Dragon de cuivre

Dragon [Terre]
Source : Manuel des Monstres

Environnement : collines chaudes
Organisation sociale : dragonnet, très jeune, jeune, adolescent et jeune adulte : solitaire ou couvée (2–5) ; adulte, âge mûr, vieux, très vieux, vénérable, dracosire ou grand dracosire : solitaire, paire ou famille (1–2 et 2–5 petits)
Facteur de puissance : Dragonnet 3, Très jeune 5, Jeune 7, Adolescent 9, Jeune adulte 11, Adulte 14, Âge mûr 16, Vieux 19, Très vieux 10, Vénérable 22, Dracosire 23, Grand dracosire 25
Trésor : normal (x 3)
Alignement : toujours chaotique bon
Évolution possible : Dragonnet 6-7 DV, Très jeune 9-10 DV, Jeune 12-13 DV, Adolescent 15-16 DV, Jeune adulte 18-19 DV, Adulte 21-22 DV, Âge mûr 24-25 DV, Vieux 27-28 DV, Très vieux 30-31 DV, Vénérable 33-34 DV, Dracosire 36-37 DV, Grand dracosire 39+ DV
Ajustement de niveau : Dragonnet +2, Très jeune +3, Jeune +4, Adolescent +4, autres —

Le dragon de cuivre a la réputation méritée d'être un incorrigible plaisantin qui n'aime rien tant que raconter des blagues ou poser des énigmes. Ils apprécient toutes les formes d'humour. La plupart d'entre eux sont d'une nature affable, mais présentent en même temps une tendance à la convoitise et la pingrerie.
Ils aiment les hauteurs et les montagnes rocailleuses et arides. Leurs territoires jouxtent parfois (ou débordent sur) ceux des dragons d'airain. Les deux espèces entretiennent de bonnes relations, mais leurs rencontres se soldent souvent par des marathons conversationnels au cours desquels les dragons de cuivre bombardent ceux d'airain de blagues en tout genre, pendant que les dragons d'airain continuent allègrement de papoter. Ces séances prennent en général fin quand l'un ou l'autre des dragons quitte la conversation de manière quelque peu abrupte.
Les dragons de cuivre se retrouvent également avec des dragons rouges, bleus ou d'argent comme voisins. Ceux d'argent évitent de trop les croiser. Les rouges et les bleus tentent immanquablement de les tuer, ou au moins de les faire fuir. Nombre de dragons de cuivre considèrent la présence d'un dragon rouge ou bleu comme un défi et sont prêts à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour embêter ces dragons maléfiques sans se faire tuer, ou les mettre en position embarrassante.
Les dragons de cuivre établissent leur antre dans d'étroites cavernes. Ils recourent à leur pouvoir de déplacer et façonner la pierre pour agrémenter leur demeure et en dissimulent souvent les entrées par le biais de glissement de terrain et façonnage de la pierre. Ils construisent de véritables labyrinthes sans plafond à l'intérieur de leur antre, ce qui leur permet de sauter sur les intrus ou de les attaquer par les airs. À l'inverse de la plupart des dragons, en revanche, ils semblent apprécier les endroits étriqués qui ne leur permettent pas de voler, préférant dépendre de leur aptitude à grimper sur la pierre pour se mouvoir dans leur antre.

Les dragons de cuivre sont de puissants sauteurs et grimpeurs, aux cuisses et aux épaules musculeuses.
La tête avance peu et ne comporte pas de bec. De larges et lisses plaques sourcilières partent des yeux, prolongées par de longues cornes cuivrées et segmentées. Des arêtes fuient vers l'arrière depuis les pommettes et des crêtes partant des mâchoires inférieures reviennent légèrement vers l'avant. Plusieurs rangées de lames triangulaires pointent depuis le menton vers le bas, ces appendices se faisant plus nombreux et plus grands avec l'âge. La langue est longue et termine en pointe.
À la naissance, ses écailles sont brun sombre avec quelques reflets métalliques. Au fil des années, elles s'affinent et prennent peu à peu la couleur du cuivre, présentant un lustre chaud quand le dragon atteint le stade de jeune adulte. Quand il est très vieux, ses écailles prennent une teinte verdâtre. Ses pupilles disparaissent avec l'âge et les yeux d'un grand dracosire semblent en turquoise.
Les dragons de cuivre ont l'odeur de la pierre.
Leurs ailes rappellent les nageoires des raies manta et sont tachetées de rouge et de vert tout au long des bords de fuite. Le membre alaire supérieur est extrêmement court, ce qui donne aux bords d'attaque une silhouette en U, vus de dessous. Les ailes font toute la longueur du corps du dragon, pratiquement jusqu'au bout de la queue.
La partie principale de l'aile est soutenue par trois phalanges et un olécrane alaire spécialement adapté. Des piquants orientés vers l'arrière, formant un angle avec l'épine dorsale, soutiennent le reste de l'aile.
La silhouette caractéristique des ailes du dragon de cuivre le rend facilement distinguable du dragon d'airain, qui affectionne le même type d'habitat.

Le sens de l'humour du dragon de cuivre l'oblige à chercher de la compagnie. Il faut au moins deux individus pour partager une bonne blague. Cela en fait naturellement une créature sociable. Pourtant, les dragons de cuivre s'évitent mutuellement, en dehors du cadre des relations amoureuses, principalement parce qu'ils ne peuvent résister à l'envie de se mesurer pour prouver qu'ils ont chacun l'esprit le plus fin. Quand plusieurs dragons de cuivre se réunissent, la rencontre dégénère rapidement en joute verbale. Au départ, les protagonistes échangent quelques bons mots et plaisanteries, mais la conversation se transforme finalement en piques de plus en plus vicieuses, jusqu'à ce que l'un des deux dragons se retire, en jurant de prendre sa revanche. Ces rencontres donnent rarement lieu à des actes violents ou une hostilité durable, mais créent souvent une certaine rivalité. De tels adversaires ont mené des campagnes de farces et d'insultes gratinées qui ont parfois duré des siècles.
La parade nuptiale des dragons de cuivre est un savant mélange de tendresse et d'humour parfois licencieux. Bien que mâles et femelles se fassent présent de nourriture et de breloques, la véritable monnaie chez les dragons de cuivre reste l'esprit. Les partenaires les plus attirants sont invariablement les plus grands humoristes. Les liaisons ne sont jamais éternelles, mais suffisamment durables pour que le couple puisse élever sa progéniture jusqu'à l'âge adulte. Après cela, l'esprit libre de chacun reprend le dessus et le couple se sépare, l'un et l'autre partant de leur côté.
Les dragons de cuivre sont connus pour manger pratiquement n'importe quoi, y compris du minerai de métal. Ils raffolent cependant de scorpions monstrueux et autres grosses créatures venimeuses. À ce qu'ils racontent, le venin affûte leur esprit. Leur système digestif est capable d'assimiler ces substances toxiques, qui restent néanmoins dangereuses quand on les leur inocule. Chasseurs dans l'âme, ils traquent leur gibier autant pour le sport que pour se nourrir et tel le chien, ils se précipitent à la poursuite de toute proie qui fait mine de leur échapper.
Quand ils constituent leur trésor, les dragons de cuivre préfèrent ce qui vient de la terre. Les métaux et les pierres précieuses restent leur butin de prédilection, mais ils apprécient également les sculptures et la porcelaine fine.

Combat

Un dragon de cuivre préférera toujours énoncer une devinette ou faire une farce à se battre. Tout dragon de cuivre apprécie les traits d'esprit et ne fera généralement aucun mal aux créatures capables de lui raconter une blague ou une histoire drôle, ou encore de lui proposer une énigme qu'il ne connaît pas. Il prend vite la mouche si les créatures qu'il a en face de lui n'apprécient pas son humour ou ne supportent pas ses plaisanteries.
Acculé, le dragon de cuivre se bat avec ténacité, recourant à toutes ses astuces pour vaincre l'ennemi. Il se montre aussi agressif quand il s'agit de défendre son antre, son partenaire ou sa progéniture. Dans la plupart des cas, le dragon de cuivre préférera ridiculiser son adversaire ou le mettre dans l'embarras. La victoire idéale reste pour lui celle à l'issue de laquelle l'ennemi baisse les bras sous le poids des sarcasmes et des contrariétés. Dans tous les cas, les dragons de cuivre favorisent la réflexion et la préparation à la force brute. Il leur arrive souvent de maîtriser des ennemis plus forts qu'eux, comme des dragons rouges, en les attirant dans quelque gorge ou grotte étroite et tortueuse où ils peuvent compter sur leur aptitude à tout escalader pour déjouer l'adversaire.
Souffle (Sur). Le dragon de cuivre dispose de deux souffles : une ligne d’acide et un cône de gaz ralentissant. Les créatures prises dans le cône doivent réussir un jet de Vigueur sous peine d’être ralenties (comme sous l’effet du sort lenteur) pendant 1d6 rounds, +1 round par catégorie d’âge du dragon.
Pattes d’araignée (Ext). Le dragon de cuivre peut escalader les surfaces rocheuses comme s’il bénéficiait en permanence du sort pattes d’araignée.
Pouvoirs magiques. Façonnage de la pierre (adulte ou plus âgé) 2 fois par jour ; transmutation de la pierre en boue ou transmutation de la boue en pierre (vieux ou plus âgé), mur de pierre (ancien ou plus âgé), glissement de terrain (grand dracosire) 1 fois par jour.
Compétences de classe. Les compétences suivantes sont des compétences de classe pour un Dragon de cuivre : Bluff, Discrétion, Saut.

Dragon de cuivre
ÂgeTailleDV (pv)ForDexConIntSagChaAttaque de base/lutteMod. d’attaqueMod. de RéfMod. de VigMod. de VolSouffle (DD)DD de présence terrifiante
DragonnetTP 5d12+5 (37)111013121312+5/-3+7+4+5+52d4 (13)
Très jeuneP 8d12+8 (60)131013121312+8/+5+10+6+7+74d4 (15)
JeuneM 11d12+22 (93)151015141514+11/+13+13+7+9+96d4 (17)
AdolescentM 14d12+28 (119)171015141514+14/+17+17+9+11+118d4 (19)
Jeune adulteG 17d12+51 (161)211017161716+17/+26+21+10+13+1310d4 (21)21
AdulteG 20d12+80 (210)251019161716+20/+31+26+12+16+1512d4 (24)23
Âge mûrTG 23d12+115 (264)271021181918+23/+39+29+13+18+1714d4 (26)25
VieuxTG 26d12+130 (299)291021181918+26/+43+33+15+20+1916d4 (28)27
Très vieuxTG 29d12+174 (362)311023202120+29/+47+37+16+22+2118d4 (30)29
VénérableTG 32d12+192 (400)331023202120+32/+51+41+18+24+2320d4 (32)31
DracosireGig 35d12+245 (472)351025222322+35/+59+43+19+26+2522d4 (34)33
Grand dracosireGig 38d12+304 (551)371027222322+38/+63+47+21+29+2724d4 (37)35


Pouvoir d'un Dragon de cuivre
ÂgeVitesse de déplacementInitiativeCAPouvoirs spéciauxNiveau de lanceur de sortsRM
Dragonnet12 m, vol 30 m (moyenne)+016 (+2 taille, +4 naturelle), contact 12, pris au dépourvu 16I Immunité contre l’acide, pattes d’araignée
Très jeune12 m, vol 30 m (moyenne)+018 (+1 taille, +7 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 18
Jeune12 m, vol 45 m (médiocre)+020 (+10 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 201
Adolescent12 m, vol 45 m (médiocre)+023 (+13 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 233
Jeune adulte12 m, vol 45 m (médiocre)+025 (-1 taille, +16 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 25Réduction des dégâts (5/magie)519
Adulte12 m, vol 45 m (médiocre)+028 (-1 taille, +19 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 28Façonnage de la pierre721
Âge mûr12 m, vol 45 m (médiocre)+030 (-2 taille, +22 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 30Réduction des dégâts (10/magie)922
Vieux12 m, vol 45 m (médiocre)+033 (-2 taille, +25 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 33Transmutation de la pierre en boue/boue en pierre1124
Très vieux12 m, vol 45 m (médiocre)+036 (-2 taille, +28 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 36Réduction des dégâts (15/magie)1325
Vénérable12 m, vol 45 m (médiocre)+039 (-2 taille, +31 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 39Mur de pierre1527
Dracosire12 m, vol 60 m (déplorable)+040 (-4 taille, +34 naturelle), contact 6, pris au dépourvu 40Réduction des dégâts (20/magie)1729
Grand dracosire12 m, vol 60 m (déplorable)+043 (-4 taille, +37 naturelle), contact 6, pris au dépourvu 43Glissement de terrain1931

Peut également choisir ses sorts parmi ceux de la liste des prêtres ainsi que des domaines suivants : Chaos, Duperie, Terre (sorts lancés comme des sorts profanes).

Tags associés : Attaque de griffe, Attaque de morsure, Attaque de souffle, Colline (environnement), Cuivre, Dragon, Dragon (type), Epique, Facteur de puissance de 10, Facteur de puissance de 11, Facteur de puissance de 14, Facteur de puissance de 16, Facteur de puissance de 19, Facteur de puissance de 20, Facteur de puissance de 22, Facteur de puissance de 23, Facteur de puissance de 25, Facteur de puissance de 3, Facteur de puissance de 5, Facteur de puissance de 7, Facteur de puissance de 9, Force surhumaine, Forte armure naturelle, Manuel des Monstres, Pouvoirs magiques, Terre (type), Vitesse de vol

Retour à l'index du bestiaire
Retour à la page sur Les dragons

Valid XHTML 1.0 Strict