Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Mer 26 Avr 2017, 11:57



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Mer 05 Avr 2017, 18:23 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 19:14
Messages: 69
Le vent du nord battait en légère rafale la baie fermée à la multitude des navires ancrées sur plusieurs nautiques. On pouvait voir de l'île les bourrasques de pollen s'animaient tels des danses nuptiales sous l'arabesque d'un blizzard printanier au sommet du mont cristal. Filant dessus-dessous les frégates s'en allaient, revenaient, chargées de marchandises et de passagers tous impatients d’amarrer et de commencer les festivités.
Dans l'une d'elles, Snout avait embarqué accompagnant Sir Cyriel Nanouna et une escorte armée composée de gardes de la ville.

Cyriel...
Chacun l'ayant rencontré, ou même croisé, pourrait attester de sa grotesque personne extravertie. Et si même, aussi, d'autres ne se laissent abuser de jugements trop hâtifs de cette grandiloquente vulgarité qu'il arbore jusqu'au moindre geste, les apparats de l'humain provoquait en ces temps présents bien des interrogations. Et d'autant plus aujourd'hui, en ce premier jour de printemps sur la frégate.
Il était sorti de la cabine, deux gardes suivant à l'air révulsé, froques et freloques en vrac. De Son tin restait un subtil souvenir d'un bronzage soigneusement forcé derrière les changements incessant de pigmentations passant du vert au jaune. La peau de son visage relaxée notait son engraissement contrôlé, son rouge à lèvre comme rimmel et far bavaient. Les teintures de ses cheveux s’entremêlaient entre elles, fixés par la succession des sueurs froides et brûlantes. Des boucles de ses souliers au col riche se dessinait les veines séchaient d'un repas rendus qui agençaient fort bien avec l’étouffante jungle de motifs baroques de ses tissus. L'on pouvait deviner les mêmes veines sur l’uniforme des gardes. Quoique, bien moins sèches.
Fondant, dégoulinant, heurtant plus d'un marin railleur, ses pas pourtant volontaires zizaguaient vers l'hobegobelin contemplatif sur le pont. Son objectif atteint, dents serrées et relents déployés :

P'tain t'es là le gnome ! Rho la vache, j'ai du chopper une allergie au pollen moi ! (lâche un rot) Bon écoute moi bien mon poulet, c'est la chance de ta vie, et feignant l'air peu receptif de snout, Nannannan, chut ! J'ai chopper une crève de sa mère et t'sais quoi ? Je te fais confiance et je vais te lancer. Les gars là, nan en fait y en a qu'un, les femmes artistes et le mec qu'on doit chopper, c'est toi qui va les accueillir, mon poulet. Ça va t’initier au métier . Y a pas grand chose à « rrrrrowwaoaaa » (gros rot limite) pardon, y a pas grand chose à faire. C'est bouffons d'artistes comme toi ! Vends ton pissenlit comme une salade, débrouilles toi ! Accueilles les !
Cherchant dans ses froques, il en retire un parchemin.
Tiens c'est eux, le capitaine sait où les trouver. Leur piolles est à « La lune qui rit ». Dis leur que suis occupés et que je viendrais plus tard m’honorer leur présences. Après ça tu m'en dois une!!!

Tout autant titubant et fébrile Sir Nanouna retourna à sa cabine, posant l'artiste dans ses quoi.
Si je peux me permettre,  c'était le capitaine , je connais la feuille de route et les pavillons pour lesquelles nous sommes chargés>
Sans un mot Snout acquiesça, les traits forcés par inattendue.

A tour de rôle les artistes embarquèrent sur la frégate. Leur voyage et réveil éprouvé en cet instant, laissèrent un temps à l'Hobegolin d'accueillir un à un chaque intervenant. Et le temps de charger le chariot de Shigeru, il put aux invités annoncer : ….

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Jeu 06 Avr 2017, 05:40 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 24 Mai 2012, 18:05
Messages: 415
PX: 10500
Réveillé en sursaut par quelqu'un qu'il aurait préféré ne pas connaître, Snoutlingthrower n'était pas particulièrement présentable. Il avait réussi à prendre une de ses tenues et à l'enfiler avant de descendre voir l’hurluberlu, mais il s'agissait de celle qu'il portait le jour de son arrivée sur l'île, un peu plus d'un an auparavant, si bien qu'elle était usée et qu'elle avait un peu subit les mites, le hobgobelin n'étant pas très doué lorsqu'il s'agissait d'entretenir sa gade-robe, le seul bon point, c'était qu'elle était propre. Le magicien avait donc faim, il n'avait pas eu le temps de préparer ses sorts, heureusement, ceux de la veille était toujours présent dans son esprit, et la journée avait été plus que calme, tellement qu'il s'était endormi en oubliant de les placer dans la réserve de sorts, et il ne portait sur lui presque que le minimum, notablement, son arbalète et son chandail, toujours utile en patrouille ou en cas de problèmes, étaient resté à la maison.
Le trajet jusqu'au port, puis dans le bateau, lui avait permis de s'ajuster un peu, attrapant même à un vendeur de rue un friand histoire de se caler un peu, mais il ne pouvait pas faire grand chose contre les cernes qu'il avait sous les yeux d'avoir veillé un peu trop tard, et surtout de s'être levé trop tôt.


¤ Mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter ? ¤ se demandait le hobgobelin, sachant très bien que même en sachant ce qu'il savait aujourd'hui, il aurait probablement accepté malgré tout, et qu'il se poserait en ce jour la même question. Après tout, le seul problème jusqu'à présent, c'était Cyriel, mais il n'y avait pas mot d'homme, du moins, à sa connaissance, parce qu'il était bien possible qu'une ou deux personnes déjà mentalement déséquilibrées aient finies par se suicider pour ne plus avoir à le supporter. Pour le moment, le mage avait envie de lui mettre son poing dans les dents, mais il se contenait assez bien, préférant se demander si son sort n'avait pas des chances, sur un tel individu, d'avoir des effets inverses à ceux prévus, tellement cet homme (qui était une honte pour sa race, du point de vue de Snout, qui était bien content quand il le voyait de n'avoir rien en commun avec un énergumène de la sorte) était détestable. Il se contentait donc pour le moment de le traiter mentalement de tous les noms qu'il pouvait trouver, ce qui pouvait encore lui prendre un moment, car le gobelin, le gnome et le nain était des langues qui se prêtait très bien aux insultes, sans parler des autres qu'il connaissait.

¤ Mais il se tait parfois ? Il donne l'impression de ne jamais s'arrêter, même quand il se repose, et pourtant, que jamais quelque chose de sensé n'a passé le seuil de ses lèvres, ¤ pensait l'avorton alors que le "Sir" (quelle déchéance pour qui lui avait donné ce titre, même si Snout supposait qu'il l'avait fait tout seul) continuait de montrer sa bêtise. ¤ Et JE t'en dois une ? Tu m'en dois déjà une centaine rien que pour t'avoir supporter jusqu'à maintenant, alors rêve pas. J'en connais beaucoup qui maintenant ne te devrait qu'une décharge électrique dans le fion ! Et que tu sois célèbre par ta connerie ne rendrait la leçon que plus profitable, au moins, tes idiots de fans en profiteraient aussi. ¤

Toujours aussi à l'aise avec les événements mondains, la Flamme préféra faire dans la simplicité avec ceux qui vinrent les rejoindre sur le bateau, leur souhaitant simplement la bienvenue :

- Bonjour et Bienvenue à Gemmaline ! Veuillez donc prendre vos aises le temps que nous ne débarquions sur l'île et que nous vous conduisions à votre hébergement. J'ai également le malheur de vous annoncer que Cyriel Nanouna nous rejoindra plus tard.

Mentalement, le hobgobelin ajouta : ¤ En espérant qu'il aura atteint ses deux ans d'âge mental entre-temps, ce sera déjà une amélioration notable. ¤

_________________
Je peux vous aider ? Rangez cette arme s'il vous plait.

Fiche normale
Fiche SH

MP sur Mlantrobic svp (et si vous souhaitez une réponse plus rapide)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Jeu 06 Avr 2017, 12:02 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 05 Mar 2016, 13:40
Messages: 30
Cassandre s'était levée d'une humeur maussade. Son sommeil peuplé de rêves l'avait laissé dans une sorte d'étonnement, ressassant sans cesse les scènes, comme si cela allait avoir une importance pour les journées à venir. Après tout ce n'était qu'un rêve, les rêves ont le chic d'être tronqués par un inconscient mystérieux. Elle essaya de chasser ces images de son esprit. Rapidement elle rassembla ses affaires, vérifiant qu'elle n'avait rien laissé trainer.

C'est qui ce Nanounmachinpensa-t-elle s'arrêtant un instant pour observer son environnement. Ses longs cheveux d'argent fouettaient le vent, montrant tel un drapeau la direction du vent. Elle repéra la corvette qui l'attendit avec une sorte de créature tenant un parchemin. Dieu qu'il est laid pensa-t-elle le détaillant un peu mal à l'aise. Elle n'aimait pas trop ces créatures douées d'un esprit qui était tellement différent au sien, avec des valeurs qui pouvaient parfois heurter les siennes. Mais le monde était fait ainsi, des différences avec lesquelles il fallait composer ... ou pas.

D'une démarche souple et féline, la jeune femme s'approcha de lui et d'une voix neutre déclara :

- Cassandre ... heu ... Ne sachant pas trop comment s'adresser à cette race elle termina par Bonne rencontre [i]Elle se tut pensant bêtement
Enfin bonne rencontre, ça reste encore à voir ...

_________________
Cassandre
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Dim 09 Avr 2017, 00:54 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Mar 2016, 20:36
Messages: 41
Surprise dans son sommeil par un réveil inopiné, Ophéline avait par réflexe porté la mains à son torse, comme si la sensation onirique se faisait encore ressentir. Alors qu'on lui indiquait son départ elle repassait au mieux chaque détail et chaque nom en revue : si rien ne lui parlait pour l'instant tout cela avait pourtant l'air trop réel pour être une simple résultante de son imagination débordante et elle devrait accorder quelque attention à ce sombre - mais non sans espoir – avertissement.

Après un rapide brin de toilette pour rafraîchir son visage, l'artiste rejoignit donc l'embarcation faisant la navette. La Vierge Noire requérant l'attention de ses fidèles après l’apparition de Sélunée dans la canopée céleste et nocturne, elle put rapidement être prête et fraîche, toute magie déjà accordée par sa Douce Déesse lors des louanges de la veille. À bord, l'accueil par un gobelinoïde la surprit sans la choquer : son clergé était l'exemple même de « l'inattendu » et était ouvert aux autres cultures, il était cependant rare - d'après elle – de voir l'un d'eux s'adonner à telles politesses, serait-il en plus aux festivités ? Un personnage atypique s'il en était et qui éveillait déjà la curiosité de la demi. Il n'était visiblement pas ce Sir Nanouna vers qui elle devait être conduite et les mots à son égards n'étaient pas en sa faveur ce qui souleva un des si fin et harmonieux sourcil de la prêtresse.
La dénommée Cassandre qui venait de se présenter avait tout l'air de quelqu'un dont la lame était plus aiguisée que la langue mais ne laissait d'autre choix à la demie d'en faire de même :

- Je suis Ophéline Lothroniel Eruraviel, fidèle de la bienveillante Vierge Noire. Que sa grâce et sa joie rythme vos pas !La voix était douce et enchanteresse et son visage rayonnait la bonne humeur. Nul doute qu'elle ferait bonne impression, ici où tous peuvent trouver leur place et où ses origines seraient les bienvenues.
Ophéline était hâtive qu'on la conduisit à sa "chambre" pour y déposer quelques affaires, ou pas, mais peut être se laver et s'allonger sur un vrai lit quelques instants. Après quoi, il lui faudrait trouver quelques artistes dont on lui avait souffler la spécialité. Ce serait par la même l'occasion d'échanger et d'apprendre de nouveaux chants et mélodies, comme l'enseignait son culte.


Pour les elfophones :
Lothroniel = Porteuse de paix
Eruraviel = Danse du rossignol

_________________
Ophéline, super fée, par Wellby

Ophéline Lothroniel Eruraviel

Sorts de barde : 2
Musique de barde: 4

Sorts de Prêtre :
Niveau 0 : ; ; ; ;
Niveau 1 : ; ; ;
Domaine :
Niveau 2 : ; ;
Domaine :
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Sam 15 Avr 2017, 22:15 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Mar 2017, 21:53
Messages: 5
Le "héron" avait prit quelques instant, pour reprendre ses esprits et se rafraichir. Il prit soin de ne pas frotter son visage, mais de juste le tapoter. Les shugenja disent que frotter son visage effacent les rêves de la mémoire. Hors celui-si, Shigéru comptait bien le conserver et en parler à Misako.
Puisque sellons les hommes venue le réveiller, il devait rencontré le prince et quelques autre personne haut placé, il mis c'est vêtement les plus soigné. Point son armure, après tout, il n'avait aucune querelle a régler sur l'île. Il prit bien sur ses lames, après tout, il fallait quand même que la plèbe comprenne à qui elle avait affaire.
Il aida à arrimé son chariot et ses affaires. Laissant ses gardes et son épousent avec pour aller rejoindre les autres participant au concourt.
Il écouta les présentations et explication qui étaient lancé.


- Je suis Shigeru Kawaoge. Héron de la pluie. Je viens de Wa aussi, peut être les coutume ne sont pas les même ici. Mais j’espère pour lui que le sieur Cyriel Nanouna. Ha bien réfléchit et à une bonne raison pour ne pas venir nous accueillir. Car d'où je viens, pareil manquement auprès de haut invités et en particularité, d'invité en mission diplomatique officiel, ne peut être soldé que par le sépuku. Enfin vous vous n'y êtes pour rien.Il salua poliment le petit être verts, ainsi que les jolies dames présentes.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Lun 17 Avr 2017, 20:30 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 01:33
Messages: 25
Cette traversée avait été l'occasion de tisser de bien belles ébauches de complicité artistique pour Navixis : de jeunes artistes, souvent par l'âge et également par la maîtrise de leurs arts respectifs, avaient à ses côtés égayé la traversée et le quotidien autrement calme à en mourir des marins et de leur chargement vivant. Aussi, avait-elle salué chaudement tout à chacun en quittant le navire et on lui lança encore quelque encouragement et chaud remerciement tandis qu'elle grimpait dans la chaloupe qu'elle rendait avec de grands mouvements étudiés d'une grâce surprenante.

Pourtant, bien qu'elle donnât le change, son esprit était profondément troublé : la Rêverie des elfes était fort singulière en comparaison du sommeil plutôt instable et aléatoire des autres races pensantes. Le Beau Peuple savait. C'était un peuple de rêveurs par essence. Aussi, lorsqu'elle s'était sentie happée au beau milieu de l'île par quelque force indescriptible, elle avait immédiatement compris qu'il se passait quelque chose de fort singulier. La scène et ce qui s'en était suivi restait fraîchement gravée dans sa mémoire, bien plus vivace que n'importe quel songe. Voilà qui lui donnait matière à réflexion...

A bord de la corvette se tenaient déjà un certain nombre de personnes. Visiblement des artistes, des soldats et... une grande créature verte gobelinoïde. Un hobgobelin si Navixis en jugeait par ce qu'elle connaissait au sujet des créatures de son espèce bien qu'elle n'en ait jamais croisé à Sildéyuir. Et contrairement à ce qu'il était habituel de constater chez un tel être, celui-ci était affable et fort bien éduqué.


_ Bonne rencontre, salua-t-elle Snout. Je suis Navixis de Sildéyuir. Merci de votre accueil.

Puis elle prit place à bord juste à côté d'une jeune humaine à la physionomie athlétique. Sur le bord opposé se tenait une créature qui lui fit dresser les poils et froncer les sourcils : une engeance de drow se tenait sur le même bateau ! En chemin, elle avait appris la réputation éclectique de Gemmaline. Mais que l'île aille jusqu'à abriter des drows ? C'était... dur à supporter d'un premier abord. Elle se raisonna néanmoins, se souvenant des mots de Flanagan durant un repas : "ça sent peut-être le cochon, ça ressemble à du cochon, tout le monde croit qu'c'est du cochon mais... c'est vachement meilleur en fait !". Il voulait l'inciter à considérer les choses avec davantage de circonspection.

Elle souffla un bon coup et tenta d'engager la conversation avec sa voisine :


_ Je suis Navixis, musicienne et comédienne à mes heures perdues, fit-elle avec humilité à l'intention de Cassandre. Vous êtes là pour le tournoi je suppose ?

Pour l'occasion, Navixis avait chargé son couvre-chef enchanté de lui donner une apparence soignée et confortable : de hautes chaussettes bleues et de charmants souliers de nacre, une jupette courte fendue à damier bleu et blanc mettant en valeur ses cuisses d'un galbe parfait, un corset brodé rehaussé d'un magnifique et affriolant décolleté, un gilet en dentelle d'un blanc immaculé brodé de fil bleu roi et un béret d'artiste en laine bleue et blanche. Le reste de son attirail notamment défensif et offensif était invisible sous le déguisement si bien qu'elle avait vraiment l'air de ce qu'elle était : une simple artiste.

:HRP: Détection DD19 pour percer le déguisement si jamais vous voulez voir ce qu'elle porte réellement.

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol] Noce d’Éclat
MessageMessage posté...: Mar 18 Avr 2017, 16:31 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 05 Mar 2016, 13:40
Messages: 30
Cassandre observa toutes les personnes qui se présentèrent et qui la saluèrent. Elle les salua à son tour d'une façon polie. Je suppose que l'on est tous ici pour cette raison ma jolie dit-elle en admirant sa singulière beauté. Il fallait être décervelé pour ne pas être attiré par ce charme naturel qui émanait d'elle comme une fragrance complexe.

D'ailleurs, chacun et chacune avait des attraits qu'ils soient de l'ordre esthétique ou exotique. Cassandre faisait office de vilain petit canard au milieu d'un lac de sirènes. Pourtant elle pressentait que ce concours avait d'autres facettes : le rêve sans doute qui lui laissait dans la bouche comme un gout de mauvais coup d'un destin orageux. Déjà un sentiment protecteur de grande soeur naissait envers sa voisine alors qu'elle observait du coin de l'oeil sa fragilité.


Ravie de voyager en aussi belle et somptueuse compagnie termina-t-elle s'installant confortablement.

avec +2 en détection tu vois Navixis, je me contenterais de croire que t'es qu'une jolie poupée qui aura besoin de protection :D

_________________
Cassandre
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: