Bhaal

La mort, le meurtre

Symbole : Crâne humain blanc entouré de larmes tournantes dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Dieu disparu, LM

Bhaal faisait partie des Dieux Noirs. C'était le dieu de la mort, et plus particulièrement de la mort violente et des assassinats. Il fut un temps où son culte était particulièrement puissant dans les Royaumes Oubliés. Le Seigneur du Crime était alors vénéré par un grand nombre d'assassins, mercenaires sans foi ni loi et autres meurtriers. Bien que rivales, Talona et Loviatar le servaient, tout comme lui obéissait à Baine. Perpétuellement violent, cruel et haïssable, Bhaal ne vivait que pour chasser et tuer 11 pouvait être froid et calculateur ou, au contraire, enragé. La présence de créatures vivantes réveillait immanquablement ses instincts de meurtre et de destruction. Ses serviteurs (tel que la Bête, Kazgoroth, dans les îles Moonshae semaient la dévastation sur leur passage.
Bhaal connut une série de revers avant le Temps des Troubles, dont le plus important fut son expulsion des îles Moonshae. Il avait essayé de détruire la Mère-Nature (Chauntéa) afin de s'emparer de l'archipel. Le Ravageur, qui possédait une plus grande part de l'essence du dieu que la majorité des avatars, fut tué par Tristan Kendrick, haut roi du Ppeuple. Suite à cette défaite, Bhaal fut gravement affaibli et exilé pour un temps loin des Royaumes. Avant d'avoir pu pleinement récupérer, il fut de nouveau envoyé sur Faerûn par Ao lors de la Déchéance des Dieux. Trop faible pour avoir conservé la moindre conscience de ses actes et seulement capable de posséder des mortels, il se lança dans une campagne de meurtres et de destruction telle que Toril n'en avait jamais vu. Afin d'acquérir la puissance nécessaire pour tuer Torm, Baine décima tous les assassins des Royaumes pour se nourrir de leur essence. Le Seigneur du Crime fut encore plus affaibli par la mort de ceux qui constituaient l'essentiel de ses fidèles. Suite à la destruction du Ténébreux, Bhaal fit alliance avec Myrkul. Les deux dieux s'élancèrent à la recherche des Tablettes du Destin afin de pouvoir repartir dans les Plans Extérieurs. Après l'avoir traquée dans tout le Mitan, Bhaal parvint à s'emparer de Minuit et de la Tablette qu'elle détenait, mais il se fit tuer par Cyric et son épée Fléau des Dieux (dont il s'avéra par la suite qu'il s'agissait en fait de l'avatar du dieu Mask). Tout ce qu'il restait de l'essence du Seigneur du Crime fut absorbé par le Fleuve Sinueux, lequel reste aujourd'hui pollué du Pont de Sangleskyre au Gué des Trolls.
Les prêtres du Seigneur du Crime étaient connus sous le nom de Bhaalites ou de Bhaalistes (le premier terme étant plus employé à l'ouest du Bief du Dragon, l'autre à l'est). Leur organisation était inexistante au-delà d'un niveau local.
À la fin du Temps des Troubles, Bhaal fut assassiné par Cyric, mortel qui deviendrait par la suite son successeur. Depuis, son culte a été absorbé par celui du Soleil Noir et la quasi-totalité de ses temples ont été convertis en conséquence. Presque tous les disciples urbains se sont ralliés à la cause du Prince des Mensonges, à tel point qu'ils ont adopté la tenue des querelleurs (prêtres du culte) de Cyric, mais aussi leurs cérémonies, ce qui leur permet de bénéficier également de leurs pouvoirs et de leurs sorts spécifiques. Ils appellent d'ailleurs Cyric le dieu qu'ils vénèrent désormais. Pendant quelques années, les anciens Bhaalistes de Thay lui ont donné le nom de Cyric-Bhaal afin de le différencier de l'aspect "moindre" du Soleil Noir, vénéré pat les Bainites après la mort de leur dieu (les Bhaalistes ne pouvaient en effet accepter que les anciens fidèles de Baine aient eux aussi déclaré que Cyric était leur nouveau dieu). Les relations étaient extrêmement tendues entre les Bhaalistes convertis au culte du Prince des Mensonges et le "vrai" clergé de ce dernier, mais l'ordre fut rétabli lorsque Cyric déclencha plusieurs purges après la Mort-de-Baine (1361 CV). Aujourd'hui, Bhaalites et Bhaalistes reconnaissent tous que leur dieu est Cyric et lui seul (même si certains le font encore à contrecœur).
Avant la Déchéance des Dieux, les relations étaient bonnes mais distantes entre les factions urbaines et rurales du clergé de Bhaal. Les différences qui existaient entre les deux groupes s'accentuèrent encore à la mort du Seigneur du Crime. Les prêtres ruraux continuèrent en effet à croire en Bhaal des années durant, arguant du fait qu'ils recevaient toujours les sorts qu'ils demandaient par leurs prières. Mais, peu après que le schisme fut consommé en 1367 CV (année ou plusieurs membres des deux factions périrent dans diverses embuscades), les Bhaalistes des campagnes cessèrent de se voir octroyer des sorts. Ils n'eurent donc d'autre choix que de se convertir au culte de Cyric ou d'Iyachtu Xvim. 11 existe encore quelques poches d'irréductibles Bhaalites, mais ces dernières sont bien souvent perdues dans les campagnes et dirigées par un prêtre vieillissant. La plupart de ces anciens fidèles se sont désormais tournés vers les panthéons non humains (et plus particulièrement le panthéon orque), sans pour autant cesser de vénérer Bhaal.
Quel que soit leur rang ou leur sexe, les Bhaalistes portaient tous une robe de cérémonie pourvue d'une capuche. Ce vêtement était de couleur noire ou pourpre et s'ornait de traînées violettes de taille et de fonne aléatoires. Le revers de la robe était toujours noir et un voile de même couleur cachait le visage afin de faire croire que la capuche était vide. Les prêtres de haut rang ajoutaient parfois une écharpe rouge à cette tenue afin d'être aisément reconnus dans des conditions de faible éclairage. Tout le monde portait une dague à lame courbe au côté (les caractéristiques de cette arme étaient les mêmes que celles d'une dague normale), mais seuls les Hauts Primats, les Primats et les Frères de la Lame Acérée l'utilisaient au combat. Les autres Bhaalistes ne s'en servaient que pour les cérémonies rituelles.

Dogme

Fais en sorte que tout le monde craigne Bhaal. Arrange-toi pour que tes meurtres soient élégants et qu'ils paraissent abominables ou extrêmement aisés, afin que quiconque voit les victimes en éprouve une grande teneur. Dis à tous que l'or offert au culte détourne l'attention de Bhaal... du moins pour aujourd'hui.


Domaines : Destruction, Mal, Mort, Vengeance

Classes de prestige lié à Bhaal : Traqueur du meurtre



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict