Erevan Ileserë

Les plaisanteries, le changement, les voleurs

Symbole : déflagration étoilée aux rayons asymétriques

Dieu mineur, CN

Erevan Ileserë est un dieu capricieux et imprévisible qui est capable de changer d'apparence à volonté. C'est l'un des dieux les plus gais du multivers, qui semble incapable de rester tranquille ou concentré sur une tâche pendant bien longtemps. Il aime causer du tort par malice, mais ses farces provoquent rarement la mort. Néanmoins, il se montre particulièrement dangereux quand des races sylvestres ou des elfes affaiblis sont menacés, et il se range toujours du côté des opprimés.
De tous les dieux de la Seldarine, Erevan Ileserë a la réputation d'être l'un des plus volages, son amour des mortels lui a d'ailleurs causé du tord à plusieurs reprises. Les vons fons sont son autre péché, et là encore, cela a été source d'ennuis pour lui. Il a juré qu'on ne le reprendrais plus, mais cette promesse dure le temps qu'il finisse son verre.

Histoire et relation

Malgré sa nature volage, Erevan est un féroce partisan de la Seldarine. Il fait partie d'un groupe informel de mauvaises langues (incluant Brandobaris, Garl Brilledor et Tymora) qui s'attire souvent le courroux de divinités sérieuses, comme Heaum. Le gai luron qui lui sert de compagnon s'appelle Aasterinian, qui est un aspect du dieu draconique Hlal. Erevan et Aasterinian sont inséparables et leurs aventures légendaires inspirent de jeunes elfes qui rêvent de reproduire les exploits du mythique duo. Parmi ses autres alliés, on trouve Baravar Sombretoge, Duginaren Brilletoge, Milil er Shaundakul. Erevan entretient une inimitié de longue date avec d'autres divinités roublardes, dont Beshaba et Mask, car leur cruauté et leur cupidité offensent sa nature allègre. Il s'oppose au panthéon drow. Ses frasques ont provoqué la colère de Baine, Loviatar et autres créatures mauvaises dénuées d'humour.

Culte et clergé

L’Église d'Erevan est dénuée de hiérarchie, car le culte n'est pas permis deux fois au même endroit et nul prêtre ne souhaiterait s'embêter à coordonner le clergé. Les prêtres d'Erevan sont farouches, espiègles, indépendants et imprévisibles, jouant de mauvais tours pour le simple plaisir que cela leur procure. Ils méprisent la sédentarité et prennent un malin plaisir à troubler l'ordre comme le règne des puissants, le plus souvent en semant le chaos. Les devoirs habituels des prêtres leur sont étrangers; er ils s'adressent principalement aux fidèles en leur montrant l'exemple et en leur enseignant les talents requis de la part de malicieux roublards.
Les prêtres d'Erevan prient pour obtenir leurs sorts à minuit, lorsque les ténèbres dissimulent leurs méchancetés. Les disciples du Caméléon se réunissent une fois par mois pour la Cabriole de minuit, qui se tient dans une clairière, à la lueur de la pleine lune. L'emplacement exact de chacune est un secret qu'on transmet aux fidèles de vive voix, quelques jours avant l'événement. Ceux qui parviennent à découvrir le lieu des festivités sont les bienvenus. À cette occasion, les disciples d'Erevan sont souvent rejoints par des créatures malicieuses, comme les sprites. Chaque Cabriole de minuit inclut sacrifice de beaux objets (le plus souvent dérobés), danse, vin coulant à flot, contes et farces interminables.
Vêtements sacerdotaux. La tenue sacerdotale des prêtres d'Erevan met l'accent sur le pratique plutôt que l'ornemental. Ils portent une armure et bottes de cuir noir, bien que l'armure soit souvent caché par d'autres vêtements. Qu'il s'agisse d'un chapeau, d'un bijour ou d'un gilet, cette tenue possède toujours du vert.
Vêtements de tous les jours. Il est difficile de différencier la tenue d'un prêtre d'Erevan partant à l'aventure et un roublard. Tout deux préfèrent l'armure de cuir, les armes légères et les objets favorisant la discrétion et la rapine.

Dogme

Le changement et l'agitation pimentent la vie. Avancez sur le fil du rasoir, sans tenir compte des entraves de la société; l'esprit animé par le renouvellement perpétuel. A l'aide de vos farces aussi drôles qu'édifiantes, crevez le pharisaïsme, le prêchi-prêcha et la prétention qui nimbent la société bien pensante.


Plan de résidence : Arvandor
Domaines : Chance, Chaos, Duperie, Elfe
Armes de prédilection : Épée courte



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict