Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 19 Nov 2017, 16:39



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 302 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 16  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Sam 26 Sep 2015, 17:48 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2733
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
En provenance de : Une arrivée par les airs

Date : 13 mirtul, Année des Dragons Renégats
Moment de la journée : milieu de journée
Météo : ensoleillé ; vent léger : 15-30 km/h (50% de chances d'éteindre les petites flammes non protégées) ; température agréable


Inuik, embourbé dans les méandres de la magie, sentit le sol se dérober sous ses pieds. En fait, non, le sol n'avait pas disparut, ce fut le nain qui fut transporté à quelques mètres au-dessus de lui ! Par chance, sa chute ne fut pas plus douloureuse que de tomber d'une chaise. La sensation bizarre qu'il avait ressentie n'était plus, mais il allait en découvrir une autre : la désorientation…

Inuik se trouvait de toute évidence au pied du mont Crystal, la grande aiguille trônant à sa gauche comme un roi fier de son domaine. Inuik pouvait voir à sa droite, à quelques centaines de mètres en contrebas, l'orée de la forêt et la mer à l'horizon. Mais il y avait plus. Un campement avait été dressé là, et il avait atterrit au milieu. Celui-ci était en ruine.

Dans son dos, les restes de deux grandes tentes, encore partiellement debout, ainsi que ceux de chariots de fournitures diverses et une longue table le séparant d'elles. devant lui, plusieurs bancs entourant divers foyers maintenant éteints et, plus loin, une immense tente effondrée. Au milieu de rochers, plus haut, se dressait un petit échafaudage où quelques cordes étaient attachées, suspendues au-dessus d'un trou dans la montagne.


Tu es en y17
Fichier(s) joint(s):
campement.jpg


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 28 Sep 2015, 16:45 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
- Par tous les dieux de Toril ? Mais qu’est ce qui se passe encore ?
« Voilà ce qui arrive quand on côtoie la magie de trop prés. Satané gnome pourquoi je l’ai suivie ? »

Déjà l’expérience avec les peintures n’avait pas été des plus agréables pour Inuik et voila que maintenant son petit corps se matérialiser d’un bond dans un endroit inconnu. Remarque pour le coup, pour le nain polaire tout était inconnu sur cette île. L’Inugaakalikurits vomit par terre un peu de bile car il n’avait rien d’autre dans le ventre.

- Où est-ce que je me trouve ?

Inuik surmonta peu à peu la mauvaise expérience de cette téléportation non désirée et surtout inattendue. Il avait atterrît au bon milieu d’un espèce de bivouac complètement vide.
La nain se remis sur ces deux petites jambes en s'époussetant et commença à prendre possession des lieux où il avait atterrît. C’était bien la première fois qu’il atterrissait quelque part sans être sur le dos de son aigle !

Reprenant peu à peu ses esprits, il s’aperçut justement que Ma belle n’était pas dans le coin. Il porta la main à son sifflet et l’appela comme à l’accoutumée, deux petits coups secs et puissants qui suffisaient à avertir l’animal pour le rejoindre. Ce lieu semblait être un camp minier si on en jugeait par les cordes qui descendaient dans le trou béant. Ne voyant personne dans les environs, il commença à fouiller l’endroit méticuleusement à la recherche de je ne sais quoi, plutôt quelques victuailles dans un premier temps car le nain polaire n’avait en fait rien mangé depuis son arrivée sur l’ile de Gemmaline.

Il s’aperçut qu’il avait encore sa dague en main avec le rat qu’il avait planté chez le le gnome magicien Galanter. Il mit le rongeur de coté au cas où son volatile apparaissait. Inuik sortit son silex et son amorce et alluma un des foyers de feu éteints en se protégeant de ce petit vent léger pour bien le faire prendre. Puis il s’intéressa à la cavité et ses alentours utilisant sa connaissance de la pierre et sa vision dans le noir pour voir un peu plus bas si il y avait de l’activité.

De toute manière Inuik était plutôt quelqu’un qui prenait les choses à la légère. Et pourquoi aller s’aventurer ailleurs alors qu’il y avait déjà tous sur place. De plus le soleil le rendait de bonne humeur et il allait se taper une petite séance de bronzette digne des Inugaakalikurits. Il manquait plus qu’un petit glaçon à croquer et la journée serait parfaite.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 09 Oct 2015, 22:37 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2733
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Inuik :


La fouille minutieuse du campement n'amena malheureusement pas grand chose à Inuik. Le camps était non seulement en ruine, mais semblait avoir été pillé ― les deux faits étant peut-être liés. La première impression du nain polaire ne collait pas avec les outils qu'il pouvait trouver, qui étaient fait pour les fouilles archéologiques plus que l'extraction minière. Quelques vélins moisis, un morceau de pain rassis et un peu de charbon mouillé plus tard, il dût se rendre à l'évidence : rien n'était comestible ici ― sauf peut-être le pain si le courage lui venait. La seule babiole qu'il put dégoter fut un journal de bord passablement abîmé par les intempéries. Seules quelques pages étaient encore lisibles.

La cavité menant à l'intérieur de la montagne lui en apprit un peu plus. Le trou avait été fait dans le plafond d'un couloir taillé à même la roche. Vu le travail fin et méticuleux, il était évident que la taille des pierres était nanesque. Toutefois, son regard averti put déceler des différences dans la roche, ce qui signifiait que la roche du couloir était différente de celle de la montagne, comme si ce couloir avait été apporté ici, et non taillé à même le mont. Inuik ne pouvait en savoir plus sans explorer les ténèbres qui prolongeaient la cavité, le couloir faisant un coude un peu plus loin…

Alors que le bain de soleil améliorait son humeur, Inuik pouvait observer la montagne et son sommet invisible, source d'un rêve fugace que le nain espérait se voir réaliser. Inuik put également distinguer, dans la lumière solaire, le vol gracieux d'un aigle qui n'était autre que Ma Belle, qui l'avait retrouvé grâce aux coups de sifflet de tantôt. Celle-ci décrivit des cercles descendants, ce qui lui permit de se poser avec douceur aux côtés de son maître.

Le guerrier, qui n'avait même pas encore eu le temps de saluer sa magnifique monture, entendit toutefois les cris désespérés d'un humain, non loin, perché sur un chariot. Celui-ci était accompagné par quatre autres grands ― dont une très, très grande. L'un d'eux avait même le luxe de posséder sa propre monture ! Mais revenons au principal, l'humain qui hurlait :


― Oh non ! L'aigle va le dévorer ! Vite, allons l'aider !

Tout en sortant un arc jusque-là caché…

    :HRP: Si tu veux lire le journal, indique-le moi, je t'envoie les infos par MP. PS : ne t'inquiète pas pour Ma Belle, il lui arrivera rien ; )
    Connaissance de la pierre (fouille) : 11 (d20) + 4 = 15 => réussite ?


Le quatuor :

En provenance de : Des pions mortels sur un échiquier divin

Date : 13 mirtul, Année des Dragons Renégats
Moment de la journée : milieu de journée
Météo : ensoleillé ; vent léger : 15-30 km/h (50% de chances d'éteindre les petites flammes non protégées) ; température agréable



Le premier jour, l'orage avait finalement laissé place à une pluie intense et froide, ce qui les avait obligés à camper au beau milieu de la forêt, non loin d'un lac aux eaux cristallines. Seuls quelques animaux sauvages s'étaient aventurés près du camp, observant avec curiosité les quelques humanoïdes, avant de s'enfuir dans les ténèbres humides de la pluie battante.

Le lendemain, le soleil pointa timidement ses rayons sur la forêt encore engourdie par l'abondance aqueuse, avant que sa chaleur ne la sèche progressivement. Ils reprirent la route, apercevant au loin les remparts extérieurs de la ville minière de Bensvelkearenk, la cité Kobold de Gemmaline. Ils n'y firent toutefois pas halte, leur cap les conduisant vers les hauteurs du pied du majestueux et imposant mont Cristal. Coupant à travers champs, la carriole parfois bringuebalante, ils en firent le tour, longeant une lisière forestière de plus en plus fuyante, jusqu'à ce qu'elle se retrouve à plusieurs centaines de mètres. Leur lente procession leur fit également prendre de la hauteur car ils pouvaient maintenant apercevoir la magnifique étendue d'eau qu'était la mer, au-delà l'horizon dessiné par la cime verdoyante des arbres, ainsi que quelques navires voguant sur ses eaux.

Rien ni personne ne perturba leur voyage. Depuis qu'ils avaient quitté le chemin très emprunté menant à Bensvelkearenk, ils ne rencontrèrent pas âme qui vive, au plus grand soulagement du jeune domestique qui était resté sur le qui-vive durant tout le voyage. Au milieu du cinquième jour, le guide leur annonça enfin :


― Ah ! Nous arrivons.

Le groupe pouvait apercevoir, au loin, un campement déjà installé mais qui semblait dans un état d'abandon. Au plus proche, deux grandes tentes en mauvais état cachaient des chariots de fournitures ainsi qu'une longue table. Plus loin, plusieurs bancs entouraient divers foyers éteints. Les restes d'une immense tente maintenant délabrée jonchaient le sol à l'opposé du camp. Au milieu de rochers, plus haut, se dressait un petit échafaudage où quelques cordes étaient attachées, suspendues au-dessus d'un trou dans la montagne.

Au milieu de tout cela, un nain était couché au sol, un imposant aigle le dominant de toute sa taille… Surpris, le jeune domestique hurla, tout en saisissant son arc :


― Oh non ! L'aigle va le dévorer ! Vite, allons l'aider !

    :HRP: Avant qu'on me les demande, voici les détections du groupe :
    • Driss : 4 (d20) + 3 = 7 => RAS ?
    • Frissa : 7 (d20) + 1 = 8 => RAS ?
    • Kathana : 7 (d20) - 2 = 5 => RAS ?
    • Roarick : 2 (d20) + 0 = 2 => RAS ?

    Le tir groupé, ça réussit moyen X)

    Voilà un plan ici :
Image

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Sam 10 Oct 2015, 17:36 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
Quoi de plus agréable qu’un peu de lecture en se faisant dorer au soleil. Le nain polaire termina de lire ce petit journal détérioré qu’il venait de trouver. Le feu qu’il avait fait prendre crépitait joyeusement. Tout était réuni pour passer un bon petit moment. Il manqué plus que Ma belle pour rendre cette après-midi des plus agréable. Et justement elle pointa le bout de son bec. Allongé sur le dos il la regardait fièrement décrire des arcs de cercle dans le ciel avant de se poser majestueusement à ses côtés. Tout était donc parfait et rentrer dans l’ordre des choses.

Alors que le nain polaire allait la congratuler pour son obéissance sa monture, il fut interrompu par un groupe de voyageur assez hétéroclites. L’un d’eux beuglait même se méprenant sur la nature de la relation du guerrier avec sa monture. Le nain se leva à contre cœur, allant au-devant du potentiel danger de la carriole, gesticulant de ses petits bras.


« Pourquoi fallait-il que ce petit moment si plaisant soit aussi vite interrompu ? »

- Non non non ne tirez pas, elle est avec moi. Baissez votre arc par Ulutiu cela sera mieux pour tout le monde !

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mar 13 Oct 2015, 16:07 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 15 Avr 2015, 23:14
Messages: 118
PX: 4934
Le voyage s’était passé sans réel incident pour le moment, le plus pénible pour la barbare était le roulis monotone de la chariote, cela lui rappelait le bateau qu’elle avait du prendre pour venir jusqu’à cette ile. De temps en temps la guerrière taciturne marchait à coté de la charrette pour se détendre les jambes et faire un peu d’exercice. Lors de l’arrivée à destination Frissa souffla son soulagement d’en finir d’être trimballée dans cette maudite carriole, mais avant même de pouvoir songer à quoi que ce soit d’autre le guide hurla en dégainant son arc, au loin un petit humanoïde avait l’air d’être au prise d’un rapace géant.

La semi-géante mit puis à terre, contente de pouvoir mettre à profit ses talents de bretteuse, sans plus attendre elle sauta du véhicule en brandissant son épée à deux mains. Son envie d’en découdre avec un adversaire aussi imposant était plus que téméraire, mais elle c’était déjà frottée à des ennemis qui semblaient plus menaçants dans les montagnes de sa Rashéménie natale. Avant même que la lionne eu le temps de charger sa proie qu’un événement inattendue se produisit. Le petit être s’avançait vers eux avec une voix suppliant de baisser les armes.

La Goliath ne baissa pas pour autant sa lame, tout du moins pas avant d’être bien sur que l’animal en question et que le nain polaire ne soit pas des ennemis. La jeune Ogolakanu resta sur ses gardes et rétorqua à leur interlocuteur.

- Qui vous êtes et faites quoi dans l’coin ? S’appartenez au campement ?

Tout en disant ces mots, la grande grise semblait toujours un peu tendue et scrutait le duo improbable devant elle.

_________________
Mes ancêtres seront vengés !!

Fiche de la barbare
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 14 Oct 2015, 14:51 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 458
PX: 7253
Durant les cinq jours que dura leur voyage, Kathana comprit ce que signifiait le mot "pluie". Elle fut littéralement servie, ne s'attendant point à ce que de l'eau tombe du ciel. On lui expliqua les rudiments du temps de la surface, et que certains pouvaient prévoir avec exactitude quel temps il ferait dans les jours suivant. Elle adopta rapidement le phrasé du "mauvais temps", décrétant littéralement que cela ne lui plaisait guère. Mais en même temps, elle déduisit que la pluie, en arrosant le sol, permettait ainsi à la végétation de pousser avec facilité.

Le lendemain, elle comprit le principe du soleil faisant évaporer la pluie de la veille par sa chaleur, l'humidité augmentant, ce qui créerait plus tard des nuages, engendrant un cycle qui n'était pas forcement régulier. Elle se promit d'étudier plus tard ce système, car pour l'instant il ne s'agissait que de déductions simpliste.

Durant leur trajet, elle continuait à lire son livre tant que la carriole ne cahotait pas trop. Elle expliqua à qui voulait l'écouter la fondation de la ville Kobold.

- [....] de plus, village est construit sur plusieurs niveaux. Intéressant est que premier niveau est pour taille humaine. Car Kobold sont petits. Eux faire un mètre en moyenne. [...]


Se lançant ensuite dans une explication sur l'origine de cette race, qu'elle avait lu dans livre obscur sur les dragons. Puis revenant au commerce produit dans le village, enchainant ensuite sur un cours sur les exportations principales de l'île qui faisaient ainsi prospérer le petit royaume.... et ainsi de suite.

Parfois elle produisait un grand tableau noir magique, et passait des heures à écrire des formules complexes, à les effacer puis à recommencer. Elle parlait alors, seule, dans une langue étrange, ne tenant aucunement compte de ce que les autres pouvaient bien dire ou penser. En fait, elle ne les entendait pas. Bien trop concentrée sur son travail.

Ses compagnons découvrir également son talent pour le dessin. Elle aimait crayonner ces derniers, mais également le paysage environnant. Tel qu'un lever de soleil sur la mer de saphir. Malheureusement, elle se retrouva rapidement sans feuille, et surtout elle ne voulait pas entamer ses précieux parchemins destiné à ses études magiques. Alors, elle invoquait son sempiternel tableau noir et dessinait encore et encore.

- [...] Vous savoir que jamais personne monter tout en haut Mont Cristal ? Lui faire plus de 7 kilomètres de haut. Ça être très très haut. [...]

Elle enchainait sans cesse. Semblant avoir appris par cœur ses livres, elle se lançait toujours dans de nouvelles explications, au grand dam de ses compagnons.

Mais le premier soir où le ciel fut complétement dégagé. Elle ne parla pas. Les étoiles étaient apparus, et la jeune femme fut complétement subjuguée. Elle ne fut pas prise de cette "crise de folie hystérique" comme à sa sortie des tunnels lorsque le ciel "l'écrasa" de toute sa grandeur. Non. C'était plutôt comme un silence cérémoniel, emplie d'un respect profond et d'une fascination infinie.

Elle resta ainsi la nuit complète à observer le ciel. Le lendemain matin, elle dit avec un phrasé impeccable mais aussi une pointe de regret:

- Vous avez tellement de chance... Votre Monde est si beau...

La journée fut la plus calme de toute pour ses compagnons. Certainement en ont ils bien profité. La magicienne finissant par s'endormir. Sa petite tête blonde posée sur la couverture de son énorme livre.

Les journées suivantes s'enchainant comme les précédentes, jusqu'à leur arrivée au fameux campement. Elle n'entendit pas le cri d'avertissement, sonnant l'alerte. Elle était trop impliquée dans son livre. Remarquant finalement que la carriole était arrêtée, elle leva la tête pour apercevoir Frissa en discussion avec un petit être étrange. Levant les yeux, elle aperçut alors l'aigle géant.

- Ohhhh...

Elle descendit alors rapidement de la carriole, en abandonnant même son livre sur le banc de celle ci, en se dirigeant vers l'animal, passant près des deux humanoïdes en pleine discussion et sans leur accorder aucune attention.

- Que c'est beau...

Elle n'avait d'yeux que pour le magnifique oiseau qui la dominait de toute sa taille, se rapprochant de lui avec fascination. Encore quelques dizaines de mètres et peut être que....

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 1)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 14 Oct 2015, 17:27 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
L’Inugaakalikurit continua à avancer en direction du chariot sans se soucier de la grande qui brandissait son épée à deux mains. Il salua le reste de l’ensemble du groupe d’un signe amical de la tête puis d’un traditionnel.

- Bien le Bonjour voyageurs.

Il se planta devant la barbare, fier comme un nain, les deux mains sur les hanches. La situation était vraiment des plus rocambolesques quand on voyait la différence de gabarit entre ces deux personnages.

- Et bien, c’est la rencontre la plus inattendue de la journée ! J’en ai vu des bien plus grandes que toi, tu sais, des géantes mêmes, dans mes montagnes mais jamais avec une jolie petite écharpe comme ça ! Et toi en as-tu vu des aussi petits que moi ?

Le guerrier s’adressa sur un ton un peu plus fort, d’une voix rocailleuse, afin que l’ensemble des aventuriers l’entendent.

- Je m’appelle Inuik Mangeglacon et ce que je fais là et bien je prenais un bain de soleil tout simplement. Mais venez donc allons tous nous rassembler autour d’une table, je vais chopper un mal de cou à force de te regarder.

La nain polaire se massa la nuque machinalement. Fixant un instant la petite blondinette qui passait à coté d’eux, il se dirigea vers la grande table invitant les aventuriers à le suivre d’un signe de la main.

L’Inugaakalikurit savait que sa monture attirait toujours cette curiosité. Il ne s’en soucia pas pour le moment. La bête sachant se défendre le cas échéant, elle s’envolerait un peu plus loin si la petite curieuse l’embêterait un peu trop. Il lui donna quand même un ordre sachant ainsi qu’il ferait suivre la blondinette par la même occasion.


- Viens, Ma belle !

Un petit sourire illumina un instant le visage du nain, il s’empourpra. Inuik réalisa qu’il pouvait y avoir mégarde sur ce qu’il venait de dire.

- Heuuuuu, je m’adresse à mon aigle polaire bien sur c’est son nom au cas où certaines dames ici présentes l’aurait pris pour elle !

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 14 Oct 2015, 21:50 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2733
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le jeune domestique restait pantois. Figé dans son élan, arc à la main, il n'avait pas prononcé un seul mot depuis son cri d'alarme. En d'autres circonstances, l'invitation d'Inuik en aurait tenté plus d'un : boire une bière aux côtés d'un nain était signe d'une soirée inoubliable. Mais la petite bande n'était pas là pour festoyer, elle avait une mission.

― Un bain de soleil ? Lança le jeune homme, étonné. Vous n'avez pas remarqué que vous êtes au beau milieu d'un campement ? Vous ne vous êtes pas demandé à qui il pourrait appartenir, et, surtout, pourquoi celui-ci était en ruine ?

Son visage se mortifia. Il ne semblait pas, en effet, avoir associé ce dernier détail à sa mission ― chose qu'il venait de faire à l'instant, de toute évidence. Blême, sa voix en harmonie avec son teint, il poursuivit :

― Le camp ! Il est… Il est en ruine ! Oh non ! Oh non !

Il accourut alors vers les restes des tentes, et commença à fouiller les décombres, le désespoir l'envahissant.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Jeu 15 Oct 2015, 10:38 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Aoû 2015, 17:47
Messages: 46
PX: 175
Les voyageurs s’attelèrent à se mettre en route, les nerfs de l'homme taciturne soumis à l’épreuve dès le début...
Souvent les discours de Kathana sur tout et n'importe quoi lui suggérait d'imposer de force un silence éternel à cette être emplit de curiosité, et l’intérieur des lèvres de Roarick s'en souvenaient, dès lors marquées par chacune de ces envies ; la discrétion ne sera décidément pas invitée au voyage. S'accomodant de cette situation, et préférant donc l'automutilation plutôt que l'action irréfléchie et spontanée, il passa le plus clair de son temps entre ressasser d'anciens souvenirs d'embuscades, vols et pillages que lui même et ses anciens frères d'armes faisaient subir aux voyageurs et groupes égarés, et rester aux aguets, la situation étant qu'ils étaient, lui et ses compagnons de fortune, du coté des proies potentielles...

Les jours se succédèrent, rien ne se passant toutefois. Roarick ne savait pas en quoi consistait la mission du groupe qu'il accompagnait. Son commanditaire ne lui avait donner aucunes indications concernant le déroulement de son épreuve, aussi, il gardait une certaine méfiance et distance vis à vis des autres, n’éprouvant pas de sympathie pour eux, loin de là. Que pouvait bien vouloir un tel groupe? Surement des mercenaires, pour sûr, en vu de leurs aspects si différents, mais dans quel but allaient-ils tous ensemble vers la montagne de Gemmaline?
Il se souvenait des paroles du domestique sur la discrétion nécessaire concernant cette mystérieuse mission, aussi Roarick tint son rôle à la perfection, ne posant pas de questions à la compagnie, le jour restant à l'avant du chariot, silencieux, les nuits préférant rester quelque peu à l’écart, mais toujours à l'affut de la moindre information.

Au cinquième jour, ils arrivèrent tous en un lieu en piteux état, le domestique leur indiquant cet endroit comme étant leur destination finale. Il semblait inquiété par la vision precaire qu'ils découvraient tous. Assurément un campement abandonné pensa Roarick à en juger par les tentes dispersées de ci de là, l'une d'elle étant assez délabrée.
Les seules présences vivantes furent celles d'un petit homme barbu et d'un aigle de forte taille à ses cotés, se qui entraina une certaine confusion auprès du domestique qui sortit son arc précipitamment.

Finalement, la discussion s'imposa d'elle même, le nain se présentant sous le nom d'Inuik Mangeglaçon au groupe, enjoignant que le volatile l'accompagnait. Il était amusant de voir la différence de gabarit entre lui et la semi-géante lui faisant face, l’épée sortit.

Descendant à son tour du chariot, le guerrier garda sa main sur le pommeau de son arme, suivant leur guide au travers des décombres, conservant son silence, observateur de la situation....

_________________
Roarick Patfoll, ou le déicide néophyte





////////
Joseph Böck, ou le père pinté
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 16 Oct 2015, 16:41 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 458
PX: 7253
La jeune femme suivit l'aigle, ramassant au passage une grande plume qu'elle étudia avec la plus grande attention quelques instants. Elle s’arrêta à quelques mètres, n'osant pas encore s'approcher plus. Elle l'observa sous tous les angles, en tournant autour de lui.

- J'ai lu quelques parts sur race. Oiseau je crois. Eglepolère vous dire.

Elle l'étudia encore, imaginant la structure osseuse et musculaire lui permettant de voler. Que c'était un chasseur, grâce au bec et aux serres. Elle s'approcha de quelques pas. Elle caressait continuellement la plume qu'elle avait en main. La douceur d'une seule lui laissait imaginer ce que l'on ressentait lorsque l'on en touchait plusieurs. Elle avait envie d'essayer.

Mais alors qu'elle s'approchait autant que sa témérité le lui permettait, elle remarqua finalement la selle sur le dos de l'animal. Fit rapidement le rapprochement avec le petit être qui discutait avec Frissa.

Son attention se porta alors sur lui. Elle glissa machinalement la plume dans une poche de son manteau noir, et se dirigea vers lui. Elle l'observa quelques instants et le trouva étrange.

- On dirait vous être de la race des Nains. Mais vous étrange pour un nain. Je ne connais pas ce que vous êtes. Peut être même mais différent. Il faut que j'étudie ça....

Elle retourna au chariot chercher ses affaires et revint avec son sac sur le dos, un grand bâton et un gros livre dans les bras.

- Peut être ça être écrit dans livre. Il faut je cherche.

Elle s'installa à la grande table qu'Inuik avait désigné plus tôt et commença ses recherches. Mais seulement quelques instants.

Elle remarqua alors les alentours, auxquels elle n'avait pas prêté attention jusque là. Elle se remit debout, son bâton dans sa main droite. Son air sérieux détonnait avec son tempérament habituel. Elle désigna un endroit au dessus du campement, où se trouvait une sorte d'échafaudage.

- Là haut, l'accès doit être.

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 1)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 19 Oct 2015, 08:10 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 09:22
Messages: 128
PX: 955
Driss avait passé le voyage tendu. Il n'avait pas l'habitude des lieux naturels et gardait l'impression que chaque arbre, chaque buisson, pouvait abriter un groupe de bandits. Il espérait que ses camarades ou sa monture auraient un meilleur flaire, mais les chevaux n'étaient pas réputés pour ça, quand aux autres...

La découverte du camp en ruines laissa le jeune prodige assez froid. Il ne s'attendait pas à trouver l'expédition festoyant après avoir trouvé d'intéressants artefacts. Sans nouvelles était souvent synonyme de mort. Mais ce nain au milieu de tout ça...

Affichant une expression de scepticisme, Driss observait les échanges, comme il était habitué à le faire. Inutile de libérer son pouvoir pour deviner que le nain mentait en prétendant prendre un bain de soleil. Ce dont il ne se rendait probablement pas compte, c'est qu'il était dans une position délicate.

Tout en descendant de sa monture, Driss prît la parole à son tour.


-Nous enquêtons sur les événements qui ont eu lieu ici même, et comme vous pouvez le constater, la situation est loin d'être positive. Votre présence ici peux vous ranger dans trois catégories : victime, témoin, ou assaillant. Quel que soit le cas, nous devons garder un oeil sur vous, et il serait plus sage de nous expliquer la réelle raison pour laquelle vous êtes ici.

Si le nain commençait à raconter son histoire, Driss se préparait à utiliser son pouvoir pour savoir s'il mentait.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 21 Oct 2015, 06:18 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
Le groupe d’aventuriers semblaient être missionné pour enquêter sur le lieu d’où venait d’atterrir involontairement le nain par magie. Les questions commençaient à fuser avant même que chacun ne se présente comme lui l’avait fait. En même temps c’était le rôle même d’un enquêteur, ils étaient là pour poser tout un tas de questions, de la plus stupides à la plus pertinentes. Devant tous ces regards et autre arme braquées sur lui, Inuik ne perdit pas sa bonne humeur qui le caractérisé. Il monta sur le banc puis sur la table où il marcha tranquillement sur sa longueur afin d’avoir un auditoire le plus large possible au vue de sa petite taille. Il évita au passage le gros livre de la jeune femme en lui adressant un sourire bienveillant. Il n’était pas un fin orateur comme aurait pu l’être un barde pourtant une certain sérénité se dégager du personnage.

- Et oui un bain de soleil, aussi curieux que cela puisse te paraitre, chez nous les nains polaires c'est même assez courant.

D’un regard aguerri, le nain observa l’ensemble du camp en ruine.

- De là où je suis effectivement je me rends compte que je suis au beau milieu d’un campement, du moins pour être plus exact…

L’Inugaakalikurit jeta d’un geste très précis un bout de pain racis qu’il venait de trouver auparavant au pied de Ma belle qui elle semblait vraiment être au beau milieu du lieu. Il savait que son volatile adorait se faire le bec sur une miche dur comme de la pierre, un genre de petit jouet elle.

- Pour être exact c’est plutôt Ma belle qui est au milieu de ce camp.

Le volatile s‘empressa de s’emparer du morceau de pain et le coinça avec ses puissants serres. Avec son bec, elle le déchiqueta petit à petit ce qui allait surement arracher de nouveaux mots contemplatifs de la blondinette. De ses yeux bleus perçants, Inuik fixa le domestique avec insistance.
- Quant à savoir à qui appartient cet endroit et bien je pense que dans ce petit carnet que j’ai trouvé dans le camp il y a une part de la réponse.

Inuik sortit un petit carnet et commença à lire à haute voix. Il ne voulait pas mettre dans l’embarras la barbare qu’il venait de remarquer. Certains ne savaient pas lire du tout. Il avait déjà vu des Goliath dans ses montagnes du Grand-Glacier. Ils combattaient avec bravoure comme lui les géants, d’autres avaient moins de chance et finissaient par leur obéir.

-Jour 6
Les travaux avancent bien. Nous avons enfin réussi à agrandir l'entrée en évitant un éboulement. […] pas de corps, ce qui est étrange. Je dois avouer qu'il me paraît étrange de ne pas en avoir retrouvé à ce stade, surtout si la cité est aussi grande que ce que nous soupçonnons. Je reste quand même perplexe sur le fait que la roche ne ressemble pas à celle de la montagne, selon Moroc. Nous devrions la faire analyser plus précisément. J'ai adjoint un échantillon dans le prochain convoi, en espérant avoir un retour de résultats intéressant.
Jour 14
[…] statue de marbre semble représenter un héros du peuple. Il me semble que c'est le fondateur de la cité, mais je n'ai encore aucune preuve de cela. Eärel n'est pas d'accord mais […]
Jour 54
Nous pouvons enfin voir le fond de la première salle. Selon nos estimations, le plafond se situe à 5km du sol. Ce qui est incroyable est que la statue fait la même hauteur, et semble faite d'un seul bloc ! Nous allons tout d'abord finir de visiter les pièces du forum, ce qui devrait nous prendre 3 jours, puis nous descendrons visiter la base.[…]
avancer nos découvertes. Je veillerai à ce que le temple d'Oghma prenne soin de ta famille. Je veillerai également à ce que cet incompétent soit radié du temple. Je ne sais même pas pourquoi ils l'ont engagé à la base. C'est un pathétique […]
Jour 93
Liscis a disparu depuis 24h maintenant. J'hésite sincèrement à continuer les recherches pour le secourir. C'est un incompétent notoire, et sa perte nous ferait avancer d'autant plus vite dans nos fouilles. Il […]

Inuik s’arrêta de lire un instant et déposa le carnet abimé sur la table. Il ne savait pas à qui il devait le remettre. Il descendit par là où il venait de monter et se dirigea vers sa monture. Le guerrier ne répondit pas volontairement au jeune homme hautain à l’allure intelligente. De toute manière le nain polaire savait très bien qu’il y a avait bien plus que trois possibilités Une simple combinaison de deux de ces catégories celle-ci suffisant à en rajouter une quatrième.

- Tu entends ça ma belle il veut que je sois sage, peut-être a-t-il raison après tout…

Le volatile glapit un instant avant de finir d’engloutir le bout de pain.

- Ne t’inquiètes pas, j’ai encore un petit quelque chose pour toi.

:HRP: me positionne avec ma belle au beau milieu du campement.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 23 Oct 2015, 00:12 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2733
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le vent semblait se renforcer légèrement. Malgré le soleil éclatant, la brise devenait un peu plus froide, mordillant les chairs et asséchant légèrement les yeux. La température restait supportable, mais l'on pouvait sentir que l'altitude s'invitait dans la partie. Cela n'empêchait pas le domestique, toujours son air désespéré sur le visage, de continuer à fouiller les ruines de fond en comble.
Attrapant çà et là et divers objets, et les rejetant aussi sec, il semblait chercher quelque chose, mais pas quelque chose de bien précis. Au début, il n'avait cure de la vive discussion, ne se concentrant que sur les restes mortifères du campement qui abritait auparavant l'expédition archéologique. Il ne fit pas attention aux accusations que porta Driss à l'encontre d'Inuik, ce qui fit monter la tension d'un cran. Alors que le nain répétait les raisons de sa présence, Driss tenta, sans succès, de se concentrer sur son pouvoir pour cerner l'esprit d'Inuik, mais l'environnement n'était pas assez calme pour qu'il y parvienne vraiment.
Inuik jeta alors un carnet sur la table où il était perché. Visiblement en mauvais état, ayant fait les frais de la météo et de quelques mystérieux événements ― peut-être un incendie ? ―, le petit pavé corné et usé atterrit avec un bruit mat sur le bois dur, défraîchi et rugueux de la table.
Le domestique se retourna et, apercevant le tome, se précipita dessus, une lueur de frayeur dans le regard. Une larme apparu au bord de l'un de ses yeux, alors qu'il prononçait ces paroles, en proie à un désespoir encore plus grand que précédemment :


― Oh, non. Pas toi. Pas toi, Vadel. Non, non, non…

Il éclata alors en sanglots, bloquant sur l'une des pages. Il s'effondra au sol, tenant toujours le carnet entre dans une main, et son visage dans l'autre.

    :HRP: Driss :
    • Test de concentration pour focalisation psionique :
      9 (d20) + 4 = 13 contre DD 20 => échec, Driss ne parvient pas à se focaliser.
    • Driss utilise => échec, Driss n'est pas focalisé.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Ven 23 Oct 2015, 14:43 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Mar 2015, 20:04
Messages: 458
PX: 7253
L'Imaskari était depuis longtemps imperméable aux sentiments. Bien que ces derniers jours, elle ai pu ressentir certaines choses depuis longtemps oubliés, tel que le bonheur complet de découvrir quelque chose de terriblement agréable, tel la chaleur du soleil ou la grandeur et la beauté du ciel.

Son esprit tournait par contre à plein régime. Reliant chacun des carnets à l'autre. Malheureusement elle avait tellement étudié d'autre chose, qu'elle n'avait pu lire l’entièreté du carnet pris chez leur commanditaire. Elle tirait néanmoins certaine conclusion.

Tout cela sans remarquer ou s'apitoyer sur l'homme au sol.

- Donc, Liscis être envoyé par temple. Lui disparaitre au quatre vingt... euh .... dix et deux jours. Quel jour terminer carnet ? Quand est perdu contact avec camp ?


Les questions s'adressait à l'homme qui les accompagnait. Elle rajouta ensuite.

- Je peux avoir carnet pour lire ?

Pendant qu'elle attendait, elle continuait de réfléchir. * Si en plus on considère qu'avant nous, une autre expédition de secours a été envoyé, cela doit faire un bon moment que le camp est à l'abandon.... Apparemment pas de corps, pas de sang... *

- Pas trace d'autre expédition ? Ou bataille ?

_________________
Kathana e'Marish'Chala (Mage 3/Archiviste 1)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 26 Oct 2015, 10:33 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Aoû 2015, 17:47
Messages: 46
PX: 175
¤ Qu'est-ce que cet endroit...? Décidément, je ne comprends pas ce que nous faisons ici... ¤

Le soleil étalonnait ses rayons sur les lieux en visu, sa lumière se réfléchissant sur les objets en place, seuls acteurs de ce qui a put se passer ici.

¤ S'il nous fallait rejoindre quelqu'un ce n'est certainement pas cette demi-portion emmitouflée...¤, se dit-il, jetant un regard au nain polaire.
¤ Mais peut-être en sait-il plus qu'il ne veut bien nous faire croire...¤
Sortant sa dague, Roarick s'apprêta à marcher vers l'homme de petite taille mais freina son geste dans la foulée.
¤ Après tout, cela ne me concerne pas vraiment... Non, laisses aux autres le loisir de la suspicion, ils sauront bien se débrouiller par eux-mêmes.¤

Nonobstant les pleurnicheries du domestique et les actes de ceux qui l'entouraient, il se dirigea dès lors en direction de la tente en piètre état dans le but d'en savoir un peu plus en fouillant lui-même l'endroit.



:HRP: Avancée vers la tente délabrée avec un jet de fouille sur la tente elle même et son intérieur.

_________________
Roarick Patfoll, ou le déicide néophyte





////////
Joseph Böck, ou le père pinté
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 01 Nov 2015, 20:49 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 29 Mar 2015, 09:22
Messages: 128
PX: 955
Driss retint un frisson alors qu'un filet d'air frais venait de courir par sa manche jusque dans son dos. Les paroles du nain ne lui plaisaient pas et en conséquence, il lui lança un regard suspicieux. Le fait qu'il ne réponde toujours pas à la question de la raison de sa présence en ces lieux venait de le faire passer de potentiellement concerné à probablement responsable. Quoi qu'il se passe à l'avenir, et jusqu'à ce qu'il fasse ses preuves, le jeune prodige garderait un oeil sur lui.

Se détournant de lui dans une moue arrogante, Driss prêta l'oreille à ses camarades pour voir ce qu'ils pouvaient tirer de la situation. Le rustre semblait s'intéresser à fouiller les lieux, et la demoiselle était en train de chercher un raisonnement logique pour comprendre ce qu'il s'était passé. Ce qui laissait le domestique seul.

Le conseiller s'en approcha, affichant un expression de compassion feinte. S'il ne lui souhaitait aucun mal, il ne le connaissait pas assez pour être sensible à son chagrin. Oui, des gens mourraient, tous les jours, et oui, beaucoup pleuraient, mais ça ne devait pas empêcher les vivants de vivre. Un individu éploré est une mine d'information à ne pas négliger, et Driss voulait sa part du butin.


-Je suis désolé. Vous connaissiez ce Vadel ? Que lui est-il arrivé ?

Il prit la peine de s'assurer que sa voix était calme et douce, afin de ne pas risquer de faire refermer le domestique sur lui-même, et fît une pause entre chaque question pour pouvoir lui laisser le temps de répondre.

_________________
Arrêtez de penser, je dois réfléchir.
Driss Belhacen
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mar 03 Nov 2015, 18:36 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
Une seule personne semblait vraiment affecter par ce qui se passait par ici. Et cette même personne semblait connaître les protagonistes des lieux. Le nain polaire avait bon cœur et voir pleurer cet homme le toucha même s’il ne le connaissait pas. Il pouvait se mettre à sa place. L’empathie était un trait de caractère d’Inuik. Il s’approcha de l’humain effondré se retrouvant par la force des choses pratiquement à la même hauteur que lui. Le personnage à l’allure délicate semblait compatir également. Inuik essaya quand à lui de le relever du sol où il s’était écroulé. Du coup, le domestique pu s’apercevoir que le nain polaire était doté d’une force qui contrastait étrangement avec sa petite taille.

- Mon pauvre, je suis également désolé pour toi. C’est toujours un malheur de perdre un être cher.

Cette phrase de compassion paraissait vraiment sincère dans la bouche d'Inuik. L’Inugaakalikurit se détacha un moment du groupe pour retourner chercher le rat qu’il avait prévu pour Ma Belle. Certes ce n’était pas grand-chose plutôt un mets de choix pour un petit faucon mais l’aigle polaire aimait les petits présents que lui offrait son cavalier.

- Et voila pour toi chose promise chose due. Après si tu a faim on pourra aller chasser ensemble…

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Dim 08 Nov 2015, 12:09 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 15 Avr 2015, 23:14
Messages: 118
PX: 4934
La scène qui se passait sous ses yeux déconcerta légèrement la barbare, un nouveau protagoniste venait d’apparaitre avec sa monture céleste. Celui-ci ne semblait pas particulièrement belliqueux mais de l’autre côté le campement paraissait complètement abandonné et ce curieux personnage se tenait présent ici. Tout cela semblait très suspicieux, il avait également trouvé un carnet dans les débris du grand bivouac. Les informations inscrites dedans semblait parler de disparition et éventuellement de traitrise mais bon ce n’avait pas l’air très clair.

Le guide de l’expédition semblait être prit de tristesse pour la possible perte d’un certain Valed ou Vadel, quelque chose qui ressemblait à ça. La fille à la peau marbrée posa tout une tripotée de question sur le carnet.

*Encore d’la lecture, a croire qu’y a que ça sur c't’ile de malheur…*

Le guerrier silencieux quand à lui essayait à première vue chiner des indices ou autres dans les gravats aux alentours. L’emplumé à la barbiche finement taillée, s’intéressa au domestique qui pleurnichait par terre. Et pour finir le nain polaire vint le consoler et lui prêter une épaule pour se redresser.

*Pff, quelle mauviette c’t’humain. Devrait retourner chouiner dans l’jupes de sa mère.*

La lionne garda son épée à la main et explora les environs, tentant de trouver des traces de lutte ou de bataille. Frissa garda aussi un œil sur le nouvel arrivant ainsi que son oiseau géant. Pour la bretteuse, celui-ci restait un suspect potentiel. En poursuivant ses investigations, la grande grise s’approcha de l’entrée de la cavité et tendit ses oreilles pour espérer entendre un quelconque bruit…

:HRP: Frissa regarde les alentours du campement en se dirigeant vers l'entrée de la grotte en faisant une perception auditive.

_________________
Mes ancêtres seront vengés !!

Fiche de la barbare
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Lun 09 Nov 2015, 02:51 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 03 Mai 2015, 23:10
Messages: 2733
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Le domestique éclata en sanglots. Pendant quelques minutes, il ne répondit à aucune des questions de chacun, et ne faisait plus attention à rien.

Roarick, n'ayant que faire du pleurnichard, fouilla les environs, des choses utiles pouvant être cachées dans les décombres. La tente la plus grande, dans un état lamentable, avait elle aussi fait les frais du temps. Sous les quelques décombres, derrière le tissus flottant au vent, rien de vraiment utilisable ne subsistait. Quelques couches étaient encore là, quelques restes indiquant autrefois la présence de quelqu'un, mais rien de plus, rien n'indiquant une bataille, rien n'indiquant un désastre. Le camps aurait pu être abandonné, s'il n'avait pas deviné que quelque chose se tramait ici.

Quand les larmes se tarirent un peu, le jeune humain fut plus enclin à se livrer aux autres. Essuyant ses yeux à l'aide de sa manche, il fixait le carnet et répondit tant à leur compassion feinte ou réelle, qu'à leurs questions curieuses et légitimes, la voix sanglotante, ses paroles entrecoupées de reprises de larmes :


:HRP: Des p'tits violons pour le dramatique ? :RP:

― Vadel… Vadel était mon… Mon frère. Je ne voulais pas croire qu'il lui était arrivé quelque chose. Non je ne voulais pas y croire. C'est son carnet… Son écriture. Il est mort, j'en suis sûr maintenant. Il n'aurait jamais abandonné son livre de notes pour rien au monde. Ça et le campement en ruine, il n'y a plus de doutes.

Il tendit le carnet à Kathana, le regard vide, puis continua :

― Il vous sera plus utile qu'à lui, dorénavant. Il était chef de mission, un sacré bon archéologue. C'est grâce à lui que… Que l'on a pu s'installer ici, sur l'île. Il n'aurait jamais abandonné comme ça… Il n'aurait pas…

Il frappa du poing sur le sol. Ces larmes, ses sanglots cessèrent. Sa voix était forte, mais il ne hurlait pas non plus :

― Il n'aurait pas voulu que je m’apitoie comme ça ! Il nous faut aller de l'avant. Découvrir ce qu'il s'est passé, et secourir ceux que l'on pourra sauver, voilà ce qu'on doit faire.

Il se releva, péniblement, scrutant Inuik d'un regard profond et triste. Il tourna ensuite la tête vers Driss, avec toujours ce même regard :

― Vadel était bon dans son genre, et il était accompagné des meilleurs. Si quelque chose l'a eut, ce n'est certainement pas par la ruse. Je ne pense pas que ce nain nous mente, mais j'ai les moyens de le vérifier.

Il ouvrit un pan de sa veste, révélant trois petites fioles dans des poches cousues spécialement à l'intérieur. Il prit l'une d'elle, avant de déclarer :

― Ceci me permettra de détecter si quelqu'un ment. Nous saurons ce qu'il en est, et nous pourrons continuer.

Il baissa la tête, serrant subtilement la fiole dans sa main :

― Nous pourrons savoir ce qu'il est advenu des derniers moments de Vadel…

La monture d'Inuik, ne percevant aucunement les émotions en jeu, était extrêmement heureuse que son maître ne lui fournisse une friandise, bien que le goût sucré qu'impliquait ce mot ne pouvait s'appliquer à un rat. Toutefois celle-ci commença à s'agiter, comme si quelque chose qu'elle avait sentit dans le vent avait activé ses instincts de survie…

Frissa, n'ayant pas pris goût au spectacle dramatique des frêles, partit elle aussi de son côté afin de découvrir les environs. Le campement semblait abandonné, et aucune trace n'indiquait quoi que ce soit. Si bataille il y avait eu, on avait pris soin de dissimuler le tout, et le temps s'était chargé de parfaire le camouflage. Le trou dans la montagne était surplombé d'un échafaudage minuscule, des cordes attachées tombant dans l'obscurité. Le trou n'était pas profond, et elle pouvait distinguer grâce à la luminosité ambiante que celui-ci menait à une sorte de couloir de pierre creusé à l'intérieur de la montagne. Mais chez les goliaths, peuple de chasseurs des montagnes où les tempêtes de neige n'étaient pas rares, d'autres sens étaient affûtés. Frissa perçut donc, dans le lointain vers la forêt, des bruits qui ne lui parurent pas naturels ; des bruits de métal, comme des épées dégainées. Mais pour qu'elle l'eût perçu d'aussi loin, elles devaient être en nombre important, et avoir été dégainées presque en même temps. La seule autre possibilité était que des épées eussent été dégainées au beau milieu du campement par des ennemis dissimulé…


    :HRP: Test de fouille de Roarick : 3 (d20) + 3 = 6 contre ? => rien de particulier
    Test de perception auditive de Frissa : 16 (d20) + 3 = 19 contre ? => des bruits de métal viennent de la forêt.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les ruines de Doltoduhr
MessageMessage posté...: Mer 11 Nov 2015, 16:46 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 11 Mar 2015, 06:49
Messages: 335
PX: 13009
En écoutant le domestique, le nain polaire ne put s’empêcher d’avoir également un forte pensée pour ces deux frères qu’il venait de quitter. Il ne put s’empêcher de se souvenir des moments passés ensemble dans le Grand-Glacier, les fous rire, les bêtises de jeunesse, les séances interminables de bronzage sur les faces sud de la montagne. Perdre un frère était une épreuve et Inuik espérait de tous cœur qu’il ne soit rien arrivé aux siens sur le chemin du retour. Du coup son empathie envers l’humain grandit d’avantage. Il aurait réagit de la même manière que lui et aurait essayé jusqu’au péril de sa vie de savoir ce qui c’était bien passer, voir même retrouver un corps pour des funérailles digne de ce nom.

En revanche il pensait que sa sincérité n’avait pas à être mise en cause et boire un breuvage pour la vérifier ne l’enchanter pas plus que ça pour le moment. Il venait à peine de passer par une sorte de portail et avait vomi une bile verdâtre avant l’arrivée du groupe d’aventuriers. Inuik n’avait pas spécialement l’intention de refuser catégoriquement ce breuvage. Il avait sa conscience pour lui et avec un peu de chance ça lui rincerait le gosier et étancherait sa soif. C’était peut-être alcoolisé se demanda le guerrier. Il trouva quand même dommage d’utiliser cette potion pensant qu’elle serait bien plus utile plus tard sur quelqu’un d’autre qui pouvait être impliqué dans la mort du frère du domestique. Alors qu’il s’apprêtait à expliquer son raisonnement à voix haute, Ma belle semblait être aux aguets. Au début Inuik pensait que c’était en raison de son amuse gueule mais pas du tout, le nain polaire connaissait bien sa bête et son agitation présagée justement une agitation. Avant d’épiloguer sur s’il devait ou pas boire ce fameux breuvage, l’Inugaakalikurit avertit le groupe que quelque chose devait s’agiter quelque part dans les alentours :


- Ma belle a senti quelque chose, vous devriez être sur vos gardes, je vais aller voir avec elle de quoi il s’agit.

La cavalier s’approcha de sa monture et commença à se préparer à s’envoler. Il n’était pas facile de décoller du sol pour un aigle de cette taille mais son volatile pouvait le faire plus aisément que les autres congénères de sa race avec l’aide d’un saut.

_________________
Inuik
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 302 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: