Ours cuirassé

Créature magique de taille G

Source : Manuel des Monstres 3

Dés de vie : 15d10+75 (157 pv)
Initiative : +1
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases)
Classe d’armure : 22 (-1 taille, +1 Dex, +7 naturelle, +5 armure), contact 10, pris au dépourvu 21
Attaque de base/lutte : +15/+30
Attaque : griffes (+26 corps à corps, 2d6+11)
Attaque à outrance : 2 griffes (+26 corps à corps, 2d6+11) et morsure (+20 corps à corps, 4d6+5)
Espace occupé/allonge : 3 m/1,50 m (jusqu'à 3 m pour les griffes)
Attaques spéciales : aura de fièvre, étreinte, piétinement (2d6+11)
Particularités : défense légère, greffe d'armure, vision dans le noir (18 m), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +10, Vig +14, Vol +6
Caractéristiques : For 33, Dex 13, Con 21, Int 2, Sag 12, Cha 10
Compétences : Détection +10, Perception auditive +10
Dons : Arme de prédilection (griffes), Arme naturelle supérieure (griffes), Arme naturelle supérieure (morsure), Attaque en puissance, Enchaînement, Succession d’enchaînements
Environnement : quelconque
Organisation sociale : solitaire ou escouade (2-5)
Facteur de puissance : 9
Trésor : aucun
Alignement : généralement neutre mauvais
Évolution possible : 16-30 DV (taille G), 31-35 DV (taille TG)
Ajustement de niveau : —

Cette créature ressemble à un ours sanguinaire massif auquel on a greffe des éléments d'armure. Sa fourrure est très épaisse, même au niveau des plaques de métal, et sa tête paraît déformée par la rage qui l'anime.
L'ours cuirassé est un ours sanguinaire conçu par le biais de la magie pour écraser les troupes ennemies. Il charge courageusement, même si ses ennemis sont nombreux. Du reste, il a la taille et la force nécessaires pour décimer des unités |£j entières d'humains et d'humanoïdes. Bien que de puissantes forces magiques soient à l'origine i de leur création, des ours cuirassés qui ont fui ou survécu à leur créateur parcourent aujourd'hui les régions sauvages. Les quelques spécimens qui sont encore au service de l'armée comptent parmi les machines de guerre les plus meurtrières que comptent les nations civilisées. En fait, ils ont une telle valeur qu'on prend rarement le risque de les envoyer sur le champ de bataille.br> S'il s'agissait jadis d'ours sanguinaires, les deux espèces ont évolué indépendamment et elles ne sont pas en mesure de se reproduire entre elles. Parfois, un ours cuirassé prend la tête d'une meute d'ours sanguinaires, exacerbant alors leur violence et leur cruauté.
Les redoutables pattes de l'ours cuirassé sont pourvues de longues griffes. Sa tête est une version difforme et enragée de celle d'un ours normal. Un spécimen moyen mesure 3,60 mètres de long et pèse près de 4,5 tonnes (ce qui inclut le poids de l'armure qui lui a été greffée).

Combat

Comme son nom l'indique, l'ours cuirassé a été créé pour la guerre. De fait, il trouve un plaisir certain à se battre et se précipite dans la mêlée sans hésitation. Évidemment, il n'a aucune notion de miséricorde. Les ours cuirassés aiment exploiter leur taille et leur force pour pulvériser les formations de créatures mineures, mais ils apprécient également les duels les opposant à des adversaires de leur niveau. Contrairement aux animaux, ils ne fuient jamais un combat. Leur férocité naturelle et les forces magiques qui ont servi à les créer les poussent à combattre jusqu'à la mort de manière systématique. Bien qu'ils soient dotés d'une simple intelligence animale, les ours cuirassés piétinent instinctivement les unités de petites créatures qui les affrontent en formation serrée.
Aura de fièvre (Sur). L'ours cuirassé est entouré par un champ d'énergie négative. Toute créature située dans un rayon de 3 mètres de ce monstre doit réussir un jet de Vigueur (DD 22) sous peine d'être fiévreuse pendant 1 heure. Une cible qui réussit son jet de sauvegarde est immunisée contre l'aura de cette créature pendant 24 heures.
Les morts-vivants et les créatures artificielles sont immunisés contre ce pouvoir. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution. Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, l'ours cuirassé doit toucher à l'aide d'une attaque de griffes. Il peut ensuite initier une lutte (action simple) qui ne provoque pas d'attaque d'opportunité.
Piétinement (Ext). Réflexes (DD 28), 1/2 dégâts. Le DD de sauvegarde est lié à la Force.
Défense légère (Ext). L'armure de ce monstre protège ses organes vitaux et lui permet de résister aux dégâts supplémentaires découlant de coups critiques et d'attaques sournoises. Chaque fois qu'un ours cuirassé subit une attaque sournoise ou un coup critique, il a 25 % de chances de résister aux dégâts supplémentaires.
Greffe d'armure (Ext). L'ours cuirassé porte une armure qu'on lui a greffée magiquement. Celle-ci lui offre une bonne protection mais ne lui impose pas de bonus de Dextérité maximal, de malus en vitesse de déplacement et de risque d'échec des sorts profanes. Nulle autre créature, pas même l'un de ses congénères, ne peut porter l'armure d'un ours cuirassé.


Tags associés : Arme de prédilection, Arme naturelle supérieure, Attaque de griffe, Attaque de morsure, Attaque en puissance, Aucun trésor, Bêtes magiques, Créature magique, Cuirassé, Enchaînement, Etreinte, Facteur de puissance de 9, Force surhumaine, Grande (taille), Intelligence animale, Manuel des Monstres 3, Ours, Piétinement, Succession d’enchaînements

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict