Chaman Spiritiste

Source : Codex Divin

Maître du monde des esprits, le chaman spiritiste suit une tradition divine qui s'écarte de celle du prêtre ou du druide. Son univers est peuplé d'esprits vivants et puissants, dont certains sont secourables et d'autres malfaisants. En traitant avec ces esprits, le chaman spiritiste acquiert un pouvoir certain sur le monde naturel et une magie divine considérable avec laquelle il est en mesure d'assister ses compagnons et de châtier ses ennemis. Aventure. Les chamans spiritistes existent pour faire le lien entre le monde des humains et le monde des esprits, ainsi que pour s'assurer que les humains (et les elfes, les nains, les orques et toutes les autres races humanoïdes, bien entendu) respectent les esprits comme il se doit. Les chamans spiritistes partent à l'aventure pour servir la cause de leurs esprits de prédilection. Ceux qui vénèrent des esprits bien intentionnés cherchent à aider les gens qui méritent la protection des esprits. Ceux qui révèrent de sinistres esprits vengeurs vont dans le sens du chaos et de la souffrance, valeurs dans lesquelles se délectent leurs guides. Par leurs actions, les chamans spiritistes font la démonstration de la puissance des esprits qu'ils servent et acquièrent prestige et haut rang dans le monde spirituel.
Les chamans spiritistes lancent leurs sorts divins d'une manière très proche de celle des druides, même si leur magie provient des puissants esprits de la nature. Leurs sorts, comme ceux des druides, sont orientés vers la nature et les animaux. En plus de ces sorts, les chamans spiritistes acquièrent un éventail croissant de pouvoirs spirituels en gagnant des niveaux.
Les chamans spiritistes, par leur contact avec l'indifférence caractéristique des esprits, montrent souvent un certain détachement général. À l'inverse des druides, ils sont plus tribaux que solitaires et s'impliquent dans les affaires de leurs congénères. La plupart des chamans spiritistes sont neutres sur au moins un des deux axes, mais il n'est pas rare d'en rencontrer un qui s'est tellement engagé dans les affaires des vivants qu'il en a perdu son recul vis-à-vis des préoccupations humaines.
Le chaman spiritiste respecte plus l'essence de la religion que sa pratique. Il reçoit sa puissance magique des esprits qui habitent toute chose, vivante ou morte, animée ou inerte. Il pratique un savant mélange de culte des ancêtres et de vénération des animaux et de la nature. Généralement, le chaman spiritiste, à l'instar du druide, entreprend une quête mystique et spirituelle consistant à ne faire qu'un avec la nature, plutôt que de se dévouer à la cause d'une entité divine. Néanmoins, quelques chamans spiritistes rendent hommage à certaines divinités de la nature. Antécédents. Au départ, les chamans spiritistes reçoivent les enseignements d'autres chamans spiritistes, plus âgés. Quand le chaman spiritiste attitré de la tribu sent que le temps est venu, il désigne un successeur potentiel parmi les jeunes de la communauté. Il prend alors l'élu sous son toit et passe des années à lui enseigner les méandres de la nature et du royaume des esprits. En général, une fois que le jeune élève chaman spiritiste est prêt, son aîné l'envoie sillonner le monde quelque temps de manière à ce qu'il acquière la sagesse et l'expérience nécessaires pour assurer le rôle de chaman spiritiste de la tribu à son retour. Il arrive parfois qu'un jeune chaman spiritiste impatient estime que son maître se montre trop circonspect et décide de voler de ses propres ailes pour partir en quête du savoir que son maître semble lui cacher.
Les halfelins, les humains et les demi-orques restent les races qui donnent le plus facilement naissance aux cultures tribales parmi lesquelles prospèrent les chamans spiritistes. S'il arrive parfois que des communautés barbares de nains, d'elfes ou de gnomes favorisent la tradition chamanique à la prêtrise et au druidisme, cela demeure particulièrement inhabituel.
Les chamans spiritistes perçoivent un monde que nulle autre classe ne comprend véritablement. En tant que tels, ils estiment qu'il est de leur devoir de conseiller leurs congénères et de les protéger de la fureur des esprits. Les chamans spiritistes respectent les druides et s'entendent bien avec eux, mais ils trouvent que les prêtres ne rendent pas suffisamment hommage au monde des esprits et entretiennent souvent de longues et amères rivalités avec ceux qu'ils croisent.
Le chaman spiritiste n'est qu'un combattant très moyen au corps à corps, mais il peut lâcher sort sur sort en situation de conflit. Il n'a pas d'égal pour ce qui est d'évaluer une situation et d'adapter sa sélection de sorts pour l'attaque, la défense ou d'autres objectifs. À l'instar du druide, il peut faire office de soigneur du groupe, mais il prend toute sa valeur dans les environnements où il n'est pas nécessaire qu'il réserve ses sorts pour la guérison et où il peut optimiser sa sélection pour améliorer la qualité offensive du groupe et assister ses Compagnons dans la bataille.

Compétences

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Art de la magie (Int), Artisanat (Int), Concentration (Con), Connaissances (histoire) (Int), Connaissances (géographie) (Int), Connaissances (folklore local) (Int), Connaissances (nature) (Int), Détection (Sag), Diplomatie (Cha), Dressage (Cha), Équitation (Dex), Natation (For), Perception auditive (Sag), Premiers secours (Sag), Profession (Sag), Survie (Sag).
Points de compétence au niveau 1 : (4 + modificateur d’Int) x 4.
Points de compétence à chaque niveau : 4 + modificateur d’Int.

Dés de vie : d8
Argent de départ : 6d4 x 10po (150po).

Table : Chaman Spiritiste
NiveauBonus de base à l'attaqueBonus de base de RéflexesBonus de base de VigueurBonus de base de VolontéSpécial>Nombre de sorts par jour
01e2e3e4e5e6e7e8e9e
1+0+0+2+2Empathie sauvage, Esprit-guide32
2+1+0+3+3Correction des esprits43
3+2+1+3+3Détection des esprits542
4+3+1+4+4Bénédiction des esprits653
5+3+1+4+4Soutien spirituel6642
6+4+2+5+5Guerrier spectral6653
7+5+2+5+5Protection des esprits66642
8+6/+1+2+6+666653
9+6/+1+3+6+6Forme spirituelle (1/jour)666642
10+7/+2+3+7+7Assistant magique666653
11+8/+3+3+7+7Rappel de l’esprit66666422
12+9/+4+4+8+86666653
13+9/+4+4+8+8Exorcisme6666664
14+10/+5+4+9+966666653
15+11/+6/+1+5+9+9Forme spirituelle (2/jour)666666642
16+12/+7/+2+5+10+10Affaiblissement des esprits666666653
17+12/+7/+2+5+10+10Voyage spirituel6666666642
18+13/+8/+3+6+11+116666666653
19+14/+9/+4+6+11+11Élu des esprits6666666664
20+15/+10/+5+6+12+12Esprit incarné, Forme spirituelle (3/jour)6666666665

Aptitude de classe

Voici les particularités et aptitudes de la classe de Chaman Spiritiste :
Armes et armures. Le chaman spiritiste est formé au maniement des armes suivantes : arc court, bâton, dague, dard, épieu, fronde, gourdin, hache de lancer, hachette, javeline, lance, pique. Il est également formé au port des armures légères et au maniement des boucliers (mais pas des pavois). Il s'agit des armes couramment utilisées au sein des sociétés tribales dans lesquelles on trouve les chamans spiritistes.
Sorts. Le chaman spiritiste lance des sorts divins issus de la liste des druides. Il peut lancer tout sort qu'il a recueilli sans avoir à le préparer à l'avance, à la manière des bardes et des ensorceleurs.
Pour recueillir ou lancer un sort, un chaman spiritiste doit avoir une valeur de Sagesse au moins égale à 10 + le niveau du sort (soit Sag 10 pour les sorts de niveau 0, Sag 11 pour ceux du 1er niveau et ainsi de suite). Le DD des jets de sauvegarde contre ses sorts est égal à 10 + le niveau du sort + le modificateur de Charisme du chaman spiritiste.
Comme les autres lanceurs de sorts, le chaman spiritiste ne peut lancer qu'un nombre de sorts donné de chaque niveau chaque jour. Son quota de sorts quotidiens est indiqué sur la table : le chaman spiritiste. De plus, il reçoit des sorts en bonus si sa valeur de Sagesse est suffisamment élevée.
Comme c'est le cas pour l'ensorceleur, le répertoire de sorts connus par le chaman spiritiste est limité. En revanche, il peut changer chaque jour la sélection de sorts qu'il connaît. Quand un chaman spiritiste médite pour récupérer son quota journalier de sorts (voir plus loin), il envoie son esprit-guide négocier avec les esprits et recueillir le savoir qui donne accès aux sorts de druide précis qu'il sera en mesure de lancer durant la journée. Il peut jeter tout sort ainsi recueilli à tout moment, à condition de ne pas avoir épuisé son quota pour le niveau de sorts correspondant. Ainsi, un chaman spiritiste de niveau 3 peut recueillir 3 sorts de druide de niveau 0, deux de 11er niveau et un de 2e niveau. Il peut lancer cinq sorts de niveau 0 par jour, quatre sorts de 1er niveau et deux sorts de 2e niveau. Il peut s'agir de cinq fois le même sort de niveau 0 ou de deux fois un sort donné de niveau 0 et trois fois un autre, ou encore de n'importe quelle combinaison qui totalise cinq utilisations de n'importe lesquels de ses sorts de niveau 0.
Si un chaman spiritiste connaît des dons de métamagie, il les applique à ses sorts au moment de les recueillir pour la journée. Ainsi, un chaman spiritiste peut décider de recueillir une colonne de feu avec Extension d'effet en dépensant un emplacement de sort recueilli de 6e niveau. Par la suite, il devra utiliser un emplacement de sort de 6e niveau pour lancer une colonne de feu et elle sera obligatoirement affectée par Extension d'effet. Il doit dépenser un emplacement de sort recueilli de 4e niveau et un autre de 6e niveau pour recueillir colonne de feu et colonne de feu avec Extension d'effet, s'il veut pouvoir lancer ces deux sorts durant la journée. Le chaman spiritiste ne peut décider de modifier ses sorts par le biais de dons de métamagie à la volée, contrairement à d'autres jeteurs de sorts spontanés. Le temps d'incantation des sorts que les chamans spiritistes associent à des dons de métamagie n'est pas augmenté, contrairement aux ensorceleurs.
Chaque chaman spiritiste doit décider d'un moment de la journée au cours duquel il doit consacrer 1 heure à la méditation dans le calme pour récupérer son quota journalier de sorts et négocier avec les esprits les sorts précis qu'il pourra lancer au cours de la journée qui suit.
Esprit-guide. Tous les chamans spiritistes ont un esprit-guide, véritable personnification du monde des esprits. D'une certaine manière, on peut dire que le chaman spiritiste et son esprit-guide ne font qu'un et qu'ils connaissent, perçoivent et éprouvent les mêmes choses. À l'inverse d'un familier, l'esprit-guide n'est pas un être distinct du chaman spiritiste, qui est le seul à pouvoir percevoir son esprit-guide et interagir avec lui. Il n'existe que dans l'esprit et l'âme du chaman spiritiste. L'esprit-guide du chaman spiritiste lui confère une conscience accrue de l'environnement et lui octroie le don Vigilance. L'esprit-guide confère d'autres pouvoirs aux niveaux 5 et 10 (voir soutien spirituel et assistant magique, plus loin).
La forme exacte de l'esprit-guide est décidée par le chaman spiritiste au niveau 1, le plus souvent pour les qualités qu'il représente, comme le montre la table ci-dessus. La forme adoptée n'est qu'une affaire de préférence pour le chaman spiritiste et ne donne aucun avantage ou désavantage particulier.
Empathie sauvage (Ext). Guidé par son discernement des esprits animaux, le chaman spiritiste peut ajuster son comportement, son langage et ses expressions corporelles pour améliorer l'attitude d'une créature de type animal. Cette aptitude suit les mêmes règles que les tests de Diplomatie joués pour modifier l'attitude d'une personne. Le résultat d'un test d'empathie sauvage est déterminé par 1d20 + le niveau de classe du chaman spiritiste + le modificateur de Charisme du chaman spiritiste. L'attitude initiale des animaux domestiques est l'indifférence, tandis que les animaux sauvages sont généralement inamicaux.
Pour utiliser l'empathie sauvage, le chaman spiritiste et l'animal doivent être en mesure de se voir et de s'étudier l'un l'autre, ce qui signifie qu'ils doivent se trouver à moins de 9 mètres de distance dans des conditions normales. Il faut en moyenne une minute pour influencer un animal de cette façon, mais, comme pour la diplomatie, cela peut parfois prendre plus longtemps ou être plus rapide.
Le chaman spiritiste ne peut recourir à cette aptitude pour influencer une créature magique.
Correction des esprits (Sur). Dès le niveau 2, le chaman spiritiste peut recourir à la magie divine qui lui est conférée par ses protecteurs du monde spirituel pour s'en prendre aux esprits hostiles (cf. Qu'est-ce qu'un esprit ?).
Corriger les esprits se fait par une action simple infligeant 1d6 points de dégâts par niveau de classe de chaman spiritiste à tous les esprits compris dans un rayon de 9 mètres du chaman spiritiste. Les esprits concernés ont droit à un jet de Volonté (DD 10 + niveau de classe de chaman spiritiste + modificateur de Cha) pour réduire les dégâts de moitié.
Quand il recourt à cette aptitude contre des créatures intangibles, le chaman spiritiste n'est pas soumis aux 50% de chances d'échec habituels, la magie atteignant automatiquement les esprits. Le chaman spiritiste peut recourir à cette aptitude un nombre de fois par jour égal à 3 + modificateur de Charisme.
Détection des esprits (Mag). L'esprit-guide du chaman spiritiste perçoit les esprits environnants. Le chaman spiritiste peut ainsi opérer une détection des esprits à volonté, sous forme de pouvoir magique. Le fonctionnement est le même que pour le sort détection des morts-vivants, si ce n'est que les créatures détectées sont celles que l'on considère comme des esprits.
Bénédiction des esprits (Mag). À partir du niveau 4, le chaman spiritiste est capable d'exécuter un rituel particulier lui conférant une bénédiction spéciale. Il entre dans un état méditatif par lequel il voyage jusque dans le monde des esprits. L'exercice de ce rite demande 10 minutes. Le chaman spiritiste ne peut protéger que lui-même par le biais de cette aptitude et ne peut recourir au rite pour quelqu'un d'autre. Cette bénédiction agit comme un sort de protection contre le Mal, si ce n'est qu'elle protège contre les esprits et que les effets persistent jusqu'à ce que le chaman spiritiste y mette un terme ou qu'ils soient dissipés. Si le pouvoir est dissipé, il suffit au chaman spiritiste de consacrer 10 nouvelles minutes pour en recréer les effets.
Soutien spirituel (Sur). Dès le niveau 5, l'esprit-guide du chaman spiritiste l'aide à garder le contrôle de soi. Si le chaman spiritiste est affecté par un sort ou un pouvoir de l'école des enchantements et qu'il manque son jet de sauvegarde, il peut tenter à nouveau de se sauvegarder 1 round plus tard avec le même DD. Il ne peut bénéficier que d'une seule nouvelle tentative de la sorte par jet de sauvegarde.
Guerrier spectral (Sur). À partir du niveau 6, le chaman spiritiste confère la propriété spéciale spectrale à toute arme qu'il manie tant qu'il la tient en main. Il acquiert une certaine résistance aux attaques de contact des créatures intangibles dans la mesure où c'est désormais sa classe d'armure normale (et non plus sa classe d'armure de contact) qui compte contre les attaques de contact assénées par les créatures intangibles.
Protection des esprits (Mag). Dès le niveau 7 et une fois par jour, le chaman spiritiste peut s'adonner à un rite spécial qui lui permet de se protéger, ainsi que ses compagnons, contre les esprits hostiles. L'exercice du rite prend 1 minute. La protection dure ensuite 10 minutes par niveau de classe de chaman spiritiste et agit par ailleurs comme le sort cercle magique contre le Mal, si ce n'est qu'elle protège contre les esprits.
Forme spirituelle (Sur). À partir du niveau 9, le chaman spiritiste a appris à se métamorphoser temporairement en esprit. Une fois par jour, il peut se rendre intangible par une action simple, pour une durée n'excédant pas 1 minute.
Tant qu'il est intangible, le chaman spiritiste reçoit tous les avantages du sous-type intangible (cf. Glossaire du Manuel des Monstres), y compris l'immunité contre les attaques non magiques, 50% de chances d'ignorer les dégâts infligés par une source tangible et la capacité de pénétrer dans et de se déplacer à travers les objets solides. Dans cet état, le chaman spiritiste perd tout bonus d'armure, de bouclier ou d'armure naturelle à la CA, mais reçoit un bonus de parade égal à son modificateur de Charisme (minimum +1).
Sous forme intangible, le chaman spiritiste n'a pas de valeur de Force contre les créatures et les objets tangibles et ne peut effectuer d'attaques physiques sur eux, mais il est capable d'asséner une attaque de contact au corps à corps (ajoutez le modificateur de Dextérité du chaman spiritiste au jet d'attaque) infligeant 1d6 points de dégâts à toute cible tangible. On considère que l'attaque est réalisée avec une arme magique pour ce qui est de passer outre la réduction des dégâts.
À partir du niveau 15, le chaman spiritiste peut prendre sa forme spirituelle deux fois par jour. Au niveau 20, il peut y recourir trois fois par jour.
Assistant magique (Sur). Dès le niveau 10, le chaman spiritiste peut, par une action libre, demander à son esprit-guide de maintenir la concentration d'un sort ou d'un pouvoir magique exigeant de se concentrer. Le chaman spiritiste peut ensuite agir librement pendant que son esprit-guide assure la concentration demandée par le sort. L'esprit-guide ne peut se concentrer que sur un seul sort à la fois. Si cela s'avère nécessaire pour maintenir les effets du sort, l'esprit-guide effectue les tests de Concentration appropriés à la place du chaman spiritiste, en prenant le modificateur de Concentration du chaman spiritiste. L'esprit-guide n'a pas besoin de passer par un test de Concentration quand, par exemple, le chaman spiritiste subit des dégâts. L'esprit lui-même n'est présent pour personne qui pourrait l'interrompre ou interagir avec lui d'une quelconque manière.

Rappel de l'esprit (Mag). Arrivé au niveau 11, le chaman spiritiste reçoit le pouvoir de rappeler l'esprit d'une créature défunte avant qu'il n'ait complètement quitté son corps. Une fois par semaine, il peut ainsi lier à nouveau l'esprit au corps et ramener la créature récemment décédée à la vie. Ce pouvoir doit être utilisé dans le round qui suit la mort de la victime. Son fonctionnement est identique à celui de rappel à la vie, si ce n'est que la créature ne subit pas de perte de niveau, de Constitution ou de sorts. La créature se retrouve à -1 pv et stabilisée.
Exorcisme (Sur). À partir du niveau 13, le chaman spiritiste peut, par une action complexe, forcer une créature ou un esprit possédant à sortir du corps habité (comme un fantôme doté du pouvoir de possession maléfique). Pour exorciser une créature possédante, il doit réussir un test de niveau de classe de chaman spiritiste (auquel il ajoute son modificateur de Charisme) assorti d'un DD égal à 10 + DV de la créature possédante + modificateur de Charisme de la créature. Si le résultat est supérieur ou égal au DD, le chaman spiritiste force le possédant à quitter le corps, avec les conséquences induites par la méthode de possession. Un esprit ainsi exorcisé ne peut tenter à nouveau de posséder la même cible durant les 24 heures qui suivent l'opération.
Affaiblissement des esprits (Sur). Dès le niveau 16, le chaman spiritiste peut choisir de dépouiller les esprits de leurs défenses plutôt que de les blesser par le biais de son aptitude de correction des esprits. Un esprit ainsi affaibli perd toute résistance à la magie et toute réduction des dégâts ignorée par les armes magiques, les armes en argent, les armes en fer froid ou les armes à alignement (mais pas les réductions des dégâts ignorées par les armes en adamantium ou s'appliquant contre toutes les attaques). De plus, les esprits intangibles perdent leur immunité contre les attaques non magiques, leurs 50 % de chances d'ignorer les dégâts infligés par des sources tangibles et leur aptitude à pénétrer et se déplacer dans les objets.
Pour affaiblir les esprits, le chaman spiritiste recourt à son pouvoir de correction des esprits, mais décide d'infliger moins de dégâts pour pouvoir fragiliser les esprits pour une courte durée. Pour chaque tranche de 3d6 de dégâts à laquelle le chaman spiritiste renonce pour son pouvoir de correction des esprits, les esprits affectés se retrouvent affaiblis pendant 1 round. Ainsi, un chaman spiritiste de niveau 16 corrigeant deux âmes-en-peine vénérables leur inflige normalement 16d6 points de dégâts à chacune, mais il peut choisir de ne leur faire subir que 7d6 points de dégâts et les affaiblir pendant 3 rounds. Les esprits qui réussissent leur jet de Volonté pour réduire de moitié les dégâts de la correction des esprits échappent également aux effets affaiblissants.
Voyage spirituel (Mag). Le chaman spiritiste sait comment faire disparaître son corps pour se retrouver dans le monde des esprits à partir du niveau 17. Ce pouvoir fonctionne comme le sort traversée des ombres, si ce n'est que le chaman spiritiste ne peut que se transporter lui-même. Il n'a pas besoin de se trouver dans une zone ombragée et voyage par le plan des Esprits (et non le plan de l'Ombre). Le chaman spiritiste peut recourir à cette aptitude une fois par jour.
Élu des esprits (Mag). Au niveau 19, le chaman spiritiste apprend à réaliser un rite spécial qui le met à l'abri de la mort. L'exercice du rite demande 8 heures et le chaman spiritiste doit s'acquitter d'une partie de son énergie vitale (ce qui lui coûte 1 000 points d'expérience). Les effets conférés par le rite persistent jusqu'à ce que le chaman spiritiste y mette un terme ou jusqu'à ce qu'ils soient activés.
Tant qu'il est sous la protection de ce rite, le chaman spiritiste reçoit automatiquement l'équivalent d'un sort de guérison suprême (niveau de lanceur de sorts égal à son niveau de classe de chaman spiritiste) si jamais il tombe à 0 point de vie ou moins ou voit l'une de ses valeurs de caractéristique réduite à 0. Il reçoit instantanément les effets du sort, même s'il descend à -10 pv ou en dessous à la suite d'une attaque ennemie et peut donc survivre à un coup qui l'aurait sans cela tué à coup sûr. La protection du rite est épuisée dès son activation et le chaman spiritiste doit s'adonner à un nouveau rite s'il veut en bénéficier une fois de plus.
Esprit incarné (Ext). Arrivé au niveau 20, le chaman spiritiste ne fait plus qu'un avec le monde des esprits. Il est désormais, et pour toujours, considéré comme une créature de type fée et non plus comme un humanoïde pour ce qui est des sorts et effets. Par ailleurs, il bénéficie d'une réduction des dégâts (5/fer froid).

Qu'est ce qu'un esprit?

Plusieurs aptitudes de classe du chaman spiritiste affectent les esprits. Dans ce cadre, on considère que les « esprits » comprennent les créatures suivantes :

Selon la perception de l'univers du chaman spiritiste, les élémentaires et les fées ne sont que des esprits de la nature et les morts-vivants intangibles sont les esprits des morts.

Dons liés aux aptitudes

Empathie sauvage : Ami animal, Antipathie sauvage, Bestialisme, Commandant de la meute, Compagnon totémique, Forme bestial, Nature sauvage, Totem bestial, Traqueur dévot, Troubadour de la meute


Retour à la liste des classes

Valid XHTML 1.0 Strict