Cyric

meurtres, mensonges, intrigue, tromperie, illusion, conflit

Symbole : crâne blanc sans mâchoire sur une explo- sion pourpre

Dieu supérieur, CM

Cyric est un dieu mesquin, égoïste et mégalomane qui se passe au-dessus de toutes les autres divinités. Son culte est largement répandu sur Faerûn : l'éclat malfaisant du Soleil Noir attire à lui les mortels avides de pouvoir comme une flamme attire les mouches avant les consumer inexorablement, Cyric a subi une crise de folie divine qui s'est finalement achevée et il ne pense plus être plus puissant que toutes les autres divinités. Le Prince des Mensonges se réjouit lorsqu'il tisse l'écheveau de ses intrigues qui mène les mortels comme les dieux à leur perte et brise les liens de l'amitié et de l'amour. Il a pris de nombreuses formes depuis sa divine ascension : un spectre sanglant, un nuage de vapeurs délétères ou encore un amas soudain de ténèbres contenant les images fantomatiques de crânes humains et deux yeux noirs au regard scrutateur. Néanmoins, on suppose que sa véritable apparence est celle d'un homme mince aux yeux noirs et perçants et à la peau d'albâtre.
L'Eglise de Cyric est universellement, et justement, haie sur tout Faerûn, car les adorateurs du Soleil Noir ont fait le vœu de répandre l'antagonisme et de tuer contre un salaire. Les adorateurs de dieux d'alignement bon détestent l'Église de Cyric en raison des actes dépravés de ses membres. Les adorateurs des dieux d'alignement neutre, ainsi que les athées, honnissent les intrigues, les meurtres et la discorde répandus par le culte de Cyric et qui perturbent la vie de tout à chacun. Les adorateurs des dieux d'alignement mauvais voient l'Église de
Cyric comme maladivement obsédée par. le pouvoir et comme une menace pour leur propre influence - le Prince des Mensonges a prouvé qu'il n'avait peur de rien, y compris de tuer un dieu rival dont il convoite le pouvoir.

Histoire et relation

Autrefois mortel, Cyric a reçu le statut de dieu des mains d'Ao à la fin du Temps des Troubles, en 1358 CV, en même temps que Minuit (Mystra). Lors de son ascension, Cyric glana les attributions de Baine, Myrkul et Bhaal, incorporant en grande partie leurs Eglises de la sienne. Il tua ensuite la Dame des Brumes, Leïra, avec l'aide de Mask sous la forme de l'épée Fléau des Vieux.
Une décennie plus tard, en 1368 CV, Cyric créa la Cyrinishad, un ouvrage de grand pouvoir qui affirmait son statut de Seul Vrai Dieu. Imprudemment, il lut son propre livre, une erreur qui lui coûta sa santé mentale et mena à la perte des anciennes attributions Je Myrkul au profit de Kelemvor, un mortel avec lequel Cyric était autrefois parti à l'aventure. De plus, Oghma et Mask conspirèrent pour créer un autre ouvrage intitulé La véritable vie de Cyric, grâce auquel le plan du Soleil Noir fut déjoué — mais pas avant la destruction quasi totale de Château-Zenthil. Cependant, pris dans la toile des ses propres manigances, Mask lut lui aussi la Cyrinishad, ce qui permit à Cyric de lui subtiliser l'attribution de l'intrigue, ainsi qu'une partie du pouvoir du Maître de Tous les Voleurs.
Un an plus tard, en 1369 CV, Cyric fut inculpé d'innocence pour cause de folie, manquant alors à ses devoirs divins de propager le conflit et la discorde. L'Elu de Cyric, un ancien marchand calishite du nom de Malik, fit en sorte que son dieu tutélaire lise La véritable vie de Cyric et retrouve ainsi sa santé mentale. Un tribunal de dieux supérieurs jugea alors le dieu coupable de ses crimes, et lui permit de conserver son statut divin.
Cyric a maintenant repris ses intrigues meurtrières avec une ferveur renouvelée, toujours déterminé à saboter le pouvoir des autres dieux et à détruire tout ce qui leur est cher sur les royaumes mortels. Il n'a aucun allié, bien qu'il prétende parfois travailler de concert avec certains dieux pour, au final, mieux assurer leur chute. Le Prince des Mensonges voue une haine particulièrement vivace à l'égard de Mystra et de son ancien amant, Kelemvor. II a déjà assouvie une partie de sa vengeance en étant à l'origine de la déchirure qui a définitivement rompu le lien mortel que constituait leur amour. Cependant, Cyric voit à présent en Baine la plus grave menace contre son pouvoir, et la guerre larvée entre ces deux seigneurs du mal pourrait éventuellement provoquer l'holocauste de Faerûn.

Culte et clergé

Les prêtres du Soleil Noir font le vœu de propager les conflits et les assassinats afin d'accroître la peur et la croyance en Cyric. Ils soutiennent les dirigeants ayant un goût prononcé pour la cruauté et la volonté de se forger un empire, mais étendent leurs intrigues dans toutes les nations. Ils évitent de plonger les royaumes dans une guerre de grande envergure, car cela renforcerait le pouvoir de Tempus, le dieu de la guerre. C'est du moins ce qu'ils prétendent avoir comme idéal. Dans les faits, les fidèles de Cyric passent le plus clair de leur temps à comploter les uns contre les autres, chacun cherchant à obtenir plus de pouvoir personnel dans un conflit sans fin entre cabales. Pour ne rien arranger, pendant sa brève période de folie, Cyric parla souvent à son clergé loyal, mais pas d'une seule voix. Ainsi, comme tous le craignent et considèrent chacune de ses paroles comme la Seule Vraie Voie, les différents temples de Cyric sont maintenant engagés sur des chemins divergents. Son clergé se déchire tout autant, voire plus, qu'il ne combat les autres religions.
Les temples de Cyric sont des plaies purulentes du Mal et leur apparence varie.énormément, reflétant en cela la nature chaotique du dieu auquel ils sont dédiés. Beaucoup sont tapis au fond de cavernes ou de bâtiments existants, comme des édifices abandonnés, des égouts en ruine et des donjons oubliés, desquels s'échappe irrégulièrement l'écho de terrifiants hurlements. La plupart de ces structures étaient auparavant des temples d.édiés à Baine, Bhaal ou Myrkul et présentent donc l'aspect sinistre et l'aura de mauvais augure qui caractérisent les forteresses du Seigneur Noir, les hôtels de guilde secrets du Seigneur des Meurtres ou les cryptes funéraires du Seigneur des Os. Ils ont tous en commun un autel sacrificiel sanglant et une grande salle où les fidèles se rassemblent de temps en temps pour entendre un grand prêtre discourir avec véhémence.
Quand ils ne sont pas déguisés afin de se déplacer avec discrétion parmi la populace, les prêtres de Cyric s'habillent de robes noires ou d'un violet profond, rehaussées d'argent, avec ou sans capuche. Ils portent des anneaux ou des bracelets d'argent, habituellement frappés d'un crâne dans une-étoile, symbole de Cyric, ce qui matérialise leur asservissement envers leur dieu. Certains prêtres se peignent le symbole du Soleil Noir sur les joues ou le front à l'occasion de jours sacrés.
Le Prince du Mensonge n'a oint aucun pontife unique qui dirigerait l'ensemble de son Eglise, bien qu'une douzaine de prêtres influents pensent être destinés à Obtenir ce statut. L'origine de ces conflits remonte à l'époque de la folie du Soleil Noir, lorsqu'il poussait délibérément ses fidèles les uns contre les autres. Quoique le Prince des Mensonges ait cessé de le faire si ouvertement, les schismes dans son culte ne se sont pas atténués et la nature chaotique de ses fidèles fait qu'il est peu probable que cela arrive un jour. Les prêtres de Cyric dominent la plupart des factions, bien que de puissants ensorceleurs, magiciens, barbares, guerriers, rôdeurs et chevaliers noirs jouent aussi des rôles importants.
Actuellement, les deux factions les plus importantes sont situées en Amn. Crâne Vigilant Tynnos Argrim est le grand prêtre de la montagnes des Crânes, dans les pics Bruineux et le fondateur de l'ordre pieux d'assassins, connu sous le nom des Flammes du Soleil Noir. Il a consolidé son influence sur la Noire Redoute, un temple des collines Tejarn, en chassant la secte rivale qui le dirigeait, et s'est allié avec les armées amnienes contre l'Empire sythillisien- Sombre Volonté Hâarken Akhmelere, grand prêtre des tours jumelles de l'Éternelle éclipse, travaille de concert avec les armées de monstres menées par deux ogres mages de la cité de Murann et maintient sa prise sur le négoce le long de la route du Commerce. Une troisième faction, aux forces grandissantes, est en guerre.contre le clergé de Baine à Sombrefort pour obtenir le contrôle des branches.ouest du Zhentarim. Le dirigeant de cette faction est pour l'instant inconnu. Certains pensent qu'un prêtre charismatique nommé Dag Zoreth porte la charge du commandement, tandis que d'autres déclarent que le chef militaire connu sous le sobriquet de Corfantôme s'assure de la loyauté des fidèles du Soleil Noir. Quoi qu'il en soit, si une faction du culte de Cyric doit déclencher une guerre sainte contre celui de Baine, ce sera sans doute celle-là.
Les prêtres de Cyric prient la nuit pour obtenir leurs sorts, juste après le lever de la lune, quand l'éclat du Soleil Noir est à son paroxysme. L'Église de Cyric a peu de jours sacrés et ne célèbre même pas la date de l'ascension de son dieu, car cela reviendrait à célébrer aussi celle de Mystra («la putain» selon les termes des fidèles de Cyric) et à admettre que Cyric ne porte pas de toute éternité la charge de la divinité. Cependant, dès qu'un temple acquiert un objet ou une personne d'une valeur suffisante pour être sacrifié en l'honneur de Cyric, ses grands prêtres déclarent un jour du Soleil Noir pour signifier l'aspect sacré de l'événement Les éclipses sont considérées comme sacrées et sont souvent l'occasion de festins, d'intenses prières et du meurtre d'un prêtre ou paladin de haut rang de l'Eglise de Lathandre. Les prêtres de Cyric se multiclassent souvent en assassins, en chevaliers noirs, en illusionnistes, en roublards ou en maître des conflits.

Dogme

Que la mort s'abatte sur tous ceux qui s'opposent à Cyric. Inclinez-vous devant son pouvoir suprême et apportez-lui le sang de ceux qui ne croient pas en sa supériorité absolue. Craignez et obéissez à ceux qui détiennent l'autorité. Tuez les faibles, les individus bienveillants et les faux prophètes. Donnez la mort à ceux qui cherchent à contrecarrer les plans du culte ou à ceux qui cherchent à rétablir l'ordre, la paix et la loi. Cyric est la seule autorité, le seul ordre, la seule loi. Faites en sorte de ne pas déclencher de guerres ouvertes, car de faux dieux récupéreraient alors le fruit de vos actes. Abattez un adversaire à.la fois et maintenez une ambiance malsaine de peur et de conflits. Souvenez-vous que la fin justifie tous les moyens.


Plan de résidence : Trône Suprême
Domaines : Chaos, Destruction, Duperie, Illusion, Mal
Armes de prédilection : Épée longue

Classes de prestige lié à Cyric : Seigneur du Pal

Dons lié à Cyric : Initié de Cyric



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict