Les dons de type Métasouffle



Dons de type Métasouffle

Les dragons (et autres créatures) apprennent à contrôler leur souffle de manière à générer différents effets, tantôt subtils, tantôt directs. Pour choisir un tel don, la créature doit disposer d'un souffle dont la fréquence d'utilisation est exprimée en cycle de rounds. Ainsi, un molosse satanique (capable de souffler 1 fois tous les 2d4 rounds) a le droit de prendre des dons de métasouffle, ce qui n'est pas le cas du béhir (souffle utilisable 1 fois par minute).
Effets d'un don de métasouffle. Un souffle profitant d'un tel don fonctionne de manière habituelle, à moins que le don n'en change certains aspects.
Pour utiliser ce type de don, le dragon doit fournir un effet à la fois mental et physique, ce qui a pour effet d'augmenter le laps de temps séparant l'utilisation de deux souffles. Normalement, un dragon qui vient de souffler doit patienter 1d4 rounds avant de pouvoir réutiliser cette forme d'attaque. Le fait d'utiliser un don de métasouffle augmente ce laps de temps de 1 round, voire plus. Par exemple, si un dragon utilise un souffle agrandi, il lui patienter pendant 1d4+l rounds avant de pouvoir utiliser de nouveau cette attaque.
Dons de métasouffle multiples. Un dragon a le droit d'utiliser plusieurs dons de métasouffle dans le cadre d'une même attaque de souffle. Il lui faut alors attendre d'autant plus avant de pouvoir réutiliser cette attaque. Par exemple, si un dragon use de Souffle agrandi et de Quintessence des souffles en même temps, il lui faut patienter 1d4+4 rounds avant de pouvoir utiliser une nouvelle fois cette forme d'attaque.
Un dragon peut également utiliser plusieurs fois un même don de métasouffle dans le cadre d'une seule et même attaque. Parfois, cela n'a aucun effet supplémentaire. Le reste du temps, ces effets sont cumulatifs. Appliquez l'effet du don une fois par application de celui-ci aux valeurs de base du souffle et cumulez le temps supplémentaire devant séparer le souffle actuel du suivant. Par exemple, un dragon de taille P pourvu d'un souffle en forme de ligne peut utiliser Souffle agrandi à deux reprises dans le cadre d'une même attaque. Comme la longueur de la ligne de base s'élève à 12 mètres, elle fait désormais 24 mètres de long (6 mètres supplémentaires par application du don). Notre dragon doit maintenant patienter 1d4+2 rounds avant de pouvoir réutiliser son souffle,
Quand un don de métasouffle est cumulable avec lui-même, cela est précisé dans la rubrique Spécial de sa description.

N'afficher que les dons obtenables au niveau 1

Liste des dons

Nom du donConditionDescription rapide
Quintessence des souffles Con 17, souffle.Le dragon peur utiliser 1 action complexe pour tirer le meilleur parti possible de son souffle.
Souffle agrandi Con 13, souffle.Le souffle du dragon est plus grand que la normale.
Souffle balayant For 13, souffle, Attaque en puissance, taille G ou supérieure.Le souffle du dragon a parfois la force d’un ouragan.
Souffle consacré Con 15, souffleLe souffle du dragon est empli d'énergie divine du bien.
Souffle corrompu Con 15, souffleLe souffle du dragon est empli d'énergie divine du mal.
Souffle étendu Con 13, souffle, Souffle façonné, taille P ou supérieure.Le souffle du dragon prend la forme d’une étendue.
Souffle étendu augmenté Con 15, souffle, Souffle étendu, Souffle façonné, taille P ou supérieure.Le souffle du dragon est plus grand que la normale.
Souffle façonné Con 13, souffle, taille P ou supérieure.Le dragon façonne son souffle en forme de cône ou de ligne, comme il l’entend.
Souffle intensifié Con 13, souffle.Le souffle du dragon est plus meurtrier que la normale.
Souffle persistant Con 15, souffle, Souffle tenace.Le souffle du dragon forme un nuage persistant.
Souffle rapide Con 19, souffle.Le dragon peut déchaîner son souffle d’une simple pensée.
Souffle rétabli Con 17, souffle.Le dragon attend moins longtemps avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Souffle scindé Con 13, souffle, Souffle façonné, taille P ou supérieure.Le dragon peut répartir son souffle en deux effets de moindre puissance.
Souffle tenace Con 13, type dragon.Le souffle du dragon affecte les cibles de manière habituelle puis 1 round après l’attaque.

Description des dons


Les dons sont présentés de la manière suivante :


Nom du don [type de don]

Condition : La valeur de caractéristique minimale, le (ou les) dons préalables, le bonus de base à l’attaque minimal, le degré de maîtrise minimal dans une (ou des) compétence ou le niveau de classe que le personnage doit avoir pour prétendre au don. Cette ligne est absente si le don ne s’accompagne d’aucune condition. Certains dons s’accompagnent de plusieurs conditions.
Avantage : Ce que le personnage peut faire grâce au don. Sauf indication contraire dans la description, les avantages apportés par un don ne sont pas cumulatifs. En règle générale, prendre un don à plusieurs reprises revient à ne l’avoir qu’une seule fois.
Normal : Les restrictions rencontrées par un individu n’ayant pas le don dans le même cas de figure. Si l’absence du don n’entraîne aucun handicap, ce paragraphe est absent.
Spécial : Des informations supplémentaires sur le don qui peuvent vous aider à faire votre choix.
Source : Source du don.

Quintessence des souffles [Métasouffle]

Le dragon peur utiliser 1 action complexe pour tirer le meilleur parti possible de son souffle.
Conditions : Con 17, souffle.
Avantages : Si le dragon use de son souffle au prix d’une action complexe, tous les effets numériques et aléatoires de celui-ci prennent automatiquement leur valeur maximale, tant en termes de points de dégâts, que de durée, etc. Par exemple, un vieux dragon d’argent usant de ce don dans le cadre de son souffle de froid infligera 128 points de dégâts. Par ailleurs, le gaz paralysant de ce même dragon agira pendant 14 rounds si les cibles ratent leur jet de sauvegarde.
Les jets de sauvegarde ne sont pas affectés.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +3 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
L’effet de ce don est cumulable avec ceux d’autres dons de métasouffle, mais il ne les affecte pas. Par exemple, s’il est utilisé conjointement avec le don Souffle balayant, ce dernier produit l’effet noté dans sa description, mais la vitesse du vent n’est en rien augmentée.
Spécial : Il est impossible d’utiliser ce don conjointement avec Souffle rapide.
Source : Draconomicon


Souffle agrandi [Métasouffle]

Le souffle du dragon est plus grand que la normale.
Conditions : Con 13, souffle.
Avantages : La longueur du souffle du dragon augmente de 50 % (arrondir à la tranche de 1,50 m inférieure). Par exemple, un vieux dragon d’argent qui souffle un cône de froid agrandi génère un cône de 22,50 mètres de long et non de 15 mètres. Les souffles en forme de cône sont plus larges quand ils sont plus longs, ce qui n’est pas le cas des souffles en forme de ligne.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle balayant [Métasouffle]

Le souffle du dragon a parfois la force d’un ouragan.
Conditions : For 13, souffle, Attaque en puissance, taille G ou supérieure.
Avantages : En plus de subir les effets habituels du souffle, les créatures prises dans la zone sont affectées par une rafale de vent. La force de celle-ci dépend de la taille du dragon, comme le montre la table ci-dessous.
Taille du dragonForce du vent
Grande (G)Violent
Très grande (TG)Tempête
Gigantesque (Gig)Ouragan
Colossale (C)Tornade
Comme le souffle a une durée instantanée, les victimes ne sauraient être stoppées, sauf s’il s’agit de créatures volantes (auquel cas elles sont repoussées sur 1d6 x 1,50 mètres).
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle consacré [Métasouffle, Exalté]

Le souffle du dragon est empli d'énergie divine du bien.
Conditions : Con 15, souffle
Avantages : Le souffle du dragon est considérée comme une attaque dotée du registre du bien. De plus, la moitié des dégâts infligés émanent d’une source divine et ne sont pas sujets à une résistance ou une immunité contre les attaques d’énergie destructive.
Ce don ne fonctionne qu’à l’égard des souffles ayant une durée instantanée et infligeant des dégâts.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Réalisations personnelles - Codex Monstrueux


Souffle corrompu [Métasouffle, Maléfique]

Le souffle du dragon est empli d'énergie divine du mal.
Conditions : Con 15, souffle
Avantages : Le souffle du dragon est considérée comme une attaque dotée du registre du Mal. De plus, la moitié des dégâts infligés émanent d’une source divine et ne sont pas sujets à une résistance ou une immunité contre les attaques d’énergie destructive.
Ce don ne fonctionne qu’à l’égard des souffles ayant une durée instantanée et infligeant des dégâts.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Réalisations personnelles - Codex Heroïque


Souffle étendu [Métasouffle]

Le souffle du dragon prend la forme d’une étendue.
Conditions : Con 13, souffle, Souffle façonné, taille P ou supérieure.
Avantages : Le dragon peut modifier la forme de son souffle de manière à ce qu’il emplisse une étendue centrée sur sa tête. Le rayon de cette étendue dépend de la taille du dragon, comme le montre la table ci-dessous.
Taille du dragonRayon de l’étendue
Petite (P) 3m
Moyenne (M)4,50 m
Grande (G)6 m
Très grande (TG)7,50 m
Gigantesque (Gig)9 m
Colossale (C)10,5 m
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +2 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle étendu augmenté [Métasouffle]

Le souffle du dragon est plus grand que la normale.
Conditions : Con 15, souffle, Souffle étendu, Souffle façonné, taille P ou supérieure.
Avantages : Le dragon peut modifier la forme de son souffle de manière à ce qu’il emplisse une étendue située non loin de sa tête. La portée et la surface de l’étendue dépendent de la taille du monstre, comme le montre la table ci-dessous.
Taille du dragonRayon de l’étenduePortée de l’étendue
Petite (P)3 m12 m
Moyenne (M)4,50 m18m
Grande (G)6 m24 m
Très grande (TG)7,50 m30 m
Gigantesque (Gig)9m36 m
Colossale (C)10,5 m42 m
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +2 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle façonné [Métasouffle]

Le dragon façonne son souffle en forme de cône ou de ligne, comme il l’entend.
Conditions : Con 13, souffle, taille P ou supérieure.
Avantages : Si le dragon dispose d’un souffle en forme de ligne, il peut en faire un cône, et vice versa.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Normal : Sans ce don, la forme du souffle d’un dragon est fixe.
Source : Draconomicon


Souffle intensifié [Métasouffle]

Le souffle du dragon est plus meurtrier que la normale.
Conditions : Con 13, souffle.
Avantages : Le dragon peut augmenter le DD de sauvegarde de son souffle d’un nombre ne pouvant excéder son bonus de Constitution.
Pour chaque point d’augmentation du DD de sauvegarde, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle persistant [Métasouffle]

Le souffle du dragon forme un nuage persistant.
Conditions : Con 15, souffle, Souffle tenace.
Avantages : Le souffle produit son effet habituel, mais il constitue également un nuage persistant, conservant ainsi sa forme et sa taille. Ce nuage a une durée de vie de 1 round.
Les adversaires pris dans la zone d’effet du souffle au moment de l’attaque ne subissent pas de dégâts supplémentaires s’ils quittent le nuage en prenant au plus court dès leur tour de jeu suivant. Pour le reste, ceux qui touchent ou entrent au sein du nuage alors qu’il fait encore effet subissent la moitié des dégâts du souffle. Si ce dernier autorise un jet de sauvegarde, celui-ci est applicable. Les souffles causant des dégâts infligent la moitié des dégâts habituels, alors que ceux qui produisent un effet voient la durée de celui-ci divisée par deux. Si un sujet est affecté deux fois par un même souffle n’infligeant pas de dégâts, les effets ne sont pas cumulatifs.
Par exemple, un vieux dragon d’argent use de ce don sur son souffle de froid. Les sujets pris dans le cône de 15 mèrres de long subissent 16d8 points de dégâts, un jet de Réflexes (DD 31) réussi permettant de réduire ceux-ci de moitié. Le cône de 15 mètres reste sur place pendant 1 round. Durant ce laps de temps, toute créature touchant ou pénétrant au sein du nuage subit 8d8 points de dégâts de froid, un jet de Réflexes (DD 31) réussi permettant de les réduire à 4d8. Par contre, les cibles prises dans le cône au moment du souffle ne subissent pas de dégâts supplémentaires si elles quittent le nuage en empruntant le plus court chemin possible dès que vient leur tour de jeu.
Si le même dragon use de ce don sur son souffle paralysant, les sujets pris dans le cône de 15 mètres de long doivent réussir un jet de Vigueur (DD 31) sous peine d’être paralysés pendant 1d6+8 rounds. Le cône de 15 mètres reste sur place pendant 1 round. Durant ce laps de temps, toute créature touchant ou pénétrant au sein du nuage doit réussir un jet de Vigueur (DD 31) sous peine d’être paralysée pendant 1d3+4 rounds. Par contre, les cibles prises dans le cône au moment du souffle ne subissent pas l’effet supplémentaire si elles quittent le nuage en empruntant le plus court chemin possible dès que vient leur tour de jeu. Bien entendu, les sujets paralysés par l’exposition initiale au souffle ne sauraient quitter le nuage par leurs propres moyens, mais le second effet paralysant ne les affecte pas.
Quand la créature a recours à ce don, augmentez de +2 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Spécial : Il est possible d’utiliser plusieurs fois ce don dans le cadre d’une même attaque de souffle. Le souffle persistant perdure alors 1 round de plus par application.
On peut également utiliser ce don conjointement avec Souffle tenace, mais cet effet n’affecte que les adversaires exposés au souffle initial.
Source : Draconomicon


Souffle rapide [Métasouffle]

Le dragon peut déchaîner son souffle d’une simple pensée.
Conditions : Con 19, souffle.
Avantages : Le dragon use de son souffle au prix d’une action libre.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +4 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Spécial : Il est impossible d’utiliser ce don conjointement avec Quintessence des souffles.
Source : Draconomicon


Souffle rétabli [Métasouffle]

Le dragon attend moins longtemps avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Conditions : Con 17, souffle.
Avantages : Le temps que le dragon doir attendre entre deux utilisations de son souffle est réduit. Il patiente donc 1 round de moins avant de pouvoir user de nouveau de son souffle (pour un minimum de 1 round). Les effets de ce don sont cumulables avec ceux d’autres dons de métasouffle, réduisant ainsi le temps d’attente entre deux souffles de 1 round.
Spécial : Si le dragon possède plusieurs têtes pourvues de souffle, toutes bénéficient de l’intervalle de temps réduit.
Source : Draconomicon


Souffle scindé [Métasouffle]

Le dragon peut répartir son souffle en deux effets de moindre puissance.
Conditions : Con 13, souffle, Souffle façonné, taille P ou supérieure.
Avantages : Le souffle du dragon conserve sa taille et sa forme, mais il se répartit sur deux zones distinctes. Chacun inflige des dégâts réduits de moitié ou dure deux fois moins longtemps que la normale.
Par exemple, un vieux dragon d’argent qui use de ce don sur attaque de froid génère deux cônes de 15 mètres de long infligeant chacun 8d8 points de dégâts de froid. Si le même dragon use de ce don sur son attaque paralysante, il génère deux cônes de gaz, chacun paralysant ses victimes pendant 1d3+4 rounds.
Le dragon a la possibilité de viser de manière à ce que les deux zones se chevauchent. Les créatures prises dans la zone sont alors frappées par les deux souffles et soumises aux règles habituelles de cumul d’effets magiques.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Source : Draconomicon


Souffle tenace [Métasouffle]

Le souffle du dragon affecte les cibles de manière habituelle puis 1 round après l’attaque.
Conditions : Con 13, type dragon.
Avantages : Le souffle du dragon produit son effet habituel, mais persiste ensuite dans la zone pendant 1 round. Durant le round suivant l’attaque, il inflige donc les moitié des dégâts causés lors du round précédent. Les créatures capables d’éviter les dégâts du souffle (comme les créatures intangibles ou pourvues du pouvoir spécial d’esquive totale) ne subissent pas ces dégâts supplémentaires. Par exemple, un vieux dragon d’argent a recours à son souffle de froid et inflige 72 points de dégâts (ou 36 pour les cibles qui réussissent leur jet de sauvegarde). Au cours du round suivant, les cibles ayant manqué leur jet de Réflexes contre l’effet initial du souffle subissent 36 points de dégâts de froid supplémentaires, montant réduit à 18 points pour celles l’ayant réussi.
Tout adversaire peut entreprendre 1 action complexe pour tenter de se défaire des effets tenaces du souffle avant de subir les dégâts supplémentaires. Pour ce faire, il lui faut réussir un jet de Réflexes (DD égal à celui du souffle). S’il se roule au sol, l’intéressé bénéficie d’un bonus de +2 au jet de sauvegarde, mais il est alors à terre. Par contre, le fait de se jeter dans l’eau n’a aucun effet. Un souffle tenace peut être dissipé par magie (DD égal à celui du souffle).
Ce don ne fonctionne qu’à l’égard des souffles ayant une durée instantanée et infligeant des dégâts, qu’il s’agisse de dégâts d’énergie destructive (acide, électricité, feu, froid ou son), d’affaiblissements temporaires ou de diminutions permanentes de caractéristique, ou encore de niveaux négatifs.
Quand le dragon a recours à ce don, augmentez de +1 le nombre de rounds durant lesquels il lui faut patienter avant de pouvoir réutiliser son attaque de souffle.
Spécial : Il est possible d’utiliser plusieurs fois ce don dans le cadre d’une même attaque de souffle. Le souffle tenace perdure alors 1 round de plus par application.
Source : Draconomicon


Retour à l'index des dons