Eberron - Univers




Eberron est le dernier Univers pour Donjon&Dragon 3, celui-ci étant créé spécifiquement pour la 3.5.
Une des spécificités d'Eberron, et un peu la base de cet univers, est que les notions de bien et de mal de civilisation et de sauvagerie sont plus flous que dans les autres. Mais aussi que l'histoire de ce monde nous place à la sortie de la Grande Guerre, qui vit ce monde changer drastiquement, créant un univers en proie au doute et en phase de reconstruction.
Classiquement pour un livre d'univers, ce livre commence par un bref aperçu, puis par les races et les classes dans cet univers. Il est à noter 4 nouvelles races : le féral, un descendant des lycanthropes, le changelin, un descendant des dopplendengers, le forgelier, un golem ayant un esprit et le kalashtars, une race lié au rêve. Une nouvelle classe est aussi présente : le façonneur, personnage spécialisé dans les objets magiques et leur altération. Là, un grand défaut se fait remarquer : la descriptions des nouvelles races est très succinctes, même trop pour bien les interpréter. Cela est vrai dommageable, surtout que le changelin et le forgelier sont véritablement intéressantes.
Cet univers insère aussi de nouveaux mécanismes de jeu lié à cet univers : les points d'actions, déjà vu en partie des les Arcanes Exhumés. Cette règle permet de quelques peut avantager les PJ – vu que c sont des héros – par rapport aux PNJ en leur permettant de réaliser des actions héroïques. Le second est les dracogrammes, des sortes de tatouages magiques donnant des pouvoirs à son porteur. Comme tout bon livre DD3, celui-ci arrive avec son lot de classe de prestige, dons et sorts, ainsi qu'un petit bestiaire. Il est à noter qu'il reprend le type « Immortel » déjà décrit dans le livre Les Chapitres Interdits.
Après cette partie technique, on arrive à la description de Eberron en soit : la géographie sur une centaine de page et les principales organisations. On regrette que l'Histoire de ce monde soit compter si brievement. Cela donne un aspect assez artificiel, sans passé à cet univers, ce qui est quelque peu choquant quand on a en comparaison les background de Lancedragon et des Royaumes Oubliés... Néanmoins, cette partie peut s'évérer suffisante pour avoir une idée d'Eberron.
Malheureusement, elle est quelque peu mince pour espérer masteuriser une partie dans Eberron. Les races sont peu décrites, les interactions sociales aussi, et on a une impression d'absence d'esprit dans cet univers. Il est certe difficile d'être comparé au géant qu'est les Royaumes Oubliés, mais on a l'impression d'un univers un peu pâlot. Certes, il est très intéressant, mais il appellera certainement moins le joueur néophyte que la saga de Lancedragon ou de Faerûn.
Les illustrations de ce livre sont très bonnes et ont un petit côté « comics » au début de chaque chapitre, donnant un ton à l'univers. Par contre, une énorme déception pour lesjoueurs francophones : ce livre est le seul livre en VF sur cet univers.

Note : 7/10


Retour à l'index des livres
Liste des éléments de ce livre sur Gemmaline