Les dons de type Multiclassage



Dons de type Multiclassage

N'afficher que les dons obtenables au niveau 1

Liste des dons

Nom du donConditionDescription rapide
Artiste dévot Aptitude de classe de châtiment du Mal, Aptitude de classe de musique de barde.Le personnage a renoncé à la frivolité de la scène musicale pour se consacrer à servir l’honneur et la justice dans la piété.
Chasseur ascétique Coup étourdissant, aptitude de classe de ennemi juré.Le personnage a transgressé les limites imposées par sa formation monastique pour intégrer de nouvelles méthodes pour amener les hors-la-loi devant la justice à son arsenal. Bien que de nombreux confrères moines n’apprécient pas cette nouvelle orientation, personne ne peut contester la précision des frappes du personnage et sa capacité à rapidement neutraliser ses ennemis, qualités issues de la diversité de sa formation.
Chevalier ascétique Coup étourdissant, aptitude de classe de châtiment du Mal.Le personnage appartient à un ordre religieux de moines qui enseigne à ses membres que l’illumination et l’honneur des actes ont la même source de pureté. En tant que disciple de cette philosophie, le personnage associe sa formation de paladin à son ascèse de moine pour former un tout harmonieux.
Chevalier guérisseur Aptitude de classe de Mains soignantes, aptitude de classe de Imposition des mainsLe personnage sert le plus grand bien via la guérison de ses pairs.
Chevalier mystique Sag 13, Cha 13, aptitude de classe de Châtiment du mal, aptitude de classe de Lien mystique de l’arme.Le lien mystique du personnage avec son arme lui permet de châtier le Mal avec une grande force.
Dilettante érudit Aptitude de classe de Connaissances occultes, Aptitude de classe de Inspiration.Le personnage mélange son savoir de par ses recherches et de par son expérience pour des résultats extraordinaires.
Hors-la-loi audacieux Aptitude de classe de style (+1), aptitude de classe de attaque sournoise (+2d6)Le personnage combine style et discrétion pour des effets dévastateurs.
Hors-la-loi sacré Aptitude de classe de attaque sournoise (+2d6), aptitude de classe de Renvoi ou intimidation des morts-vivantsLa dévotion du personnage pour son dieu continue à augmenter, bien qu'il se soit familiarisé avec des plaisirs plus terrestres.
Inquisiteur dévot Aptitude de classe de attaque sournoise, Aptitude de classe de châtiment du Mal.Le dévouement du personnage à l’égard de sa divinité tutélaire lui impose une formation et des méthodes que de nombreux réprouvent. Grâce à l’approche peu conventionnelle des roublards et des assassins, le personnage a appris à asséner des attaques sournoises dévastatrices à ses adversaires maléfiques.
Légende des ennemis Aptitude de classe de Savoir bardique, Aptitude de classe de Ennemi juréLe personnage connait les mythes et légendes de ses ennemis, augmentant ainsi ses connaissances sur eux.
Mage ascétique Coup étourdissant, faculté de lancer spontanément des sorts profanes de 2e niveau.Le personnage pratique un art martial inhabituel qui combine avec brio l’incantation autodidacte de sorts aux attaques au corps à corps.
Psion ascétique Sag 13, Esprit aigu, Science du combat à mains nues, niveau 1 de manifestationVia méditation et des mouvements appris au monastère, le personnage est capable d'améliorer sa défense et de se focaliser au milieu du combat.
Roublard ascétique Coup étourdissant, aptitude de classe de attaque sournoise.Le personnage a transgressé les limites imposées par sa formation monastique pour intégrer de nouvelles méthodes lui permettant de combattre avec ruse. Bien que de nombreux confrères moines n’apprécient pas cette nouvelle orientation, personne ne peut contester la précision des frappes du personnage et sa capacité à rapidement neutraliser ses ennemis, qualités issues de la diversité de sa formation.
Shinobi ascetique Aptitude de classe de Pouvoirs ki, aptitude de classe de Frappe kiLe personnage pratique un art secret qui combine ses talents au combat au corps ) corps avec sa compréhension du ki.
Shinobi furtif Aptitude de classe de Amélioration de furtif, aptitude de classe de Pouvoirs ki.Le personnage sait combiner ses techniques de ninja avec celles de furtif.
Shinobi mystique Aptitude de classe de Pouvoirs ki, aptitude de classe de Lien mystique de l’armure.le personnage utilise sn ki pour se lier à son équipement
Touche-à-tout érudit Aptitude de classe de Connaissances occultes, Aptitude de classe de savoir bardique.Le personnage est une véritable mine de savoir
Traqueur dévot Pistage, aptitude de classe de châtiment du Mal, aptitude de classe de empathie sauvage.Le personnage a trouvé le bon équilibre entre son amour des forêts et son dévouement religieux, mêlant ses deux formations en un tout cohérent.

Description des dons


Les dons sont présentés de la manière suivante :


Nom du don [type de don]

Condition : La valeur de caractéristique minimale, le (ou les) dons préalables, le bonus de base à l’attaque minimal, le degré de maîtrise minimal dans une (ou des) compétence ou le niveau de classe que le personnage doit avoir pour prétendre au don. Cette ligne est absente si le don ne s’accompagne d’aucune condition. Certains dons s’accompagnent de plusieurs conditions.
Avantage : Ce que le personnage peut faire grâce au don. Sauf indication contraire dans la description, les avantages apportés par un don ne sont pas cumulatifs. En règle générale, prendre un don à plusieurs reprises revient à ne l’avoir qu’une seule fois.
Normal : Les restrictions rencontrées par un individu n’ayant pas le don dans le même cas de figure. Si l’absence du don n’entraîne aucun handicap, ce paragraphe est absent.
Spécial : Des informations supplémentaires sur le don qui peuvent vous aider à faire votre choix.
Source : Source du don.

Artiste dévot [Général, Multiclassage]

Le personnage a renoncé à la frivolité de la scène musicale pour se consacrer à servir l’honneur et la justice dans la piété.
Conditions : Aptitude de classe de châtiment du Mal, Aptitude de classe de musique de barde.
Avantages : Si le personnage dispose à la fois de niveaux de paladin et de barde, il les cumule pour déterminer les dégâts supplémentaires de son châtiment du Mal et son quota d’utilisations quotidiennes de la musique de barde. Ce don ne change pas le nombre d’utilisations quotidiennes du châtiment du Mal, ni la nature des formes de musique de barde accessibles au personnage.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de barde et de paladin sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal bon s’il veut garder ses aptitudes de paladin et acquérir d’autres niveaux de paladin. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Chasseur ascétique [Général, Multiclassage]

Le personnage a transgressé les limites imposées par sa formation monastique pour intégrer de nouvelles méthodes pour amener les hors-la-loi devant la justice à son arsenal. Bien que de nombreux confrères moines n’apprécient pas cette nouvelle orientation, personne ne peut contester la précision des frappes du personnage et sa capacité à rapidement neutraliser ses ennemis, qualités issues de la diversité de sa formation.
Conditions : Coup étourdissant, aptitude de classe de ennemi juré.
Avantages : Quand le personnage attaque à mains nues pour asséner un coup étourdissant à son ennemi juré, il peut augmenter le DD associé à la tentative d’étourdissement de la moitié de son bonus d’ennemi juré aux jets de dégâts.
Si le personnage dispose de niveaux dans les classes de rôdeur et de moine, il les cumule pour déterminer ses dégâts d’attaque à mains nues. Par exemple, un humain rôdeur 7/moine 1 infligera 1d10 points de dégâts s’il réussit une attaque à mains nues.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de moine et de rôdeur sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal s’il veut garder ses aptitudes de moine et gagner d’autres niveaux de moine. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Chevalier ascétique [Général, Multiclassage]

Le personnage appartient à un ordre religieux de moines qui enseigne à ses membres que l’illumination et l’honneur des actes ont la même source de pureté. En tant que disciple de cette philosophie, le personnage associe sa formation de paladin à son ascèse de moine pour former un tout harmonieux.
Conditions : Coup étourdissant, aptitude de classe de châtiment du Mal.
Avantages : Si le personnage dispose de niveaux dans les classes de paladin et de moine, il les cumule pour déterminer ses dégâts d’attaque à mains nues et les dégâts supplémentaires de son aptitude de châtiment du Mal. Par exemple, un humain paladin 3/moine 1 infligera 1d8 points de dégâts s’il réussit une attaque à mains nues et 4 points supplémentaires lors d’un châtiment du Mal.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de moine et de paladin sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal bon s’il veut garder ses aptitudes de paladin et acquérir d’autres niveaux de paladin et qu’il doit rester loyal s’il veut continuer à progresser en tant que moine. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Chevalier guérisseur [Général, Multiclassage]

Le personnage sert le plus grand bien via la guérison de ses pairs.
Conditions : Aptitude de classe de Mains soignantes, aptitude de classe de Imposition des mains
Avantages : Les nivaux de paladin et de guérisseur du personnage se cumule pour déterminer la puissance de son aptitude de Imposition des mains. De plus, ses aptitudes de classe de Mains soignantes et de Soin sans effort s'applique à ses sorts lancés en tant que sort de Paladin en plus de ceux de Guérisseur.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de guérisseur et de paladin sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal bon s’il veut garder ses aptitudes de paladin et acquérir d’autres niveaux de paladin. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Chevalier mystique [Général, Multiclassage]

Le lien mystique du personnage avec son arme lui permet de châtier le Mal avec une grande force.
Conditions : Sag 13, Cha 13, aptitude de classe de Châtiment du mal, aptitude de classe de Lien mystique de l’arme.
Avantages : Lorsque le personnage utilise son patitude de classe de châtiment du Mal avec l'arme avec laquelle il est lié, il inflige des dégâts supplémentaires égaux à son bonus de Sagesse.
De plus, le personnage ajoute ses niveau de Guerrier mystique à ses niveaux de paladins pour déterminer le nombre d'utilisation et l'effet de son aptitude de Châtiment du mal.
Enfin, le personnage peut librement se multiclasser entre Guerrier mystique et Paladin.
Source : Manuel du Joueur de Gemmaline


Dilettante érudit [Général, Multiclassage]

Le personnage mélange son savoir de par ses recherches et de par son expérience pour des résultats extraordinaires.
Conditions : Aptitude de classe de Connaissances occultes, Aptitude de classe de Inspiration.
Avantages : Le personnage ajoute ses niveaux de classe d'archiviste et de factotum pour déterminer le nombre d'inspiration qu’il obtient au début de chaque rencontre ainsi que pour déterminer le nombre d'utilisation quotidienne ainsi que les pouvoirs de son aptitude de Connaissances occultes.
Par exemple, un archiviste 5/factotum 5 aura 5 points d'inspiration au début de chaque rencontre et pourra utiliser Connaissances occultes 6 fois par jour avec les effets tactiques, Puissance et Ennemi.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Hors-la-loi audacieux [Général, Multiclassage]

Le personnage combine style et discrétion pour des effets dévastateurs.
Conditions : Aptitude de classe de style (+1), aptitude de classe de attaque sournoise (+2d6)
Avantages : Les niveaux de roublard et de spadassin du personnage s'ajoute pour détermine le bonus d'aptitude aux jets de Réflexes de l'aptitude de Style ainsi que le bonus d'esquive à la CA. Par exemple, un roublard 7/spadassin 4 possède Style +2 et un bonus d’esquive à la CA de +2, comme un spadassin de niveau 11.
De plus, les niveaux de roublard et de spadassin du personnage s'ajoute pour déterminer les dégâts supplémentaires de son attaque sournoise. Par exemple, un roublard 7/spadassin 4 inflige 6d6 dégâts supplémentaires avec une attaque sournoise, comme un roublard de niveau 11.
Source : Complete Scoundrel


Hors-la-loi sacré [Général, Multiclassage]

La dévotion du personnage pour son dieu continue à augmenter, bien qu'il se soit familiarisé avec des plaisirs plus terrestres.
Conditions : Aptitude de classe de attaque sournoise (+2d6), aptitude de classe de Renvoi ou intimidation des morts-vivants
Avantages : Les niveaux du personnage de prêtre et de roublard se cumulent afin de déterminer la puissance de l'aptitude de Renvoi ou intimidation des morts vivants ainsi que pour les dégâts d'attaque sournoise.
Par exemple, un prêtre 3/roublard 4 intimide ou renvoie les morts-vivants comme un prêtre de niveau 7 et inflige +4d6 dégâts avec son attaque sournoise (comme un roublard de niveau 7).
Source : Dragon Magazine #357


Inquisiteur dévot [Général, Multiclassage]

Le dévouement du personnage à l’égard de sa divinité tutélaire lui impose une formation et des méthodes que de nombreux réprouvent. Grâce à l’approche peu conventionnelle des roublards et des assassins, le personnage a appris à asséner des attaques sournoises dévastatrices à ses adversaires maléfiques.
Conditions : Aptitude de classe de attaque sournoise, Aptitude de classe de châtiment du Mal.
Avantages : Quand le personnage réussit une attaque sournoise dans le cadre d’un châtiment du Mal, l’adversaire concerné risque de se retrouver hébété. Un adversaire qui se retrouve victime de ces deux aptitudes lors d’une même attaque doit réussir un jet de Volonté (DD égal à 10 + la moitié du niveau du personnage + son modificateur de Cha), sous peine de se retrouver hébété pendant 1 round.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de roublard et de paladin sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal bon s’il veut garder ses aptitudes de paladin et acquérir d’autres niveaux de paladin. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Légende des ennemis [Général, Multiclassage]

Le personnage connait les mythes et légendes de ses ennemis, augmentant ainsi ses connaissances sur eux.
Conditions : Aptitude de classe de Savoir bardique, Aptitude de classe de Ennemi juré
Avantages : Le personnage ajoute ses niveaux de rôdeurs à ses niveaux de barde lorsqu'il réalise un test de savoir bardique. Ainsi, un barde 6/rôdeur 6 est considéré comme un barde de niveau 12 pour ce test.
De plus, le personnage ajoute ses niveaux de barde à ses niveaux de rôdeur pour déterminer le nombre d'ennemis jurés qu'il possède ainsi que les bonus contre ces ennemis jurés. Ainsi, un barde 6/rôdeur 6 est considéré comme un barde de niveau 12 pour ses ennemis juré, et en possède donc 3, avec des bonus de +4/+4/+2 ou +6/+2+2 (suivant comment il a réparti ses bonusà.
Source : Manuel du Joueur de Gemmaline


Mage ascétique [Général, Multiclassage]

Le personnage pratique un art martial inhabituel qui combine avec brio l’incantation autodidacte de sorts aux attaques au corps à corps.
Conditions : Coup étourdissant, faculté de lancer spontanément des sorts profanes de 2e niveau.
Avantages : Par une action rapide qui ne provoque pas d’attaque d’opportunité, le personnage peut sacrifier un de ses emplacements de sorts pour ajouter un bonus à ses jets d’attaque à mains nues et ses jets de dégâts correspondants pour 1 round. Le bonus conféré est égal au niveau du sort sacrifié. L’emplacement de sort est perdu comme si le personnage avait lancé un sort.
Si le personnage dispose de niveaux dans les classes d’ensorceleur et de moine, il les cumule pour déterminer de son bonus à la CA. Par exemple, un humain ensorceleur 4/moine 1 bénéficiera d’un bonus de +1 à la CA comme s’il s’agissait d’un moine de niveau 5. Si le personnage est censé ajouter son bonus de Sagesse à la CA (comme c’est le cas d’un moine sans armure qui porte une charge légère), il ajoute en fait son (éventuel) bonus de Charisme à la CA, à la place du bonus de Sagesse.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de moine et d’ensorceleur sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal s’il veut continuer à progresser en tant que moine. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Psion ascétique [Général, Multiclassage]

Via méditation et des mouvements appris au monastère, le personnage est capable d'améliorer sa défense et de se focaliser au milieu du combat.
Conditions : Sag 13, Esprit aigu, Science du combat à mains nues, niveau 1 de manifestation
Avantages : Le personnage peut établir sa focalisation psionique au prix d'une action simple qui ne provoque aps d'opportunité.
De plus, s'il possède des niveaux de moine et de psion, ceux-ci s'ajoutent pour déterminer le bonus à la CA. Si le personnage peut ajouter son bonus de Sagesse à la CA, il peut choisir à la place d'ajouter son bonus d'Intelligence.
Enfin, le personnage peut librement se multiclasser entre moine et psion.
Source : Secrets of Sarlona


Roublard ascétique [Général, Multiclassage]

Le personnage a transgressé les limites imposées par sa formation monastique pour intégrer de nouvelles méthodes lui permettant de combattre avec ruse. Bien que de nombreux confrères moines n’apprécient pas cette nouvelle orientation, personne ne peut contester la précision des frappes du personnage et sa capacité à rapidement neutraliser ses ennemis, qualités issues de la diversité de sa formation.
Conditions : Coup étourdissant, aptitude de classe de attaque sournoise.
Avantages : Quand le personnage attaque à mains nues dans le cadre d’une attaque sournoise visant à infliger un coup étourdissant, il ajoute 2 au DD associé à la tentative d’étourdissement.
Si le personnage dispose de niveaux dans les classes de roublard et de moine, il les cumule pour déterminer ses dégâts d’attaque à mains nues. Par exemple, un humain roublard 5/moine 1 infligera 1d8 points de dégâts s’il réussit une attaque à mains nues.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de moine et de roublard sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal s’il veut garder ses aptitudes de moine et gagner d’autres niveaux de moine, il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Shinobi ascetique [Général, Multiclassage]

Le personnage pratique un art secret qui combine ses talents au combat au corps ) corps avec sa compréhension du ki.
Conditions : Aptitude de classe de Pouvoirs ki, aptitude de classe de Frappe ki
Avantages : Les niveaux de moine et de ninja s'additionnent pour déterminer la réserve de ki d'un personnage. Par exemple, un moine 4/ninja 2 aura une réserve de ki de 3 (moitié de la somme de ses niveaux de ninja et moine) plus son bonus de Sagesse.
Les niveaux de moine et de ninja se cumulent aussi pour déterminer les dégâts à mains nues, ainsi que les pouvoirs de frappe ki. Ainsi, un moine 4/ninja 6 infligera 1d10 dégâts à mains nues et sera considérée comme une arme loyal magique (comme un moine de niveau 10).
Enfin, le personnage peut librement se multiclasser entre la classe de moine et de ninja. Il doit néanmoins rester loyal pour pouvoir prendre des niveaux de moine. De plus, il risque les malus normaux à l'XP si ses niveaux sont déséquilibrés.
Spécial : Un moine peut sélectionner ce don en tant que don bonus aux nivaux 1, 2 et 6 à la place d'un des dons supplémentaires.
Source : Complete Scoundrel


Shinobi furtif [Général, Multiclassage]

Le personnage sait combiner ses techniques de ninja avec celles de furtif.
Conditions : Aptitude de classe de Amélioration de furtif, aptitude de classe de Pouvoirs ki.
Avantages : Les niveaux de ninja et de furtif du personnage se cumulent pour déterminer sa réserve de point ki ainsi que les améliorations de furtif disponible.
De plus, lorsque le personnage est capable d'activer son aptitude de Éclipse spectrale et d'Amélioration de furtif à la fois en une seule action rapide.
Normal : Éclipse spectrale et Amélioration de furtif nécessite une action rapide et ne peuvent donc être activé au même round.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Shinobi mystique [Général, Multiclassage]

le personnage utilise sn ki pour se lier à son équipement
Conditions : Aptitude de classe de Pouvoirs ki, aptitude de classe de Lien mystique de l’armure.
Avantages : Le personnage ajoute ses niveaux de ninja et de guerrier mystique pour déterminer sa réserve de ki.
De plus, le personnage peut utiliser ses pouvoirs ki s'il porte une armure légère avec laquelle il est lié avec l'aptitude de Lien mystique de l’armure.
Normal : Un ninja ne peut utiliser ses pouvoirs ki que s'il ne porte pas d'armure.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Touche-à-tout érudit [Général, Multiclassage]

Le personnage est une véritable mine de savoir
Conditions : Aptitude de classe de Connaissances occultes, Aptitude de classe de savoir bardique.
Avantages : Les niveaux de barde et d'archiviste du personnage se cumulent pour déterminer le nombre d'utilisation de son aptitude de Connaissances occultes ainsi que les effets de son aptitude de Savoir bardique.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Traqueur dévot [Général, Multiclassage]

Le personnage a trouvé le bon équilibre entre son amour des forêts et son dévouement religieux, mêlant ses deux formations en un tout cohérent.
Conditions : Pistage, aptitude de classe de châtiment du Mal, aptitude de classe de empathie sauvage.
Avantages : Si le personnage dispose à la fois de niveaux de paladin et de rôdeur, il les cumule pour déterminer les dégâts supplémentaires infligés son châtiment du Mal et son modificateur d’empathie sauvage. Le don ne lui confère aucune utilisation quotidienne supplémentaire du châtiment du Mal.
Si le personnage dispose à la fois des aptitudes de destrier de paladin et de compagnon animal, il peut désigner son destrier de paladin comme compagnon animal. La monture bénéficie alors de tous les avantages du destrier de paladin, mais aussi de ceux du compagnon animal. Par exemple, le destrier d’un paladin 5/rôdeur 6 aurait 4 dés de vie supplémentaires, un ajustement de +6 à l’armure naturelle, de +2 en Force et de +1 en Dextérité, connaîtrait 2 tours supplémentaires et sa valeur d’Intelligence serait de 6. Par ailleurs, il bénéficierait des pouvoirs spéciaux lien télépathique, esquive extraordinaire, transfert d’effet magique, transfert de jet de sauvegarde et lien.
Par ailleurs, le personnage peut prendre d’autres niveaux de rôdeur et de paladin sans restriction, si ce n’est qu’il doit rester loyal bon s’il veut garder ses aptitudes de paladin et acquérir d’autres niveaux de paladin. Il reste soumis aux malus de points d’expérience normalement encourus par les personnages dont les niveaux de classes sont déséquilibrés.
Source : Codex Aventureux


Retour à l'index des dons