Sangsue spirituelle

Aberration [Psionique, Symbiote] de taille I

Source : Fiend Folio

Dés de vie : 1d8 (4 pv)
Initiative : -4
Vitesse de déplacement : 30 cm (1/5 case)
Classe d’armure : 14 (+8 taille, -4 Dex), contact 14, pris au dépourvu 14
Attaque de base/lutte : +0/-21
Attaque : morsure (+3 corps à corps, fixation)
Attaque à outrance : morsure (+3 corps à corps, fixation)
Espace occupé/allonge : 15 cm/0 m
Attaques spéciales : décharge mentale, facultés psioniques, fixation
Particularités : télépathie, traits des symbiotes, vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf -4, Vig +0, Vol +6
Caractéristiques : For 1, Dex 3, Con 11, Int 16, Sag 14, Cha 16.Ego 16
Compétences : Art de la magie +7, Concentration +4, Connaissances (une au choix) +7, Déplacement silencieux +4, Détection +6, Discrétion +12, Perception auditive +6
Dons : Convergence psionique (Télépathie), Vigilance, Volonté de fer
Environnement : souterrains
Organisation sociale : solitaire (symbiote)
Facteur de puissance : 1/8 ou hôte +2
Trésor : aucun
Alignement : généralement loyal mauvais
Évolution possible : —
Ajustement de niveau : —

La sangsue spirituelle est une petite créature visqueuse qui s'enroule autour du bulbe rachidien de son hôte. Ce dernier ne peut alors plus bénéficier des avantage d'une amulette, d'une broche, d'un médaillon, d'un collier, d'un charme ou d'un scarabée magiques.
Les sangsues spirituelles ne parlent pas, mais elles comprennent le commun des Profondeurs.

Combat

Quand elle n'est pas fixée à son hôte, la sangsue spirituelle est quasiment sans défense. Elle se dissimule dans les endroits humides et attaque les créatures qui traversent son espace occupé, usant de surprise pour éviter les attaques d'opportunité.
Décharge mentale (Sur). Cette attaque prend la forme d'un cône de 18 mètres de long. Toutes les créatures prises dans la zone d'effet doivent réussir un jet de Volonté (DD 17) sous peine d'être étourdies pendant 1d4 rounds. Chaque fois que la sangsue spirituelle utilise ce pouvoir, elle inflige un affaiblissement temporaire de 1 point d'Intelligence à son hôte. Sans ce dernier, elle est incapable d'utiliser ce pouvoir.
Le DD de sauvegarde est lié au Charisme et inclut un bonus racial de +3.
Facultés psioniques. Charme-monstre (DD 17), détection de pensées, domination (DD 18) et suggestion (DD 16). Niveau 10 de lanceur de sorts). Chaque fois que le symbiote use de charme-monstre ou de suggestion, il inflige un affaiblissement temporaire de 1 point d'Intelligence à son hôte. Dans le cas de la faculté de domination, cet affaiblissement temporaire se monte à 2 points. Sans hôte, la sangsue spirituelle peut simplement lancer détection de pensées.
Fixation (Ext). Quand une sangsue spirituelle touche à l'aide d'une attaque de morsure, celle-ci se fraie un chemin jusqu'au bulbe rachidien de sa victime. Comme elle n'inflige pas de dégâts et sécrète un anesthésique, l'hôte n'est souvent pas conscient qu'il a été mordu avant que le symbiote ne prenne le contrôle de son système nerveux central.
Télépathie (Sur). Le symbiote fiélon peut communiquer avec son hôte, du moins si celui-ci parle une langue.
Compétences. Les sangsues spirituelles bénéficient d'un bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux.


Tags associés : Aberration (type), Attaque de morsure, Aucun trésor, Facteur de puissance de 1, Fiend Folio, Infime, Psionique, Sangsue, Souterrains (environnement), Spirituelle, Symbiote, Symbiote (type), Télépathie, Vigilance, Volonté de fer

Retour à l'index du bestiaire
Retour à la page sur Les symbiotes

Valid XHTML 1.0 Strict