Brigand

Source : Manuel du Joueur de Gemmaline

Le bandit est un voleur, un faussaire ou un bandit. Il est souvent formé seul, ou avec de faibles moyen, plutôt qu'avec un mentor expérimenté ou au sein d'une guilde comme un roublard.
On trouve des brigands de toutes races, mais surtout dans les sociétés sédentaires possédant une population peu aisé, ce qui est le cas de quasiment n'importe quelle ville. les brigands forment souvent l base de guildes de voleurs, alors que les roublards en sont les meilleurs éléments

Compétences

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Acrobaties (Dex), Artisanat (Int), Bluff (Cha), Connaissances (folklore local) (Int), Contrefaçon (Int), Crochetage (Dex), Décryptage (Int), Déguisement (Cha), Déplacement silencieux (Dex), Désamorçage/sabotage (Int), Détection (Sag), Discrétion (Dex), Équilibre (Dex), Escalade (For), Escamotage (Dex), Estimation (Int), Évasion (Dex), Fouille (Int), Intimidation (Cha), Maîtrise des cordes (Dex), Natation (For), Perception auditive (Sag), Profession (Sag), Psychologie (Sag).
Points de compétence au niveau 1 : (6 + modificateur d’Int) x 4.
Points de compétence à chaque niveau : 6 + modificateur d’Int.

Dés de vie : d6
Argent de départ : 3d4 x 10po (75po).

Table : Brigand
NiveauBonus de base à l’attaqueBonus de base de RéflexesBonus de base de VigueurBonus de base de VolontéSpécial
1+0+2+0+0Recherche des pièges
2+1+3+0+0Attaque sournoise (+1d6),
3+2+3+1+1
4+3+4+1+1
5+3+4+1+1Attaque sournoise (+2d6)
6+4+5+2+2
7+5+5+2+2
8+6/+1+6+2+2Attaque sournoise (+3d6)
9+6/+1+6+3+3
10+7/+2+7+3+3
11+8/+3+7+3+3Attaque sournoise (+4d6)
12+9/+4+8+4+4
13+9/+4+8+4+4
14+10/+5+9+4+4Attaque sournoise (+5d6)
15+11/+6/+1+9+5+5
16+12/+7/+2+10+5+5
17+12/+7/+2+10+5+5Attaque sournoise (+6d6)
18+13/+8/+3+11+6+6
19+14/+9/+4+11+6+6
20+15/+10/+5+12+6+6Attaque sournoise (+7d6)

Aptitude de classe

Voici les particularités et aptitudes de la classe de Brigand :
Armes et armures. Le brigand est formé au maniement de toutes les armes courantes, ainsi que celui de l’arbalète de poing, l’épée courte et la matraque. Il est également formé au port des armures légères mais pas au maniement des boucliers.
Attaque sournoise (Ext). Lorsqu’un brigand attaque son adversaire dans une situation où ce dernier est incapable de se défendre efficacement, il peut lui infliger des dégâts supplémentaires en touchant un point sensible. C’est-à-dire qu’il inflige des dégâts supplémentaires si sa cible se trouve dans un cas de figure lui ôtant son bonus de Dextérité à la CA (qu’elle en ait un ou pas) ou qu’elle est prise en tenaille par le brigand et un compagnon. Les dégâts supplémentaires se montent à 1d6 points au niveau 1, et ils augmentent de 1d6 points de plus tous les niveaux impairs. Si le brigand obtient un coup critique sur une attaque sournoise, ces dégâts supplémentaires ne sont pas multipliés (voir la Table : modificateurs au jet d’attaque, et la Table : modificateurs à la CA, pour avoir la liste des situations de combat où un individu perd son bonus de Dextérité à la CA).
Une attaque à distance ne peut se transformer en attaque sournoise que si la cible se trouve à 9 mètres ou moins ; au-delà, le brigand ne peut pas faire preuve d’une précision suffisante. (Notez qu’il est impossible de prendre en tenaille à l’aide d’une arme à distance.)
Pour peu qu’il utilise une matraque ou qu’il frappe à mains nues, le personnage peut également porter une attaque sournoise infligeant des dégâts non-létaux. Il ne peut pas choisir cette option avec une arme occasionnant des dégâts létaux (même à –4 au jet d’attaque), car une telle utilisation est contraire à l’attaque sournoise (qui l’oblige justement à tirer la quintessence de son arme, et non à retenir son coup).
Le brigand ne peut tenter une attaque sournoise que contre un adversaire dont il peut toucher les organes vitaux, ce qui n’est pas le cas des créatures artificielles, des morts-vivants, des plantes ou des vases, ainsi que des créatures intangibles ou immunisées contre les coups critiques. Le personnage doit voir sa cible et être capable d’atteindre l’organe vital qu’il vise. Il ne peut pas tenter d’attaque sournoise si son adversaire bénéficie d’un camouflage ou si grand que le personnage ne peut toucher ses organes vitaux.
Recherche des pièges. Un brigand peut utiliser sa compétence de Fouille pour trouver des pièges dont le DD est supérieur à 20 ainsi que pour détecter des pièges magiques. Voir la capacité du roublard pour plus d'information.

Dons liés aux aptitudes

Attaque sournoise : Attaque commotionnante, Attaqué défigurante, Attaque persistance, Attaque sournoise démoniaque, Coup à la gorge, Coup habile, Coup sacré, Coupe-jarret, Drain d’esprit, Embusqué rapide, Frappe assourdissante, Frappe de feu draconique, Frappe débilitante, Frappe des ténèbres, Frappe éventrente, Frappe fièvreuse, Frappe hémorragique, Frappe indigo, Frappe miséricordieuse, Frappe silencieuse, Frappe terrifiante, Frappe venimeuse, Hors-la-loi audacieux, Hors-la-loi sacré, Influx de démolition, Inquisiteur dévot, Lâche, Leçons de la nature, Lutte sauvage, Roublard ascétique, Spécialiste des ennemis
Recherche des pièges : Saboteur magique, Spécialiste des pièges magiques


Retour à la liste des classes

Valid XHTML 1.0 Strict