Blasphème

Mort-vivant de taille M

Source : Libris Mortis

Dés de vie : 18d12+30 (147 pv)
Initiative : +1
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases)
Classe d’armure : 0 (+1 Dex, +9 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 15
Attaque de base/lutte : +9/+18
Attaque : morsure (+18 corps à corps, 1d8+13 plus contact blasphématoire)
Attaque à outrance : morsure (+18 corps à corps, 1d8+13 plus contact blasphématoire)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : charge erratique, contact blasphématoire
Particularités : immunité contre le froid, réduction des dégâts (10/tranchant), soif inextinguible, traits des morts-vivants, vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf +7, Vig +6, Vol +13
Caractéristiques : For 28, Dex 12, Con —, Int 5, Sag 15, Cha 10
Compétences : Détection +10, Perception auditive +10, Survie +7
Dons : Arme naturelle supérieure (morsure), Pistage, Robustesse (x4), Science de la robustesse
Environnement : plaines froides ou collines froides
Organisation sociale : solitaire ou couple
Facteur de puissance : 9
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre mauvais
Évolution possible : 19-36 DV (taille M)
Ajustement de niveau : —

Semblable à un cadavre déterré et opéré, cette créature mesure plus de 2 mètres mais est extrêmement décharnée. Ses bras sont des plus longs et pendent jusqu'à mi-mollets. Elle a une large tête carrée et une bouche béante qui s'ouvre bien plus que celle d'un humanoïde normal. Enfin, ses dents brillent tels des éclats de glace noire et fumante.
Conçus jadis par des magiciens assoiffés de pouvoir en quête de gardiens morts-vivants parfaits, les blasphèmes parcourent encore les régions oubliées, cherchant à terrasser les créatures non maléfiques à l'aide de leur redoutable attaque de morsure. On les rencontre généralement près des ruines de vieilles villes où la magie avait plus d'importance que la morale et les libertés individuelles. Si le secret de création ou d'appel des blasphèmes existe encore, c'est certainement dans l'un de ces lieux qu'on pourra le trouver.
Chaque blasphème est créé à l'aide des membres de différents corps, les dents étant prélevées lors d'un sacrifice exécuté en l'honneur de puissances maléfiques. Cependant, ce monstre n'est pas une créature artificielle au pas traînant. Il est très mobile, parfaitement conscient de son environnement et capable de prendre des décisions.
Cette créature mesure près de 2,10 mètres pour un poids de 95 kilos environ.
Les blasphèmes parlent le commun.

Combat

Le blasphème est un concentré de puissance maléfique dont le cœur se trouve dans les dents. Ce monstre charge systématiquement au corps à corps et tente de mordre ses victimes aussi rapidement que possible.
Charge erratique (Ext). Quand le blasphème charge, il a droit à un virage à 90 degrés lors de sa phase de déplacement. Les autres restrictions liées à une action de charge s'appliquent néanmoins. Par exemple, le monstre ne peut traverser une case qui abrite une créature ou qui ralentit ou entrave son déplacement. Le blasphème doit avoir une ligne de mire dégagée avec sa cible au début de son tour de jeu.
Contact blasphématoire (Sur). Chaque fois que le blasphème mord une créature non mauvaise, celle-ci est hébétée pendant 1 round et subit un affaiblissement temporaire de ld6 points de Force. Cet effet ne s'accompagne d'aucun jet de sauvegarde.
Soif inextinguible. Le blasphème a une soif de Force inextinguible (cf. la section Métabolisme des morts-vivants), qu'il assouvit en usant de son pouvoir de contact blasphématoire.


Tags associés : Arme naturelle supérieure, Attaque de morsure, Aucun trésor, Blasphème, Colline (environnement), Facteur de puissance de 9, Intelligence primitive, Libris Mortis, Mort-vivant, Moyenne (taille), Pistage, Réduction des dégâts (tranchant), Robustesse, Science de la robustesse

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict