Baervan Ermiterrant

Voyage, nature, gnomes des forêts

Symbole : une tête de raton laveur

Dieu intermédiaire, NB

Baervan Ermiterrant est doux, bon et malicieux. D'ailleurs, son penchant pour les espiègleries bon enfant vaut celui de Garl Brilledor en personne. Bien que Baervan joue parfois des tours pendables à certaines créatures, il est difficile de ne pas l'apprécier. Ses farces sont davantage chargées de sens qu'elles ne relèvent du Peuple Oublié, et lorsqu'il souhaite délivrer un message, ce dernier prend souvent la forme d'une plaisanterie. Baervan est dieu tutélaire des gnomes des forêts, une espèce rare et farouche de gnomes des roches.
L'Eglise de Baervan n'est pas, à proprement parler, organisée. Elle est surtout constituée de communautés régionales franchement indépendantes. Les membres du clergé de Baervan apparaissent avant tout dans les communautés gnomes des grandes forêts de Faerûn, qui prennent habituellement la forme de villages. Les prêtres battent généralement le pays, souvent accompagnés par un raton laveur (parfois sanguinaire). Le clergé de Baervan s'attache à la protection de la nature (et des gnomes vivant en harmonie avec celle-ci) et il traque activement les créatures maléfiques.
Les prêtres et druides de Baervan prient pour obtenir leurs sorts lorsque la lune est au plus haut dans le ciel, qu'il s'agisse du jour ou de la nuit. Une fois par mois, ils se rassemblent dans des clairières sylvestres sous les feux de la pleine lune. A cette occasion, ils dansent, se jettent des glands et offrent des babioles magiques et autres trésors à leur dieu. Quand un disciple a été incapable de dégotter un présent magique au cours des trois dizaines passées, il le remplace le plus souvent par une breloque de quelque valeur sur laquelle a été jeté un simple tour de magie (un sort de lumière habituellement). De nombreux prêtres et druides se multiclassent en rôdeurs.
Baervan se contente habituellement de la présence de Chiktikka Lestepattes, un raton laveur géant, doué de conscience, qui le sort souvent d'affaire. Il œuvre en étroite collaboration avec les dieux gnomes non mauvais, notamment Segojan Hanteterre, car tous deux s'intéressent fortement à la nature. Traditionnellement, leurs attributions sont les suivantes : faune et flore de la forêt pour Baervan, et animaux fouisseurs pour Segojan. Baervan fait preuve de bienveillance à l'égard d'autres dieux bons des animaux et de la nature. Cela inclut certaines divinités espiègles ou exubérantes, comme Brandobaris, Clangeddin Barbedargent et Gwaeron. Il a peu d'ennemis hormis Urdlen, si ce n'est le Seigneur des Bêtes qui s'est gagné le courroux du dieu gnome le jour où il s'est mis à chasser les gnomes des forêts.

Dogme

Les grandes forêts attendent les représentants du Peuple Oublié qui osent s'éloigner de leur terrier. Parcourez les forêts en quête de frisson et de sites sylvestres d'une incomparable beauté. Protégez les créatures des bois et leurs demeures forestières. Maintenez votre curiosité en éveil et suivez la voie de la vie, où qu'elle vous mène.


Plan de résidence : Collines Dorées
Domaines : Bien, Faune, Flore, Gnomes, Voyage
Armes de prédilection : Lance



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict