Les shadar-kaï

Fée [Extraplanaire] de taille M

Source : Fiend Folio

Dés de vie : 3d6 (10 pv)
Initiative : +3
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases)
Classe d’armure : 16 (+3 Dex, +3 armure de cuir cloutée), contact 13, pris au dépourvu 13
Attaque de base/lutte : +1/+1
Attaque : chaîne cloutée (+4 corps à corps, 2d4) : ou arc court (+4 distance, 1d6/x3)
Attaque à outrance : chaîne cloutée (+4 corps à corps, 2d4) : ou arc court (+4 distance, 1d6/x3)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/ 1,50 m (3 m avec la chaîne cloutée)
Attaques spéciales : attaque sournoise (+1d6)
Particularités : discrétion totale, malédiction de l'ombre, vision nocturne exceptionnelle
Jets de sauvegarde : Réf +7, Vig +2, Vol +4
Caractéristiques : For 10, Dex 16, Con 11, Int 11, Sag 10, Cha 9
Compétences : Déplacement silencieux +9, Détection +8, Discrétion +9*, Fouille +6, Perception auditive +8, Survie +6 (+8 pour suivre une piste)
Dons : Attaque en finesse, Maniement d’une arme exotique (chaîne cloutée) (S), Vigilance
Environnement : Plan d'Ombre
Organisation sociale : solitaire, patrouille (3-6) ou expédition (7-12)
Facteur de puissance : 1
Trésor : gal-ralan +1 plus normal
Alignement : généralement neutre mauvais
Évolution possible : par une classe de personnage
Ajustement de niveau : +1

Les shadar-kaï, ou fées d'ombre, constituent un peuple amer et déterminé dont l'âme a été empoisonnée par les ténèbres. Dotés d'une peau grisâtre et d'yeux sombres, les minces shadar-kaï sont légèrement plus grands que les humains. Leurs mouvements fluides sont d'une discrétion surnaturelle et dégagent une certaine grâce. Où qu'ils se rendent, une ombre suit toujours ces créatures. Du reste, les ombres produites par les plis de leurs vêtements semblent beaucoup plus profondes que celles projetées par les autres humanoïdes. De plus, n'importe quel shadar-kaï est capable de disparaître en se fondant dans les ombres.
Ces monstres apprécient les armes légères qui siéent à leur grâce et à leur habileté, en particulier les chaînes cloutées. Beaucoup aiment également les tatouages et autres piercings.
Jadis, les shadar-kaï voulurent préserver e monde des races humanoïdes naissantes. Doués dans l'art de la magie des ténèbres, ils conclurent un pacte avec une sombre puissance du plan de l'Ombre visant à plonger le monde dans une pénombre permanente au sein de laquelle ils allaient régner en maîtres absolus. Cependant, l'expérience ne se déroula pas comme prévu et les shadar-kaï se retrouvèrent pris au piège dans le plan de l'Ombre, condamnés à perdre leur âme dans ses profondeurs les plus noires. Cette malédiction les frappe encore à ce jour, et tous sont engagés dans une lutte sans fin visant à échapper à l'inévitable.
L'influence permanente du plan de l'Ombre a fait des shadar-kaï des individus sinistres et belliqueux. Peu de races comprennent ce que vivent les fées d'ombre. Enfin, même les solutions temporaires qu'ils ont découvertes les exposent à une douleur constante, ce qui les a en plus rendus haineux. Ainsi, leur empressement à commettre des actes de cruauté et de violence ne fait que croître au fil des générations.
Les shadar-kaï parlent le commun, l'elfe et le sylvestre.

Combat

Pourvus d'une grande affinité avec le plan de l'Ombre, les shadar-kaï sont des créatures subtiles et fourbes. Ils commettent leurs forfaits sans se faire remarquer, usant d'embuscades lorsque cela se révèle nécessaire. Les lanceurs de sorts apprécient tout particulièrement la magie d'ombre et les illusions. D'ailleurs, chaque groupe de fées d'ombre est généralement accompagné d'un lanceur de sorts puissant. Très discrets et dotés d'une ouïe bien supérieure à celle de la plupart des autres créatures, les shadar-kaï s'arrangent souvent pour que les combats auxquels ils participent se déroulent selon leurs termes.
La shadar-kaï correspondant au profil ci-dessus porte un gal-ralan +1 (voir plus bas).
Attaque sournoise (Ext). Chaque fois que la cible d'un shadar-kaï se trouve dans un cas de figure lui ôtant son bonus de Dextérité à la CA (qu'elle en ait un ou pas) ou qu'elle est prise en tenaille par le monstre, ce dernier peut tenter une attaque sournoise. Les dégâts supplémentaires se montent à 1d6 points et sont cumulables avec d'autres types de dégâts d'attaque sournoise, comme ceux du roublard.
Discrétion totale (Sur). Le shadar-kaï peut faire appel à sa compétence de Discrétion même si on l'observe. Du moment qu'il n'est pas exposé à la lumière du jour, au sort lumière du jour ou à un effet de lumière magique similaire, il peut se cacher au vu et au su de tout le monde.
Malédiction de l'ombre (Sur). Le plan de l'Ombre exerce une influence énorme sur l'âme même des shadar-kaï, qui n'est liée à leur corps physique que de manière ténue. Chaque fois qu'un shadar-kaï est étourdi, hébété, chancelant ou inconscient (sauf cas de sommeil naturel), il lui faut réussir un jet de Volonté (DD 15) sous peine de perdre une partie de son âme au profit du plan de l'Ombre. La fée d'ombre doit également effectuer un jet de sauvegarde chaque fois qu'elle ôte son gal-ralan, du moins si elle en possède un (voir plus bas).
Un shadar-kaï dont l'âme est meurtrie acquiert 1 niveau négatif dont il ne peut se débarrasser tant qu'il n'a pas complètement recouvré son esprit. S'il est exposé à un nouvel événement exigeant de lui qu'il réalise un jet de sauvegarde contre la malédiction de l'ombre, il peut parfaitement acquérir un autre niveau négatif. Un shadar-kaï situé dans le plan de l'Ombre peut rattacher son âme à son corps en bénéficiant d'un sort de restauration suprême. S'il se trouve dans le plan Matériel, il lui profiter des effets d'un sort de souhait ou de miracle pour parvenir au même résultat.
Un shadar-kaï frappé par la malédiction de l'ombre ne peut être ressuscité ou rappelé à la vie, et il ne gagne plus de points d'expérience. Le contact même de la maladie l'irrite grandement, emplissant son cœur d'un vide glacial qui finit par faire capituler les individus les plus déterminés, qui quittent alors le plan Matériel.
Un shadar-kaï qui séjourne dans le plan de l'Ombre ne souffre pas des effets secondaires de la malédiction. Cependant, s'il quitte ce plan sans panser son âme, il subit les effets de la malédiction jusqu'à ce qu'il y retourne ou qu'il recouvre son esprit.
Vision nocturne exceptionnelle (Ext). Les shadar-kaï bénéficient d'une vue exceptionnelle dans des conditions de faible luminosité. Ils voient alors quatre fois plus loin que de simples humains.
Compétences. * Les shadar-kaï bénéficient d'un bonus racial de +10 aux tests de Discrétion effectués dans le noir et dans les environnements ombrageux (tout ce qui offre moins de luminosité que la lumière du jour ou le sort du même nom).

La société des shadar-kaï

Les shadar-kaï ont développé une société de prédateurs. Peu de villes leur appartiennent, mais on les trouve souvent dans d'autres communautés. Les villes construites par les humains et autres races intelligentes ont peu de chances d'empêcher un groupe d'espions shadar-kaï d'y pénétrer car elles sont généralement pleines d'ombres.
Les quelques villes shadar-kaï qui s'élèvent dans le plan Matériel sont cachées par des illusions et de la magie d'ombre. En outre, elles sont gardées par des éclaireurs shadar-kaï accompagnés de molosses d'ombre. Nombre de shadar-kaï ont été incorporés au plan de l'Ombre, et même leurs plus grandes cités sont des lieux désolés et dépeuplés.
La plupart de leurs royaumes sont gouvernés par de puissants illusionnistes. Ils détestent les autres fées, traquant et tuant les malheureuses qui croisent leur chemin. Parfois, ils s'allient avec d'autres fées maléfiques, généralement dans le but de tromper ou d'infiltrer des populations d'humanoïdes bons.

Gal-ralan

La malédiction de l'ombre hante chaque aspect de la culture shadar-kaï. D'ailleurs, le simple fait de rester dans le plan Matériel est une lutte de tous les instants pour ces créatures. La plupart des shadar-kaï utilisent un gal-ralan (décrit ci-dessous) pour fixer leur âme à leur corps et repousser la malédiction qui les frappe.
Gal-ralan. Une fois ce brassard en fer enfilé (il prend l'emplacement d'un bracelet), il transperce l'avant-bras du porteur à l'aide de longues aiguilles. L'objet fixe l'âme de l'intéressé à son corps, mais lui inflige également des douleurs sans fin. Tant que le personnage porte le gal-ralan, il subit un affaiblissement temporaire de 1 point de Constitution qui ne peut être soigné qu'une fois le brassard ôté.
Le gal-ralan confère à son porteur un bonus de résistance de +1 à +5 aux jets de sauvegarde. Ce bonus augmente de +2 contre les effets de mort, les absorptions d'énergie et tous les effets qui portent atteinte à l'âme du personnage (comme la malédiction de l'ombre). Par exemple, un gal-ralan +2 confère un bonus de résistance de +4 contre ces effets, un gal-ralan +3 en confère un de +5, etc.
NLS S ; Création d'objets merveilleux, résistance, niveau de lanceur de sorts égal à trois fois le bonus du gal-ralan au moins ; Prix 625 po (+1), 2 500 po (+2), 5 600 po (+3), 10 000 po (+4) ou 15 600 po (+5); Poids—.

Personnages shadar-kai

La classe de prédilection des shadar-kaï est le roublard. Bien que cette classe soit la plus représentée au sein de cette race, beaucoup de fées d'ombre deviennent des magiciens et des prêtres. Le combat au corps à corps est rarement leur fort, ce qui explique qu'ils n'aient pas pour habitude d'emprunter une carrière de guerrier, de rôdeur, de moine ou de barbare.
En raison de leurs dés de vie de départ et de leurs pouvoirs uniques, le niveau global équivalent (NGE) des PJ shadar-kaï est égal à leur niveau de classe +4. Ainsi, un roublard shadar-kaï de niveau 1 a un NGE de 5 et est donc l'équivalent d'un personnage de niveau 5.


Tags associés : Aptitude d attaque sournoise, Arc court, Armure de cuir, Armure de cuir cloutée, Attaque en finesse, Chaîne cloutée, Evolution par classe, Extraplanaire, Facteur de puissance de 1, Fée (type), Fiend Folio, Forêt (environnement), Maniement d’une arme exotique, Moyenne (taille), Plan d’Ombre, Souterrains (environnement), Vigilance

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict