Les phaerlocks

Humanoïde [Reptilien] de taille M

Source : Outre-Terre

Dés de vie : 2d8+4 (13 pv)
Initiative : +0
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases)
Classe d’armure : 17 (+7 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 17
Attaque de base/lutte : +1/+3
Attaque : griffes (+3 corps à corps, 1d4+2)
Attaque à outrance : 2 griffes (+3 corps à corps, 1d4+2) et morsure (+1 corps à corps, 1d4+1)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : transfert de douleur
Particularités : retenir son souffle, vision à 360°
Jets de sauvegarde : Réf +3, Vig +2, Vol +0
Caractéristiques : For 15, Dex 10, Con 14, Int 9, Sag 11, Cha 14
Compétences : Détection +5, Équilibre +4, Fouille +1, Natation +6, Perception auditive +2, Saut +6
Dons : Attaques multiples
Environnement : souterrains
Organisation sociale : solitaire, couple ou groupe (3-4)
Facteur de puissance : 2
Trésor : pièces (50 %), biens précieux (50 %), objets (50 %)
Alignement : généralement neutre mauvais
Évolution possible : par une classe de personnage
Ajustement de niveau : +2

Des plaques de chitine de couleur sang recouvrent le corps de cet humanoïde. Quatre yeux furieux ornent son crâne bestial et lui confèrent assurément une vision à 360°.
Fruits d'une puissante magie exercée sur des hommes-lézards, les phaerlocks sont des nomades solitaires en proie à une douleur perpétuelle, effet secondaire du croisement dont furent victimes leurs ancêtres aux mains des phaerimms. Le simple fait de respirer est une véritable souffrance pour un phaerlock, une situation qui n'offre évidemment pas une vie- longue ni même profitable. Certains apprennent des exercices mentaux visant à ignorer la douleur. Les autres parcourent les tunnels de l'Outreterre, désireux de partager leur souffrance avec les créatures douées de conscience dont ils croisent le chemin.
Le phaerlock moyen mesure entre 3,80 m et 2,10 m, et pèse entre 100 et 125 kilos. Il a tout l'air d'un croisement entre un humain musclé et un lézard, avec un corps couvert de plaques dures et écarlates qui ne sont pas sans rappeler le cuir épais des tyrannoeils. Ses quatre yeux jaunes et aqueux sont disposés, à intervalles réguliers autour de sa tête et sa gueule protubérante est garnie de dents aiguisées. Enfin, il dispose de mains griffues et d'une queue reptilienne.
Les phaerlocks parlent le draconien et le commun des Profondeurs.

Combat

Les phaerlocks préfèrent paralyser leurs ennemis de douleur à distance avant de les déchiqueter à l'aide de leurs crocs et de leurs griffes.
Transfert de douleur (Sur). Au prix d'une action simple, le phaerlock peut fixer du regard un adversaire situé dans un rayon de 9 mètres. Cette attaque paralyse la cible de douleur pendant 1 round. Elle reste ensuite secouée pendant 2d4 rounds. Un jet de Vigueur (DD 13) permet d'annuler les deux effets. Le DD de sauvegarde est lié au Charisme. Les créatures artificielles, élémentaires, morts-vivants, plantes et vases sont immunisés contre ce pouvoir.
Vision à 360° (Ext). Les phaerlocks sont particulièrement vigilants et prudents. Leurs nombreux yeux leur confèrent un bonus racial de +2 aux tests de Détection et de Fouille, tout en empêchant leurs ennemis de les prendre en tenaille.
Retenir son souffle. Le phaerlock peut retenir son souffle pendant un nombre de rounds égal à quatre fois sa valeur de Constitution avant de risquer de se noyer.
Compétences. Grâce à sa queue, le phaerlock bénéficie d'un bonus racial de +4 aux tests d'Équilibre, Natation et Saut.


Tags associés : Attaque de griffe, Attaque de morsure, Attaques multiples, Evolution par classe, Facteur de puissance de 2, Humanoïde, Moyenne (taille), Outre-Terre, Reptilien, Souterrains (environnement), Vision à 360°

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict