormi dans la chambre qu’il louait, Beorth se réveilla par le ruit à la porte, qui ne tarda pas également à réveiller la dame à côté de lui. Une dame de petite vertue, mais après tout, il était à Qelifu pour passer du bon temps en attendant de retourner au front, et ce qu’il faisait de sa solde ne regardait que lui. Qui pouvait donc bien venir le déranger ici et à cette heure ? Il était en permission ! Mais bon, il semblait que c’était pour lui, et si ça tapait ainsi, tout portait à croire que la personne ne partirait pas d’elle de si tôt.
L’établissement était correct, dénué de maladie et d’insectes dans la literie, ce qui était déjà bien plus que ce que pouvaient dire bons nombres d’endroits, et en plus la professionnelle connaissait son métier, aussi cela ne faisaient guère trop longtemps qu’il s’était endormi, et voilà qu’un hurluberlu venait frapper à sa porte.
Se levant, il indiqua à la dame de rester au lit, peut-être pourraient-ils continuer plus tard ce qu’ils avaient interrompu un peu plus tôt, vu qu’ils étaient réveillé maintenant, et après avoir enfiler rapidement quelque chose pour être décent, il ouvrit la porte pour demander, d’une voix encore partiellement endormie :


- Qu’est-ce que vous voulez à cette heure ? J’avais demandé à ne pas être dérangé !

_________________
Fiche de Beorth
Posture en cours : (+2 JS, +5 Perception, Vision aveugle à 9m)
Manœuvres dépensées : aucune
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mar 05 Fév 2019, 03:20 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Oct 2018, 23:29
Messages: 15
La cérémonie avait été parfaite. Après un long voyage épuisant, passé à entendre des gens, des humanoïdes, piailler sur leurs problèmes insignifiants et regardant plus leur nombril que les plaines et bois magnifiques par lesquels ils passaient, Freyja était heureuse de pouvoir se poser dans un environnement plus familier. Même si Vlad était nerveux du fait du nouvel habitat temporaire, il se calma vite, surtout quand il vit que la rivière non loin débordait de poisson frais. C'était comme une seconde maison pour eux, ou plutôt c'était comme se retrouver chez soi après une longue balade, et ce chez soi était la nature environnante.

Freyja, au contraire de son compagnon animal, n'eut toutefois pas le loisir de se reposer, car la préparation de la cérémonie vint rapidement. Rituels sacrés sur rituels sacrés, elle tenait à tout achever à la perfection, non pas par défit, mais par fierté. Elle voulait que son intégration officielle se passe au mieux, elle tenait à respecter les traditions à la lettre.Vint finalement la grande cérémonie en elle-même, à l'aube du jour même de son anniversaire. Le rituel l'avait tant fascinée qu'émerveillée. Tout le conseil était présent, ainsi que son ancien mentor. Tous s'étaient placés en rond autour d'elle dans un petit bosquet, et observaient la druidesse pendant qu'elle récitait les incantations ancestrales. À la fin, ils l'accompagnèrent. C'était comme si toute la vie de la forêt était synchrone, tous les cœurs battant à l'unisson. Les animaux venaient, curieux, et observaient le rituel. Même Vlad était là, fixant le centre du cercle, sans trop savoir pourquoi, mais il savait qu'il devait observer. les oiseaux chantaient, les ours grognaient et les loups hurlaient. Une série de lumière chatoyantes emplirent momentanément la clairière, avant de disparaître subitement. Le rituel venait de prendre fin, le silence se fit dans les bois, les animaux repartaient à leur occupation première.

Maintenant l'assemblée reconnaissait ses talents de druidesse. Elle en était fière et le montrait, qu'elle le veuille consciemment ou non. Elle avait même reçu un présent de son mentor, un piercing empreint de magie naturelle, en guise de cadeau d'anniversaire et cérémonial. Elle était aux anges.

La cérémonie terminée, Vlade et elle déambulaient dans les rues de la ville, observant avec dédain les coutumes des animaux qui lui étaient le moins sympathiques. La présence de l'ours faisait un peu tâche, mais celle de son amie, dû-t-elle passer pour son maître, calma les esprits. Freyja espérait, en arrivant en ville, qu'une caravane reparte rapidement en direction de son bosquet, mais elle ne fut guère étonnée d'apprendre qu'il lui faudrait attendre plusieurs jours. Prenant son mal en patience, elle décida de repartir dans les bois pour y dormir. Mais les habitudes des humanoïdes étaient étranges, eux qui fermaient les chemins à l'aide de lourdes portes la nuit et refusaient de les ouvrir, de peur que le croque-mitaine ne vienne les mâchonner pendant leur sommeil. Freyja hésitait sur l'origine de cette paranoïa : était-ce parce qu'ils ne savaient pas correctement se défendre, faibles qu'ils sont, ou tout simplement parce que leur avarice les avait tellement poussé à tout détruire qu'ils en étaient venu à se méfier de tout de peur que la nature ne se rebelle ?

Enfin, ces questions philosophiques non débattues -- elle savait très bien où elle considérait la place de toute chose, et préférait profiter de sa journée spéciale -- la barbadruide chercha un coin tranquille en ville pour y passer la nuit. Il fallait dire que se balader avec un ours d'une tonne n'était pas un fait qui ouvrait toutes les portes, et Freyja n'était pas non plus friande de dormir sous un toit...
* À tous les coups, ça va s'effondrer ces machins... * Vlad et elle s'arrêtèrent donc dans une ruelle calme, un peu à l'écart, pour s'y installer pour la nuit à la belle étoile. Une petite palissade de bois séparait l'artère attenante et la ruelle, ce qui faisait un bon poste d'observation, et surtout un bon appui moins froid que la pierre des maisons. Le pelage de l'ours et quelques planches de bois ramassées ça et là suffiraient pour la protéger temporairement du froid et de la pluie, et les dents et le flair de son compagnons des importuns qui auraient des envies de suicide nocturnes.

Elle s'endormit donc sur son oreiller de garde de mille kilos, et fut éveillée brusquement alors qu'un-dit suicidaire venait tambouriner sur la palissade. L'adrénaline redescendait à peine alors qu'elle se remit sur ses pieds, toisant l'énervé, elle même en passe de frapper aussi brusquement qu'il ne l'avait fait sur le nez de ce casse-pieds.


- Tout doux, Vlad, dit-elle à son ours sur les nerfs tout en lui caressant calmement le dos, surtout pour éviter d'avoir à justifier un mort aux gardes. Tu veux quoi ? enchaîna-t-elle sur un ton bien peu amical à l'autre, la voix encore un peu cassée de son réveil brutal.

_________________
Fiche de Freyja, de Vlad, et sorts du jour préparés



Forme animale : 4/4
Rage : 4/4
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Jeu 14 Fév 2019, 16:56 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6250
PX:
Dans la ville de Qelifu, 8 Duodecir 569 ApF, bien avant l’aube
Là où chacun a passé la nuit, puis sous le palais du gouverneur, Beorth, Erédin, Freya, Sébastian
Les accueils différaient selon les lieux, Freya et Beorth donnant un accueil pour le moins dénué de chaleur, à se demander s’ils n’allaient pas agresser la personne qui se tenait face à eux, alors qu’Erédin et Sébastian acceuillaient leur messager avec bien plus de politesse. Montrant à qui la fenêtre, à qui le ciel où se reflétait l’incendie, chacun des hommes en livrée du palais du gouverneur, aisément reconnaissable à quiconque l’avait déjà vu, avec ses couleurs vives et le blason sur la poitrine, au niveau du cœur chez ces humains, indiqua à son interlocuteur :

- Le gouverneur vous a fait mendé, avec d’autres personnes, il n’a pas été précis, mais ça doit avoir un rapport avec le chaos qui s’abat sur la ville cette nuit, je pense. Vous voulez bien me suivre ?

Une fois les personnes en question décidée à suivre leur guide, ces derniers les amenèrent au sous-sol du palais (sauf pour l’ours à qui on demanda de rester à l’extérieur, faute d’escaliers adaptés), où régnait une agitation qu’on aurait pas cru possible à cette heure : des serviteurs allaient et venaient aussi vite que possible, des personnes en armures faisaient de même, dans une discrétion des plus relative, et on les fit venir dans une salle derrière une lourde porte, où s’occupaient plusieurs personnes, l’une d’entre elle, une dame de grande taille qui portait une lourde armure d’une grande finesse arborant le symbole de Roen qu’Erédin identifia aisément comme Muel Standabelof, la générale en charge de la garnison locale et de toute la frontière nord, les voyant arriver, leur demanda :

- C’est tout ? Où sont les autres ? Bon, on fera avec ce qu’on a. L’un d’entre vous peut lire ça ? S’arrêtant une seconde, elle cria sur un des serviteurs : Bordel ! Où est mon fontu traducteur ! Dites-lui de bouger son cul et plus vite que ça ou je lui ferais faire le trajet retour d’un seul coup de pied !

Conforme à sa réputation, elle était directe, sûr d'elle dans une situation qui n'avait pourtant rien de facile, car il y avait ici une cellule de crise, il ne fallait pas en douter, et pourtant elle donnait l'impression d'être à la caserne pour une simple revue des troupes. Les histoires qui la créditaient d'un génie militaire au cœur de la dernière guerre semblaient donc des plus justifiées, quand c'était une situation où nombre de ses semblables auraient perdu leur moyen, s'apprenant encerclé par un ennemi supérieur en nombre.
Elle leur montra un papier présent sur la table, dont l’écriture particulièrement fine formait un message relativement court, mais dont seul Freya put reconnaître les caractères, à défaut de les lire, il s’agissaient des mêmes que ceux de l’ignée, mais arrangé d’une manière que peu de mots faisaient sens, indiquant soi un code, soit un chiffre. Pour sa part, Beorth arrivait à lire certains des mots, qui semblaient être du draconien, mais sa connaissance parcellaire de la langue n'aidait pas à tout comprendre rapidement.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Sam 16 Fév 2019, 21:17 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Oct 2018, 23:29
Messages: 15
En effet, Freyja l'Écarlate était aussi froide que ses contrées natales, et aurait agressé l'intrus si la raison n'avait pas été à son goût. Mais à voir la lueur des flammes, elle écarta cette idée ; un feu, qu'il soit de forêt ou de ville, était toujours aussi destructeur. Souvent, il pouvait aider à la forêt à renaître, mais ces idiots de citadins ne faisaient pas pousser leurs maisons. De toute manière, tout animal fuyait le feu, même les humanoïdes, et ça, elle le comprenait. C'est donc d'un simple hochement de tête silencieux qu'elle accepta l'invitation. Elle ne connaissait pas très bien les us et coutumes locales, et encore moins l'armée - que sa famille évitait comme la peste depuis des générations -, mais elle ne tenait pas à rester dans ce piège enflammé, et si ces uniformes pouvaient lui ouvrir les portes, elle sauterait sur l'occasion.

Pénétrant alors dans la grotte protectrice du chef de clan, elle était nerveuse. Laisser Vlad dehors alors qu'un feu ravageait le coin n'était pas de son goût. Elle ferait donc rapidement. Enfin... Si les locaux voulaient bien faire les bonnes choses ; s'agiter en remuant énormément d'air n'aidait aucunement à éteindre un feu. D'ailleurs, la cheffe - enfin, vu la façon dont elle grognait sur les autres, elle devait être la cheffe - avait un problème de compréhension.


- Mouais. Ça veut rien dire votre papier. C'est de l'igné, mais la phrase a pas d'sens.

Elle était évidemment prête à traduire exactement les caractères à qui demanderait, mais elle était plus intéressée par ce qu'il était nécessaire de faire pour éteindre ce feu.

_________________
Fiche de Freyja, de Vlad, et sorts du jour préparés



Forme animale : 4/4
Rage : 4/4
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Dim 17 Fév 2019, 00:52 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 11 Nov 2018, 16:30
Messages: 19
Le clerc qui répondit naturellement à la demande rassembla rapidement ses affaires pour emboîter le pas au messager. En partant, il se défit d'une pièce d'or à la faveur de ses hôtes, l'abandonnant sur la table à manger et une fois dehors il constata de plus belle la présence du halo orangé qui colorait le ciel nocturne.
Si l'éventualité d'un feu de joie convivial pour réchauffer les petites gens existait, la mention du "chaos" laissa envisager une situation moins agréable. Malgré ce doute, il suivit, et s'acquiterait de ses interrogations directement au près du gouverneur qui décida plus important de le convier trés certainement dans un bureau plutôt que de l'envoyer sur les lieux de l'incident, si un tel lieu existait bel et bien.

Une fois pris dans l'agitation toujours inexpliquée, Sébastian prit soin de gêner au moins possible, se décalant tant pour laisser passer soldats et serviteurs que quique ce soit de bien trop pressé jusqu'à enfin atteindre la pièce où il était attendu. Ici, la dame méconnue ne semblait guère à prendre à la légère, ni avec des pincettes, et se voyait à priori en charge de la situation. Le papier et son inscription ne lui évoquant rien, et pas plus avec les précisions de la sauvageonne étrangement cultivée, le fidèle de Fimil s'affaira à obtenir des réponses.

- Hélas, madame, je ne le puis. Mais, peut être, qu'en nous informant de la raison de notre présence, de ce qu'il se passe dehors, et une traduction lettrée ou phonétique, en regardant Freyja, pourrions nous chacun y réfléchir et y voir plus clair ?
Calme et avec un sourire de courtoisie, le moine attendait qu'on deigna lui en dire plus avant de mettre en route ses méninges ...

_________________
Fche de Sébastian, par Wellby
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Dim 17 Fév 2019, 12:10 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 01 Nov 2018, 19:39
Messages: 15
Erédin ne mit que quelques secondes à être prêt, il n'avait qu'a enfiler son tissage changeant qui prit immédiatement l'apparence d'un vêtement de moine brun et beige et attraper son sac. La vision du ciel embrasé par la fenêtre n'était pas de nature à le rassurer surtout en cette saison plutôt humide, et encore moins qu'on vienne en urgence chercher un moine de Roen pour lutter contre des flammes. Il devait forcément y avoir autre chose qu'un événement certes tragique mais naturel derrière ce chaos en ville.

- Bien sûr que je vous suit, allons y !

Erédin était déjà hors de sa chambre en bas de l'escalier que le messager avait à peine eu le temps de réagir. Ses courtes pattes semblaient bouger si vite que malgré sa taille il du attendre plusieurs fois son guide sur le chemin. Chemin vers le palais qui lui était bien connu et pourtant il fut surpris d'être dirigé vers les sous sol et encore plus surpris voir même légèrement impressionné de se retrouver face à Muel Standabelof.

Au fond de lui l'halfelin se dit tout à la fois " La situation doit être vraiment critique" et " Enfin de l'action".


Erédin parlait la plupart des langues des royaumes humain et aucune ne ressemblaient ni de prêt, ni de loin à ce qui était écrit ici.

Si même ceux qui comprenait ces caractères comme l'immense humaine n'arrivait pas à le comprendre c'est forcément qu'il s'agissait d'un code. Erédin fouilla dans sa mémoire pour savoir si un tel code avait déjà été utilisé lors de conflit passé et si oui par qui.


- Je ne peu pas lire ce langage Generale Standabelof, si ce ne sont pas des mots même dans une autre langue c'est sans doute un code.

Si vous êtes en charge c'est que nous sommes attaqué ?


Puisque c'était la générale des armées qui semblait en charge de la situation le fidèle de Roen en avait déduis que pour les autorité la situation actuel était de l'ordre de l'attaque ennemie, l'halfelin était tout excité par la situation si bien qu'il arborait un espèce de sourire étrange.

Par soucie de simplicité l'halfelin profita de sa prise de parole pour se présenter


- Je m'appelle Erédin Fumdor, moine combattant de Roen. J'ai été engagé dans une section spéciale de la garde de Qelifu

_________________
Erédin en statistique.
Erédin en image.
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Ven 22 Fév 2019, 14:55 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 30 Oct 2018, 10:48
Messages: 11
Ecoutant la requête, le guerrier s’équipa rapidement de pied en cape, car ce qui se dessinait dans le ciel, si cela nécessitait de venir le chercher à cette heure de la journée, c’était que ça ne nécessitait pas de la discussion, car il préférait laisser cela aux autres. Laissant les pièces qu’il devait à la dame, il prit ensuite la suite du servant pour aller au palais.
Il y avait du monde pour le cœur de la nuit, aussi n’y avait-il pas besoin d’être devin pour se douter que quelque chose se passait en ville, sans même compter le fait qu’on était venu le chercher, lui et d’autres, put-il constater en arrivant, et même les fonds de tiroir avaient dû être raclé pour faire venir un halfelin, preuve d’un désespoir certain quand on cherchait des muscles, comme les montrait les deux autres humains dans leur carrure, même s’ils semblaient manquer de protection à son goût. On les invita à entrer dans une salle qui ressemblait à la fois à un bunker fortifié et au QG de campagne qu’il avait pu voir durant les guerres, et on leur montra un papier dont la langue, bien que familière, lui demandait de gros efforts de compréhension. Et il n’était semblait-il pas le seule, la dame arrivée en même temps y lisait des runes ignées et non draconique, les deux langues devaient utiliser le même alphabet :


- Je ne parle pas l’igné, mais j’ai quelques rudiments de draconien et ce mot y ressemble drôlement, assez pour que je puisse lire certains mots, toutefois, je ne maîtrise pas très bien cette langue, et il me faudrait du temps pour le comprendre entièrement. Il faudra attendre votre traducteur je le crains.

Comme le disait le grand chauve, autant savoir en attendant que ce dernier n’arrive ce qui se passait et pourquoi on les avait convoqué ici, une troupe hétéroclite à n’en pas douter, un militaire comme lui, un milicien ? mais quelle hérésie, à en croire la présentation du petit, quant aux deux autres, ils ne semblaient pas suivre la rigueur militaire, particulièrement la dame et ses piercings en tous genres. Toutefois, quand on reçoit un ordre, surtout d’une générale, si le halfelin tapait juste, on se doit d’obéir, aussi c’était bien ce qu’il comptait faire ici, comme lorsqu’on lui avait demandé de venir.

_________________
Fiche de Beorth
Posture en cours : (+2 JS, +5 Perception, Vision aveugle à 9m)
Manœuvres dépensées : aucune
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Sam 09 Mar 2019, 17:42 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6250
PX:
Dans la ville de Qelifu, 8 Duodecir 569 ApF, bien avant l’aube
Sous le palais du gouverneur, Beorth, Erédin, Freya, Sébastian
Alors que les différents aventuriers échangeaient, reconnaissant l’écriture, il se passa quelques minutes avant qu’un homme d’un âge certain, dans ce qui semblait être un pyjama d’un goût douteux, à moins d’être un adepte du bleu nuit à pois vert, portant plusieurs parchemins sur lesquels étaient posé une sacoche à composantes, jeta un œil au papier et indiqua :

- Pour ça, pas besoin de sort. C’est de la poésie, en draconien, jamais vu ce texte toutefois. Cela perd beaucoup à la traduction mais voilà ce que cela dit :

De vos erreurs vous devez vous repentir,
Me causer du mal vous a fait faillir,
Quatre levers à compter de ce jour vous avez,
Pour vos fautes que vous devez racheter,
Le dédommagement sera mon poids en or,
Ou je reviendrais vous causer des torts.

Si vous voulez je peux essayer de vous noter tous les petits détails qui pourraient servir, mais le draconien est une langue complexe, je vais en avoir pour un moment.

La générale eut l’air perplexe, parlant pour elle-même à voix basse. Elle allait monter le volume lorsque la porte s’ouvrit de nouveau pour laisser entrer un nain dont le seul qualificatif pouvait être moche, même pour un nain, et à dire vrai, même pour un orque. On aurait peut-être pu obtenir un résultat similaire en prenant le descendant d’un nain avec un pruneau, qui se serait pris un coup de sabot en pleine face, mais ce n’était même pas certains. Accompagné par l’un des pages qui avait amené les autres aventuriers jusqu’ici, ce dernier s’approcha de la générale pour lui chuchoter quelques mots à l’oreille.

- Enfin une bonne nouvelle, indiqua cette dernière, se tournant vers les autres personnes, il est partie. Il a écroulé la nécropole*, mais il est parti.

Se tournant vers le nouvel arrivant, elle l’invita à rejoindre les autres, avant de s’adresser à tous.

- Cette nuit, un grand dragon s’en ai pris à la ville. Une bonne partie des quartiers est est en flamme ou écroulé, incluant le portail nous reliant à la capitale, aussi il nous faudra nous débrouiller avec ce que nous avons sur place, d’où votre présence ici.
Le mot que vous avez vu doit venir de lui, et le décrypter n’est pas très dur. Nous avons 4 jours pour lui donner ce qu’il veut, incluant son poids en or, si on arrive à le trouver en ville, ou il reviendra. Mais pour les torts causés, quelqu’un à une idée ? demanda-t-elle à la cantonade, mais les têtes disaient qu’ils n’en savaient pas plus.


* Nom du temple de Meval

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Sam 09 Mar 2019, 22:33 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Oct 2018, 23:29
Messages: 15
Freyja grogna en entendant tout ceci. Elle était irritée d'avoir été dupée par les caractères, qui étaient bien de l'igné selon elle, mais un autre avait parlé de draconique, et un... mage l'avait confirmé. Un mage. UN MAGE. Décidément, elle lui aurait bien fait la peau, mais il y avait trop de monde. Ces machins avaient tendance à rester en meute et à tripatouiller les esprits des autres pour les mettre à leur botte, aussi elle prit son mal en patience. Une occasion se présenterait bien. Toutefois, ce n'était qu'une moitié de la raison de son irritation. Les dragons étaient une plaie, et savoir que l'un d'eux était la cause de tout ce raffut était assez contrariant.

- Il suffit de pisser de travers pour qu'un dragon veuille vous cramer... À mon avis, un gros malin a dû lui piquer un truc dans sa tanière, et il s'en est aperçu. Demandez donc au mago. Fit-elle en désignant le mage d'un geste de la main, et avec un mépris caractérisé et assumé. Ils ont l'habitude de faire ça... Ou même au nain, si tant est que ce machin (elle désigna l'autre nouveau) en soit un et pas juste un gobelin juvénile et obèse.

Un sourire moqueur s'afficha sur son visage. Elle décidait de s'amuser de la situation, surtout parce qu'elle ne voyait qu'une issue : donner ce qu'il veut au dragon. Il était plus sage d'éviter ce genre de bêtes que de les combattre, si on ne voulait pas être roussis.

_________________
Fiche de Freyja, de Vlad, et sorts du jour préparés



Forme animale : 4/4
Rage : 4/4
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Dim 10 Mar 2019, 15:52 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 11 Nov 2018, 16:30
Messages: 19
Sébastian écouta le funeste récital avec attention, soupçonnant peu à peu à qui la ville devrait se mesurer et la dame en charge le lui confirma. Son visage marqué par l'inquiétude cachait autant de désapprobation qu'il serait ravi de partager ...
- Dans un premier temps, puisqu'un dragon vient d'attaqué la ville j'espère, avec tout le respect qui vous est dû, que vous avez mis en place les ressources physiques et magiques nécessaires au secours des blessés et à l'extinction des incendies ? Dans le cas contraire, ma place n'est pas ici, mais avec eux vous le comprendrez ... Il marqua une courte pause, espérant se faire comprendre lui qui ne souhaitait aucunement jouer les mutins mais s'assurer du sens des priorités de la dame et de la sauvegarde des citoyens.
- Sinon, il est vrai qu'il nous faudrait connaitre le crime reproché et celui qui en est coupable. Est ce la ville elle même ? Le culte de Meval ? Un individu en particulier ? Le clerc était mauvais historien, mais il était bon de réfléchir à un différent passé tout autant que récent. Les dragons, à l'abri de l'âge, pouvaient aussi bien prendre le temps pour leur vengeance que la réclamer au jour le jour. Il serait aussi bon de savoir si ce dragon est connu de cette région, et de quel genre il est ? Messire nain, vous qui visiblement joignez vos forces aux notres, avez vous quelques connaissances à leur sujet ? Le moine, faute de rabrouer la sauvageonne pour manque de délicatesse, choisit de passer outre la faute et le faciès désagréable du nouveau venu. Un tel être devait être suffisamment diminué par les siens comme par les autres, alors autant s'attarder sur le contenu caché par la repoussante couverture de ce livre ...

_________________
Fche de Sébastian, par Wellby
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mer 13 Mar 2019, 18:02 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 01 Nov 2018, 19:39
Messages: 15
Erédin avait comme la plupart la mine sombre en écoutant le récit énoncé par la général, il attendait d'avoir toutes les informations avant de prendre la parole mais dans son esprit analytique les réflexions allaient bon train.

"un poème... et pas de la meilleur veine en plus. En tous cas il est assez claire mais pourquoi du draconique."

L'halfelin essaya ensuite sans succès d'entendre ce que la générale pouvait bien marmonner mais il capta clairement les mots du jeune page " le dragon était partie".

"Un dragon, voila qui explique déjà la langue, et les dégâts, mais pas forcément le feu.

Mais ça facilite pas le poids en or."


Erédin allait prendre la parole lorsque Freyja intervint, un brin choqué par ces mots il eu du mal à ne pas montrer de la désapprobation sur son visage mais il ne dit finalement rien avant que Sebastian ne parle et ses mots étaient nettement plus intéressant.

- Je connais bien la région, au nord dans les montagnes il y a des dragons principalement de froid, un dragon blanc aurait très bien pu mettre le feu indirectement. Il y a peut être des témoins de l'attaque pour le confirmer.

Ne souhaitant pas directement répondre à la grande humaine qui devait bien faire deux fois sa taille et que Erédin sentait bien du genre à l'insulter sur sa taille bien que parfaitement normale. C'est à Sebastian qu'il répondit, même si ses mots étaient destiné aux deux.

- Vu les mots du poème je dirais qu'il ne s'agit pas d'un simple vol dans son antre, il semble en vouloir à la ville entière et pas à des individues en particulier sinon il les aurait tué et aurait repris son dû. Mais on peux penser que cela a un lien avec le culte de Méval ou ses servants, j'espère qu'il y a des survivants à la nécropole qui pourraient nous donner des informations.

Puis de façon plus général le petit moine rajouta.


- J'espère qu'on ne nous a pas fait venir pour nous transformer en percepteur d’impôt ! Son poids en or c’est une folie, on ne le connait même pas et vu les dégâts il doit être énorme.

Et si c’est un dragon blanc même si on le paye, rien ne garanti qu'il n'attaquera pas quand même la ville.


Finalement l'halfelin se tourna un peu plus vers le nain et dans le même esprit que celui qui l'avait poussé à se présenter il souhaita l'accueillir pour contrebalancer les mots de l'humaine, il aurait souhaité le faire en nain mais il ne connaissait pas la langue

- Bonsoir mon cher, je vous pris d’excuser ces mots. Les temps son dur tout renfort est le bienvenu.

_________________
Erédin en statistique.
Erédin en image.
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mer 13 Mar 2019, 19:17 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Oct 2018, 23:29
Messages: 15
Freyja ne réagit pas aux insinuations à son encontre - on pouvait même se demander si elle s'en fichait ou si elle les avaient perçues ! - mais quelques éléments la firent reprendre la parole.

- Que personne ne lui ait piqué un truc, on en sait que dalle, le "poème" est pas clair du tout... S'il faut il connaît juste pas celui qui l'a fait et a décidé de passer ses nerfs sur la ville entière. Et faire effondrer des trucs, un gros machin qui bourrine dans une ville pleine de murs, normal que quelques uns prennent des coups, ça veut pas nécessairement dire qu'il visait un bâtiment en particulier...

Elle se tourna vers la Général.

- Mais le gosse a raison. Même si vous lui fourguez l'or, le dragon va pas vous lâcher comme ça. Soit vous évacuez la ville très vite et vous séparez tout le monde en petits groupes, soit vous le butez avant. C'est vos seules options.

_________________
Fiche de Freyja, de Vlad, et sorts du jour préparés



Forme animale : 4/4
Rage : 4/4
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mer 13 Mar 2019, 23:12 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 22 Nov 2018, 21:53
Messages: 3
Gurdil était arriver en ville après avoir escorter la participation de la nation naine à l'Empire, il y a deux jour. On lui avait donné une permission mais un officiel de l'armé était venu le chercher pour le convoquer devant la générale. Il esperait juste qu'on avait pas découvert sa combine avec son lieutenant. Oh, il n'y avait rien d'illégale, c'était juste que c'était son lieutenant qui s'occupait de tout ce qui concernait le fait de mener des hommes. Il était d'un maladive timidité et avait du mal à s'imposer au trouffion de base, il donnait les ordres au lieutenant qui les transmettait.
A vrai dire, Gurdil ne se sentait pas à l'aise dans son rôle de capitaine, il s'en sentait pas digne mais il n'avait pas oser refuser la promotion de peur de décevoir.

Et maintenant, il se trouvait là au milieu d'une salle en retard. Pire il avait été momentanément le centre de l'attention. Mais pourquoi, on l'avait appeler. Et il avait beau réfléchir, il ne voyait pas quoi apporter de plus. Il ne connaissait pas grand chose au dragon, il voulait dire pas plus que un autre nain.
Après être rester un temps mutique et plus ou moins indifférent au remarque, il prit un inspiration et son courage à deux mains.


"Je je ne zais zi je puis me bermette, il faubrait être zur que c'est bien un bragon, non ? Ze zuis pas drès calé mais un mage ou un droupe de mage bourrait bas zimuler une attague? Zinon connaîdre zon zouffle bourrait aiber à idenditier la pêde."

Gurdil espérait juste ne pas avoir déranger avec ses idées.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mar 19 Mar 2019, 16:49 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 30 Oct 2018, 10:48
Messages: 11
Il semblait qu’une affaire draconique soit donc en cours, et que ce dernier était passablement énervé par quelque chose, assez pour faire s’écrouler la nécropole et la moitié de la ville, et causer la panique partout. L’arrivée d’un monstre à faire bleuir de jalousie un orque par sa laideur lui permis de prendre un peu de temps pour réfléchir à une solution tout aussi simple qu’efficace, à se demander pourquoi aucun de ceux présent n’y avait pas pensé dès le début. Enfin, pour la dame, cela semblait l’occasion en or de blâmer les magiciens, alors que l’homme présent ne faisait que le travail qu’on lui demandait, avant de finalement en venir à la solution raisonnable. Aussi, ignorant l’affreux arrivant, il indiqua comme si c’était la chose la plus naturelle qui soit :

- Plus de dragon, plus de problème non ? Pas de risques qu’il ne respecte pas sa parole, enfin, son écriture, s’il est mort, et pas de risques non plus pour la ville si jamais c’est fait loin d’ici. Et même en cas d’échec, il faudrait qu’il soit fou pour attaquer la ville en étant blessé, ce qui donnerait quelques jours de plus à des renforts pour arriver. S’il pense être de retour dans quatre jours, il ne doit pas résider très loin durant cette période, et vous devez bien avoir des moyens de le pister, non ?

_________________
Fiche de Beorth
Posture en cours : (+2 JS, +5 Perception, Vision aveugle à 9m)
Manœuvres dépensées : aucune
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Mer 27 Mar 2019, 23:23 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 11 Nov 2018, 16:30
Messages: 19
Sébastian tentait de capter les idées, remarques et réponses de chacun pour se faire sa propre opinion. Tous s'accorderait certainement sur le fait d'éliminer la menace, qu'elle soit draconique ou non, toutefois, un point l'interpelait...
- Vous dites vrai maître nain, cette éventualité n'est pas à exclure. Un peu d'illusion, d'évocation, ou même une invocation, et la tromperie s'installe. Mais, de mon point de vue, je pense que les choses sont ce qu'elles semblent être. Peut être que certains témoins pourraient affirmer ou inffirmer ces faits ? La question portait en direction de la responsable de l'affaire. Peut être lui avait on apporté plus de précisions à partager... Quoiqu il en soit, le dragon ne doit pas être seul incriminé.Il leva un doigt vers le ciel, coude plié : celui ou ceux ayant déclenché tout cela, devront être jugés par leurs pairs ! Si "crime" il y a à l'encontre du dragon, si la mise en danger de Qelifu prend sa source dans la cupidité, par exemple, alors "ils" sont tout autant responsables et ont des comptes à rendre aux innocents. L'ordre et la tranquilité de la cité, la vie de ses habitants, n'auraient en effet pas cédé au chaos et la destruction si d'aucun n'avait offensé la bête. Restait pour le clerc à connaître le meffet et s'il en était réellement un ou, comme mentionné par d'autres, si tout ceci n'était que la conséquence de l'ennui d'un dragon pret à user du moindre pretexte pour se divertir et amasser toujours plus d'or ...

_________________
Fche de Sébastian, par Wellby
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Jeu 28 Mar 2019, 14:56 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 17:31
Messages: 6250
PX:
Dans la ville de Qelifu, 8 Duodecir 569 ApF, bien avant l’aube
Sous le palais du gouverneur, Beorth, Erédin, Freya, Ilith, Sébastian
Malheureusement, comme la générale l’indiqua, les autorités n’avaient pas plus d’informations. Toutefois, ne pas connaître le contenu de la lettre ne les avait pas empêché de réfléchir à des mesures pour la suite, qui avait mené à l’arrivée des personnes présentes, et ces mesures s’approchaient assez de ce que le militaire proposait :

- La cible elle-même est inconnue, nous n’en avons pas plus que vous. Le culte de Meval ? Pas impossible, mais peu probable, la nécropole était déjà dans la zone ravagée, et ce n’a pas été la première cible. Toutefois, si cet ultimatum ne change pas grand chose au problème, si nous cédons, rien ne l’empêcherait de venir avec d’autres demandes, ou d’autres de venir avec des demandes similaires.

Elle se fit interrompre alors qu’elle allait certainement répondre aux inquiétudes concernant la magie qu’avait certains, même si ceux qui avait des notions en magie et particulièrement le prêtre savaient que les illusions étaient rarement dangereuses, surtout lorsqu’elle imitaient d’autres sorts et particulièrement pour les objets, comme la nécropole. Il s’agissait d’un elfe relativement âgé, le doyen de la salle et par une grande marge, qui s’écria :

- On ne négocie pas avec les scélérats ! Voilà ce qu’il faut dire, il faut lui montrer toute la force de l’état ! Toutefois, fit-il en se calmant un peu,avec la guerre et les renforts bloqués, il faudra faire avec ce qu’on a, c’est à dire vous, à moins que d’autres ne soient retrouvés sous peu par les pages. Pour la majorité d’entre vous, c’est un ordre, je sais que certains sont en permission, mais en ces temps de crise, vous voilà réquisitionné, quant au autres, je suis certains que nous pourrons trouver un arrangement rapidement.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nureim
MessageMessage posté...: Lun 01 Avr 2019, 00:16 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 01 Nov 2018, 19:39
Messages: 15
Aux paroles de la Général le plus petit de la bande avait craint que le groupe ne servent qu'a réunir de l'or pour payer un monstre. Mais les dernières paroles de l'elfe étaient rassurante finalement, de même que les mots du petit humain plein de cicatrice et à la cuirasse noir qui ne semblait pas prêt à se laisser faire lui non plus.

Le grande rousse semblait croire qu'il était un enfant, ou plus probablement elle aimait rabaisser les gens différent, comme le nain fraichement arrivé, sans doute pour l'aider à se sentir plus fort bien qu'elle semble déjà assez effrayante. D'ailleurs toutes les personnes ici semblaient en tous point capable, c'était de bon augure.



Pourriez vous préciser la nature des ordres dont vous parlez. Nous sommes bien d'accord qu'il s'agit de trouver ce dragon et de le tuer en moins de quatre jours. Et je présume que nous avons carte blanche quand aux moyens ainsi que l’appuie complet de la ville étant donné la gravité et l'urgence de la situation ?


Se tournant vers ses nouveaux compagnons il rajouta

Que diriez vous de se rendre au plus prêt des lieux de l'attaque pour voir si les témoins de la scène peuvent nous en apprendre plus sur ce dragon ?

Les gardes des murs ont sans doute vu dans quel direction il est partie. Cela pourrait être un leurre bien sur mais un tel dragon doit se sentir fort sûr de lui après une tel attaque, il n'a peut être pas finasser.

_________________
Erédin en statistique.
Erédin en image.
Image
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: