Molosse runique

Aberration de taille M

Source : Manuel des Monstres 3

Dés de vie : 5d8+15 (37 pv)
Initiative : +2
Vitesse de déplacement : 15 m (10 cases)
Classe d’armure : 16 (+2 Dex, +4 naturelle), contact 12, pris au dépourvu 14
Attaque de base/lutte : +3/+8
Attaque : morsure (+8 corps à corps, 2d6+7) ou crachat maléfique (+5 contact à distance, voir description)
Attaque à outrance : morsure (+8 corps à corps, 2d6+7) ou crachat maléfique (+5 contact à distance, voir description)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/3 m
Attaques spéciales : crachat maléfique
Particularités : allonge étendue, guérison accélérée (3), odorat psychique, réduction des dégâts (5/argent), vision aveugle instinctive
Jets de sauvegarde : Réf +5, Vig +4, Vol +5
Caractéristiques : For 20, Dex 14, Con 17, Int 5, Sag 12, Cha 8
Compétences : Déplacement silencieux +3, Détection +5, Discrétion +5, Natation +5, Survie +1 (+21 pour suivre une piste)
Dons : Attaques réflexes, Pistage (S), Réflexes surhumains
Environnement : marécages tempérés
Organisation sociale : solitaire, couple ou meute (3-8)
Facteur de puissance : 3
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre mauvais
Évolution possible : 6-9 DV (taille M), 10-14 DV (taille G)
Ajustement de niveau : —

La créature qui se tient devant vous ressemble à un grand loup dépourvu de fourrure. Sa peau pâle et visqueuse est recouverte de tatouages abstraits. Alors qu'elle s'avance vers vous, vous remarquez qu'elle n'a pas de tête. Cependant, un long cou serpentin lui naît au milieu du dos et s'achève par une mâchoire surdimensionnée remplie de multiples rangées de dents. Bien qu'elle n'ait pas d'yeux, cette gueule ne manque pas de se tourner vers vous, crachant alors un jet de bile acide.
Le cuir poisseux des molosses runiques est pâle et moucheté, mais les gardiens de tels monstres les parent souvent de tatouages. Le molosse runique tait jusqu'à 1,80 mètre de long et 1,05 mètre au garrot pour un poids maximal de 180 kilos.
Les molosses runiques disposent d'une forme de langage limitée exploitant claquements de langue et cris perçants que ne sauraient reproduire les humanoïdes. La plupart comprennent le commun des Profondeurs, même s'ils ne le parlent pas.

Combat

Les molosses runiques sont des créatures ingénieuses et tenaces. Si ses ennemis ne possèdent pas d'armes à distance, le monstre tente de recourir à sa vitesse de déplacement élevée pour prendre ses adversaires en tenaille, restant hors de portée tout en crachant sa bave acide. Face à des ennemis pourvus d'armes à distance, le monstre use de sa bave gluante contre le combattant adverse le plus puissant puis il se rapproche aussi vite que possible, il tire le meilleur parti de ses réflexes et de son allonge étendue, frappant toute créature qui se déplace dans son espace occupé.
Crachat maléfique (Ext). Le molosse runique est capable de produire deux substances nocives qu'il peut ensuite cracher avec une force terrible. Il peut répandre un flot d'acide infligeant 1d6 points de dégâts par dé de vie (5d6 pour un spécimen normal), un jet de Réflexes (DD 15) réussi permettant de les réduire de moitié. Mais il peut également cracher un globe de mucus fonctionnant sur le même principe que toile d'araignée mais ne visant qu'une cible. Un jet de Réflexes (DD 15) réussi permet d'annuler l'effet. Ces deux attaques ont une portée de 30 mètres, nécessitent une attaque de contact à distance et peuvent être utilisées tous les 1d4 rounds. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
Allonge étendue (Ext). Le cou serpentin du molosse runique est bâti tout en longueur et en puissance, ce qui confère une allonge de 3 mètres à son attaque de morsure. Cette allonge lui permet également de contrôler un espace de 3 mètres de rayon. En raison de la souplesse de son cou, le monstre peut attaquer les adversaires adjacents sans malus.
Odorat psychique (Sur). Le molosse runique piste ses proies en suivant leur empreinte psychique et les traces de leur aura. Il bénéficie d'un bonus de +20 aux tests de Survie visant à suivre une piste. * En revanche, il ne jouit pas de ce bonus contre les créatures dénuées d'intelligence ou protégées contre les effets mentaux.
Vision aveugle instinctive (Sur). Les molosses runiques sont aveugles mais ont une perception de leur environnement grâce à leurs sens psychiques. Ce pouvoir leur confère la vision aveugle sur 150 mètres. De plus, ces monstres ne sauraient être pris en tenaille.


Tags associés : Aberration (type), Attaque de morsure, Attaques réflexes, Aucun trésor, Facteur de puissance de 3, Guérison accélérée, Intelligence primitive, Manuel des Monstres 3, Marais (environnement), Molosse, Moyenne (taille), Pistage, Réduction des dégâts (argent), Réflexes surhumains, Vision aveugle

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict