Golem de fungi

Créature artificielle de taille M

Source : Dragon Magazine #341

Dés de vie : 6d10+20 (53 pv)
Initiative : -1
Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases)
Classe d’armure : 16 (-1 Dex, +7 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 16
Attaque de base/lutte : +4/+8
Attaque : coup (+8 corps à corps, 1d10+4)
Attaque à outrance : 2 coups (+8 corps à corps, 1d10+4)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : contact infectieux, souffle
Particularités : immunité à la amgie, trait des créatures artificielles, réduction des dégâts (5/tranchant), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +1, Vig +2, Vol +2
Caractéristiques : For 18, Dex 8, Con —, Int —, Sag 11, Cha 1
Compétences : —
Dons : —
Environnement : quelconque
Organisation sociale : solitaire, paire ou groupe (3-4)
Facteur de puissance : 4
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : 7-10 DV (taille M), 11-18 DV (taille G)
Ajustement de niveau : —

Cette créature vaguement humanoïde est une masse de champignons et sac de spores, reliés entre eux par des fibres végétales. Sa tête est dénue de tout trait facial et ses mains semblent pleine de pourriture.
Un golem de fungi fait approximativement 1,80 mètre et de haut et pèse aux alentours de 125 kilo. Les druides qui vivent dans des zones marécageuses utilisent fréquemment ce golem comme gardien. La magie qui permet de créé ce golem renforce les végétaux qui le compose, transformant les fibres végétales en quelque chose qui rappelle du caoutchouc durci.

Combat

Bien qu'ils soient solides, la véritable force des golems de fungi provient de leurs toxines et spores cachés dans leur corps.
Souffle (Ext). Cône de 3 mètres, nuage de gaz empoisonné qui dure 1 round, action libre tous les 1d4+1 rounds ; dégâts initiaux et secondaires : affaiblissement temporaire de 1d4 Con. Vigueur annule, DD13. Le DD est lié à la Constitution.
Contact infectieux (Ext). Toute blessure faire par un golem de fungi s'infecte de champignons. Tout point de vie perdu suite à une attaque d'un golem de fungi ne peut se guérir naturellement. Un sort de guérison de maladie ou similaire permet à la guérison naturelle de s'effectuer.
Immunité à la magie (Ext). Un golem de fungi est immunisé contre les sorts et pouvoirs magiques qui autorisent la résistance à la magie. De plus, certains sorts ou effets fonctionnent différemment contre le golem d'étain, comme décrit ci-dessous.
Un sort de guérison des maladies rend le pouvoir de contact infectieux du golem de fungi inefficace pour 1d4 rounds et neutralisation du poison l'empêche d'utiliser son souffle pendant 1d6 rounds.
Coquille antiplantes affecte le golem de fungi comme s'il était une plante.

Création

La création d'un golem de fungi est un processus qui n'est aps compliqué mais peut-être éreintant car il faut trouver, cueillir et assembler plusieurs variétés exotiques de champignons (coûtant au moins 1 000 po). Cette opération nécessite un test de Profession (herboriste) ou Artisanat(alchimie) avec un DD 20.
NLS 7 ; Création de créatures artificielles, Croissance végétale, Empire végétal ; Prix 7 000 po ; Coût 4 000 po + 240 PX


Tags associés : Attaque de souffle, Aucun trésor, Constructible, Créature artificielle, Facteur de puissance de 4, Golem, Moyenne (taille), Réduction des dégâts (tranchant), Sans intelligence

Retour à l'index du bestiaire
Retour à la page sur Les golems

Valid XHTML 1.0 Strict