Meazel

Humanoïde monstrueux de taille M

Source : Monstres de Faerun

Dés de vie : 4d8 (18 pv)
Initiative : +6
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases)
Classe d’armure : 12 (+2 Dex), contact 12, pris au dépourvu 10
Attaque de base/lutte : +4/+4
Attaque : 2 griffes (+4 corps à corps, 1d4 plus maladie)
Attaque à outrance : 2 griffes (+4 corps à corps, 1d4 plus maladie)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : attaque sournoise, maladie
Particularités : esquive totale, vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +6, Vig +1, Vol +4
Caractéristiques : For 10, Dex 14, Con 11, Int 6, Sag 11, Cha 7
Compétences : Déplacement silencieux +6, Discrétion +6, Escamotage +5, Natation +4
Dons : Discret, Science de l’initiative
Environnement : marais, souterrains
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 4
Trésor : normal (ni pierres précieuses ni objets)
Alignement : généralement chaotique mauvais
Évolution possible : par une classe de personnage
Ajustement de niveau : +3

Les meazels sont des tueurs cruels et malfaisants qui sont tapis dans les marais, les couloirs humides et les égouts.
Plus petits que les humains, les meazels mesurent entre 1,20 et 1,50 m de haut pour un poids moyen de 40 kg. la couleur de leur peau varie du gris clair au vert foncé (très souvent sur le même individu) et présente fréquemment des plaques irrégulières de couleur rouge vif, qui résultent d'une maladie de peau. Leurs yeux sont d'un noir de jais et leurs cheveux de couleur gris-vert foncé sont épais et cireux. Leur doigts de pieds sont en partie palmés, ce qui les aide à se déplacer dans leurs habitats humides de prédilection.
Les meazels parlent le commun.

Combat

Les meazels préfèrent attaquer depuis le couvert et combattent avec leurs mains griffues. Ils n'attaquent d'ordinaire que des créatures seules ou les traînards dans les groupes, en mettant toujours tous les atouts de leur côté, et n'ont pas le moindre scrupule à fuir un combat qui tourne à leur désavantage.
Attaque sournoise (Ext). Cette aptitude est similaire à celle du roublard. Un meazel qui gagne l'aptitude de classe d'Attaque sournoise par des niveaux de classe cumule ces dégâts avec cette aptitude raciale.
Maladie (Sur). Les blessures infligées par un meazel peuvent transmettre une maladie de peau. Si la créature parvient à griffer son adversaire, ce dernier doit réussir un jet de Vigueur (DD 12) pour ne pas être affecté par une maladie ayant une période d'incubation de 1d6 jours et provoquant un affaiblissement temporaire de 1d2 points de Dextérité et de Constitution. Si le personnage subit des dégâts, il doit faire un jet de sauvegarde supplémentaire pour ne pas perdre de façon permanente un point dans chacune de ces caractéristiques. Cette maladie n'affecte en rien les meazels, si l'on excepte leur apparence disgracieuse.
Esquive totale (Ext). Comme les roublards, les meazels qui réussissent leur jet de Réflexes contre une attaque qui normalement, devrait leur infliger des demi-dégâts, ne subissent pas de dégâts du tout.
Compétences. Du fait de leurs orteils partiellement palmés, les meazels bénéficient d'un bonus racial de +4 à leurs jets de Natation.

Dans les Royaumes

Les meazels sont très répandus dans le Grand marais qui constitue la frontière orientale du Cormyr, où ils se nourrissent de gobelins et de kobolds solitaires. On les trouve également à l'occasion dans les égouts de grandes villes, telles que Port-Ponant. Selon des bruits alarmants courant en ville, il existerait aujourd'hui un culte ou une guilde organisés de meazels dans le réseau d'égouts de la ville, organisation qui pourrait par ailleurs avoir des relations avec le culte secret de Garagos le brigand. Que ces rumeurs aient ou non un fondement, il n'en reste pas moins que les meazels présents sous Port-Ponant combattent et tuent avec une sauvagerie indescriptible.


Tags associés : Aptitude d attaque sournoise, Attaque de griffe, Discret, Evolution par classe, Facteur de puissance de 4, Humanoïde monstrueux, Monstres de Faerun, Moyenne (taille), Science de l’initiative, Souterrains (environnement)

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict