Babélien

Aberration de taille M

Source : Manuel des Monstres

Dés de vie : 4d8+24 (42 pv)
Initiative : +1
Vitesse de déplacement : 3 m (2 cases), nage 6 m
Classe d’armure : 19 (+1 Dex, +8 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 18
Attaque de base/lutte : +3/+3
Attaque : morsure (+4 corps à corps, 1) ; ou salive (+4 contact à distance, 1d4 d’acide et aveuglement)
Attaque à outrance : 6 morsures (+4 corps à corps, 1), salive (+4 contact à distance, 1d4 d’acide et aveuglement)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : absorption de sang, charabia, enveloppement, étreinte, manipulation du sol, salive incandescente
Particularités : créature informe, réduction des dégâts (5/contondant), vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf +4, Vig +7, Vol +5
Caractéristiques : For 10, Dex 13, Con 22, Int 4, Sag 13, Cha 13
Compétences : Détection +9, Natation +8, Perception auditive +4
Dons : Attaque en finesse, Réflexes surhumains
Environnement : souterrains
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 5
Trésor : aucun
Alignement : généralement neutre
Évolution possible : 5–12 DV (taille G)
Ajustement de niveau : —

Ce monstre épouvantable est difficile à décrire. Son corps a la forme et la fluidité d'une amibe, son épiderme ayant la couleur (mais pas la consistance) de la peau humaine. Un nombre incalculable d'yeux et de bouches se forment et se résorbent constamment à sa surface.
Le babélien est une abomination qui semble tout droit sortie des cauchemars d’un dément. Bien que n’étant pas malfaisant par nature, il se repaît des fluides vitaux et montre un goût très prononcé pour le sang des créatures intelligentes.
Un babélien mesure environ 90 cm de diamètre et entre 90 cm et 1,20 m de haut. Il pèse une centaine de kilogrammes.
Le babélien parle le commun, mais ses paroles sont rarement compréhensibles.

Combat

Le babélien se bat en projetant des pseudopodes contenant chacun un ou plusieurs yeux et une bouche capable de mordre. Il peut constituer six membres similaires au cours d’un round.
Absorption de sang (Ext). Dès que le babélien remporte un test de lutte opposé contre l’adversaire qu’il a agrippé (voir ci-dessus), sa bouche se fixe dans la chair de la victime et commence à sucer son sang. Chaque round, le personnage subit les dégâts normaux de la morsure ainsi qu’un affaiblissement temporaire de 1 point de Constitution. Il est possible d’arracher la bouche en réussissant un test de Force (DD 12), mais cela inflige 1 point de dégâts supplémentaire à la victime. Sinon, le pseudopode peut être tranché par une manœuvre de destruction (les pseudopodes ont 2 points de vie). À noter qu’une bouche séparée du corps continue de mordre et de pomper le sang de sa cible pendant 1d4 rounds avant de tomber au sol, inerte. Une créature tombant à 0 en Constitution est tuée.
Charabia (Sur). Dès que le babélien repère quelque chose de comestible, il se met à baragouiner en prononçant simultanément des paroles inintelligibles à travers toutes ses bouches (par une action libre). Toutes les créatures autres que des babéliens comprises dans un rayon de 18 mètres doivent réussir un jet de Volonté (DD 13) pour ne pas être affectées par l’équivalent du sort confusion pendant 1d2 rounds. C’est un effet de son et mental, de type coercition. Les adversaires réussissant leur jet de sauvegarde ne sont plus affectés par le charabia de ce babélien pendant une journée entière. Le DD de sauvegarde est lié au Charisme.
Enveloppement (Ext). Ce monstre peut également engloutir tout adversaire de taille M ou moins agrippé par un minimum de trois bouches. Si le personnage rate un jet de Réflexes (DD 14), il tombe et le babélien le recouvre aussitôt. Dès le round suivant, il le mord un total de 12 fois, chaque attaque bénéficiant d’un bonus de +4. Un personnage englouti est incapable de frapper le babélien de l’intérieur. Les trois bouches qui ont servi à l’attirer au sol sont désormais libres d’attaquer d’autres adversaires ; le babélien dispose donc de ses six attaques normales en plus des douze morsures qu’il fait subir à sa proie. Le DD de sauvegarde est lié à la Force et inclut un bonus racial de +2.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, le babélien doit réussir une attaque de morsure. Il peut alors tenter d’engager une lutte par une action libre sans provoquer d’attaque d’opportunité.
Manipulation du sol (Sur). À volonté, par une action simple, le babélien peut transformer la terre ou la roche des cases adjacentes en une boue ayant la consistance des sables mouvants. Il lui faut 1 round pour ramollir la terre ou le sable, et 2 rounds pour la pierre. Chaque round, toutes les créatures se trouvant dans la zone affectée doivent dépenser une action de mouvement pour éviter de s’enfoncer et de se retrouver immobilisées (comme en situation de lutte).
Salive (Ext). Chaque round et par une action libre, le babélien peut cracher un jet de salive sur un adversaire se trouvant à 9 mètres ou moins. Le monstre effectue alors un jet d’attaque de contact à distance. S’il réussit, il inflige 1d4 points de dégâts d’acide et la victime doit réussir un jet de Vigueur (DD 18) pour ne pas être aveuglée pendant 1d4 rounds. Les créatures sans yeux sont immunisées contre l’aveuglement, mais subissent tout de même les dégâts d’acide. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
Créature informe (Ext). Le babélien est immunisé contre les coups critiques. N’ayant pas de dos ni de côtés, il ne peut pas être pris en tenaille.
Compétences. Grâce à ses nombreux yeux, il bénéficie d’un bonus racial de +4 aux tests de Détection.
Un babélien bénéficie d’un bonus racial de +8 sur les tests de Natation joués pour éviter un danger ou effectuer une action spéciale. Il peut toujours choisir de faire 10 sur ses tests de Natation même s’il est pressé ou menacé. Il peut utiliser l’action de course dans l’eau, à condition de nager en ligne droite.


Tags associés : Aberration (type), Absorption de sang, Attaque d acide, Attaque de morsure, Attaque en finesse, Aucun trésor, Etreinte, Facteur de puissance de 5, Informe, Intelligence primitive, Manuel des Monstres, Moyenne (taille), Réduction des dégâts (contondant), Réflexes surhumains, Souterrains (environnement), Vitesse de nage

Retour à l'index du bestiaire

Valid XHTML 1.0 Strict