Races of Dragon




Au début, ce livre peut surprendre. Mis à part les dragons et les demi-dragons, à la rigueur les kobolds, peut de créatures, surtout des créatures jouables, peuvent être considérés comme une race draconique.
Mais cela n'est pas très grave : ce livre nous présente deux nouvelles races en plus des kobolds et demi-dragon. La première est une créature dévoué à Tiamat, qui par un rituel spécial renait en tant que Dragonborn, une race fidèle à Bahamut et dévoué à contrer les plans de Tiamat. La seconde race ajouter est une race de dragon humanoïde, profondément chaotique, charmeur et excellents ensorceleurs.
Comme dans toute la srie des "Races of", chaque race, les deux nouvelles, les kobolds et les demi-dragons, sont présentés de manière très complète, aussi bien d'un point de vie physique que psychologique et un long descriptif de leur vie social.
Aussi comme dans tous les livres de cette série, on a le droit à des classes de prestiges, dons et sorts raciaux, quelques pouvoirs psioniques en plus.
Le dernier chapitre est consacré à des exemples d'aventures utilisant les principes montrés dans ce livre.
Un appendice reprend quelques passage de Draconomicon : celui sur le langage draconique, avec quelques dizaines de mot supplémentaire ainsi que celui sur les déités draconiques.
Ce livre procure un avantage : donné des alliés aux dragons, et des alliés draconiques. Si la race des Dragonborn est facilement ajoutable en tant que nouvelle race à une campagne, si les kobolds et demi-dragons sont souvent considérés comme des créatures plaçables dans tout univers, ce livre considère néanmoins qu'on est dans une vision Bien contre Mal avec une forte tendance avec les dragons, ce qui peut ne pas convenir à tout univers. Cela peut renforcer le background d'un monde, donnant à celui-ci une autre force secondaire, celle de la Guerre des Dragons, Tiamat contre Bahamut, mais cela donne aussi à ce livre un sens secondaire.
Au final, même si ce livre n'est aps mauvais, on a du mal à lui trouver un sens, une utilité certaine. La majorité de ce qui est présenté ici peut-être utilisé en partie, souvent en petite partie, mais on aura du mal à utiliser tout cela à 100%, à moins de créer son propre univers en prenant ce supplément en compte.

Note : 6/10


Retour à l'index des livres
Liste des éléments de ce livre sur Gemmaline