Machines mécaniques gnomes

Les gnomes sont connus pour leur savoir faire mécanique, et malgré que le marcheur mécanique carbure à la magie, ce sont des engrenages et mécanismes complexes qui lui permettent de se mouvoir.
Créé à Gemmaline par la communauté gnome, ces créatures restent assez complexes à fabriquer, et ne possèdent que peu de réels utilités, mise à part porter des affaires.

Combat

Les machines mécaniques gnomes ne sont pas prévus pour le combat, en tout cas pour une majorité d'entre eux. Incapable de stratégie, ils ne font qu'obéir aux instructions qu'ils ont reçus.
Dépendance à la magie (Ext). Une machine mécanique gnome fonctionne à l'énergie magique pure. Il cesse de fonctionner dans une zone de magie morte ou dans une zone d'antimagie. Dans une zone de magie sauvage, il fonctionne comme s'il était affectée par un effet de confusion (bien qu'il soit immunisé contre le sort du même nom).
Absorption de magie (Sur). Si un sort ou un pouvoir magique ne parvient pas à passer outre la résistance à la magie d'une machine mécanique gnome, elle absorbe la magie de ce pouvoir. Elle gagne alors un bonus d'altération à la Force et à la Dextérité égal au niveau du sort pour une durée de 1 round, ainsi qu'un bonus d'altération à sa vitesse de déplacement de 1,50 mètre par tranche de 3 niveaux du sort. Un sort de niveau 0 n'est pas assez puissant pour activer cet effet. Ce bonus ne se cumule pas avec lui-même. Si la machine mécanique gnome absorbe plusieurs sorts, il ne prend que le meilleur des bonus.

Marcheur mécanique

Créature artificielle de taille P

Source : Manuel du Joueur de Gemmaline

Dés de vie : 2d10+10 (21 pv)
Initiative : +0
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases) (ne peut courir)
Classe d’armure : 15 (+1 taille, +4 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 15
Attaque de base/lutte : +2/+2
Attaque : pince (+4 corps à corps, 1d4+2)
Attaque à outrance : 2 pinces (+4 corps à corps, 1d4+2)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/3 m
Attaques spéciales : —
Particularités : absorption de magie, créature artificielle, dépendance à la magie, réduction des dégâts (5/adamantium), résistance à la magie (17)
Jets de sauvegarde : Réf+0, Vig +0, Vol +0
Caractéristiques : For 14, Dex 11, Con —, Int —, Sag 11, Cha 3
Compétences : Déplacement silencieux -8, Saut +10
Dons : —
Environnement : Gemmaline
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 1
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : —
Ajustement de niveau : —

Cette créature bruyante possède deux longues jambes mécaniques et son corps ressemble à un petit buste sans tête. Deux bras télescopiques semblables à des tentacules se trouvent de part et d'autres de ce corps, chacun se terminant par une pince à quatre doigts.
Un marcheur mécanique mesure 1 mètre de haut et pèse 30 kilos. Il ne parle pas, mais comprend le gnome et le commun.

Combat

Le marcheur mécanique peut attaquer avec ses bras télescopiques, mais il est un piètre combattant. Les gnomes l'ont par contre rendu très robuste et résistant, et il est capable d'encaisser plusieurs attaques avant d'être détruit.
Compétences. Le marcheur mécanique gnome possède un bonus racial de +8 à ses tests de Saut et est toujours considéré comme sautant avec élan. Il subit un malus de -8 à tout ses tests de déplacement silencieux. Il fait autant de bruit qu'une personne en armure lourde.

Construction

Le corps d'un marcheur mécanique gnome ne coûte que 1 000 po en matière brut, mais l'assembler nécessite un test d'Artisanat (mécanisme) d'un DD de 22.
NLS 6 ; Création de créature artificielle, animation d’objets, bond , niveau 6 de lanceur de sorts ; Prix 2 500 po

Ornithoptère

Créature artificielle de taille TP

Source : Manuel du Joueur de Gemmaline

Dés de vie : 1d10 (5 pv)
Initiative : +2
Vitesse de déplacement : vol 15 m (médiocre)
Classe d’armure : 15 (+2 taille, +2 Dex, +1 naturelle), contact 14, pris au dépourvu 13
Attaque de base/lutte : +0/-6
Attaque : aile (-3 corps à corps, 1d2-2)
Attaque à outrance : 2 ailes (-3 corps à corps, 1d2-2)
Espace occupé/allonge : 75 cm/0 m
Attaques spéciales : —
Particularités : absorption de magie, créature artificielle, dépendance à la magie, résistance à la magie (16)
Jets de sauvegarde : Réf +2, Vig +0, Vol +0
Caractéristiques : For 7, Dex 15, Con —, Int —, Sag 11, Cha 3
Compétences : —
Dons : —
Environnement : Gemmaline
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 1/4
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : —
Ajustement de niveau : —

Cette petite créature ressemble à une chauve-souris faites de toiles et d'acier.
L'ornithoptère a été créé afin de tester des capacités de vol non-magiques et potentiellement pour créer un appareil plus grand et capable de transporter un gnome. néanmoins, plusieurs d'entre eux ont été construit et les non-gnomes cherchent à leur trouver une utilité.

Combat

Fragile, un ornithoptère n'est pas fait pour le combat.

Construction

Le corps d'un marcheur mécanique gnome ne coûte que 500 po en matière brut, mais l'assembler nécessite un test d'Artisanat (mécanisme) d'un DD de 25.
NLS 6 ; Création de créature artificielle, animation d’objets, vol , niveau 6 de lanceur de sorts ; Prix 1 500 po


Tags associés : Constructible, Créature artificielle, Facteur de puissance de 1, Facteur de puissance inférieur à 1, Machines mécaniques gnomes, Manuel du Joueur de Gemmaline, Petite (taille), Réduction des dégâts (adamantium), Résistance à la magie, Sans intelligence, Très petite, Vitesse de vol

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict