Les pétales

Fée de taille TP

Source : Manuel des Monstres 3

Dés de vie : 1d6+2 (5 pv)
Initiative : +9
Vitesse de déplacement : 4,50 m (3 cases), vol 18 m (bonne)
Classe d’armure : 17 (+2 taille, +5 Dex), contact 17, pris au dépourvu 12
Attaque de base/lutte : +0/-12
Attaque : dague (+7 corps à corps, 1d2-4/19-20)
Attaque à outrance : dague (+7 corps à corps, 1d2-4/19-20)
Espace occupé/allonge : 75 cm/0 m
Attaques spéciales : chants soporifiques
Particularités : réduction des dégâts (5/fer froid), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf+7, Vig +2, Vol +2
Caractéristiques : For 3, Dex 20, Con 15, Int 15, Sag 10, Cha 18
Compétences : Acrobaties +9, Artisanal (art floral) +6, Connaissances (nature) +6, Déplacement silencieux +9, Détection +4, Discrétion +17, Évasion +9, Perception auditive +4
Dons : Attaque en finesse, Science de l’initiative
Environnement : forêts tempérées
Organisation sociale : solitaire, couple, bouquet (3-6) ou jardin (7-10 plus 2-6 épineux)
Facteur de puissance : 1
Trésor : normal
Alignement : généralement neutre bon
Évolution possible : 2-3 DV (taille TP)
Ajustement de niveau : +2 (compagnon d'armes)

Devant vous apparaît une petite troupe d'humanoïdes minuscules aux ailes de pétales et dont les vêtements semblent constitués de feuilles. Leur peau somptueusement colorée laisse croire que vous observez des fleurs venues à la vie. Les créatures entonnent un chant délicieux et mélodieux.
Ces petits êtres sont souvent les serviteurs, les messagers ou les domestiques de fées plus grandes ou prestigieuses comme les esprits follets et les dryades. Quand ils ne sont pas au service d'autres fées, ils se regroupent généralement près d'une créature végétale puissante (comme un sylvanien) pour bénéficier de sa protection.
Bien que les créatures autres que les fées voient les pétales comme de véritables nuisances, ceux-ci sont persuadés de d'agir que dans l'intérêt du bien-être de chacun. En effet, tout voyageur ou aventurier a besoin d'une bonne nuit de sommeil pour se réveiller en pleine forme et réceptif à la beauté environnante.
Pour illustrer cette philosophie, les pétales chantent des mélodies soporifiques aux voyageurs. Ils les débarrassent ensuite de leur armure, de leurs armes et de leur équipement avant d'entasser tout cela non loin. (Ils ne volent jamais rien car il s'agirait d'un acte injustifié.) Une fois le voyageur dévêtu, ils l'habillent de feuilles et de fleurs en le parant de magnifiques guirlandes. Les pétales laissent ensuite leur victime bénéficier d'un sommeil réparateur et se réveiller dans un environnement idyllique. Si les actes des pétales semblent fantasques et innocents, le vrai danger vient des créatures hostiles qui vivent peut-être dans la région. En effet, prédateurs et individus sans scrupules peuvent évidemment profiter de la situation dont sont responsables les fées.
La couleur de peau d'un pétale ressemble à celle d'une fleur et va des teintes pastel à des rouges ou jaunes vifs. En guise de cheveux, ces créatures ont également des fleurs dont la couleur diffère généralement de celle de leur peau. Leurs extrémités ou leur centre seront plus pâles, voire mouchetés ou rayés. Leurs ailes ont cependant les mêmes tons et motifs que leurs fleurs. Un pétale moyen mesure 45 centimètres et pèse 1,5 kilo.
Les pétales parlent le commun et le sylvestre.

Combat

Les pétales aiment user de leurs chants soporifiques à distance pour endormir les voyageurs. Ils évitent les combats au corps à corps.
Chants soporifiques (Sur). Les pétales peuvent entonner deux types de chants qui n'infligent pas de dégâts mais sont capables de détendre ou d'endormir une créature.
Berceuse. Toute créature située dans un rayon de 6 mètres doit réussir un jet de Volonté (DD 14) sous peine d'être victime d'un sort de berceuse. En cas de réussite, la cible ne peut pas être victime de la berceuse de ce pétale pendant 24 heures. Le DD de sauvegarde est lié au Charisme.
Sommeil. Ce chant nécessite la présence d'au moins deux pétales chantant de concert et distants de 30 mètres l'un de l'autre au maximum. Les créatures situées dans un rayon de 30 mètres de l'un des chanteurs doivent réussir un jet de Volonté (DD 14) sous peine d'être victimes d'un sort de sommeil. D'autres pétales situés dans un rayon de 30 mètres d'une cible peuvent apporter leur voix au chant, ce qui a pour effet d'augmenter le DD de +1 par créature. Si elle réussit son jet de sauvegarde, la cible ne peut pas être victime du chant de sommeil de ce pétale pendant 24 heures. Le DD de sauvegarde est hé au Charisme.


Tags associés : Attaque en finesse, Dague, Facteur de puissance de 1, Fée (type), Forêt (environnement), Manuel des Monstres 3, Réduction des dégâts (fer froid), Science de l’initiative, Très petite, Vitesse de vol

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict