Personnages épiques



Les personnages de niveau 21 ou plus sont considérés comme des personnages épiques, quel que soit le moyen employé pour parvenir à ce niveau. Les personnages épiques, c’est-à-dire ceux dont le niveau global est au moins égal à 21, sont gérés de façon légèrement différente des personnages ordinaires. Bien qu’ils bénéficient de la plupart des avantages liés au niveau, certains prennent une forme nouvelle.
Les classes de base ne sont décrites que jusqu’au niveau 20, mais les règles qui suivent expliquent quels avantages un personnage épique tire d’un niveau de classe supérieur à 20. Il est également possible pour un personnage de continuer une progression dans une classe de prestige à 10 niveaux (comme l’assassin ou le chevalier noir) au-delà de 10, mais uniquement s’il est déjà de niveau 20 ou plus. Les classes de prestige à moins de 10 niveaux (comme l’archimage ou le thaumaturge) sont par contre définitivement limitées à ce niveau.
Bonus épique aux sauvegardes. Le bonus de base aux sauvegardes ne progresse plus quand le niveau global du personnage dépasse 20. Cependant, il reçoit un bonus épique cumulatif de +1 sur les jets de sauvegarde tous les niveaux pairs au-delà de 20, comme l’indique la Table : bonus épiques à l’attaque et aux sauvegarde.
Bonus épique à l’attaque. De même, le bonus de base à l’attaque d’un personnage ne progresse plus une fois qu’il atteint un niveau global de 20. Néanmoins, un personnage épique bénéficie d’un bonus épique cumulatif de +1 sur les jets d’attaque tous les niveaux impairs au-delà de 20, comme le montre la Table : bonus épique à l’attaque et aux sauvegardes. Seul le bonus de base à l’attaque détermine le nombre d’attaque lors d’une séquence. Néanmoins, un bonus de base à l’attaque élevé n’offre jamais plus de quatre attaques portées à l’aide d’une arme donnée en utilisant l’action d’attaque à outrance. Ceci dit, certains effets sont susceptibles d’octroyer des attaques supplémentaires pouvant dépasser cette limite.
Limite des compétences de classe. Le degré de maîtrise maximal auquel un personnage peut prétendre dans une compétence de classe est égal à son niveau global + 3.
Limite des compétences hors classe. Pour les compétences hors classe (hc), le degré de maîtrise que le personnage peut atteindre est égal à la moitié de son degré de maîtrise dans les compétences de classe.
Dons. Un personnage gagne un don chaque fois que son niveau global est divisible par trois. Notez que ces dons viennent en plus de ceux que confèrent certaines classes en tant qu’aptitude de classe.
Augmentation de caractéristique. Chaque fois que le niveau global du personnage est divisible par quatre, il augmente de 1 point la valeur d’une caractéristique de son choix.
Pour ce qui est des personnages multiclassés, dons et points de caractéristique sont gagnés en fonction du niveau global plutôt que du niveau de classe.

Table : bonus épique à l’attaque et aux sauvegardes
Niveau globalBonus épique aux sauvegardesBonus épique à l’attaque
21+0+1
22+1+1
23+1+2
24+2+2
25+2+3
26+3+3
27+3+4
28+4+4
29+4+5
30+5+5

Aptitudes de classe épique

La plupart des aptitudes de classes (mais pas toutes) continuent à progresser après le niveau 20. Avant de vous présenter les progressions épiques des classes de base, voici quelques explications à leur sujet.

Se multiclasser

Chaque fois qu’un personnage épique monoclassé gagne un niveau, il a le choix entre poursuivre normalement sa progression ou démarrer une autre classe au niveau 1. Les règles habituelles du multiclassage s’appliquent normalement, mais les personnages épiques doivent garder à l’esprit les règles particulières de la progression épique.
Le personnage épique acquiert tous les avantages procurés par sa nouvelle classe : compétences de classe, maniement des armes ou des boucliers et port des armures, sorts, aptitudes de classe et un nombre de points de vie correspondant au dé de vie de la nouvelle classe. Il gagne également le nombre de points de compétence d’un niveau additionnel pour sa nouvelle classe. Un personnage épique ne bénéficie pas du bonus de base à l’attaque ou aux sauvegardes de sa deuxième classe, mais reçoit le bonus épique d’un personnage de son niveau global.