Magic of Incarnum




Au moins, le livre est clair : ce livre, c'est comme celui sur les psioniques, ça vient rajouter un nouveau type de magie. A l'exception que les joueurs de Donjon&Dragon sont acclimatés aux psioniques depuis un bout, même si le principe a connu pas mal de variation.
Nos personnages, en considérant qu'ils ont choisi une classe permettant ce principe, au lieu de créer des effets, créer des objets, en manipulant une force brut pour la forger. Le personnage peut utiliser son "Essentia" pour booster ces objets, un peu come un psionique augment ses pouvoirs. De plus, ces objets deviennent plus puissant si ils sont placés sur un chakra débloqué.
En très résumé, ça donne ça, avec des variations, des subtilités et tout. Evidemment, nouveaux dons pour aller avec cela, quelques sorts et pouvoirs pour une interaction entre les deux, des races incarnumés comme il y a des races naturellement psionique, des classes de prestiges, des monstres tout aussi incarnumé...
On regrettera deux hoses : la trop petite place laissé au RolePlay et à l'aide pour insérer cela dans sa campagne. Il y en, a contrairement à Tome of Battle, mais moins que pour les psioniques. Ces défauts restent tout de même majeur d'un point de vue purement MJ. D'accord, c'est bien équilibré avec le rest, avoir un PJ incarné au côté d'un mage, d'un guerrier, d'un prêtre et d'un barde ne déséquilibrera rien. Mais le manque d'aide sur les relations RP peu un peu ne pas aider, surtout au début.
Il est à noté aussi que ce principe, bien que non-complexe, est malgré tout assez dur à bien maîtrisé, au niveau du joueur. Tout comme on déconseille souvent ensorceleur aux débutants, il peut être bon de laisser ces classes aux PNJ le temps de bien en comprendre le fonctionnement et les subtilités.

Note : 7/10


Retour à l'index des livres
Liste des éléments de ce livre sur Gemmaline