Belzébuth

Symbole : une limace noire vautrée sur un trône

Archidiable, LM

Belzébuth, l'un des plus puissants archidiables, est aussi connu sous les titres du Seigneur des Mouches, du Seigneur des Mensonges, du Déchu et, plus récemment, de l'Archiduc Limace. À l'origine, il s'agissait d'un archon appelé Triel qui vivait dans les plans d'alignement bon, puis il succomba à la tentation, désirant plus de puissance et d'autorité que les Sept Paradis Ascendants de Céleste n'étaient prêts à lui en offrir. Sa quête de perfection le poussa trop loin et il fut aveuglé par son ambition. Il ne tarda pas à se retrouver en Enfer sous une toute autre forme : celle d'un grand et puissant humanoïde à la peau sombre et aux yeux complexes de mouche.
Belzébuth, comme il prit alors l'habitude de se nommer lui-même, obtint rapidement un soutien et un pouvoir importants, ainsi que la bénédiction d'Asmodée. Il s'éleva au rang d'archidiable et régna sur Maladomini, la septième strate. Il ne tarda pas à se poser comme un rival pour Asmodée, et donc pour Dispater, mais il s'attira également certains alliés, dont Belial.
Une fois l'Expiation passée, Belzébuth perdit les faveurs d'Asmodée et hérita d'une nouvelle apparence sous la forme d'une malédiction. Désormais, il se présente telle une limace géante avec de minuscules bras difformes, des mouches bourdonnant et rampant constamment à ses côtés. Il dégage des effluves particulièrement infâmes, en raison de la nature de sa malédiction qui fait s'empiler sur son corps toutes les ordures et les excréments les plus nauséabonds qu'il croise sur sa route. Ainsi, l'Archiduc Limace vit aujourd'hui dans son palais des Immondices sous les cieux bleu foncé de Maladomini, et il prépare sa vengeance.

Belzébuth a de nombreuses convoitises. Il s'oppose surtout à Méphistophélès et rêve de le voir un jour tomber. Si le Seigneur du Huitième se trouvait écarté, Belzébuth deviendrait le plus puissant des ducs de l'Enfer et se trouverait hiérarchiquement juste en dessous d'Asmodée lui-même. Belial se considère toujours comme un allié de Belzébuth et, même si le premier a aussi ses propres soucis et projets, l'Archiduc Limace peut compter sur Belial en cas de besoin. Il est fort probable que la réciproque soit vraie, et que Belzébuth soit prêt à aider Belial, du moins tant qu'il trouve un moyen de tirer la situation à son avantage.
Belzébuth voudrait aussi retrouver son aspect normal, mais au-delà de cela, il apprécierait de se venger d'Asmodée en raison de la défaite et de l'humiliation qu'il a subies au cours de l'Expiation. Ainsi, il met actuellement tout en œuvre pour infiltrer de plus en plus de ses espions et serviteurs dans la cour du Seigneur du Neuvième.

Belzébuth jouit d'un nombre de partisans plus important que la plupart des autres archidiables. Beaucoup de mortels sont fascinés par sa doctrine, qui s'appuie sur le recours au mensonge et à la séduction secondé par une force meurtrière. Les gobelours constituent l'espèce la plus représentée dans son culte, car ils voient en Belzébuth le digne représentant de la dualité ruse/violence.
Les temples de Belzébuth sont des sanctuaires sombres garnis de nombreuses statues. Les linteaux de portes, les autels et les tapisseries sont décorés de motifs représentant des insectes et des encens nauséabonds. Parfois des abats vont jusqu'à brûler dans les braseros, afin d'évoquer l'aspect le plus récent de l'archifiélon. Comme la plupart des archidiables, Belzébuth exige de ses sectaires des sacrifices d'êtres vivants, rituels sanglants qui doivent se dérouler la nuit, à la lueur diffuse de quelques cierges.
Les prêtres qui se réclament de Belzébuth s'habillent de bleu et de noir. Ils affectionnent les bijoux en or, surtout lorsqu'ils sont percés dans la chair. Ils se rasent fréquemment le crâne, en dehors des adeptes gobelours qui, au contraire, entretiennent une pilosité particulièrement développée.


Plan de résidence : Neuf Enfers de Baator
Domaines : Diables, Duperie
Armes de prédilection : Morgenstern



Retour à la page des puissances des plans

Valid XHTML 1.0 Strict