Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 24 Oct 2018, 06:03



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 320 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 ... 16  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mar 14 Fév 2017, 20:44 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 397
PX: 13009
Le nain polaire s’essuya le front. Il faisait si chaud et cette fichue fièvre contractait précédemment était toujours présente. Par contre le cube lui avait disparu libérant la goliath pleine de cloques. Il savait que son peuple était très vigoureux aussi et ne douta pas un instant qu’elle se remettra de ses blessures. Enfin il faudra un peu de temps, de repos et de soins.

La créature ectoplasmique avait fait apparaitre derrière elle une chevelure blonde non deux même, au début le guerrier pensa que cette fièvre lui joué des tours mais non il s’avança prudemment le marteau à la main. Il les détailla un peu. Ils n’avaient pas l’air très en forme non plus enfin ils étaient déjà debout c’était déjà ça.

Il marcha donc jusqu’à leur rencontre plutôt tranquille car il avait donné l’ordre qu’il fallait à Ma belle et à la moindre embrouille elle leur volerait dans les plumes ! Les deux n’avaient pas l’air hostiles, leurs armes baissées en témoignaient. Ils avaient même l’air plutôt sympa à la vue de tout ce qu’avait rencontré le groupe jusqu’à présent. Il leur adressa la parole sur un ton amicale.


- Vous êtes contagieux ? Etes tout boursouflés, rouge de piqure ? La sortie non, on la cherche aussi, l’endroit par lequel nous sommes entré est condamné et bien loin ! Donc sois-vous étiez là avant nous soit vous pouvez peut-être nous dire par où vous êtes arrivés. Je me présente je suis Inuik, là bas c’est mon aigle Ma belle, la barbichette plus loin c’est Driss et là coté Kathana à coté d’elle immobile et amochée c’est la grande Frissa.

Il regarda la Goliath et secoua la tête l’air inquiet.

- Vous avez pas vu un morrrdant, maiigrre ? le gros glaçon l’a peut-être gobé aussi.

Le nain commença à fouiller les restes de la créature achevée comme un petit sanglier pour retrouver d'éventuelles les traces de la blème.

test de fouille en mode marcassin grouick grouick

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 15 Fév 2017, 15:07 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 09 Juin 2016, 17:01
Messages: 73
PX: 1577
Arrivé à côté de la chose flasque et visqueuse, la lame de bataille leva immédiatement son immense épée et sans réfléchir, il trancha l’étrange substance, évacuant au passage son trop plein de stress, à travers sa cible. Sigvald qui s’attendait à ce que ce combat soit long et fastidieux fut surprit de voir à quelle vitesse celui-ci fut bouclé.

Un liquide visqueux se répandit aussitôt sur le sol laissant apparaître la femme pris au piège dans la chose. Vu sa taille, elle devait certainement être une goliath ? Derrière elle plusieurs autres personnes. Le combattant ne savait pas si c’était lui qui avait éliminé la menace, ou ces personnes ? Ou peut être étais ce tout simplement l’alliance de deux camps ? Mais l’important n’était pas là.


Suite aux remerciements de Mina, le mercenaire se retourna et lui répondit : - « Merci ! Oui, tu es la tête et moi les jambes, en fait on forme une bonne équipe. » Voyant ensuite que les autres personnes ne semblaient pas menaçantes envers eux il baissa sa lame au sol tout en déclarant à Mina : - « C’est vrai qu’on a un petit air de ressemblance ! Après tout ça pourra peut être être un avantage un jour ou l’autre pour l’un d'entre nous ? »

Le nain qui semblait transpirer fortement s’adressa ensuite au duo pendant que la femme vêtue de noir essayait de sauver la femme étendue au sol. - « Enchanté de vous connaître. Je me prénomme Sigvald et voici Mina. Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas contagieux. On a juste faillit se faire vider de notre sang par une centaine de bestiole s’agrippant à nous tout à l’heure. » ¤ Apparemment ces gens sont eux aussi perdus dans ce trou sordide ? ¤ Pensa aussitôt le combattant. - « Hé bien, nous voilà bien ! Nous aussi nous sommes perdus ! Un mordant ? A oui ! On l’a croisé lui aussi et il est mort, on s’en est débarrassé.» Sigvald resta silencieux un instant et se grattant la tête il déclara soudainement à Inuik : - « S’il n’y a pas de sortie de votre côté, il y peut être une autre issue de notre côté mais il faudrait retraverser cette foutue flotte remplie de suceurs de sang ! Et puis on est pas sûr que la porte qui se trouve de l’autre côté puisse s’ouvrir ! » Le mercenaire regarda Mina avec un regard interrogateur puis le nain en face de lui en reprenant : - « Votre amie à l’air mal en point ? Nous devrions peut être nous reposer un peu et discuter de la meilleure solution à prendre. »

_________________
Fiche de Sigvald

Manoeuvres préparées : Frappes d'acier / Charge du minotaure / Griffes de minuit
Manoeuvre restante : Diriger l'attaque
Postures connues : Bain de sang
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 15 Fév 2017, 20:04 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 477
PX: 7253
Malgré l'état alarmant de son amie, Kathana fut rassurée de constater que sa vie n'était pas en danger. Elle souffrirait jusqu'au lendemain, moment où l'Imaskari pourra de nouveau la soigner. Jusque là, elle devra serrer les dents. Mais cela ne devrait pas être un problème insurmontable pour la goliath.

Elle prit alors conscience de son environnement, que comme d'habitude lorsque trop concentrée une sur une tâche spécifique elle avait tendance à oublier. Levant les yeux, elle aperçu donc les deux hommes et les observa un instant. Ils ne semblaient pas vouloir les attaquer, autrement, elle aurait été dans un beau pétrin, à genoux devant eux...

Ils semblaient en aussi mauvais état que Frissa, sans rajouter le fait qu'ils étaient trempés et parsemés de tâches rouges étranges. Toujours à genoux au chevet de Frissa, elle ne dit rien et écouta l'échange entre Inuik et les nouveaux arrivant, avant de se lever et d'aller récupérer son bâton lumineux.

- Je être Kathana. Vous être blessés aussi. Vous avez besoin repos aussi. Pour remercier aide, je soignerai vous.

Elle s'était adressée à eux de sa voix douce mais à l'accent prononcé, avant de s'incliner lors de sa dernière phrase. La lumière du bâton se reflétant sur sa peau blanche et légèrement marbrée de noir. Puis se tournant vers Inuik, elle lui dit.

- Il faut endroit sûre. Si on ferme portes, être bien ici ? Je ne sais pas quand Frissa pouvoir bouger. Je ne pouvoir soigner qu'après repos... tout à l'heure ? Demain ?

Enfin si demain avait encore une signification sous terre. Elle ne pouvait même pas dire combien de temps ils avaient déjà passé ici, et encore moins combien de temps ils y passeraient encore. Mais au moins, au milieu de cette ancienne citadelle perdue, ils avaient trouvés de possible nouveaux compagnons. Leur groupe s’agrandissait et ainsi aussi leur sécurité. Et ils allaient certainement en avoir besoin.

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 2)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 15 Fév 2017, 22:50 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 258
PX: 3008
L'avantage dont parlait Sigvald pour l'un d'eux ne se trouva pas être un argument de poids. Le kleptomage voyait plutôt le désavantage pour lui, étant donné que seul Jiro se trouvait témoin de la scène, et qu'il ne pensait pas être, pour le moment du moins, recherché.

Prenant sur lui de ne pas réagir en pointant le nain peu peureux de son arme, l’arbalétrier regard le nain venir sans crainte, se tendit plus encore quand il les traita directement en camarade. Tous dans le même pétrin, on n'avait plus de patrie, n'est-ce pas ? Il fallait savoir mettre de côté son orgueil, prendre son mal en patience. Ce qu'il fit en soufflant un peu, se décontractant.

Minahowk... Et nous sommes arrivés par un court d'eau plutôt violent, reprit-il en grommelant, avant de continuer d'écouter son acolyte qui se trouva être, contre toute attente, une personne à la langue bien pendue. La pâlotte s'approcha et parla, bien qu'ayant un peu de mal avec leur langue. Par respect, il s'inclina à sa suite ; dans sa région natale, on apprenait bien trop vite à respecter son voisin sous peine de se faire jeter un sort. Halruua, truffé de mage, était parfait pour comprendre la dimension des pouvoirs de certain, et la méfiance qu'on devait à ceux pratiquant la magie, même si la demoiselle disait vouloir les soigner en échange de leur action.

Ils ne semblaient vraisemblablement pas vu comme ennemi, donc tandis que la mage discutait avec son ami, le blondinet se tourna vers l'épéiste ;

Au lieu de bestiole, j'aurai employé le terme « Oeuf frit suceur de sang » ou « Sangsue en forme d'oeuf ». Un truc comme ça. Mais il restait aussi la porte bloquée, la première que j'ai tenté d'ouvrir. Peut-être qu'Inuik pourra la briser avec sa hache. En tout cas, traverser la flotte serait du suicide, on est bien d'accord... Il faut qu'on gèle l'eau ou qu'on trouve de quoi faire une passerelle.

Il réfléchissait un peu trop à son goût, et secoua la tête puis chuchota pour Sigvald, la personne qu'il connaissait le plus ;

Il faudrait aussi savoir si ils ont fouillé tous les accès de leur côté, et vérifier qu'ils ne sont, eux, pas contagieux. C'est bien beau de nous croire malade, mais ça va dans les deux sens.

    Edit MJ :
    Test de discrétion de Mina : 1 (d20) + 6 = 7
    Tests de perception auditive :
    • Driss : 13 + 3 = 16 => A entendu, mais ne réagit pas (il fixe Mina et Sig, cependant)
    • Kathana : 1 - 2 = -1 => Ne capte absolument rien
    • Inuik : 8 + 0 = 8 => A entendu

    Malgré ses efforts, les murmures, toutefois prononcés un peu fort, résonnèrent dans la petite pièce… Driss avait visiblement perçu la conversation au vu du regard méfiant qu’il jeta aux deux nouveaux. Inuik aussi avait clairement entendu les paroles du kleptomage. Quant à Kathana… Voilà ce qui lui parvint :

    Il faudrait aussi savoir si ils ont touillé tous les abcès de leur côté, et tarifier ce qu'ils ont, eux. Pas de compte aux vieux. C'est bien bon la salade, mais ça va dans les deux sens.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 17 Fév 2017, 13:39 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 397
PX: 13009
Le nain leva un sourcil suite au messe basse de Minahowk. Toujours plongeait dans sa fouille minutieuse, il répondit calmement avec son accent prononcé sans se détourner de sa tâche.

- Nous n’avons pas tout fouillé cet endrroit est immense. Vous pouvez me fairrre confiance en ce qui concerrne les rruines , la pierrrre ça me connait ! Ma belle au pied !

Le rapace se planta devant les deux comparses et les détailla d’un œil qui en disait long sur la nature sauvage de l’animal.

- Je ne sais pas si nous sommes contagieux, ce morrrdant nous a filé une fièvre terrible, je pense qu’elle s’attenurrra avec le temps. Evitons les chuchotements nous devons plus nous rrassembler et nous faire confiance si nous voulons sorrrtir d’ici !

Affairé à raz terre à fouiner de ci de là dans les restes gluants de la créature, le nain polaire se redressa et sortie de ses effets personnels une bouteille de vin. Il la deboucha avec les dents émettant un bruit caractéristique agréable du moins pour ses oreilles de nain !

- Bon on va se reposer ici oui Frissa serait trop lourde à déplacer.

Il bue une bonne rasade et tendit la bouteille à Minahowk.

- Alors tiens si tu as pas peurrr de boire après moi, c’est pas de la piquette je peux te l’assurer aussi. Un peu plus loin dans une salle il y a une échelle en bon état, je ne sais pas si elle ferait l’affaire pour trrraverser votre rivièrre. On peut essayer de faire un rradeau avec…

    Edit MJ :
    Test de Fouille d’Inuik : 5 (d20) + 4 = 9 => Mis à part les restes gélatineux et le métal des armes restant, nada.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 22 Fév 2017, 11:15 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 258
PX: 3008
N'ayant pas prit garde qu'il avait levé peut-être un peu trop la voix, le kleptomage serra les dents en voyant le regard de celui qui paraissait inoffensif. Son regard passa sur le nain quand celui-ci reprit la parole. Ils avaient bien entendu ce qu'il avait dit... Les mains agrippées à son arme, Minahowk se faisait que plus méfiant à présent quand aux agissements qui seraient fait à leur encontre. L'humain n'aurait pas été aussi proche du mur, il aurait certainement fait un pas en arrière à l'arrivée de l'animal. Pour le moment, paraissant stoïque, il attendait un seul pas de travers pour faire feu ou s'enfuir. Il ne crèverait pas ici. Pas maintenant. Pas avant d'avoir vengé Héléna. Pas avant d'avoir tué les crevures ayant gâchés sa vie.

Perdu dans la contemplation de la créature, si ce n'était l'attente d'un acte de désobéissance de sa part, le blondinet ne perdit pas son stress quand Inuik se remit à parler d'une fièvre. Sur le qui-vive, personne n'aurait réussi à le faire retrouver son calme. Dans son esprit, des lumières par dizaine s'allumaient, engendrant des craintes qui n'avaient pas réellement lieu d'être. Et ce fut pire encore quand le nain commença à fouiller dans ses affaires ! Mina avait les yeux rivés sur lui, attendant à ce qu'il sorte une arme, ou quoi que ce soit d'autre. Une terrible arme en fut sortie, effectivement ; une bouteille de vin ! … Quoi ? Ah, non, pas une arme... « Pfiou », comme le laissa entendre son soupir à peine perceptible.

Même si il n'était pas forcément d'accord pour rester dans les parages avec les créatures rencontrées, l’arbalétrier n'en dit rien. Clémente face à sa méfiance, l'autre équipe méritait qu'il se plie à leur exigence. Ce serait un moyen de les tester d'une certaine manière, même si il devait se reposer, ne se sentant pas vraiment en grande forme.

Minahowk leva les sourcils, les yeux ronds, en voyant qu'on lui tendait la bouteille et l'invitait implicitement à boire. L'arme chargée lui parut un instant ne pas devoir être lâchée, tel un doudou dans les bras d'un enfant ; gardant sa peur de son prochain dans son estomac, il souffla doucement en lâchant la tête de l'arbalète et s'approchant avec prudence du petit homme, prenant bien garde à contourner la créature ailée qui se trouvait devant lui. Finalement, se détendant pour de bon, il attrapa la bouteille qu'on lui avait tendue ;

On verra... Chaque chose en son temps... Pour le moment, on se repose, Décréta le blondinet en dévisageant Inuik, puis de passer son regard sur le liquide dans la bouteille et de laisser s'écouler quelques secondes de silence pour reprendre ; Je... Merci.

Après avoir levé la bouteille en guise d' «à la tienne », il en but plusieurs gorgées avant de la rendre à son propriétaire, espérant avoir prouvé par ce geste sa bonne foi.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 22 Fév 2017, 18:03 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 477
PX: 7253
Kathana qui papillonnait autour d'Inuik à la recherche de fresque ne prêtait pas vraiment attention à la conversation. Comme d'habitude en fait. Son sens relationnel s'était déjà amélioré, mais il y avait encore beaucoup de progrès à faire en ce sens.
Néanmoins elle entendit une bribe de ce que l'un des nouveaux arrivant avait dit. Elle l'observa comme elle observerait toute chose un peu étrange à ses yeux. Comme les arbres, les animaux, ou le ciel ou la mer... C'était le regard que ses compagnons avait pris l'habitude d'éviter, car généralement il entrainait une série de questions ou un monologue étrange sans queue ni tête.

- Mais non pas du tout. Frissa a cloque de brulure acide. Ça pas être des abcès, et il faut pas touiller çà, sinon ça va la blesser. Et il ne faut pas payer. Je soigner vous sans rien demander en échange. Ce ne pas être honorable faire payer. Sinon vous mourir ici et moi aussi.


Elle secoua la tête et poursuivit:

- Et puis Inuik pas être vieux. Enfin peut être... Vous avoir quel âge Inuik ? Ca être vieux ? Parce que homme là pensez vous vieux...

Mais elle ne prêta pas vraiment attention à la réponse, toute occupée à fouiller dans son sac avant d'en sortir des fruits secs, des racines et des morceaux de viandes séchés.

- Je n'ai pas salade. Ça pas bien se conserver, mais je peux donner viande si vous avoir faim. Je ne manger que fruits et racines. Si vous pas mangé eux, moi j'aime ça. On peut faire échange, comme ça aller dans les deux sens.

Elle hocha la tête et alla s'assoir prêt de Frissa, non sans avoir rangé préalablement tout ce qu'elle avait sortie, excepté les fruits secs. Elle attrapa dans son sac le grimoire qu'elle avait trouvé plus tôt et commença à le lire après avoir incanté quelques paroles magiques dans une langue étrange. le tout en picorant ses fruits comme à son habitude. Plongée dans son livre elle ne prêta plus attention à personne...

Bien plus tard, elle fit apparaitre plusieurs litres d'eau qu'elle partagea avec tout le monde, remplissant les outres, et elle donna le reste à Ma Belle. Non sans oublier de caresser ses plumes avec délicatesse en affichant son rare mais beau sourire.

Finalement, elle se couvrit avec sa couverture en s'allongeant au plus prés qu'elle pouvait du volatile, s'endormant avec un sentiment de sécurité. Au final, elle passa la journée à se reposer et à étudier ses livres magiques ou non, à parler à tort ou à travers de tout et de n'importe quoi. Elle voulait apprendre la langue naine et le goliath, connaitre les pays d'où ils venaient, ce qu'ils faisaient, pourquoi la mer était elle salée, mais aussi ce qu'était un chat, pourquoi le soleil se couche et se lève chaque jour, et tant d'autres choses étranges ou logiques pour tout un chacun. Dans chacune de ses paroles, il n'y avait aucune moquerie ou condescendance, juste de la curiosité à l'état brut et un désir sans fin de connaissance.

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 2)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 24 Fév 2017, 01:11 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3122
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
À peine éveillé, le groupe était déjà épuisé. Les ruines n’étaient pas accueillantes, mais personne n’aurait pensé cela dès le départ. La journée fut longue et ennuyeuse. La pièce était nue, aucun meuble, aucune inscription, rien ne vint les déranger, rien ni résidait d’autre que le son de chacun qui se répercutait dans la petite pièce.
Le sol sécha rapidement, effaçant toute trace du cube décédé, comme si celui-ci n’avait jamais existé. Tous s’affairèrent comme ils purent. Les blessés furent soignés, et Frissa ne mit pas longtemps à pouvoir se mouvoir, occasion qui lui permit de pousser un hurlement sans pareil. La douleur de ses brûlures était grande, et sa rage au bord de l’explosion… Elle failli même arracher
in extremis le bras de son soigneur, ne voyant plus qu’ennemis, la douleur lui brouillant la vue. Elle finit toutefois par se calmer, et s’endormit, un sommeil agité et prompt aux éveils réguliers.

Le lendemain, alors que tous furent remis à peu près sur pieds, et que les brûlures et cloques de la goliath ne la faisaient presque plus souffrir — elle était maintenant consciente et bien plus… Diplomate avec ceux qui l’entouraient — une chose clochait. La fièvre de tous c’était dissipée, sauf celle de Frissa, qui avait empirée. Frissonante, un air de chien battu sur le visage, sa peau était brûlante, elle transpirait de tous les pores de sa peau, et avait du mal à maîtriser ses gestes.


    :HRP:

    Kathana lance sur Frissa => Frissa est à 8/28pv
    Test de premiers soins d’Inuik ou de Kathana (au choix) : 15 (d20) + 0 = contre DD15 => Réussite
    Guérison : Frissa récupère NGE 3 + 3 (CON) ×4 pv = 24, Frissa est à 27/28pv ; Frissa est infectée
    Jet de vigueur de Frissa : 4 (d20) + 5 = 9 contre ? => Échec ; Frissa est malade
    Effets : [3,2] (?) ; Frissa perd temporairement 3 points de Dextérité et 2 points de Constitution
    Frissa est à DEX 11 (+0) et CON 14 (+2) ; Frissa est à 25/26pv

    Minahowk est à 11/11pv ; pas de dégâts non létaux ; pas d’affaiblissement de caractéristique
    Sigvald est à 19/14pv (?) ; pas de dégâts non létaux ; -1 FOR
    Inuik est à 25/25pv ; pas de fièvre
    Ma Belle est à 28/28pv ; pas de fièvre
    Kathana est à 17/18pv ; pas de fièvre ; infectée

    Sig, je t’ai compté un NGE de 2, car tu dois avoir monté de niveau, là. Je vais recalculer tout ça sous peu (pour toi aussi, Inuik). J’ai aussi considéré que vous faisiez les premiers soins sur les nouveau.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 24 Fév 2017, 23:24 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 397
PX: 13009
La fièvre s’était estompée d’elle-même. La réputation de peuple vigoureux n’était pas usurpée et Inuik se sentait en pleine forme ce matin ou cette nuit, il ne savait plus trop. Le nain polaire aurait payé cher en tous cas pour pouvoir se réveiller sous le doux soleil du Grand Glacier.

Les Goliath était aussi un peuple solide pourtant Frissa semblait grelottante et fébrile ce qui contrastait beaucoup avec les gens de sa race. La grande avait failli arracher le bras d’Inuik pendant qu’il lui effectuer des soins de premiers secours sur une plaie aussi grande que sa petite main. Il avait veillé sur elle pendant son repos. Quand elle grelotté Ma Belle était venu d’elle-même la réchauffer de sa chaleur, délassant Kathana qui étudiait le plan comme une chose étrange. Le guerrier avait échangé un peu avec tout le monde sur la direction à prendre et le choix avait enfin était pris. Il faut dire qu’avec une bonne bouteille de vin que le nain avait partagé, les langues s’étaient délayées. Heureusement car l’endroit était d’un lugubre.

Driss était plutôt silencieux ce qui n’était pas pour déplaire aux nains. Quant aux deux nouveaux Mina et Sig, ils semblaient sur pied et moins boursouflés.


- Lèves toi Frissa on y va ! Et n’oublie pas si tu entends le rire, montre nous ta rage ! Tu pourras pas combattre comme ça !


fouille l'ensemble de la zone de la limace toute sèche ce coup ci avant de partir. bein quoi il a dit qu il allait remettre à jours les inventaires on sait jamais :)

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 26 Fév 2017, 14:31 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 09 Juin 2016, 17:01
Messages: 73
PX: 1577
Sigvald était tellement épuisé qu’il ne répondit même pas à Mina. Il se dirigea seulement dans un coin de la pièce lugubre et s’affala le long d’un des murs pour s’y reposer quelques instants. Puis, sans prononcer un seul mot, il finit par sombrer dans un profond sommeil réparateur. Après tout, cette journée avait été des plus mouvementée et agitée alors un peu de repos ne pouvait que le ressourcer.

Le jeune combattant ne prêta pas spécialement attention à ce qu’allaient faire les autres personnes qu’il venait de rencontrer. Mais en tout cas la grande femme qui s’était fait engloutir par le cube transparent n’était pas au mieux de sa forme. Le nain quand à lui avait l’air sympathique et la jeune femme penchée sur la géante quelqu’un d’honnête ? Seul l’homme silencieux paraissait étrange aux yeux du jeune homme. Alors il le garderait à l’œil et serait sur ses gardes.

Ce ne fut que le lendemain, lorsque la lame de bataille se réveilla, que celle-ci se rendit compte que les cloques qu’elle avait sur le corps avaient plus ou moins disparues. La goliath semblait en meilleure santé mais pas encore au sommet de sa forme ? Dans tous les cas, ce petit groupe ne pouvait être que des alliés pour Sigvald et Mina. Le mercenaire ne savait pas ou il se trouvait ni quels dangers se présenteraient encore sur sa route ? Mais il était sûr d’une chose : l’union faisait la force. Alors, suite aux paroles du nain prénommé Inuik, il déclara tout en réajustant ses armes :
- « Votre amie n’a pas l’air en grande forme ? Mais il faut bouger d’ici si on veut s’en sortir vivant ! » Il jeta un coup d’œil vers les autres en reprenant : - « Vous avez une idée de la direction à prendre ? » Sigvald en avait marre de réfléchir. Depuis qu’il avait posé les pieds sur cette satanée île il ne lui était arrivé que des problèmes ! Et chaque décision qu’il avait prise s’était à chaque fois retournée contre lui. Alors, pour une fois, il laissa les autres prendre l’initiative de la direction. Après tout, ils seraient peut être plus chanceux que lui ?

_________________
Fiche de Sigvald

Manoeuvres préparées : Frappes d'acier / Charge du minotaure / Griffes de minuit
Manoeuvre restante : Diriger l'attaque
Postures connues : Bain de sang
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 26 Fév 2017, 19:11 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 258
PX: 3008
Les drôles de parole de la demoiselle laissèrent perplexe l’arbalétrier qui la regarda faire, l'écouta dire. Tout était sans queue ni tête. Peut-être était-ce une personne simple d'esprit ? Enfin, elle peinait à parler le commun, ne devait pas être de base quelqu'un qui voyageait beaucoup, en conclut Minahowk en s'asseyant à la suite des autres, posant l'arbalète en rangeant le carreau chargé. Il aurait pu laisser la soigneuse tranquille à partir de ce moment, mais Kathana sortie un gros livre, et le Halruuéen se demanda ce que c'était. Si il n'était pas mage, il savait tout de même se servir des objets magiques, et connaissait des choses sur cet art.

L'oiseau ne serait pas proche d'elle, le kleptomage serait certainement aller voir ; mais il retira sa tunique mouillée, alla plus loin pour l'essorer et la mit à sécher... Sur son sac à dos, la lampe non loin. Après tout, si l'humidité descendait sur le sac, ça serait mieux que sur ses os. Et sans les rayons solaires, faire sécher du linge n'était pas chose aisée. N'ayant plus le vêtement humide sur lui, il s'allongea contre un mur afin d'être certain qu'on ne viendrait pas l'attaquer par derrière, l'arbalète et un carreau près de lui. Son pendentif avec le symbole d'Hoar vint émettre un petit son quand il vint tomber sur le sol, la tête blonde de l’arbalétrier ayant elle aussi rejoint la pierre.

Tiré de son sommeil sans rêve par le froid de la caverne, Minahowk ouvrit les yeux, remit rapidement sa tunique sèche, fouilla dans ses affaires sans rien en sortir. Il n'avait pas de quoi manger, l'idiot... Plus vite il sortirait de là, plus vite il aurait de quoi se remplir la panse. Et pourrait prendre un foutu bateau pour les îles Moon Shae, en espérant que les pierres de mauvaise qualité que lui avait donné le kobold pour se faire piéger serait suffisante pour payer le voyage. Pas encore sorti d'affaire, il planifiait déjà son retour en Faerun.

Enfin, l'arbalète de nouveau chargée en main, il ne fit bruit, cherchant à entendre ne serait qu'un petit son suspect tandis qu'il observait la pâlotte après ses bouquins. Les morsures des sangsues lui faisait moins mal déjà, et il se sentait revigoré après ce repos véritable ; dormir dans l'eau n'étant pas vraiment du repos, surtout quand on manque de se faire manger au réveil. Quand Sigvald demanda quel chemin prendre, Mina haussa les épaules ;

Je propose qu'on aille prendre l'échelle pour tenter de passer la rivière.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 27 Fév 2017, 15:00 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 477
PX: 7253
La jeune femme avait passé son temps entre étude de grimoire, repos, et remise à jour du plan des ruines. Elle le présenta d'ailleurs à ses compagnons lorsque tous furent prêt à reprendre la route. Enfin tous, Frissa ne semblait pas vraiment en point par rapport aux autres. Mais comme elle l'expliqua à ses compagnons, Kathana ne pouvait la soigner. Seul son corps pouvait combattre cette infection.

- Où nous aller ? Vous vouloir traverser rivière ? Il y a de nombreux endroits que nous pas avoir vérifié encore. Il faut choisir chemin, peu importe celui choisit. Je ne sais où se trouve sortie donc je suivre avis du groupe.




Citation:
Lien: Le plan

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 2)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 03 Mar 2017, 20:15 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 397
PX: 13009
En attendant que tout le monde se décide à partir et rassemble son courage et ses forces, le nain polaire avait toujours le regard collé au sol. Il quadrillé méticuleusement la vaste zone occupait par le cube ectoplasmique.
Son attention fut seulement troublé lorsque Kathana sortit le plan. Il s’approcha d’elle pour mieux voir baissant le papyrus à sa hauteur. Il vit ses petites modifications apportées et la félicita.


- Bon trrravail, tu as oublié de marqué la sortie ! Par ma barrbe que ces ruines m’ont bien l’air d’être immense.

Le guerrier regarda le parchemin une dernière fois attentivement pour bien se le mettre en tête. Puis de son petit doigt boudiné il pointa l’endroit ou Driss avait failli perdre la vie. Cela ne devait pas être trop compliqué pour s’y rendre vue que le groupe devait faire simplement le chemin inverse.

- Parrr ici la sorrtie Lâcha Inuik en souriant. Un regard à ma belle lui permis de se rendre compte qu’elle aussi avait bien récupérer et qu’elle se tenait prête à décoller enfin façon de parler à sautiller serait plutôt le terme.

- Très bien allons-y, je passe devant jusqu’à cette porte, au passage on fouillera les restes des blêmes que l’on a achevé sur la route.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 06 Mar 2017, 00:05 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3122
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
À l’instar de Sig, Driss n’avait pas l’air de porter une confiance très grande dans les nouveaux venus, même si ceux-ci les avaient aidés l’épée ex-machina au poing. Silencieux, il les avait observés, l’air hautain et le bâton non loin, toute la nuit durant, du moins dans les périodes où il ne somnolait pas. Le lendemain, toujours aussi silencieux, il restait discrètement en arrière, ayant vue sur tous.

Avant de partir, Inuik, en fouillant la porte défoncée par le rocher, avait également pu trouver deux morceaux de bois de bonne taille qu’il pu utiliser pour reformer sommairement ses armes à demi-digérées par le cube, un bon coup de marteau en kheferu aidant à les fixer.

Le petit groupe nouvellement formé partit donc en quête de l’échelle de bois qu’une partie d’entre eux avaient emprunté pour descendre dans ce souterrain. De la salle où ils s’étaient reposés, ils partirent au sud, traversèrent à nouveau le couloir encombré d’éboulis pour retrouver l’ancienne écurie où le combat contre les blêmes s’était produit. Deux corps gisaient au sol, l’un écrasé au niveau de la cage thoracique, langue pendante sur le côté, le regard mauvais perdu dans le vide éternel de sa nouvelle mort, tandis que le second c’était… Dédoublé. Deux moitiés, tranchées dans le vif, de bas en haut du corps putride, gisaient non loin l’un de l’autre, souillant le sol de leurs viscères et sang noir. Les murs de pierre séparant les différentes stalles étaient souillées eux aussi. La bataille avait été rude.

Malgré la fouille au corps d’Inuik, les goules n’avaient à offrir que des ongles crasseux, des dents poisseuses, et des tripes infâmes aux visiteurs. Le reste de la pièce avait déjà été sujette à fouille, aussi passèrent-ils rapidement. Trois nouvelles portes s’offraient à eux, mais leur but était de revenir sur leur pas, aussi empruntèrent-ils l’une des deux qui menaient au long couloir. Sur ce couloir, les restes du cube qui était passé par là s’estompaient, les traces verdâtres partant en poussière au moindre mouvement d’air. Même si ça ne l’était pas pour Driss, Frissa, Kathana et Inuik, Sig et Mina purent s’étonner de trouver une carcasse de nain accrochée à une menotte de métal pendante sur le mur gauche… Ou pas, car ce n’était pas leur premier squelette en ces lieux, n’est-ce pas ?

Là encore, rien de bien palpitant qui n’avait déjà été découvert. Au bout du couloir, deux portes, une à droite défoncée de l’intérieur, surmontée d’une immense faux prête à balayer quiconque oserait déclencher le piège. Driss s’en éloigna subrepticement, un mauvais souvenir, qu’il n’aimait pas réitérer en tête. Un regard rapide à l’intérieur permettait de distinguer une dizaine de corps en décomposition, ceux-là aussi déjà fouillés lors de leur premier passage. À gauche, une lourde porte de métal fermée, gravée d’une scène de liesse où des guerriers triomphants levaient leurs armes, mais l’objet de leur joie avait été effacé, rayé par de puissantes griffes. Une fouille minutieuse de la porte ne permit pas de révéler quelque piège que ce fut, aussi ce fut avec la goutte de sueur perlante sur leur front qu’ils tournèrent le loquet. Comme prévu, rien ne se produisit, ils purent donc continuer leur chemin.

Ce qu’ils virent était à couper le souffle. Le mot qui décrivait le plus exactement la vision d’horreur, dans la langue commune, était « charnier ». Empilés contre le mur de gauche, des dizaines de corps meurtris gisaient, leur sang se mêlant dans une sorte de fontaine suintante macabre. Toutes les races étaient présentes, aucune n’était épargnée. Tous les corps étaient équipés au moins de leurs armures, mais aucune trace de leurs armes. Ils portaient la même blessure, une entaille imposante mais précise à la carotide, comme si tous avaient été saignés à blanc. Le pire, c’est que la plupart des cadavres étaient « frais », de quelques jours tout au plus… Une fouille des corps malodorants, en plus de laisser des traces de sang pourrissant sur tout ce qui les touchait, permit de révéler quelques petites trouvailles. Quelques piécettes traînaient de-ci, de-là, en plus de quelques bijoux fort intéressants. Deux petites fioles attirèrent le regard, et autant l’une d’elle pouvait faire dire à Kath et Mina qu’une potion y était enfermée, autant la couleur dorée, les bulles et l’aspect du liquide évoquaient la bière à Inuik… Et à raison. Cette bière était particulière, et avait des effets magiques concernant les morts-vivants ! Pour la seconde, quant à elle, l’expertise de Kath et Mina confirma ce que l’étiquette de la bouteille indiquait : c’était une puissante potion, permettant au buveur de désigner un être dont les pêchers seraient immédiatement punis par les dieux. Miraculeusement, une boite de bois emplie de vivres et d’eau pour une bonne dizaine de personnes traînait dans un sac derrière un cadavre. Les rations étaient, de manière étonnante, encore comestibles… Mais les guerriers du groupe reconnurent le symbole sur le couvercle, et les Artistes ce type d’objet. Utilisé par toutes les armées, cette petite boite produisait de quoi nourrir une petite troupe une fois par jour ! Enfin, une sorte de tube de mithral fin et creux, long comme un avant-bras d’humain, était dissimulé dans un autre sac. Quand celui qui l’avait trouvé s’en saisit, un choc malencontreux fit résonner le tube d’une note mélodieuse unique. Le loquet de la porte proche s’en déverouilla, un *clic* caractéristique dont la concomitance avec la note ne laissait aucun doute.

La pièce en elle-même ne différait pas tellement du reste. Des murs de pierre nue, et rien de plus. Une porte ouverte au nord menait à un couloir qui continuait depuis le mur du fond. Il partait en ligne directe, et la lumière générée par les cristaux de Kath et Driss ne permettaient de percer le noir lugubre de si loin.


Image
    :HRP:

    Quelques jets pour tout le monde (oui, je les anticipe) .

    Test de détection :
    Inuik : 7 (d20) + 0 = 7 => RAS
    Kathana : 9 (d20) - 2 = 7 => RAS
    Mina : 14 (d20) + 4 = 18 => RAS
    Sig : 6 (d20) + 0 = 6 => RAS

    Test de fouille (pièce) :
    Inuik : 17 (d20) + 2 = 19
    Kathana : 11 (d20) + 4 = 15
    Mina : 10 (d20) + 5 = 15
    Sig : 17 (d20) + 1 = 18

    Loot (à répartir !) :

    Tests d’art de la magie (identification des potions) :
    • Potion 1 :
      • Kath : 14 (d20) + 12 = 26 => Une potion de (divin, NS4 NLS7)
      • Mina : 18 (d20) + 10 = 28 => Une potion de Chatiment du destin (divin, NS4 NLS7)
    • Potion « bière » :
      • Kath : 14 (d20) + 12 = 26 => Fiole de bière de l’éternité
      • Mina : 14 (d20) + 10 = 24 => ?


    Inuik : Tu ne perds pas ta lance ni ta hache de lancer

    Tous : je rappelle, et j’appliquerai cette règle drastiquement dès maintenant, que Driss et Frissa sont PNJisés, et donc ne prendront pas d’initiative, ne diront rien, ne feront pas de jet, et feront des actions basiques en combat. Sauf si, bien sûr, ça m’arrange, ou que vous leur parliez.

    C’est à vous de décider de leur sort en HRP. Si vous ne dites rien, je ne fais rien.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mar 07 Mar 2017, 22:30 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 477
PX: 7253
La jeune femme haussa les épaules en répondant sérieusement au nain.

- C'est parce que je sais pas où se trouve sortie...

Voyons ! c'était logique. Sinon elle l'aurait mit sur le plan. En tout cas, elle ne semblait toujours pas avoir appris le second degrés ou les blagues. Cela viendrait peut être plus tard. Chaque chose en son temps. Et pour le moment, il fallait trouver la sortie. Elle jeta d'ailleurs un regard étrange à Inuik lorsqu'il indiqua la sortie sur le plan, cherchant à savoir si il se moquait d'elle. Mais ne trouvant nulle trace de sarcasme, elle laissa passer et s’intéressa à autre chose avant de se mettre en route avec ses compagnons.

Arrivé devant la porte piégée, elle posa une main sur l'épaule de Driss comme pour lui signifier qu'il n'y avait plus de danger tant qu'il ne déclenchait pas le mécanisme de nouveau. Elle se détourna de lui et observa les fresques avec le même intérêt que la dernière fois et suivit d'un pas tranquille groupe.

Elle découvrit l'horreur à l'intérieur de la pièce, mais d'un regard distant. Comme cela ne la touchait pas directement, elle ou ses compagnons, sa seule réaction fut de froncer le nez à l'odeur. N'apercevant aucun danger immédiat, elle prit l'initiative de fouiller les corps. Elle avait remarqué qu'à chaque fois, ses compagnons le faisait. Certainement une coutume des habitants du dessus. Et elle ne voulait pas se montrer malpoli envers eux, et fit donc sa part de travail en n’hésitant pas à se salir. Mais en même temps, elle avait déjà son sang, celui de Driss, de Frissa et de Ma Belle sur elle. Elle n'était plus vraiment à sa près. Sans compter sa coiffure échevelée, collée à certains endroits soit par du sang ou de la sueur, mais également ses vêtements déchirés par endroits. De toutes manières, elle n'avait jamais vraiment fais attention à son apparence auparavant, et n'allait pas commencer aujourd'hui comme par enchantement.

Leurs découvertes l'intéressa au plus au point. En même temps, il fallait dire que quasiment tout était magique. Alors pour une droguée de la magie comme elle, il n'en fallait pas plus. Elle afficha alors son rare sourire. Comme une enfant découvrant quelque chose de merveilleux, elle étudia rapidement chacun d'eux avant de se répartir les objets.

Elle se tourna vers les autres et dit:

- C'est étrange... qui eux sont ils ? On dirait eux être morts depuis quelques jours à peine.


Il y avait bien d'autres questions dans cette tête déjà bien remplie, mais elle savait qu'ils se les posaient tous. Pourquoi tous ces corps étaient ils entassés ici. Un peu comme dans une réserve ou un débarras. Mais trouveraient ils les réponses dans cette pièce? En tous les cas, coincés, ils ne pouvaient que continuer.

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 2)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 08 Mar 2017, 00:11 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 09 Juin 2016, 17:01
Messages: 73
PX: 1577
Après ces quelques moments de détente, il était grand temps de reprendre la route. Enfin, plutôt les cavernes et les sombres tunnels. Sigvald s’était en tout cas suffisamment reposé et puisque les boursouflures commençaient à disparaître, celui-ci avait bien meilleure mine et bien moral que la veille. Ce fut Inuik qui décida de la direction à prendre. En effet, la jeune femme avait apparemment tracé un plan depuis le départ de leur expédition ? A vrai dire l’endroit d’où venait Mina et Sigvald n’avait enthousiasmé personne. Alors puisqu’il y avait apparemment d’autres issues, ailleurs, il semblait préférable d’aller les explorer plutôt que de retraverser cette fichue flotte remplie de bestioles. Toute la petite troupe continua donc en direction du sud. Le jeune combattant était pour sa part calme et silencieux. Une chose l'intriguait cependant : le dénommé Driss qui s’était positionné en queue de peloton et n'arrêtait pas de surveiller les deux nouveaux venus. Mais au bout d'un moment, le jeune homme n'y prêta plus guère attention.

Toujours est il que le trajet fut long et plein de surprises. Les nouveaux compagnons de la lame de bataille avaient apparemment rencontré bons nombres d’encombres sur leur chemin ! Des cadavres de blêmes, des portes piégées et j’en passe. Mais le pire était encore à venir. En effet, ce ne fut qu'à l’ouverture d’une porte recouverte de représentations étrangères à Sigvald que le spectacle qu’ils découvrirent leur fit craindre le pire.

Il y avait là dedans, un nombre incommensurable de corps empilé les uns sur les autres. Le sang coulait à flot. Certains corps semblaient même encore chaud ? Le mercenaire avait connu des scènes de bataille et avait vu de nombreux morts durant sa carrière militaire. Mais là ! C'était quand même quelque chose d'épouvantable ! Quoiqu’il en soit la première chose que remarqua la lame de bataille fut la blessure qui semblait identique à toutes les victimes ? Sans un mot, le mercenaire s'approcha des corps et commença à palper ceux-ci avec le maigre espoir de trouver un potentiel indice.

Ils découvrirent bien quelques pièces et divers bijoux. Mais rien de bien folichon. Il y avait des potions aussi. Mais toutes ces choses n'intéressaient guère le combattant. Non, il recherchait quelque chose qui pourrait en valoir le coup. Ce fut Sigvald qui découvrit le tube de mithral qui ouvrait les portes. Il le découvrit par le plus grand des hasards et le fit fonctionner sans le vouloir en le tapant malencontreusement contre un rocher.

Le clic qui ouvrit la porte lui rappela une vieille histoire qui lui avait été compté quand il était plus jeune. Oui, il s'en rappelait maintenant, c'était un carillon d'ouverture. Fier de sa découverte il regarda ses camarades et déclara :
- " Hé bien, on aura toujours trouvé le moyen d'ouvrir les portes à distance ! "

Puis, suite à la question de la jeune femme, il répondit : - " Je ne sais pas ce qui leur ai arrivé mais cette salle ressemble à un garde manger ! Qui plus est on a l'impression qu'ils ont été saigné d'un simple coup ! La personne ou la chose qui a fait ça doit être sacrément puissante et agile ? " Mais de toute façon, ils n'avaient pas le choix. S'ils voulaient réussir à sortir de ce lieu maudit, il faudrait bien qu'ils continuent à avancer.

_________________
Fiche de Sigvald

Manoeuvres préparées : Frappes d'acier / Charge du minotaure / Griffes de minuit
Manoeuvre restante : Diriger l'attaque
Postures connues : Bain de sang
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 08 Mar 2017, 11:03 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 258
PX: 3008
Minahowk se mit debout, s'étira. Et voilà qu'ils étaient repartis à travers ce dédale de couloir et de salle qui n'en finissait pas. Heureusement, la pâlotte avait eut la bonne idée de faire une carte qu'il pouvait suivre. Il n'était pas bien assuré par l'homme à l'air sévère qui se tenait en retrait ; si c'était lui aussi un mage, la pire chose à faire était bien de lui tourner le dos. Aussi le kleptomage tournait-il souvent la tête vers lui, menaçant du regard l'autre humain. Si il n'avait pas trop confiance en personne, avec celui-là, il y avait vraiment un problème. Peut-être le murmure prononcé contre eux lui restait-il en travers de la gorge. Pour le moment, il fallait en faire abstraction. Aussi suivit-il les autres en direction de l'échelle, avec une petit détour pour explorer le lieu, laissant le boudeur à l'arrière. Qu'il tardait à l’arbalétrier de sortir, de revoir les fabuleux rayons solaires !

Son arme chargée, il s'apprêtait à agir à n'importe quel moment, même si il se montrait calme. Les corps des créatures semblables à celle qu'il avait terminé d'un carreau – carreau se trouvant au nombre de dix-huit à présent- le firent regarder que plus en détail ses comparses de route. Leur force devait vraiment être extraordinaire, ce devait-être de très bon combattant. Ce qui ne rassura pas plus Minahowk sur son avenir ; si le groupe se révélait être ennemi, il ne pourrait y faire face. Même avec Sigvald.

Ils poursuivirent le chemin, et... Arrivèrent à un corps nain encore enchaîné d'une main. Bon, oui, ce n'était pas le premier. Mais ce n'était pas pour autant normal. Que leur était-il arrivé ? Les gravures sur la porte évoquait une glorification, le blondinet avait pensé à une sorte de tombe. À présent... Le lieu était trop grand pour être une tombe. Pourtant, les galeries semblaient énorme et les monstres plutôt nombreux... Et l'écurie qu'ils venaient de passer... Où se trouvaient-ils donc ? Une sorte de ville ? Une cachot ? Quoi d'autre ? Une prison ? Pourquoi avoir glorifié les nains sur la porte alors ? Ça ne tenait pas debout. Comment se faisait-il que des revenants habitaient le lieux ? Un nécromant, où une magie de la sorte ? Aucune théorie n'aidait Minahowk à être rassuré de se trouver là.

Après pas mal de nouveau corps croisé, une porte, se présenta à eux, avec une nouvelle scène. Encore des corps, encore des représentations. Et en l'ouvrant... Que plus de mort encore. Non armé, pourtant en armure, donc prêt à se battre. La même blessure, et certain dans un état de décomposition moins avancer que d'autre. Le kleptomage réprima un frisson ; il avait vu les corps des gens de son village, avait décimé un village entier, et les souvenirs lui remontant lui laissait un goût acide en bouche. Ce spectacle lui noua l'estomac, bien qu'il chercha comme les autres on ne savait quoi qui pouvait se révéler utile. Et il y en eut ; l’arbalétrier amena ses trouvailles et les posa au sol, se disant que les autres se serviraient. Cependant, quand il remarqua le sort en fiole, il écarquilla les yeux et s'en empara ;

Si ça ne vous dérange pas, je vais prendre ceci...

Kathana posa des questions dont aucun n'avait la réponse, et elle le savait certainement. S'en suivit une affirmation de Sigvald qui fit grimacer le kleptomage, ce dernier secouant la tête et regarda le chemin ténébreux avec suspicion ;

Et si la créature est dans les parages, avec le boucan qu'on a fait...

Il se tut. Nul besoin d'expliquer la suite. Faisant silence, l’arbalétrier tenta d'écouter, de percevoir ne serait-ce qu'un son suspect. Pas question qu'il finisse comme les cadavres.

:HRP: Un petit test de perception auditive et un de détection pour savoir si on est menacé
    Edit MJ :
    Test de perception auditive : 5 (1d20) + 3 = 8 => Rien
    Test de détection : 12 (1d20) + 4 = 16 => Rien

    Tandis qu’il observait les ténèbres du couloir, Mina dut se rendre à l’évidence. Il ne perçut aucun mouvement dans le noir profond, et aucun bruit à part celui de ses compagnons ne se répercutait sur les parois.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 08 Mar 2017, 23:34 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 397
PX: 13009
A l’intérieur de la nouvelle pièce, Inuik n’eut pas le temps de s’apitoyer ni de s’horrifier. Il courut à l’opposé du charnier et cria à ma belle sur un ton très autoritaire.

- Au pied !

Le rapace était un charognard et à la vue de toute cette viande fraiche, Ma Belle semblait plus qu’intéressé. Le nain caressa son encolure pour la calmer. Elle semblait vraiment nerveuse et glatissait sans cesse surtout quand les autres membres de groupe s’intéressaient de très près au cadavre. Elle n’avait pas l‘habitude qu’on s’occupe de son repas sous ses yeux. Elle trompeta de plus belle. le guerrier avait de plus en plus de mal à la contenir et à se contenir également car au loin un objet semblait lui faire de l’œil.

« De la bière »

Il s’approcha, Ma Belle aussi .

- Vous n’allez pas prriver un nain de sa bièrrre ! Quel dommage que je n'ai plus ma tasse en glace bleu, elle m'a pas l'air bien fraiche...

Il ramassa la boisson et une amulette qui trainait. Il regarda sa monture du coin de l’œil. Elle le toisait de son port de tète hautain. Un instant elle lui fit pensait à Driss.

- Ne me rrregardes pas comme ça, je sais, je sais…
- Ne trainons pas ici, Sigvald prends les rations sans vouloir te commander, avec le poids je rrrisque de plus pouvoir décoller au cas où.

Sur ces paroles, le guerrier vérifia la bride d’aisance et la selle de sa monture, il la sentait beaucoup trop nerveuse.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 17 Mar 2017, 04:33 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 3122
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le groupe ne pouvait faire grand chose de plus dans la pièce. Driss restait silencieux et observait les corps, tandis que Frissa curait ses dents d’ennui, la mine pâle et l’allure plus faible qu’à l’accoutumée. Les malheureux décédés ne pourraient recevoir tout de suite la sépulture qu’ils méritaient. Le mal régnait en ces lieux, et six morts de plus ne pourraient enterrer personne…

Avançant dans le couloir, Mina prit la tête, suivit d’Inuik – leurs expertises en matière de pièges pouvaient être utile. Les autres suivirent, et il ne fallut parcourir que quelques mètres pour que cette stratégie paya : le kleptomage découvrit que l’aspérité au centre de l’une des dalles était bien trop régulière… Un bouton ! Un déclencheur de piège, qui s’activait si l’on marchait dessus. Observant les alentours, Mina découvrit sur le mur de droite quelques minuscules trous, confirmant ce qu’il pouvait penser. Le piège envoyait des fléchettes à celui qui l’activait, voir à ceux qui l’entouraient. Ce type de piège pouvait être aisément évité, par exemple en l’enjambant ou en courant. Tout ce qu’il fallait faire était le découvrir en premier lieu, et c’était chose faite.


    :HRP:

    Test de Détection de Mina : 14 (d20) + 4 = 18 => RAS
    Test de Perception auditive de Mina : 14 (d20) + 3 = 17 => RAS
    Test de Fouille de Mina : 12 (d20) + 5 = 17 => Un piège à volée de fléchettes.
    Test de Fouille d’Inuik : 5 (d20) + 4 = 9 => RAS

    Ordre : Mina, Inuik, Ma Belle, Sig, Kath, Driss, Frissa

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 14/12/2017)
Mes quêtes et les cartes


Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian / Eir
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 19 Mar 2017, 21:29 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 15 Mai 2016, 22:04
Messages: 258
PX: 3008
Ainsi, Minahowk prit la tête du petit groupe. Peu habitué à ce qu'on compte sur lui, le stress qu'il éprouvait le mettait mal à l'aise. Même dans les rues de la capitale, il n'avait pas hésité à laisser les autres gars tout se prendre sur le coin de la tronche. Cette fois, il devait les mener à travers les couloirs sans que l'un d'eux ne se prenne un piège ; son adolescence pleine de tumulte, loin derrière lui, ne le rattraperait pas. Il avançait donc prudemment, ne faisant pas un bruit, à travers le couloir, écoutant les sons des pas de ses camarades, observant les murs et le sol froid du sombre couloir.

Pas un son de créature autre qu'eux ne parvint à ses oreilles, pas un mouvement n'affola son regard dans la pénombre, mais le kleptomage ne fut pas rassuré pour autant ; bientôt, il écarta en grand les bras, s'arrêtant d'un coup.

Attendez...

Il se baissa, observa le sol, vit bien que quelque chose n'allait pas. Il se décala, montra à tous le piège alors que son regard se posait contre les murs et le plafond ;

C'est étrange, on dirait...

Bientôt, il aperçut les trous dans les murs ; un piège pour devenir un gruyère. Il ne valait mieux pas passer dedans.

Un piège. J'imagine que vous préférez que je le désamorce...

Le kleptomage commença à chercher comment désamorcer le piège. Pour la porte, encore il en avait déjà retiré, mais celui-ci lui paru plutôt complexe, pour ne pas dire qu'il n'en avait vu que plus rarement des incrustés dans le sol dans la capitale de Halruua. Mais ce n'était pas un piège qui l'arrêterait ; après tout, tout était relié, et à partir du moment qu'on avait le bon fil, tout venait en tirant un peu...

Pourquoi était-il là, d'ailleurs ? Pourquoi autant de piège, qu'y avait-il à protéger ici ? Mieux encore ; se dirigeaient-ils dans la direction à protéger, ou s'en éloignaient-ils ? Minahowk ne le savait pas, mais par soucis de se faire inclure dans le groupe dont il se méfiait pourtant, il ne voulut pas poser les questions. Il lui sembla avoir la réponse à l'énigme du piège aux fléchettes. A moins que ce n'était qu'une impression et qu'il se trompait ? Il aurait bientôt la réponse.

_________________
Magie ;
Détection de la magie : 2/jour - Actuel ; 2/2
Sorts connus :


En stock : 1/1


Image


Fiche du personnage actuel (Minahowk)
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 320 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 ... 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron