Dragon d'airain

Dragon [Feu]
Source : Manuel des Monstres

Environnement : déserts chauds
Organisation sociale : dragonnet, très jeune, jeune, adolescent et jeune adulte : solitaire ou couvée (2–5) ; adulte, âge mûr, vieux, très vieux, vénérable, dracosire ou grand dracosire : solitaire, paire ou famille (1–2 et 2–5 petits)
Facteur de puissance : Dragonnet 3, Très jeune 4, Jeune 6, Adolescent 8, Jeune adulte 10, Adulte 12, Âge mûr 15, Vieux 17, Très vieux 19, Vénérable 20, Dracosire 21, Grand dracosire 23
Trésor : normal (x3)
Alignement : toujours chaotique bon
Évolution possible : Dragonnet 5-6 DV, Très jeune 8-9 DV, Jeune 11-12 DV, Adolescent 14-15 DV, Jeune adulte 17-18 DV, Adulte 20-21 DV, Âge mûr 23-24 DV, Vieux 26-27 DV, Très vieux 29-30 DV, Vénérable 32-33 DV, Dracosire 35-36 DV, Grand dracosire 38+ DV
Ajustement de niveau : Dragonnet +2, Très jeune +3, Jeune +4, Adolescent +4, autres —

Le dragon d'airain, plus sociable de tous les dragons véritables, est resté célèbre (ou tristement célèbre d'après certains) pour son amour de la conversation. Il ne jure que par le soleil et la chaleur la plus sèche, c'est pourquoi on le trouve dans les régions les plus torrides et arides, en particulier les déserts de sable. Son terrain de prédilection le place souvent en conflit avec les dragons bleus, qui restent à la fois plus puissants et plus agressifs. Les dragons d'airain s'en sortent généralement face aux attaques des bleus grâce à leur vitesse supérieure, qui leur permet de fuit, que ce soit par les airs ou en creusant pour se mettre à l'abri.
Les dragons d'airain aiment établir leurs antres dans des cavernes de roche en hauteur, de préférence orientées vers l'est, de manière à ce que le soleil levant réchauffe la pierre. La plupart d'entre eux ont également des terriers annexes creusés au pied de falaises le long desquelles les vents désertiques ont accumulé des montagnes de sable.
Les dragons creusent des tunnels parallèlement à la falaise dans le sable compacté. Ils savent se déplacer rapidement dans ces galeries, pour aboutir dans quelque caverne souterraine ou sortir par un terrier situé plus loin.
Les dragons d'airain qui vivent dans les donjons établissent souvent leur antre près de zones très fréquentées par les voyageurs pour pouvoir satisfaire leur soif de conversation.

La tête du dragon d'airain présente une imposante plaque ciselée qui fuit vers l'arrière depuis ses orbites, son front et ses pommettes. Cette pièce d'un seul tenant se présente comme une lame de charrue. Lorsqu'il creuse le sol, le dragon se sert d'ailleurs de sa tête comme d'une bineuse. Son menton supporte également des cornes qui s'avèrent de plus en plus tranchantes avec l'âge. Ses lèvres sont souples et expressives et sa langue aussi longue que fourchue. Quand le dragon vieillit, ses pupilles s'effacent jusqu'à donner des yeux à l'aspect de métal en fusion.
L'odeur du dragon d'airain est sensiblement piquante et évoque le métal chaud et le sable du désert.
Leurs ailes sont de faible envergure, mais courent de l'encolure jusqu'au-delà de la pointe de leur queue, à la manière des raies. Elles sont essentiellement soutenues par les longues pointes perpendiculaires à l'épine dorsale, sur toute sa longueur. Le cou est trapu et épais, relativement au corps plutôt allongé. Un observateur qui voit le dragon par en dessous peut distinguer les cornes accrochées au menton.
À la naissance, les écailles du dragon d'airain sont martes, d'un brun marbré. Avec l'âge, elles prennent un aspect de cuivre jaune, chaud et lustré. Les ailes et les collerettes sont tachetées de vert au niveau de la jonction avec le corps et présentent une teinte rougeâtre sur les bords extérieurs. Ces pigmentations foncent avec l'âge.

Les dragons d'airain sont capables de manger à peu près n'importe quoi et le feront si le besoin s'en fait sentir, mais ils consomment normalement très peu de nourriture. Il semble qu'ils épargnent l'environnement fragile que reste le désert, ne prélevant que le strict nécessaire. Ils sont capables de se nourrir avec la rosée du matin, une des rares denrées qu'offre le désert, et se mettent à l'action des l'aube pour récolter de minuscules perles de condensation sur les plantes, du bout de leur longiligne langue.
Bien qu'il apprécie tous ce qui a de la valeur, le dragon d'airain préfère les trésors organiques aux pierres et métaux froids. Son butin est souvent composé d'objets en bois et de textiles rares et d'autres œuvres de qualité faites de matériaux fins. L'air chaud et sec de son antre contribue à empêcher que ces objets délicats ne se détériorent avec le temps. Le dragon d'airain fait bien attention de ne jamais activer son souffle de feu à proximité de son fragile trésor qu'il conserve souvent dans une chambre séparée au sein de l'antre.
Les dragons d'airain adorent les chaleurs les plus torrides et sèches et passent l'essentiel de leur temps à se dorer au soleil du désert. Leur territoire présente systématiquement plusieurs sites de prédilection où ils peuvent prendre le soleil et attirer les voyageurs imprudents dans leurs filets logorrhéiques. Tout dragon d'airain se montrera prêt à converser pendant des heures avec la moindre créature capable d'aligner deux syllabes.
De nombreux érudits estiment que les dragons d'airain sont les plus modestes de tous les dragons véritables. Si les intéressés se montreront certainement d'accord pour placer l'humilité parmi leurs nombreuses vertus, la loquacité propre à l'espèce reste néanmoins une expression de l'arrogance draconique. Les dragons d'airain se considèrent comme des orateurs tellement extraordinaires qu'ils ne peuvent admettre qu'un être doué d'intelligence puisse se passer des bienfaits de leur compagnie.
Mais malgré cet amour de la discussion, les dragons d'airain semblent avoir du mal à souffrir la compagnie de leurs propres congénères. Chacun d'entre eux reste en contact distant avec ses voisins et ils n'hésiteront pas à s'unir contre un ennemi commun, mais à part cela, ils préfèrent rester chacun de leur côté.
Nombreux sont ceux qui se constituent leur propre réseau de confidents et d'informateurs, composé de djinns, de janns, de sphinx et de divers humanoïdes. Les dragons recourent à ce système pour rester informés des événements locaux et garder une communication à distance avec les dragons d'airain lointains.
Ces dragons préféreront toujours la discussion au combat. Si une créature intelligente tente de prendre congé sans engager la conversation, le dragon qui se sentira insulté pourra l'obliger à se montrer plus conciliante, par le biais d'une suggestion à moins qu'il ne l'endorme avec son souffle. Bien qu'ils soient d'un naturel amical, les dragons d'airain se montre prompts à réagir s'ils se sentent menacés et recourent souvent à la version non-létale de leur souffle, un gaz reproduisant les effets du sort sommeil, idéal pour neutraliser les agresseurs. Un individu endormi de la sorte peut très bien se réveiller maintenu sous une patte du dragon ou enfoncé dans le sable jusqu'au cou, situation à laquelle il ne pourra échapper que quand le dragon aura eu la conversation souhaitée. Si le danger qui se présente est trop grand, un jeune dragon d'airain s'enfuit et se cache sous le sable une fois sorti du champ de vision de ses adversaires. Les dragons plus âgés n'ont plus recours à cette manœuvre, qu'ils jugent indignes de leur condition, mais ils préfèrent tout de même avoir l'avantage au combat.
Page du manuscrit des Sorciers de la Côte sur le dragon d'airain

Combat

Le dragon d’airain préfère discuter que combattre. Si une créature intelligente tente de s’en aller sans lui avoir parlé, il prend parfois la mouche et la force à le faire à l’aide de son pouvoir de suggestion, à moins qu’il ne l’endorme d’un souffle. Un individu endormi de la sorte peut très bien se réveiller maintenu sous une patte du dragon ou enfoncé dans le sable jusqu’au cou, situation à laquelle il ne pourra échapper que quand le dragon aura eu la conversation souhaitée. Si le danger qui se présente est trop grand, un jeune dragon d’airain s’enfuit et se cache sous le sable une fois sorti du champ de vision de ses adversaires. Les dragons plus âgés n’ont plus recours à cette manœuvre, qu’ils jugent indignes d’eux, mais ils préfèrent tout de même avoir l’avantage au combat.
Souffle (Sur). Le dragon d’airain dispose de deux souffles : une ligne de feu et un cône de sommeil. Quel que soit leur niveau ou leur nombre de DV, les créatures prises dans le cône doivent réussir un jet de Volonté pour ne pas s’endormir pendant 1d6 rounds, +1 round par catégorie d’âge du dragon.
Pouvoirs magiques. Communication avec les animaux à volonté ; endurance aux énergies destructives (adolescent ou plus âgé ; dans un rayon de 3 mètres par catégorie d’âge) 3 fois par jour ; suggestion (adulte ou plus âgé), contrôle des vents (vieux ou plus âgé), contrôle du climat (vénérable ou plus âgé) 1 fois par jour.
Convocation de djinn (Mag). Ce pouvoir accessible aux grands dracosires d’airain fonctionne comme un sort de type convocation de monstres, sauf qu’il appelle automatiquement un djinn. Ce pouvoir est équivalent à un sort du 7e niveau.
Compétences de classe. Les compétences suivantes sont des compétences de classe pour un Dragon d'airain : Bluff, Déplacement silencieux, Renseignement, Survie.

Dragon d'airain
ÂgeTailleDV (pv)ForDexConIntSagChaAttaque de base/lutteMod. d’attaqueMod. de RéfMod. de VigMod. de VolSouffle (DD)DD de présence terrifiante
DragonnetTP 4d12+4 (30)111013101110+4/-4+6+4+5+41d6 (13)
Très jeuneP 7d12+7 (52)131013101110+7/+4+9+5+6+52d6 (14)
JeuneM 10d12+20 (85)151015121312+10/+12+12+7+9+83d6 (17)
AdolescentM 13d12+26 (110)171015121312+13/+16+16+8+10+94d6 (18)
Jeune adulteG 16d12+48 (152)191017141514+16/+24+19+10+13+125d6 (21)20
AdulteG 19d12+76 (199)231019141514+19/+29+24+11+15+136d6 (23)21
Âge mûrTG 22d12+110 (253)271021161716+22/+38+28+13+18+167d6 (26)24
VieuxTG 25d12+125 (287)291021161716+25/+42+32+14+19+178d6 (27)25
Très vieuxTG 28d12+168 (350)311023181918+28/+46+36+16+22+209d6 (30)28
VénérableTG 31d12+186 (387)331023181918+31/+50+40+17+23+2110d6 (31)29
DracosireGig 34d12+238 (459)351025202120+34/+58+42+19+26+2411d6 (34)32
Grand dracosireGig 37d12+296 (536)371027202120+37/+62+46+20+28+2512d6 (36)33


Pouvoir d'un Dragon d'airain
ÂgeVitesse de déplacementInitiativeCAPouvoirs spéciauxNiveau de lanceur de sortsRM
Dragonnet18 m, creusement 9 m, vol 45 m (moyenne)+015 (+2 taille, +3 naturelle), contact 12, pris au dépourvu 15Communication avec les animaux, immunité contre le feu, vulnérabilité au froid
Très jeune18 m, creusement 9 m, vol 45 m (moyenne)+017 (+1 taille, +6 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 17
Jeune18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+019 (+9 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 191
Adolescent18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+022 (+12 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 22Endurance aux énergies destructives3
Jeune adulte18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+024 (-1 taille, +15 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 24Réduction des dégâts (5/magie)518
Adulte18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+027 (-1 taille, +18 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 27Suggestion720
Âge mûr18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+029 (-2 taille, +21 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 29Réduction des dégâts (10/magie)922
Vieux18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+032 (-2 taille, +24 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 32Contrôle des vents1124
Très vieux18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+035 (-2 taille, +27 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 35Réduction des dégâts (15/magie)1325
Vénérable18 m, creusement 9 m, vol 60 m (médiocre)+038 (-2 taille, +30 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 38Contrôle du climat1527
Dracosire18 m, creusement 9 m, vol 75 m (déplorable)+039 (-4 taille, +33 naturelle), contact 6, pris au dépourvu 39Réduction des dégâts (20/magie)1728
Grand dracosire18 m, creusement 9 m, vol 75 m (déplorable)+042 (-4 taille, +36 naturelle), contact 6, pris au dépourvu 42Convocation de djinn1930

Peut également choisir ses sorts parmi ceux de la liste des prêtres ainsi que des domaines suivants : Chaos, Connaissance (sorts lancés comme des sorts profanes).

Tags associés : Airain, Attaque de griffe, Attaque de morsure, Attaque de souffle, Désert (environnement), Dragon, Dragon (type), Epique, Facteur de puissance de 10, Facteur de puissance de 12, Facteur de puissance de 15, Facteur de puissance de 17, Facteur de puissance de 19, Facteur de puissance de 20, Facteur de puissance de 21, Facteur de puissance de 23, Facteur de puissance de 3, Facteur de puissance de 4, Facteur de puissance de 5, Facteur de puissance de 6, Facteur de puissance de 8, Feu (type), Force surhumaine, Forte armure naturelle, Manuel des Monstres, Pouvoirs magiques, Trésor supérieur, Vitesse de creusement, Vitesse de vol, Vulnérable au Froid

Retour à l'index du bestiaire
Retour à la page sur Les dragons

Valid XHTML 1.0 Strict