Bulette

Créature magique de taille TG

Source : Manuel des Monstres

Dés de vie : 9d10+45 (94 pv)
Initiative : +2
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases), creusement 3 m
Classe d’armure : 22 (–2 taille, +2 Dex, +12 naturelle), contact 10, pris au dépourvu 20
Attaque de base/lutte : +9/+25
Attaque : morsure (+16 corps à corps, 2d8+8)
Attaque à outrance : morsure (+16 corps à corps, 2d8+8), 2 griffes (+10 corps à corps, 2d6+4)
Espace occupé/allonge : 4,50 m/3 m
Attaques spéciales : bondissement
Particularités : odorat, perception des vibrations (18 m), vision dans le noir (18 m), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +8, Vig +11, Vol +6
Caractéristiques : For 27, Dex 15, Con 20, Int 2, Sag 13, Cha 6
Compétences : Détection +3, Perception auditive +9, Saut +15
Dons : Arme de prédilection (morsure), Pistage, Vigilance, Volonté de fer
Environnement : collines tempérées
Organisation sociale : solitaire ou pairetoujours neutre
Facteur de puissance : 7
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : 10–16 DV (taille TG), 17–27 DV (taille Gig)
Ajustement de niveau : —

Le sol tremble et se fendille, puis éclate pour révéler une terrible créature en forme d'obus, couverte de plaques osseuses, portée par des pattes massives et puissantes et dont la gueule largement ouverte est prête à attaquer.
La bulette est un prédateur terrifiant qui ne vit que pour manger. Redoutée de tous, même des autres monstres, elle : justifie amplement son surnom de « requin terrestre ». Fort heureusement pour le reste du monde, la bulette est résolument solitaire, et il est extrêmement rare qu'un couple partage un même territoire. Son appétit est tel qu'elle s'octroie généralement un territoire de chasse pouvant dépasser les 75 km!. Les autres prédateurs préfèrent passer au large, de peur de se faire, dévorer, eux aussi. La bulette n'a pas d'antre. Elle va là où sa faim la mène et creuse un terrier sommaire pour dormir. Perpétuellement affamée, elle avale ses victimes entières, y compris vêtements, armes et armure. Ses sucs gastriques extrêmement corrosifs ont tôt fait de détruire les objets, même s'ils sont métalliques ou magiques. Il lui arrive également de manger des sacs de pièces, sa devise étant « Mange d'abord et réfléchis ensuite ». Quand elle a totalement dévasté son territoire, elle va s'installer ailleurs. Elle se désintéresse de la région où elle vit, son unique critère de sélection étant la présence de nourriture à proximité. En conséquence, il lui arrive parfois de venir s'installer à côté d'une communauté humaine, auquel cas elle terrorise rapidement la population.

Combat

La bulette attaque tout ce qu’elle considère comestible, mais en priorité les proies faciles ou celles qui sont le plus proche d’elle. Les elfes sont les seules créatures qu’elle refuse de manger, et elle n’aime guère le goût de la chair de nain. Lorsqu’elle creuse des galeries sous le sol, elle repère ses proies aux vibrations qu’elles émettent. Quand elle perçoit un mouvement (qu’elle assimile systématiquement à un repas potentiel), elle remonte à la surface et lance aussitôt l’assaut.
Bondissement (Ext). La bulette peut bondir et retomber sur ses adversaires, ce qui lui permet d’attaquer avec ses quatre pattes au lieu de deux (+15 corps à corps chacune), mais elle est alors incapable de mordre.


Tags associés : Arme de prédilection, Attaque de griffe, Attaque de morsure, Colline (environnement), Créature magique, Facteur de puissance de 7, Intelligence animale, Manuel des Monstres, Perception des vibrations, Pistage, Très grande, Vigilance, Vitesse de creusement, Volonté de fer

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict