Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 17 Déc 2017, 16:43



Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mar 14 Mar 2017, 06:29 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 00:33
Messages: 26
Nom : Navixis
Alignement : Chaotique Bon
Race : Elfe des étoiles Draconique
Âge : 139 ans
Taille : 1.64 m
Poids : 52 kg
Sexe : féminin
Classes : Barde 4
Divinité : Erevan Ileserë
Région : Sildëyuir

Vitesse de déplacement au sol : 9 m

Expérience : 10000 / 15000

Statistiques
Force : 10 (+0) 8(base) + 2(draconique)
Dextérité : 16 (+3) 15(base) + 1(niveau 4)
Constitution : 12 (+1) 12(base) -2(elfe des étoiles) + 2(draconique)
Intelligence : 14 (+2)
Sagesse : 8 (-1)
Charisme : 24 (+7) 18(base) +2(elfe des étoiles) + 2(draconique) +2(cape de charisme)

Points de vie : 27 (4d6 + 4 (Constitution) )

Classe d'Armure : 18 = 10 + 3 (Dextérité) + 4 (Armure) + 1 (Armure naturelle)
Contact : 13 = 10 + 3 (Dextérité)
Pris au dépourvu : 15 = 10 + 4 (Armure) + 1 (Armure naturelle)

Initiative : +3 = 3 (Dex)

Corps à corps : +3 = 3
  • Griffe : +3 corps à corps, 1d4+0 / x2

Distance : +6 = 3 + 3 (Dextérité)
  • Fronde : +6 distance, 1d4 / x2 / 15 m
  • Arc court de maître : +7 distance, 1d6 / X3 / 18m
  • Emmêleuse: +6 distance (contact), 6m

Jet de Réflexes : 7 = 4 + 3 (Dextérité) ; 11 contre les effets de paralysie (Créature draconique)
Jet de Vigueur : 2 = 1 + 1 (Constitution) ; 6 contre les effets de paralysie (Créature draconique)
Jet de Volonté : 3 = 4 + -1 (Sagesse) ; bonus de +5 contre les sorts et effets d'Enchantement (Elfe + Atavisme féérique) ; bonus de +4 contre les effets de paralysie (Créature draconique)

Immunité aux effets de sommeil.


Langues connues
  • Commun
  • Elfique
  • Draconien
  • Sylvestre
  • Aglarondan
  • Seldruin

Aptitude de classe
  • Savoir bardique. 1d20 + 8.
  • Musique de barde. 4 fois par jour.
  • Contre-chant.
  • Fascination. Une utilisation de ce pouvoir permet d’affecter 2 créatures.
  • Inspiration vaillante. L’effet dure tant que l’allié entend Navixis chanter ou jouer de la musique, et pendant 5 rounds par la suite. La bravoure qu’il procure à ses compagnons prend la forme d’un bonus de moral de +1 aux jets de sauvegarde contre les effets de charme et de terreur, et d’un bonus de moral de +1 aux jets d’attaque et de dégâts des armes.
  • Inspiration talentueuse. Le personnage affecté bénéficie d’un bonus d’aptitude de +2 à ses tests de compétence (uniquement pour ce qui concerne la compétence choisie) tant qu’il entend la musique de Navixis. L’effet dure tant que Navixis se concentre, jusqu’à un maximum de 2 minutes.

Sorts
Sorts de Barde : 3/4/2, niveau 4 de lanceur de sorts. Le DD des sorts est lié à Charisme : 17 + niveau du sort
Liste des sorts connus
  • Sort de niveau 0 : , , , , ,
  • Sort de niveau 1 : , ,
  • Sort de niveau 2 : ,

Pouvoirs magiques
Utilisables 1 fois par jour chacun. Niveau 4 de lanceur de sorts (Niveau global). Le DD des sorts est lié au Charisme

Dons

Caractéristiques raciales
  • +2 Charisme, -2 Constitution
  • Vision nocturne. Navixis peut voir deux fois plus loin que les humains dans des conditions de faible luminosité (clarté de la lune ou des étoiles, torche, etc.). Dans ces conditions, ils distinguent toujours parfaitement les couleurs et lés détails.
  • Vision dans le noir. Navixis possède la vision dans le noir sur 18 mètres.
  • Classe d'Armure. L'armure naturelle augmente de 1.
  • Vitesse de Déplacement de Base. 9 mètres
  • Compétences. Une créature draconique possède un bonus racial de +2 à ses jets de Détection et d'Intimidation.
  • Jets de sauvegarde. Une créature draconique possède un bonus racial de +4 aux jets de sauvegarde contre les effets de paralysie et de sommeil.
  • Sommeil. Immunité contre les sorts et effets magiques de type sommeil. Les elfes ne dorment pas, ils méditent. Cette “transe” quotidienne dure au minimum 4 heures et n’est pas exclue de rêves.
  • Bonus raciaux. Bonus racial de +2 aux jets de Volonté contre les sorts et effets magiques de l’école des enchantements.
  • Contact stellaire (Sur). Entre le coucher et le lever du soleil, les elfes des étoiles confèrent la propriété « spectrale » aux armes qu'ils tiennent en main et aux armures qu'ils portent sur eux.
    Cette propriété n'est plus active dès que le personnage ne tient plus l'arme ou ne porte plus l'armure. Les elfes des étoiles présentent une affinité magique avec la lumière des étoiles qui leur procure un avantage inhabituel contre les adversaires intangibles.
  • Extraplanaire {Sur). Les elfes des étoiles ne sont pas des Extérieurs, mais ils ne sont pas originaires de Faerûn. Les sorts et effets magiques qui ciblent les créatures extraplanaires affectent les elfes des étoiles. Bannissement, renvoi et d'autres effets qui chassent ces créatures peuvent renvoyer un elfe des étoiles à Sildè'yuir.
  • Armes familières. Les elfes des étoiles ne sont familiers avec aucune arme, contrairement à leurs cousins d'autres sous-races
  • Passages Secrets et Portes Dissimulées. A 1,50 mètre, un jet de Fouille est automatiquement effectué.
  • Bonus racial. Bonus racial de +2 aux jets de Détection, Fouille et Perception auditive.

Compétences
    • Langues : 1
  • Lié à Force
      Escalade* : = 0 + 0 (Force)
      Natation* : = 0 + 0 (Force)
      Saut* : = 0 + 0 (Force)
  • Lié à Dextérité
      Déplacement silencieux* : 3 = 0 + 3 (Dextérité)
      Discrétion* : 3 = 0 + 3 (Dextérité)
      Équilibre* : 3 = 0 + 3 (Dextérité)
      Équitation* : 3 = 0 + 3 (Dextérité)
      Escamotage : 12 = 7 + 3 (Dextérité) + 2 (synergie [Bluff])
      Évasion* : 3 = 0 + 3 (Dextérité) ; 9 Si retenu par des cordes ou assimilées (Armure en peau de requin)
      Maîtrise des cordes* : 3 = 0 + 3 (Dextérité)
  • Lié à Constitution
      Concentration* : 2 = 1 + 1 (Constitution)
  • Lié à Intelligence
      Art de la magie : 3 = 1 + 2 (Intelligence)
      Artisanat (Autre)* : 2 = 0 + 2 (Intelligence)
      Connaissances (Histoire) : 9 = 5 + 2 (Intelligence)
      Connaissances (Nature) : 3 = 1 + 2 (Intelligence)
      Connaissances (Noblesse) : 3 = 1 + 2 (Intelligence)
      Connaissances (Plans) : 3 = 1 + 2 (Intelligence)
      Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 (Intelligence)
      Estimation* : 2 = 0 + 2 (Intelligence)
      Fouille* : 4 = 0 + 2 (Intelligence) + 2 (racial)

  • Lié à Sagesse
      Détection* : 3 = 0 + -1 (Sagesse) + 2 (racial) + 2 (Créature draconique)
      Perception auditive* : 1 = 0 + -1 (Sagesse) + 2 (racial)
      Premiers secours* : -1 = 0 + -1 (Sagesse)
      Psychologie* : -1 = 0 + -1 (Sagesse)
      Survie* : -1 = 0 + -1 (Sagesse)
  • Lié à Charisme
      Bluff* : 14 = 7 + 7 (Charisme)
      Déguisement* : 17 = 0 + 7 (Charisme) + 10 (Couvre-chef de déguisement); 19 lorsque le personnage se sait observé (synergie [Bluff])
      Diplomatie* : 26 = 7 + 7 (Charisme) + 2 (synergie [Bluff]) + 10 (Obi de la cour)
      Intimidation* : 11 = 0 + 7 (Charisme) + 2 (synergie [Bluff]) + 2 (Créature draconique)
      Renseignements* : 7 = 0 + 7 (Charisme)
      Représentation (Déclamation)* : 14 = 7 + 7 (Charisme)
      Représentation (Farce)* : 12 = 5 + 7 (Charisme)
      Représentation (Scène)* : 14 = 7 + 7 (Charisme)
      Représentation (Instruments à cordes)* : 16 = 7 + 7 (Charisme) + 2 (circonstance [Cithare de Maître])

En gras les compétences de classe et avec un astérisque les compétences innées (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).

Techniques astucieuses
  • Lancement de sorts discret
      Le personnage peut lancer un sort sans que les autres s'en aperçoivent. le personnage réalise un jet d'Escamotage opposé à un test de Détection de ceux qui l'observent. Ceux qui ratent leur jet de Détection ne s'aperçoivent pas que le personnage est en train de jeter un sort, et n'ont donc pas le droit à une attaque d'opportunité ou de tenter de contrer le sort.

Equipement
  • Cape de charisme +2 (250g ; 4000po)
  • Obi de la cour (500g ; 2000po)
  • Cithare de Maître (1,5 Kg ; 100po)
  • Couvrechef de déguisement (- Kg ; 1800po)
  • Armure en peau de requin +1 (7,5 Kg ; 1235po)
  • Tenue de voyage (gratuite ; poids négligeable si portée ; 2.5 kg)
  • Sacoche à composantes (5 po ; 1,5 kg)
  • Armes :
  • Pochette à drogues :
    • Sakrash (100po)
      Sakrash (« Esprit de crépuscule », magique).
        Cette décoction huileuse et sucrée de vin, de sève d'arbres rares et de certaines herbes n'est fabriquée qu'à Thay et en Mulhorande. Elle protège l'esprit et les pensées de son utilisateur.

      Effet initial. L'utilisateur est ébloui pendant 1 minute.
      Effet secondaire. Ne peut être détecté par les sorts qui révèlent le contenu des pensées ou les modifient (comme détection de pensée, zone de vérité et modification de mémoire) ou celui des émotions (comme émotion ou terreur). Ces effets durent 1d4 heures.
      Effets indésirables. Comme les pensées de l'utilisateur restent inaccessibles, les tentatives de communication mentale avec lui (comme par lien télépathique de Rary ou les liens empathiques entretenus par un familier avec son maître) sont vouées à l'échec, même si l'utilisateur y est favorable.
      Overdose. aucune.

      Type. Ingestion (DD 11)
      Prix de la dose. 100 po
      Niveau de dépendance. Négligeable (Vigueur DD4)
    • Huile de taggit (90po)
      Poison issu d'une plante.

      Type. Ingestion (DD 15)
      Effet initial. Aucun
      Effet secondaire. Perte de connaissance pour 1d3 heures
      Prix de la dose. 90 po
  • Sac à dos (1 Kg(vide), 15,5Kg plein ; 2po)
    • Costume d’artiste (3 po ; 2 kg)
    • Couverture d’hiver (5 pa ; 1.5 kg)
    • Outre (1 po ; 2 kg)
    • Paillasse (1 pa ; 2.5 kg)
    • Pierre à aiguiser (2 pc ; 500 g)
    • Rations de survie (par jour) (5 pa ; 500 g)
    • Savon, 1 livre (5 pa ; 500 g)
    • Silex et amorce (1 po)
    • Tente elfique (30 po ; 2.5 kg)
  • Etui à parchemins (1po ; 250g)
    Parchemin de sort de mage, de prêtre ou de druide de niveau 1 :
    Parchemin de sort de barde de niveau 1 :
    Parchemin de sort de barde de niveau 2 :
    Parchemin de sort de barde de niveau 3 :
      25 X 6(NLS) X 3(Niveau du sort) = 450 po pièce
    • Bagou
  • Or possédé : 16,88 po

Poids total de l'équipement :
    Sans sac à dos : 15,7 kg (charge légère)
    Avec sac à dos : 31,2Kg (charge intermédiaire)

Background :
Les enfants de Tzétélélécaspralala

Il était une fois un monde forgé par les aspirations d'un peuple à vivre dans la jouissance de leur propre candeur, loin des vicissitudes portées par les autres peuples. Ce royaume retiré était nommé par ses créateurs, Sildèyuir, pays béni, don de la Haute Magie elfique, ombre invisible dissimulée au sein du bois de Yuir. C'est au coeur de ce plan caché que vivent les elfes de mithral, aussi connus sous le nom d'elfes des étoiles.

Tout un chacun connait les rapports étroits qu'entretiennent les elfes avec la nature et les elfes de Sildèyuir ne font bien sûr pas exception, mais nombre de personnes méconnaissent leur lien profond avec les créatures féériques. Une affinité, ou plutôt une parenté, qui tisse une compréhension mutuelle et une capacité à vivre côte à côte en bonne entente, ce qui, pour les tempéraments bien trempés des être féériques, n'est pas chose courante. Il arrive même parfois que le sang des fées se mêlent à nouveau à celui des elfes, lorsque leurs âmes s'éprennent l'une de l'autre, et que fleurissent ainsi des enfants dont l'héritage féérique revivifié égayent alors les peuples elfiques. C'est une de ces unions insolites qui engendra une longue lignée de créatures délicieuses, toutes renommées pour leurs talents incomparables dans les Arts, connue sous le patronyme : "Les enfants de Tzétélélécaspralala".

Il y a près de deux milles ans, alors que Sildèyuir était encore bien jeune, un baron qui devait marier sa fille décida d'offrir sa main au plus offrant en matière de faveurs politiques et il y en avait la nécessité à l'époque tandis que se consolidait l'aube du royaume béni. Sa fille était la plus magnifique des elfes de sa génération et les courtisans étaient légion. Mais Filinarielem, tel était son nom, ne l'entendait point de cette oreille : son cœur battait déjà pour un mystérieux prince des bois qui avait su la charmer de sa voix et de ses envolées lyriques toutes en louanges pour la Belle. Un prince des bois sans royaume. Un vaurien sans lignée. D'autant - comble de la malice ! - que le sans-dents aux oreilles pointues s'avérait être en réalité... un dragon-fée ! Autrement dit, un placement impossible pour le père et une relation inavouable pour la fille.

Tandis que se déroulait devant les yeux las de la Belle, l'éventail des plus intéressés - intéressants ? - prétendants, et que, ne pouvant se résoudre à arrêter son choix sur l'un d'eux, la patience du père menaçait d'y remédier contre son gré, son aimé se languissait dans son bosquet, ne voyant plus reparaître sa Belle. Sous l'apparence d'un elfe des étoiles, il se rendit donc à la baronnie et découvrit la dramatique situation. S'arrangeant pour approcher Filinarielem, il lui fit la promesse de forcer son père à différer les fiançailles durant une année, un temps qu'il mettrait à profit pour conquérir sa main dans les règles.

Filinarielem parvint à convaincre son père en arguant qu'il lui fallait bien évaluer ses prétendants avant cela. Et, elle se laissa alternativement courtiser par chacun d'eux, tant et si bien qu'elle finit par tout savoir des petits travers et des maniaqueries de ceux-ci, prenant des notes conformément à ce que lui avait demandé son aimé.

Le temps passait et elle ne voyait toujours aucune nouvelle venir de son dragon. Elle était plus que lasse de jouer la comédie devant ces messieurs et d'éluder les questions insistantes de son paternel. Combien de dîner, de ballades au clair de lune, de récitals et de poèmes tous plus surfaits les uns que les autres allait-elle encore devoir supporter ?

Tandis que l'échéance se rapprochait, on lui annonça un jour qu'il y aurait un grand spectacle suivi d'un banquet en l'honneur de ses possibles futures fiançailles : la baronnie accueillait une troupe d'artistes renommée dont tous les puissants s'arrachaient les services et dont on disait de la vedette principale qu'elle frisait le génie, que son talent n'avait jamais eu d'égal. Sans plus de conviction, Filinarielem poursuivie par ses minets allèrent prendre place pour la représentation.

Et sur fond d'un spectacle d'une rare qualité, elle le vit : Tzétélélécaspralala, ainsi s'était-il nommé pour l'occasion, son dragon trônait en artiste vedette, faisant paraître pâle les plus colorées des sopranos l'accompagnant. Nombreux furent ceux qui pleurèrent devant son talent incomparable dont le baron lui-même : il le voulu à sa table le soir même !

Ce fut un exercice périlleux que de s'abstenir de se trahir pour Filinarielem : après tout ce temps, son aimé était juste-là, à quelques chaises d'elle, flamboyant et spirituel, accaparant toute l'attention de l'assemblée. Il fit vibrer tous les convives, alternant poésie et mots d'esprits, leurs narrant les nouvelles les plus croustillantes des autres baronnies. Les oreilles autant que les cœurs en furent conquis. Le baron réclama même pour plaisanter que lui et sa troupe soient leurs hôtes encore une décennie !

Se glissant dans la chambre de sa Belle à la faveur de la nuit, il requit d'elle après une longue embrassade, qu'elle lui décrive par le menu tout ce qu'elle avait pu noter de ses prétendants.

Le lendemain, quand vint l'heure du spectacle, Tzétélélécaspralala et sa troupe prévinrent l'assemblée que l’œuvre qu'ils allaient interpréter pouvait ne pas convenir aux plus susceptibles et qu'il avait demandé la protection de quelques dévoués serviteurs pour éviter tout trouble à l'ordre public. Et pour cause : un Vaudeville terrible parodiant les baronnies des prétendants de Filinarielem et ces derniers aux-mêmes. La subtilité autant que la létalité diplomatique étaient au rendez-vous et l'on vit même l'un des prétendants se faire sortir tandis qu'il se ruait l'épée au poing droit sur le dramaturge. Les éclats de rire de la foule étaient une insulte plus grande qu'une guerre envers toutes la baronnies puissantes qui venaient d'être défiées par le barde. Mais ils étaient incoercibles !

A table, il fut cette fois non plus accueilli par des rires et des courtisans mais par le baron seul avec sa fille qui voulait des explications entre quatre yeux. La réputation de l'artiste serait ruinée. Tout comme la dignité des barons et de leurs fils. Pourquoi un tel acharnement ?

Si Tzétélélécaspralala était doué pour jouer la comédie et égratigner des dignités, il l'était plus encore pour s'attirer la sympathie et convaincre les plus rétifs : avec un art de la diplomatie consommée, il dévoila sa connaissance des relations politiques au baron de plus en plus intéressé, ne lésinant pas sur les détails et les faiblesses des barons à qui il entendait lier sa famille. Le portrait qu'il brossa ne pouvait que satisfaire l'intelligence du baron. A la fin de la discussion, ce dernier était convaincu qu'il avait été à deux doigts de faire une énorme erreur.

Mais il y a mieux encore : tandis que la discussion s'éternisait, l'audacieux barde parvint à réaliser l'impensable : il annonça au baron qu'il allait devenir le gendre le plus formidable qu'il eut jamais rêvé, manquant le faire s'étrangler avec sa coupe de vin des fées. Et comment allait-il faire cela ? En conquérant les cœurs de tous les barons et de tous les ducs de Sildèyuir avec son talent. Ainsi aurait-il par son entremise, la plus improbable des entrées dans les sphères de puissance autrement inaccessibles à sa petite noblesse, la renommée du barde devenant celle du baron.

Pas folle la guêpe ! Le baron avait bien vu les yeux de sa fille dévorant l'artiste, assurant son cœur que cette dernière n'essaierait pas de se défiler cette fois, mais il obligea Tzétélélécaspralala en adjoignant une clause incompressible à cette promesse de mariage : il devrait d'abord prouver qu'il pouvait séduire l'âme d'artiste du Roi de Sildèyuir ! Rien que ça.

L'histoire raconte qu'il fallut encore une autre année de spectacles effrénés de Tzétélélécaspralala et ses camarades féériques déguisés en elfes, avant que les tourtereaux puissent enfin sceller leur union. Ils vécurent ensuite très heureux et eurent beaucoup d'enfants...


La réincarnation de Filinarielem

La retraite paisible et isolée des elfes des étoiles ne fut jamais troublée durant les deux millénaires qui suivirent. Les rivalités intrinsèques de la noblesse autrefois plutôt tournées vers la violence physique se muèrent peu à peu en oppositions de principes : l'oubli de la sécurité faisait fondre le besoin de rudesse et transposait la violence dans le domaine abstrait des idées. Par la force des choses, cette paix durable fut un vivier naturel pour l'épanouissement de toutes sortes d'expérimentations artistiques car, quand les choses sérieuses et dangereuses désertent la place, il ne reste plus qu'à décliner tous les fruits autrement inexploitables de la contemplation et de l'oisiveté.

La longue et abondante postérité du couple insolite exploita à son avantage cette nouvelle dynamique. Il faut avouer, qu'à leur avantage, le Sens de l'Histoire était pour eux. Sous l'influence de Tzétélélécaspralala, la baronnie devint le cœur mobile du royaume en matière d'Arts de la Scène, du Verbe et de la Musique. Une véritable université des Arts vit le jour au sein de cette baronnie qui mua elle-même. Son fief territorial fut d'ailleurs plutôt délaissé car la noblesse de la baronnie devint une force mobile, semblable à une troupe de saltimbanques, allant et venant dans le Royaume. Cette vie nomade révolutionna les mœurs des sujets du baron mais également au-delà : en effet, quel intérêt y avait-il à s'accrocher à un lopin de terre lorsque celle-ci est entièrement à votre disposition et qu'il n'y a pas de danger à l'arpenter gaiement ?

Les enfants du couple portaient leur héritage mêlé sur eux : des ailes de papillon par-ci des écailles arc-en-ciel par-là... il fut bientôt de notoriété publique que le Barde n'était pas ce qu'il semblait être. Mais cela ne fit qu'accroître la renommée de la famille. La Sublime Filinarielem s'éteignit finalement à l'âge avancé de 723 ans et son fantastique dragon disparut soudainement. La légende dit qu'il était terrassé par le chagrin et qu'il s'en fut mourir dans son bosquet.

Près de dix-neuf siècles plus tard, une arrière-arrière petite fille des fondateurs de la lignée vit le jour sous une nuit étoilée particulièrement brillante. Les astrologues étudiant son thème furent frappé par ce qu'il exprimait : une resplendissante conjonction astrale que l'on avait plus vue depuis deux millénaires annonçant une créature délicieuse et rayonnante. Etant donnée la lignée à laquelle elle appartenait, ils lui prédirent un avenir florissant en matière d'Arts et une carrière politique hors normes. Certains parlèrent même de réincarnation de la Sublime Filinarielem, chez qui l'on avait observé une conjonction astrale fort similaire.

Les astres ne s'étaient point trompés ! Dès son plus jeune âge, la petite Navixis fit montre de grandes dispositions : sa beauté était incontestable et son charme naturel totalement subjuguant. Personne aimant ce qui est beau, ne pouvait résistait en la voyant à l'envie de lui plaire. Elle avait hérité de la majesté naturelle de son arrière-arrière-grand mère et du pouvoir de capter l'attention de son dragon-fée. Un mélange incroyable. Et plus elle grandissait, plus elle ressemblait à son aïeule.

Ce pouvoir extraordinaire d'attraction façonna néanmoins chez la petite un caractère espiègle de reine assumée : trop gâtée, ses moindres désirs exaucés et ses volontés atteignant toujours leurs buts, elle développa une mentalité arrogante et trop sûre d'elle-même qui allait peut-être la conduire à sa perte.

Comme tous les enfants de Tzétélélécaspralala, elle fut formée aux Arts, touchant un peu à tout jusqu'à ce qu'elle jette son dévolu sur le Verbe, la Scène et la cithare dont elle se fit experte avec le brio qu'on attendait d'elle. Une oratrice-née et une comédienne hors pairs qui trouva également l'expression de son héritage magique au travers de la musique. Elle serait donc Barde à part entière comme tous les plus prestigieux membres de sa lignée.

Elle apprit tout des subtilités du métier de dramaturge et, fidèle à ses ancêtres, colporta les meilleurs spectacles avec ses aînés dans tout le royaume. Elle fit bien vite de l'ombre à ses cousins et frères et sœurs : même si son talent n'était pas encore épanoui, on ne parlait plus que d'elle, on n'avait d'yeux que pour elle.

Tout ce succès lui monta bientôt à la tête : sa verve trop ajustée lui tailla bientôt des adversaires pétris de rancune. Comme Tzétélélécaspralala, elle n'avait pas son pareil tant pour subjuguer que pour tourner en dérision. Elle se fit des ennemis puissants même au sein de sa propre famille.

Puis, un jour sombre, les troubles commencèrent à faire leur apparition en Sildèyuir. La retraite bénie des elfes des étoiles venait d'être rattrapée par le Monde : pour la première fois depuis deux millénaires, il y eu des décès d'elfe des étoiles qui n'étaient pas dus à des causes naturelles. Et ces évènements se reproduisirent encore et encore jusqu'à ce que l'on se rende à l'évidence : le pays n'était plus sûr. Une onde de choc s'abattit sur le Royaume.

Après concertations, la Reine décida alors de briser l'exil et d'envoyer des émissaires et éclaireurs sur Toril afin de trouver une solution et une nouvelle terre d'accueil. Les meilleurs éléments, ceux qui avaient entretenu la voie des armes et qui étaient en mesure de se défendre dans un monde hostile furent choisis en priorité, mais d'autres furent également missionnés pour l'objectif : à son grand dam, Navixis faisait partie de ceux-ci.

Quoi ? Comment cette pimbêche de Reine pouvait-elle l'envoyer elle, la grande et sublime Navixis, au casse-pipe, loin de son confort et de son public toujours grandissant ? Elle fit un scandale... et fut rabrouée vertement. Et désapprouvée publiquement, ce qui finalement lui offrit une bonne raison de s'en aller : si l'opinion était contre elle, comment pouvait-elle continuer à s'agiter contre la volonté de tous et réclamer qu'ils l'acclament encore dans ses représentations ?

On s'était jouée d'elle, arguant du fait qu'elle était l'une des plus convaincantes et l'une des plus attrayantes représentantes de leur espèce. Un outil parfait pour dénicher le soutien dont ils avaient terriblement besoin. On avait mis face à son égoïsme, l'intérêt général, et elle avait fait le faux pas de révéler au grand jour à quel point son narcissisme était puissant. C'était foutu. Mais au-delà des arguties, elle repéra la main d'une ennemie mortelle : une baronne, amie intime de la Reine, dont elle avait écorné le portrait en société et qui n'avait jamais digéré l'affront. L'histoire se répétait : cette baronne appartenait à une des lignées que Tzétélélécaspralala à son époque avait écarté du mariage avec Filinarielem. Ce baronnet qui avait eu à cœur de passer le barde par le fil de l'épée...

Après une dernière représentation - une tragédie prenant place durant La guerre des Couronnes, une histoire dont l'héroïne qu'elle jouait avait été trahie par les siens et menée face à l'hostilité mortelle des drows, une pièce qu'elle avait choisi à dessein bien évidemment, pour le parallélisme avec sa situation - qui lui valut de chaudes larmes désemparées tout comme de puissantes critiques outrées, elle quitta la scène de son enfance, ce théâtre béni de Sildèyuir.

Pliant bagage, elle se prépara à passer le portail vers le plan matériel et fit ses adieux à ses soutiens. La vieille perceptrice de la famille, une vieille elfe toute ridée dont les gamins estimaient pour se moquer d'elle qu'elle avait au moins trois mille ans, l'embrassa chaudement en lui soufflant qu'elle veillerait toujours sur ses enfants. Prenant l'assertion pour une phrase de grand-mère nourrice un peu gaga, elle en comprit toute la portée lorsqu'elle vit qui elle était réellement : Tzétélélécaspralala, dont le portrait était partout dans la baronnie, se tenait devant elle aussi frais et souriant que sur les estampes.

"Va, ma fille. Tu es vraiment son portrait craché, fit-il les larmes aux yeux en faisant référence à feu Filinarielem, sa bien-aimée. Va ! Avec la joie au cœur car c'est dans le monde que ton talent doit s'épanouir. Sildèyuir a été pour toi un pays béni mais ne sera bientôt plus qu'un piège mortel. Tu étais dans l'enfance et tu dois maintenant grandir. Tu as les capacités de te forger un illustre destin. Et un tel destin a besoin d'un vaste royaume pour s'épanouir. Va donc, et parcours le vaste monde. Porte ton nom et ton Art là où personne ne le fera jamais pour toi."

Cette vieille grand-mère pénible avait toujours veillé sur eux, les appelant comme il est fort juste, ses enfants. Lui qu'on disait disparu était juste là : au nez et à la barbe de tout le monde. Elle en rirait de bon cœur encore longtemps tandis que ses pas fouleraient Abeir-Toril !

Ces quelques mots - car elle n'eut guère plus de temps pour les digérer pleinement - eurent un effet incroyable sur la petite narcisse blessée. D'un seul coup, elle embrassa son destin qu'elle considérait jusque-là comme une terrible malédiction. Son ancêtre venait de lui donner le cœur au ventre qui lui faisait défaut : elle allait se montrer courageuse et surtout digne des siens ! Elle passa le portail sans un regard en arrière.



A la conquête de Faêrun

Bien sûr elle n'était pas seule : des elfes des étoiles expatriés étaient déjà sur place. La plupart d'entre eux avaient élu domicile en Aglarond. La Simbule, reine-sorcière élue de Mystra, leurs avaient accordé un accueil plutôt chaleureux et nombre des compatriotes de Navixis avaient choisi de nouer des relations en ce royaume. Ce fut la première destination de Navixis.

C'est en Aglarond qu'elle apprit à connaître les autres races humanoïdes. Ce fut d'ailleurs finalement pour elle une expérience très enrichissante : la diversité de tons, d'idées et de mœurs lui enseignèrent la modération de ses propres travers. Devant tant de natures d'essence diverses et variées, pour une fois, elle se sentait plus petite et plus humble.

Sa curiosité naturelle, autrefois bornée par l'oisiveté et le côté prévisible de ses congénères, s'en trouva réveillée, galvanisée par ces nouveaux terrains de jeu et d'apprentissage. Elle délaissa finalement de plus en plus les siens, quittant ce cocon protecteur que ses semblables en Aglarond tentaient trop souvent de conserver, et embrassa complètement ce nouveau monde.

Elle joua devant la Simbule elle-même qui reconnut sans conteste son talent, de nombreuses pièces du répertoire classique des elfes des étoiles. Des tragédies essentiellement, d'un autre âge puisque la plupart des grands classiques des elfes des étoiles avaient été inspirés par les lointaines guerres et les temps primordiaux. Puis, elle fit la rencontre d'une troupe hétéroclite - les Joyeux Lardons - qui versait dans la comédie : elle trouva ce registre et leurs manières déplorable et rafraîchissant tout à la fois. Se prenant d'amitié pour Flanagan, leur charismatique dirigeant - un demi-orc grassouillet aux manières pouvant aller de l'exquis au totalement scandaleux - elle décida de s'engager. Ses congénères ne virent pas cela d'un bon œil évidemment ! Et ce fut ainsi qu'elle coupa le cordon ombilical une bonne fois pour toute : elle vivrait sa vie comme elle l'entendait et comme son aïeul l'avait incitée à le faire. Point !

Flanagan la faisait mourir de rire : c'était bien ainsi qu'il l'avait convaincue de suivre ses Joyeux Lardons. Ils cultivaient une auto-dérision improbable. A majorité composée de demi-orcs, les Lardons singeaient toute la bestialité et l'ignominie des humanoïdes avec beaucoup d'esprit. Les cochonneries n'étaient pas toujours là où on les attendaient : les Lardons traquaient les apparences trompeuses et ils étaient très doués en la matière. Les elfes de manière générale, détestaient leurs spectacles et les boudaient ostensiblement. Cela ne faisait qu'exciter davantage les Lardons et Navixis qui servait bien sûr, très souvent, de caricature des travers elfiques dans ses rôles sur scène.

Elle parcourut un bon bout de chemin avec la troupe et ce furent de délicieux moments qui lui ouvrirent quantité d'horizons inimaginables pour les autres elfes des étoiles. A bien des égards, traîner avec des demi-orcs vous ouvre et vous ferme des portes. Elle sortit de ce partage lavée de tout préjugé elfique.

L'aventure prit fin assez soudainement : Flanagan, un peu trop porté sur la bonne chair eut une attaque cardiaque sur scène. Il mourut dans les bras de sa petite protégée en lui faisant promettre de le faire mettre en terre comme ils en avaient convenus auparavant : c'est-à-dire, présenté à la tombe nu sur un plateau fumant avec une pomme dans le bec comme un cochon rôti dans un banquet. Son ultime provocation au monde. Ce fut une gageure de convaincre les autorités de lui accorder cette dernière volonté...

Après cela, les Lardons furent dissous et chacun poursuivit son chemin. Le facteur unifiant qu'était Flanagan une fois disparu, personne ne se sentait le cœur de poursuivre son œuvre. Navixis décida donc de parcourir la côte des épées en vivant de son art. Son talent naturel fit des émules : elle se fit un nom dans les ports d'Eauprofonde et de Luskan. Et tandis qu'elle bullait à un carrefour de la Porte de Baldur où elle venait d'arriver sans le sous, on lui proposa sans détours de traverser la mer pour rejoindre une île lointaine. On y marierait, disait l'autre, la fille du Prince pirate auto-proclamé de l'île nommée Gemmaline.


Description :
Navixis est une créature délicieuse d'une incroyable beauté. Il suffit de poser les yeux sur elle pour être transporté. Ses traits fins et sa silhouette élancée en sus d'être dans les canons de ce qui se fait de plus exquis dans la gente féminine, sont sublimés par un charme naturel qui rayonne sur les âmes qui la croisent : il n'y a qu'à observer leur réaction pour s'en convaincre définitivement.

Son visage expressif réserve quantité de mimiques surprenantes et ses yeux expriment un côté malicieux qu'on voit rarement chez les elfes. Elle est tantôt ouverte et drôle, tantôt timide, jouant des rôles à l'envie, rarement là où l'attendrait.

Son héritage draconique-féérique se manifeste physiquement par de fines écailles multicolores sur le dos des membres et du corps qui se fondent harmonieusement avec sa peau violacée. Ses yeux ont des pupilles en fentes verticales et ses iris possèdent des couleurs changeantes mais toujours vives dont elle joue à l'envie pour ses personnages. Quant à ses cheveux, ils sont comme des rivières vivantes de mithral avec des reflets arc-en-ciel. Tout dans son physique est haut-en-couleurs.

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii


Dernière édition par Navixis le Lun 27 Mar 2017, 01:09, édité 15 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 15 Mar 2017, 03:10 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 5840
PX:
On m'a demandé de viendre voir pour corriger, alors je suis venu, et j'ai vu :
XP : 10 000/15 000
PV : les dés ont été jetés ? 5 sur 2d6 (surtout avec la manière qui est, je crois, utilisée) c'est peu.
N'ayant pas vu de résistance au froid nul part, tu as un -1 d'engourdissement en initiative et en réflexes à cause de ton armure en glace bleue.
Désolé de te l'annoncer, mais tu n'as un bonus de +11 en réflexes, +6 en vigueur ou +7 en volonté contre les effets de sommeil, en effet, tu y es juste immunisé.
Les deux bonus raciaux se cumulent éventuellement en volonté (si un enchantement tentait de te paralyser)
Tu as donc bien beaucoup de langues, et je n'ai pas vu de points de compétences en langues (la compétence n'est même pas mentionnée). Si je compte bien tu dois avoir : Commun, Elfique et une régionale de base, plus 2 autres pour l'intelligence. Et oui, draconien n'est même pas une langue de base pour les créatures draconiques.

Caracs de classe : le jet de savoir bardique est à +8 (+4 niveau +2 int +2 synergie)
Sorts : tu sais que déguisement mineur et le couvre-chef ne sont pas cumulatif, n'est-ce pas ? (juste pour vérifier)
Caracs raciales : il en manque la moitié (archétype)
Compétences : il te reste les 2 points à placer grâce à ceux du scénario (les deux langues ? Faut le noter alors, c'est une compétence), et tu as +3 en connaissance (architecture), et le droit de l'utiliser grâce au pc dedans.
Tu transportes plus que 0 kg (9,5, si mes calculs sont justes) ; merci aussi de noter les limites de charges

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 15/11/2017
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 15 Mar 2017, 16:30 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
Merci Mlan,

Pour lesPV, 2D6 pleins +6+5+3
:P

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 15 Mar 2017, 17:06 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 00:33
Messages: 26
Merci d'être viendu Mlantrobic.

Je précise que je n'ai pas encore eu le temps de poser une version aboutie de la fiche ce qui explique les lacunes.

Loriol a écrit:
Merci Mlan,

Pour lesPV, 2D6 pleins +6+5+3
:P
Je n'ai que 4DV à cause de l'archétype draconique. Si je te suis, j'ai donc 6+6+6+5 = 23 + ma constitution. C'est ça ?


EDIT: J'ai tout corrigé sauf le poids transporté car je n'ai pas fini mon équipement ;)

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 15 Mar 2017, 19:18 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
Ok pour tes Pv comme tu l'écris 12 +6+5 ;)

Je fais un breaf tantôt sur l'HRP
bonne création à toi

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Dim 19 Mar 2017, 18:58 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 00:33
Messages: 26
La fiche est techniquement terminée. Me reste la partie BG et description physique à rédiger. Comme j'ai changé pleins de trucs la correction précédente est complètement caduque (désolé Mlan...)

Elle sera donc conteuse, slameuse, poétesse, joueuse de cithare, dramaturge et humoriste. Elle se sert de son couvre-chef de déguisement pour changer de costumes.

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Lun 20 Mar 2017, 14:39 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
Génial Navisis !

Je laisse les soins du technique à Mlan, en patientant de ton éclosion.
:elf:D:

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mar 21 Mar 2017, 06:36 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 5840
PX:
Rho bordel m'a fallu 10 minutes pour me rendre compte que j'avais oublié les 4 points gratuits je me demandais pourquoi tu tombais pas juste sur tes 56 PC attribués !
Tu as donc pris tous tes parchemin (sort niveau 1) avec un NLS de 2 ? Parce que pour certains (graisse, moment compétent, repli expéditif, ventriloquie, visage amical), tu peux les prendre NLS1 (ce sont des sorts d'ensorceleur / magicien 1 également)
Sinon aucun problème au niveau technique.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 15/11/2017
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mar 21 Mar 2017, 08:47 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 00:33
Messages: 26
Mlantrobic a écrit:
Rho bordel m'a fallu 10 minutes pour me rendre compte que j'avais oublié les 4 points gratuits je me demandais pourquoi tu tombais pas juste sur tes 56 PC attribués !
Hum... tu vieillis ? :ange:


Mlantrobic a écrit:
Tu as donc pris tous tes parchemin (sort niveau 1) avec un NLS de 2 ? Parce que pour certains (graisse, moment compétent, repli expéditif, ventriloquie, visage amical), tu peux les prendre NLS1 (ce sont des sorts d'ensorceleur / magicien 1 également)
mince ! ça pose un problème niveau prix non ?

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mar 21 Mar 2017, 08:59 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 5840
PX:
Si tu as envie de les acheter NLS 2, tu as le droit.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 15/11/2017
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 22 Mar 2017, 09:19 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
Tzélélécaralala :lol:

J'aime beaucoup ton écriture, mais où est passée Navisix ?

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 22 Mar 2017, 16:43 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Oct 2016, 16:54
Messages: 26
Ses exploits personnels viendront bientôt : pas eu le temps de les écrire encore... :? Au moins sa lignée est posée.

_________________
Fiche de Besczerill
Niveau 0
Niveau 1
Niveau 2
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Mer 22 Mar 2017, 18:02 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
O_O Tout à fait mzelle O_O

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Lun 27 Mar 2017, 01:13 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 09 Mar 2016, 00:33
Messages: 26
C'est bon j'ai terminé la fiche (BG et description inclus)

J'ai viré quelques parchos et 1 dose de drogue pour rentrer dans les clous niveau équipement.

Je suis paré ! :)

_________________
Navixis la conteuse, jouée par Zauntii
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Loriol - Noce d Eclat] Navixis
MessageMessage posté...: Lun 27 Mar 2017, 12:18 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 04 Mar 2017, 18:14
Messages: 76
C'est bon pour moi,
Bienvenue à toi

_________________
Connais toi toi-même, et tu danseras dans mes filets
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: