Angharradh

Le printemps, la fertilité, la naissance, la défense, la sagesse

Symbole : trois anneaux entrelacés dans un triangle pointé vers le bas

Déesse supérieure, CB

Angharradh est l'aspect unifié d'un dieu, en fait constitué de trois déesses - Aerdrië Faenya, Hanali Celanil et Sehanine Archelune -, mais également une déesse à part entière qui reprend l'ensemble de leurs préceptes. Sa nature reflète donc les traits de personnalité de chacune des Trois, parmi lesquels la nature impulsive et capricieuse de la Mère Ailée, la nature romantique et affectueuse du Cœur d'Or, et la nature aussi sereine qu'éphémère de la Fille des Cieux de la Nuit. La fusion des Trois naquit de la trahison d'Araushnie (Lolth) et de la menace pour Arvandor et la Seldarine. De fait, la Triple Déesse affiche le sens de la protection et l'inflexible détermination de la .Reine d'Arvandor. Malgré sa vigilance, la Retraite des Elfes, son annulation et le retour des drows dans le Cormanthor ont affaibli l'esprit même d'Angharradh. Du reste, les trois déesses sont de plus en plus souvent séparées.

Histoire et relation

Avant même que le Beau Peuple n'arpente les forêts de Faerûn, la Triple Déesse s'éleva de la grande bataille qui opposait la Seldarine à ceux qui suivaient la voie d'Araushnie, plus tard connue sous le nom de Lolth. Les Trois se réunirent pour soigner Corellon: quand il fut terrassé par les machinations d'Araushnie, et l'Unique prit sa place à ses côtés en qualité de Reine d'Arvandor. Au sein de la Seldarine, Angharradh se situe juste derrière Corellon. Elle œuvre en étroite collaboration avec les autres dieux elfes. Parmi ses autres alliés, on trouve Berronar Purargent, Chauntéa,- Cyrrollalee, Eilistraée, Lurue Mailikki, Milil, Mystra, Séluné, Sharindlar, Sheela Peryroyl, Silvanus, Sunie et Yondalla. Ses ennemis sont les adversaires traditionnels de la Seldarine : le panthéon drow (à l'exception d'Eilistraée), les dieux de la fureur (Aurile, Malar, Talos et Umberlee) et les divinités gobelinoïdes.

Culte et clergé

L'Eglise d'Angharradh est avant tout un front uni de trois Eglises séparées mais alliées. Les prêtres d'Angharradh servent la Triple Déesse comme le font ceux d'Aerdrië Faenya, Hanali Celanil et Sehanine Archelune. D'ailleurs, la plupart sont affiliés à l'un des aspects des Trois, leurs activités reflétant leur association à ce culte précis. Les prêtres d'Angharradh sont également considérés comme des sages que l'on consulte sur les sujets importants. Ils peuvent parfaitement être des prêtres d'Aerdrië Faenya, d'Hanali Celanil ou de Sehanine Archelune, ainsi que de leur unique incarnation, Angharradh. Ils aident aux naissances, bénissent les enfants, contribuent aux semences et aux récoltes, et bénissent les guerriers qui se rendent au combat. Les sœurs totems les plus connues sont prisées pour leurs conseils auprès des tribus et aspirants totémiques.
Les prêtres et les druides d'Angharradh prient pour obtenir leurs sorts au moment de. leur choix, mais qui correspond à celui où l'on adresse habituellement ses prières à l'une des trois déesses. Les membres du clergé d'Angharradh célèbrent les jours sacrés et cérémonies importantes de l'une des Trois ; tout dépend de l'aspect de la Triple Déesse qu'ils vénèrent.. L'unique jour sacré célébré exclusivement par ceux qui prient Angharradh est la Fusion des Trois, qui se tient tous les quatre ans à Cinnaeloscor (le Jour de la paix de Corellon), plus connu sous le nom de Rencontre des boucliers. Si ce jour sacré est plus généralement observé par les elfes en l'honneur de Corellon, les elfes de la lune célèbrent les aspects tripartites d'Angharradh et l'unification des Trois, qui sont à l'origine des siècles de paix en Arvandor et dans les royaumes elfiques de Faerûn. En plus de chanter des hymnes à la gloire de la Triple Déesse, les fidèles d'Angharradh se réunissent pour réaliser de grands exploits collectifs de magie.
Les nivices d'Angharradh sont appelés les Chercheurs de la Trinités. Ses prêtres sont appelés Trimorphes. Plus de 90% d'entre eux sont des elfes de lune. Même si les non-elfes tendent à penser que ce sont surtout des femmes qui vénèrent Angharradh, celle-ci sont en réalité à peine majoritaire dans le clergé.
Vêtements sacerdotaux. La tenue sacerdotale des prêtres d'Angharradh est généralement l'une des tenue des trois déesses, mais de plus en plus de prêtres portent un mélange des trois tenues.
Vêtements de tous les jours. Il existe peu de point communs entre les tenues d'aventures des prêtres d'Angharradh. Les cottes de maille elfique, voire les armures de plates elfiques, sont courantes. Ceux qui portent un bouclier mettent généralement le symbole d'Angharradh au centre, celui de Sehanine Archelune en haut, celui d'Aerdrie en bas à droite et celui d'Halani en bas à droite (du point de vue du porteur) comme héraldique sur celui-ci.

Dogme

L'unité et la diversité offrent la force. Soyez toujours vigilant face à Celle Qui Put Bannie et œuvrez à la protection des terres du Beau Peuple contre le Mal. Rendez hommage à l'Unique et aux Trois pour leur dessein collectif et leurs expressions personnelles de la vie. En mélangeant intérêts et talents variés, la créativité, la vie et l'art sont exaltés, dé nouvelles idées découvertes.


Plan de résidence : Arvandor
Domaines : Bien, Chaos, Connaissance, Elfe, Flore, Protection, Renouvellement
Armes de prédilection : Lance



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict