Dernier souffle

Élémentaire [Air] de taille M

Source : Manuel des Monstres 2

Dés de vie : 8d8+24 (60 pv)
Initiative : +8
Vitesse de déplacement : vol 24 m (parfaite)
Classe d’armure : 16 (+2 Dex, +4 naturelle), contact 12, pris au dépourvu 14
Attaque de base/lutte : +6/+6
Attaque : faux éolim (+6 corps à corps, 2d4)
Attaque à outrance : faux éolim (+6 corps à corps, 2d4)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : regard terrifiant, vol de souille
Particularités : invisibilité, maitrise de l'Air, réduction des dégâts (10/magie)
Jets de sauvegarde : Réf +8, Vig +5, Vol +3
Caractéristiques : For 11, Dex 15, Con 16, Int 14, Sag 13, Cha 14
Compétences : Déplacement silencieux +10, Détection +9, Discrétion +12, Fouille +12, Survie +9
Dons : Attaque en vol, Pistage, Science de l’initiative
Environnement : Plan Élémentaire de l'Air
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 7
Trésor : aucun
Alignement : toujours chaotique mauvais
Évolution possible : 9-16 DV (taille G), 17-24 DV (taille TG)
Ajustement de niveau : +7

Les dernier-souffles sont des élémentaires effrayants qui se nour rissent de l'air extrait des poumons de créatures vivantes. On ne sait pas comment ds peuvent se sustenter d'une telle source, mais ces monstres cruels semblent prendre un grand plaisir â voler le souffle de leurs victimes sans défense.
Les dernier-souffles sont habituellement invisibles, sauf lorsqu'ils attaquent. Lorsqu'ils deviennent visibles, ils imitent la forme de la victime qu'ils se sont choisie, apparaissant comme un double légèrement translucide. Leurs yeux sont deux brillantes petites sphères rouges.
La plupart des dernier-souilles résident sur le plan élémentaire de l'Air. Occasionnellement, un dernier-souffle est invoque sur le plan Matériel par un lanceur de sorts pour accomplir une tâche particulière (en général pour nier une cible désignée) et décide de rester une fois sa mission achevée. Une créature qui choisit cette voie le lait en général parce qu'elle a apprécié cette tâche et souhaite continuer à amener mort et destruction.
Les dernier-souffles parlent le commun et l'aérien.

Combat

Un dernier-souffle erre invisible la plupart du temps, attendant une victime à suivre. Normalement, il désigne comme victime une seule créature, prenant le temps de la filer et d'observer sa proie avant de décider de la meilleure méthode d'approche. Souvent, il attend simplement que sa proie s'endorme avant de tenter de lui voler son souffle. Éventuellement, il peut d'abord tenter rendre la créature sans défense grâce à son regard lénifiant, puis continuer avec son vol de souffle. Le dernier-souffle est obsédé par son objectif Une fois qu'il a sélectionné une victime, il ne trouve pas le repos tant qu'il ne s'est pas complètement nourri des poumons de cette dernière. Tant que le dernier-souffle n'est pas rué, il continue avec son attaque de vol de souffle jusqu'à ce que sa victime désignée meure. Ensuite, il luit pour digérer son repas (un processus qui dure- habituellement plusieurs jours), avant de réapparaître pour chasser de nouveau.
S'il est attaqué par des créatures autres que celle qu'il a choisie, le dernier-souffle se défend généralement avec une faux éolim, une lame d'air pressurisé qu'il génère de son propre corps. La créature n'utilise pas cette attaque sur la victime ciblée, préférant la tuer complètement via le vol de souffle.
Regard terrifiant (Sur). Toute personne dans un rayon de 9 mètres autour du dernier souille el croisant les yeux rouges incandescents de la créature doit réussir un jet de Volonté (DD 16) ou être paralysée par la peur pendant 1d4 rounds.
Vol de souffle (Sur). Par une action complexe, un voleur de souffle peut tenter d'aspirer l'air des poumons de toute créature sans défense dans son allonge. La cible doit réussir un jet de Vigueur (DD 17) ou subir un affaiblissement temporaire de 1d6 points de Constitution . La victime meurt lorsque sa Constitution atteint 0. Le dernier-souffle guérit de 5 points de dégâts pour chaque point de Constitution perdu par la cible, gagnant les points en excès comme points de vie temporaires. Tant que la cible reste sans défense, le dernier-souffle continue d'utiliser cette attaque contre cette créature à chaque round jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Maîtrise de l'Air (Ext). Toute créature volante subit un malus de -1 lors des jets d'attaque et de dégâts faits contre le dernier souffle.
Invisibilité (Sur). Un voleur de souffle peut se rendre invisible par une action libre. Ce pouvoir fonctionne comme le sort invisibilité (niveau de lanceur de sorts 8), à la différence qu'il ne s'arrête que quand le dernier-souffle met un terme à l'effet volontairement ou en attaquant.


Tags associés : Air (type), Attaque de regard, Attaque en vol, Aucun trésor, Élémentaire (type), Facteur de puissance de 7, Faux, Manuel des Monstres 2, Moyenne (taille), Pistage, Plan Élémentaire de l’Air, Science de l’initiative, Vitesse de vol

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict