Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 14 Nov 2018, 16:40



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Jeu 08 Nov 2012, 10:24 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9166
PX:
Silk eut du mal à ouvrir les yeux. Les paupières restèrent collées ensemble et il lui fallut tout un temps pour se rendre compte qu'en fait une épaisse bande de tissu serrée fortement sur les yeux l'empêchait de regarder ce qu'il y avait autour de lui.

Il entendait vaguement le cliquetis de quelques chaînes. Son corps reposait sur le sol froid et humide, et une odeur rance de moisi pénétrait dans ses narines. Il était couché sur le dos, les bras et les jambes légèrement écartés. Sur ses poignets la lourdeur de bracelets, ainsi qu'à ses pieds. Il était prisonnier aussi de cet endroit. Il sentait des présences autour de lui, puis une voix fluette, grinçante, avec un souffle d'excitation qui commandait la crainte et la peur s'éleva à côté de lui :


Hooo Elle se réveille la femme-bête... Mon Maître est le meilleur et le plus doué pour ranimer les mourants et pour toutes sortes de magies... Mon Maître est le meilleur... Mon Maître est le meilleur... Une litanie effrayante s'éleva alors que Silk pouvait imaginer que celui qui répétait cette phrase comme pour prier un dieu effroyable, le balançait à côté comme pour se convaincre que non seulement son Maître était le meilleur, mais qu'en plus, il était terrifiant de pouvoirs. Des doigts agiles touchaient les cheveux de Silk, passait sur son nez comme pour en définir les formes, puis descendit le long de son cou alors que la litanie continuait. Mon Maître est le... Il s'arrêta soudainement comme si une idée venait de faire surface ... Bouge pas femme orque, je vais aller le lui dire... Je reviens ... Et après peut-être que tu pourras jouer avec moi... Tu aimeras jouer avec moi... Au bruit de son pas qui s'éloigna, Silk compris que la créature à côté de lui, si humaine, devait être atrocement mutilée...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Jeu 08 Nov 2012, 22:10 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 26 Mar 2009, 22:57
Messages: 85
PX: 2380
Silk n'arrivait pas à apercevoir quoi que ce soit. Cette bande de tissu était vraiment gênante. Où était-il ? Qui l'avait amené ici ? Qui était ce "maître" ? Et où était donc passé cet abruti de demi-orque puant et répugnant qui l'avait, par chance, mis à terre ?

Le changelin avait la mémoire courte et il ne se souvenait plus vraiment de ce qui s'était passé, le choc de ce sommeil qu'il pensait infini et définitif auquel il s'était résigné l'avait quelque peu sonné. D'ailleurs, était-il encore vivant ? Les dires de cette voix n'abondaient pas forcément vers une réponse positive mais il sentait le froid du sol sur son dos et la puanteur du moisi dans son nez, les morts peuvent-ils ressentir de telles choses ? Au fond, ne serait-ce pas mieux pour les desseins qu'il a planifié ? Une non-vie ne changerai pas grand chose pour lui, à part sa durée de "vie" pour aller toujours plus loin.

Silk tenta de se dégager de ces entraves en bougeant en tout sens autant qu'il le pouvait mais la lutte semblait vaine avec ces chaînes qui semblaient bien solidement attachées. Il n'aimait pas se retrouver ainsi, incapable de contrôler ses faits et gestes par sa propre volonté et dans l'incapacité de se défendre et de répliquer.

Tant de questions se bousculaient dans la tête du rescapé et il sentait que des réponses n'allaient pas tarder à arriver, il s'arrêta d'ailleurs d'un seul coup et se vida l'esprit pour tenter de répondre à l'une d'elle. Il écouta en lui et tenta de sentir un cœur battre...

_________________
Ma fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Mer 05 Déc 2012, 15:44 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9166
PX:
Laissant Silk à ses questions, le silence revint, plus pesant peut-être et dans l'attente d'un longueur augmentée par l'angoisse. Silk se sentait pas trop mal, un peu affaiblit pour l'heure mais ses sens ordonnèrent rapidement la reconnaissance de ce nouvel environnement.

Au loin il entendit vaguement comme des coups répétés, des bruits sourds presque inaudibles, ainsi que le bruit de chaînes. Furtivement il lui semblait que des pattes passaient à côté de lui de manière précipitée, un petit rongeur sans doute, passant rapidement plongeant plus loin dans une cachette, emportant même avec lui quelques débris de nourriture, si nourriture il y avait.

Enfin ce long moment d'attente semblait toucher à sa fin. Silk entendit clairement des pas dans sa direction. Son ouïe affinée par le fait qu'il était privé de vue lui confirma que l'étrange personnage qui était avec lui un peu plus tôt accompagnait quelqu'un d'autre, de plus lourd, au pas chaussé de solides chaussures ou bottes.


Le maître est là annonça la voix grinçante, dans lequel transperçait le grand respect et la crainte qu'il éprouvait. Les bottes s'arrêtèrent puis des mains défirent le bandeau sur les yeux. La première chose que vit le changelin était un visage glabre, un crane rasé ainsi qu'une robe recouverte d'une cape noire aux bord agrémenté de broderies simples cousus avec des fils d'or. Sur le front et le crâne en encre d'un bleu très foncé des tatouages brillants miroitaient dans la faible lumière d'une torche. Silk rencontra un regard vif, où brillait une intelligence hors du commun. A côté de lui un homme, du moins ce qui restait d'un homme, de petite taille, avec des cheveux blancs comme neige qui pendaient sur ses yeux d'un noir uniforme. Sa forme était déformée penchée légèrement sur le côté et il portait ses épaules en avant ce qui lui courbait le dos. Sa peau blanchie par le manque de soleil, semblait presque être du parchemin, tant elle était translucide. Sa bouche demi ouverte laissait apercevoir des dents aiguës. Les mains qu'il portait devant lui, les bras recourbés comme une mante religieuse, se terminait par des longs doigts fins auquel se rajoutait des ongles démesurés. Tout deux regardèrent Silk un instant, puis le chauve demanda d'une voix agréable et profonde d'où émanait une grande autorité :

Qui es tu ? Il était clair que ce n'était pas homme à attendre une réponse

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Lun 16 Sep 2013, 16:39 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 26 Mar 2009, 22:57
Messages: 85
PX: 2380
Les petits bruits n'intimidaient pas le changelin, il en fallait bien plus que cela. D'ailleurs, pouvait-il être réellement envahi par la peur ou ne serait-ce que la ressentir ? Cette longue "absence" l'avait fait réfléchir à la mort et il n'en avait finalement pas peur. Si l'on n'est pas apeuré par la mort, peut-on donc ressentir de la peur ?

Mais Silk ne put pousser sa réflexion plus en avant car il entendit que l'on approchait et on lui retira son bandeau. La personne qu'il avait en face de lui ne lui inspirait pas plus de confiance que cela mais il avait un charisme indéniable et le regard qu'il croisa l'intéressa grandement. La créature accompagnant cet homme n'accapara pas l'attention de Silk plus de quelques secondes car elle était, pour le moment, totalement dénuée d'intérêt.

La question était simple. La question aurait pu l'être tout autant mais un élément allait peut-être perturber cette belle simplicité. Silk n'avait jamais pu parler et donc n'avait jamais pu répondre à quelque question que ce soit. Il ouvrit la bouche et fit mine d'émettre un son, chose qu'il n'avait jamais vraiment pu imiter de par sa condition, pour répondre à son interlocuteur.

Il savait pertinemment que cela ne marcherait pas et tenta donc de prendre rapidement contact avec son hôte supposé par la pensée pour lui donner son nom.


- Je m'appelle Abigaëlle.

:HRP: Pour rappel, Silk a la forme d'une demi-orque de sexe féminin

_________________
Ma fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Jeu 14 Aoû 2014, 07:49 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9166
PX:
Alors qu'il effleura à peine l'esprit de cet homme pour lui délivrer son nom d'emprunt, Silk ressentit un violent rejet, comme prit soudainement dans la fermeture d'une porte qui lui écrasait l'esprit. La douleur n'était pas vraiment vive, étant principalement d'ordre psychique. Le visage empreint de civilité et d'élégance se transforma en un éclair, montrant les traits véritable d'homme cruel et sans pitié qui se cachait derrière le vernis de bonne éducation.

En établissant ce lien psionnique, pour la première fois de sa vie Silk avait rencontré un esprit puissant, beaucoup plus puissant que d'habitude, habité par une volonté quasi totale Était-ce l'ambition ou une force de conviction ou encore la grande érudition qui formait ce rempart difficilement franchissable ? En tout cas cet effort de communication lui avait couté de l'énergie, c'était certain.

- Ne fais jamais plus ça vermine ! La voix métallique claqua comme un fouet dans les murs de la prison d'Abigaëlle, demi-orque femelle. Le bossu à côté de lui fit un pas de côté se raplatissant encore davantage d'incompréhension et d'effroi devant la colère soudaine de son maitre, levant déjà le bras pour éviter un coup qui ne venait pas.

Les yeux dans les yeux, Silk vit que son hôte reprenait peu à peu conscience de ce qu'il avait vu. Son visage redevint un masque de civilité. Il paraissait soudainement comprendre pourquoi la demi-orque lui avait envahit l'esprit. Après la colère, un certain intérêt s'instaura, si pas de la curiosité. Un nouveau sujet à étudier ? Quelques expériences à tenter peut-être ...

- je suppose que tu ne peux pas ou ne veux pas parler à haute voix furent ses conclusions qui ne souffrait pas de négation. Kari va lui chercher quelque chose de solide à manger, et tu ne touches pas à cette femelle. Je pense qu'on va pouvoir travailler une peu ensemble. Mes hommes t'ont trouvée pratiquement morte dans la forêt et je ne sais pas pourquoi mais quand il t'ont amenée ici, j'ai trouvé quelque chose dans ton apparence qui était troublant. Je veux savoir ce que c'est.

Si proche de la mort, le changelin perd la maîtrise de son déguisement naturel. Peut-être que cet homme qui avait le regard tellement pénétrant avait-il perçu au-delà de l'apparence qu'avait prit Silk et se doutait de sa permutabilité mais sans en avoir vraiment eu la preuve solide. Tu peux si tu veux me parler télépathiquement mais attention, je ne souffrirais d'aucune excursion. Comment es-tu arrivée là ? Pendant que le Maitre continuait son interrogatoire, le bossu avait déjà disparu pour aller chercher à manger.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Dim 14 Sep 2014, 09:50 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 26 Mar 2009, 22:57
Messages: 85
PX: 2380
Silk prit un coup violent, à l'esprit. Il fut secoué par ce rejet soudain. Il n'avait pas l'habitude de rencontrer des esprits aussi puissants, plus puissant que lui ? Il ne fut pas effrayé mais plutôt intéressé par cette puissance qui l'intriguait. Ce personnage serait-il un client ou un allié pour lui ? Le changelin allait devoir mener l'enquête pour connaître les agissements de son geôlier et prendre une décision sur son sort. Sa liste prendrait alors un nom de plus, un nom qui devrait disparaître, tôt ou tard.

Il était conscient de sa situation pour le moment. Il était loin d'être en situation de force et bien affaibli par sa récente déconvenue. Il allait falloir la jouer fine comme on dit.

Le changelin se rassit convenablement et s'adressa de nouveau à son "hôte".


- Vous avez tout à fait compris ma situation. Je vous remercie de m'avoir sauvée. Comme je tentais de vous le dire, je me nomme Abigaëlle. Je ne sais pas comment je suis arrivée là.

_________________
Ma fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Dim 26 Avr 2015, 15:12 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9166
PX:
Le maître observa longuement la femme devant lui. Au bout d'un moment de cet échange de regard, sa bouche plissée en une moue de dédain indécis il s'accroupit, son visage tout près de celui de sa prisonnière. Silk pouvait sentir son odeur, une odeur qui avait des effluves d'épices qui lui étaient inconnus.
Je ne sais pas si tu dis la vérité, et finalement ... il sourit sans gaieté, je m'en contrefous un peu. D'où tu viens, ce que tu as fait, ou pas, c'est ton problème. Tu vas manger, et puis te laver aussi un peu. Tu pues la mort ...

Il se releva enfin, jetant un regard vers elle. La porte se rouvrit et le bossu entra avec une gamelle de soupe chaude et une miche de pain. Il claudiqua jusqu'à elle, non sans regarder d'un air craintif le visage de son maître. Mais celui-ci s'était fermé dans une profonde réflexion. Il attendit que Abigaëlle/silk fut servi puis il se détourna prêt à sortir.

Kari, quand elle aura fini tu la détachera mais sans enlever les chaînes et tu la conduira à la salle d'eau pour qu'elle puisse se laver. Après tu la mènera vers moi dans mon laboratoire. Quant à toi Abigaëlle sache que tu es dans les sous-sol d'un grand manoir où il est difficile de s'échapper du moins sans mon accord. Fait ce que je te dis, et rien de fâcheux ne t'arrivera.

La porte se referma sur eux. Kari la couvait du regard comme si rien d'autre n'avait d'importance. Dans ses yeux une lueur de folie s'était allumée. Tu plait au maitre ... dit-il de sa voix grinçante avec une note de fureur. Manifestement, il était jaloux...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Jeu 07 Mai 2015, 15:10 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 26 Mar 2009, 22:57
Messages: 85
PX: 2380
L'odeur de son souffle quand il s'accroupit rajoutait à son mystère et à la curiosité de Silk. Il voulait en savoir plus. Peut-être avait-il trouvé quelqu'un d'intéressant ?

Il regarda entrer la petite chose immonde claudicante avec son bol et sa miche de pain et il se rendit compte qu'il avait faim depuis un bon moment mais que l'excitation et l'adrénaline l'avait empêché d'y penser. Il avait l'habitude d'être calme et de garder son sang froid mais cet homme lui imposait tout de même le respect et une certaine peur. Non pas que le changelin ait réellement peur mais les mots du bonhomme étaient empreints d'une droiture et d'une froideur que Silk aurait toujours voulu avoir si il avait eu don de la parole et ils semblaient se ressembler. On dit souvent qui se ressemble s'assemble certes mais dans le monde tourmenté, froid et macabre dont a l'habitude Silk, il faut se méfier de ce genre de chose.

Il écouta les dernière paroles du maître de maison et se dit que c'était, pour le moment du moins, une bonne idée de suivre ses recommandations. Il le regarda partir et commença à manger sous le regard de son sous-fifre. La jalousie qu'il portait à Silk serait peut-être sa perte mais le prisonnier n'en avait cure. Cette chose insignifiante serait rapidement morte si elle devenait trop gênante mais il ne fallait pas précipiter trop les choses, son maître était peut-être attaché à son esclave.

Silk avait terminé son repas et était prêt à aller aux bains et avait hâte de se retrouver en face de son geôlier pour avoir une bonne discussion.

_________________
Ma fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Ecarlate
MessageMessage posté...: Lun 01 Juin 2015, 07:02 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 9166
PX:
Après que Silk eut fini de manger, le sous-fifre le détacha de ses chaines. Tombant avec un bruit sur le sol, il la mena dehors, un long couloir sombre. Deux autres portes dans ce même couloir : l'un était une salle où semblait être entreposé du charbon, du matériel divers, quelques barriques et des étagères avec des bocaux. Probablement les provisions de l'hiver. L'autre était moins drôle : une sorte de fosse sans doute recueillant les eaux usées de la maison tant l'odeur était à la décomposition. Au dessus de cette fosse un treuil qui avait nulle fonction logique sauf peut être celle d'y attacher quelqu'un pour le descendre dans la fosse en partie, à moitié ou tout à fait. Les punitions devaient être des plus merdique et c'était le cas de le dire.

- Le maître dit qu'il faut se laver maintenant
dit Kari dans le vide. C'était comme si répétait la phrase pour ne pas oublier. Son physique tordu comme un cep de vigne n'était pas à son avantage et ses yeux morts, vide de toute pensées propre ne faisait rien pour arranger l'affaire. Il couvait Silk du regard comme un petit qu'il ne faut surtout pas perdre. Le Maître sait ce qu'il faut faire ... toujours ! Kari va amener la femme orque aux bains ... Bon Maître qui sait ce qu'il faut faire. Bon maître pour Kari ...

Remontant un escalier en bois, que Silk nota être amovible, ils débouchèrent sur le rez-de-chaussée. Le maitre des lieux n'avait nullement exagéré : la maison était grande. Le hall était carrelé de marbre blanc et aux murs on trouva un grand miroir, deux tapis de fort bon goût. Le coin vers ce qui semblait être une porte vers la sortie de chaque côté une sculpture de guerrier les mains posés sur la garde d'une epée plantée au sol. Le lustre lourd et en fer forgé, portait son lot de bougies. Elles étaient éteintes et devaient être allumées que pendant les grandes festivités. De nombreuses portes s'égayaient dans toute la maison. Celle que Kari poussa était en face de l'entrée. Un bassin d'eau propre avec quelques escaliers qui y descendait attendait le changelin. Il y avait aussi au vestiaire quelques vêtements à sa taille, notamment une belle armure de cuir cloutée, presque pareille à celle qu'il avait, sauf que celle-ci était d'une fabrique de maitre. Posé dessous son sac à dos contenant toutes ses affaires.

Kari resta là, satisfait d'avoir accomplit sa mission.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: