Sombréature

Créature magique de taille M

Source : Monstres de Faerun

Dés de vie : 5d10+15 (42 pv)
Initiative : +6
Vitesse de déplacement : 1,50 m (1 case) ; vol 12 m (médiocre)
Classe d’armure : 15 (+2 Dex, +3 naturelle), contact 15, pris au dépourvu 13
Attaque de base/lutte : +5/+8
Attaque : griffe (+8 corps à corps, 1d4+3)
Attaque à outrance : 2 griffes (+8 corps à corps, 1d4+3) et morsure (+3 corps à corps, 1d6+1)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : inscription de sort
Particularités : immunités, photosensibilité, résistance à la magie 15
Jets de sauvegarde : Réf +6, Vig +9, Vol +1
Caractéristiques : For 16, Dex 15, Con 16, Int 5, Sag 11, Cha 4
Compétences : Déplacement silencieux +4, Détection +2, Discrétion +4, Perception auditive +2
Dons : Science de l’initiative, Vigueur surhumaine
Environnement : quelconque
Organisation sociale : solitaire, paire ou groupe (3-4)
Facteur de puissance : 4
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre mauvais
Évolution possible : —
Ajustement de niveau : —

Simples animaux à l’origine, les sombréatures sont des monstruosités à ailes de chauve-souris créées par des lanceurs de sorts maléfiques pour leur servir de gardes, de messagers et exécuter d'autres basses besognes.
Une sombréature mesure de 1,20 à 1,50 m de haut ; son envergure est deux fois plus importante. Elle a une longue langue frémissante et une tête reptilienne perchée au bout d’un cou recourbé. Elle ria que la peau sur les os et son squelette émet une lueur verte ou violette à travers ses tissus, les deux griffes qui lui servent à attaquer sont montées sur la première jointure de l’os de l’aile. Malgré sa transformation, la créature peut conserver quelques rares traits de son statut animal d’origine, d'où l’existence de subtiles différences qui empêchent toujours deux sombréatures d'être totalement identiques.
Les sombréatures ne supportent pas la lumière du jour. Chaque fois que l'une de ces créatures subit dix minutes d'affilée la lumière du soleil ou les effets du sort lumière du jour, il y a 25 % de chances que le sort qui a créé la sombréature concernée cesse de faire effet et que cette dernière retrouve donc sa forme animale initiale. Le sort rayon de soleil dissipe automatiquement les effets de ce sort. Les lanceurs de sorts qui souhaitent confier à des sombréatures des missions impliquant une exposition à la lumière du jour leur jettent d’ordinaire le sort ténèbres.

Combat

Les sombréatures combattent depuis les airs, attaquant d'abord en piquant sur leurs adversaires (action de charge), puis tâchant de les déchiqueter avec leurs serres et leurs crocs. La principale « aptitude » au combat des sombréatures est suffisamment puissante pour absorber un grand nombre de dégâts qui, autrement, seraient infligés à leur maître. Même si elle est porteuse d'un sort vraiment important, la créature a tendance à combattre comme si elle était quantité négligeable. Les lanceurs de sorts qui souhaitent tirer profit du sort inscrit sur une sombréature doivent souvent aller la tirer d’une mêlée sans espoir.
Inscription de sort (Sur). Le maître d'une sombréature peut, après l’avoir créée, lancer un sort que la créature va « porter » jusqu’à ce qu’il en ait besoin. Quand arrive son tour d’agir et comme s’il s’agissait d’un pouvoir magique, le maître de la sombréature peut tenter de lancer un seul sort inscrit sur une sombréature située à moins 9 m de lui, comme s’il essayait de le lancer normalement. Il y a 25 % de chances que le sort échoue, plus 10 % par sort que le maître a déjà essayé de lancer au cours de la même journée à partir d’une sombréature. Que le lanceur de sorts parvienne ou pas à lancer le sort concerné, la sombréature qui en était porteuse meurt immédiatement dans une explosion de flammes magiques violettes et retrouve sa forme animale initiale dans la mort.
Immunités (Ext). Les sombréatures sont immunisées contre les sorts et effets mentaux.
Photosensibilité (Ext). Une sombréature soumise à la lumière du soleil ou à une source lumineuse aussi intense que celle produite par le sort lumière du jour subit un malus de moral de -2 à ses jets d’attaque, de sauvegarde et de dégâts.

Dans les Royaumes

Nul n’ignore que les magiciens rouges deThay utilisent de façon éhontée les sombréatures. En Rashéménie, cible fréquente des attaques de ces magiciens, cette utilisation à outrance a donné naissance à l’expression : « Quand il pleuvra des animaux ! » (qui veut à peu près dire : « Quand les poules auront des dents »). Cette plaisanterie amère fait référence au jour bien improbable où les magiciens rouges oublieront de rappeler dans l’Outreterre les sombréatures à leurs ordres avant le lever du soleil.


Tags associés : Attaque de griffe, Attaque de morsure, Aucun trésor, Créature magique, Facteur de puissance de 4, Intelligence primitive, Monstres de Faerun, Moyenne (taille), Résistance à la magie, Science de l’initiative, Vigueur surhumaine, Vitesse de vol

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict