La population de Gemmaline



Humain (54%)

Les humains sont la race majoritaire sur Gemmaline, et aussi les fondateurs de cet île.
La majorité sont des illuskiens, originaires des villes et villages du nord de la Côte des Epées, mais Gemmaline compte aussi un certain nombre de téthyriens.
Le Prince Ludrick 1er est humain, et cela renforce le sentiment de domination humaine sur l'île, bien que de nombreux non-humains occupent des postes d'importances sur Gemmaline.
Les humains de Gemmaline vénèrent principalement Séluné, Oghma, Lliira, Tyr et Waukeen. Umberlee a une place à part, et est énormément crainte car elle pourrait couper Gemmaline du reste de Faerun

Halfelins (15%)

Deuxièmes plus importantes races de l'île, les halfelins ont fondés une colonie halfeline semblable à une ville de Luiren au sein même de la ville.
Originaire de Luiren, mais aussi de toute la côte des Épées, ces halfelins ont trouvé dans la fondation de Gemmaline une nouvelle aventure. Difficile de dire si cela est due à une intervention divine, à un hasard ou au côté aventureux des halfelins, maix sans communiquer entre eux, de nombreuses caravanes halfelines ont convergé vers Gemmaline, construisant même en dur dans la ville.
Même aussi peu de temps après sa fondation, certains des colons sont déjà repartis, mais ont été remplacés par d'autres, laissant malgré tout une certaine stabilité à cette ville dans la ville.
L'ensemble du panthéon halfelin est vénéré par ces halfelins, mais Tymora et Yondalla semble être les eux déesses les plus appréciées.

Demi-elfes (9%)

La population semi-elfique de Gemmaline a les mêmes origines que la population humaines de l'île.
Originaire principalement des villes cosmopolites de la Côte des Épées tel que la Porte de Baldur ou Eauprofonde, les demi-elfes se mêlent énormément aux humains de l'île. Certains sont assez proches de leur racine elfique et aimeraient faire de Gemmaline un autre Aglarond, mais ceux-sont semblent fortement minoritaire. Plusieurs considèrent aussi n'être ni humains, ni elfes, mais une nouvelle race, appeler à se développer dans une nouvelle culture. Mais ils restent eux-aussi minoritaires
Beaucoup de demi-elfe vénèrent Séluné ou Sunie, semblant se détourner quelque peu des dieux elfiques.

Kobold (PNJ) (9%)

Arrivée peu de temps après la fondation de la ville, une tribu kobold fait désormais partie des résidents de l'île de Gemaline.
Ces kobolds ont quitté la voie du mal de leur sinistre dieu Kurtulmak. Ils restent néanmoins des kobolds, spécialistes des mines, des pièges, et de la magie et ont des relations difficiles avec les gnomes et les fées de l'île.
Même si les kobolds se mélangent peu avec le reste de la population, il n'est pas rare d'en croiser en ville. Il est par contre plus rare de croiser des non-kobolds dans leurs tunnels...

Gnomes (4%)

Venus majoritairement de Lantan et d'Eauprofonde, les gnomes sont malgré leur faible population un des atouts majeurs de Gemmaline.
Les gnomes de l'île ont depuis la fondation de celle-ci permit à Gemmaline de briller dans deux domaines : la bijouterie et la technologie. Fort des dernières inventions de Lantan et de l'expérience aquafondienne, Gemmaline s'est créé en utilisant l'ingéniosité et le savoir gome mélangé à l'envie et à l'ambition humaine.
La majorité des gnomes vivent dans le quartier dit des Petites Gens en compagnie des halfelins. Même si ils vénèrent Garl Brilledor, les gnomes de Gemmaline vénèrent essentiellement Gond, sous sa forme gnome bien entendu.

Elfes (3%)

A l'inverse des deux autres récents royaumes humains, Aglarond et les Marches d'Argent, Gemmaline ne s'est pas construite par une alliance entre des elfes et des humains.
Bien au contraire, la population elfique d'Éternelle-Rencontre se montre encore plus distant envers Gemmaline qu'envers les autres royaumes humains.
Les quelques elfes habitant sur Gemmaline sont de ceux qui espèrent une alliance entre humains et elfes. Les elfes de lune sont les plus présent, suivi des elfes des bois, attirés par la féérie de forêt de Gemmaline.
Les elfes de Gemmaline sont assez disparates, peu venant du même endroit. Tous vénèrent essentiellement la Seldarine et se sentent rarementcomme faisant partie de Gemmaline, royaume bien trop jeune pour eux.

Demi-orque (2%)

Tout comme d'autres races, les demi-orques ont vu un espoir en Gemmaline, un espoir d'un lieu où ils pourront vivre en paix.
Et il semble que le pari est gagné. beaucoup des demi-orques de l'île sont trouvables ans le quartier du port, à servir de docker, ou comme garde dans divers endroits de la ville. Bien que peu nombreux, ils se fondent parfaitement dans gemmaline qui utilise à merveille la puissance naturelle de cette race.
La majorité des demi-orques de Gemmaline sont peu portés par la dévotion. Mais Tempus et Tyr semblent les deux dieux les plus appréciés

Nains (2%)

Malgré des richesses incroyables dans la montagne et le sol de Gemmaline, ces fantastiques mineurs que sont les nains sont fort rares sur l'île.
La raison de cela est double : il n'y a aucun grand clan nain dans les environs capables d'envoyer suffisamment de personnes sur l'île, et surtout, les nains détestent les voyages maritimes, et le long périple pour se rendre sur Gemmaline semble en avoir arrêter plus d'un.
Malgré tout, plusieurs nains sont présents sur l'île et s'occupe majoritairement des mines et de la métallurgie. La population naine de l'île est ainsi trouvable quasiment que dans les mines, le quartier marchand, mais aussi dans le quartier noble où les clans les plus riches ont pu s'offrir du terrain.

Demi-Drow (0.5%)

De par le fait que Gemmaline accepte de nombreuses races quel que soit leur réputation, de nombreux demi-drows y ont trouvé là un espoir de refuge, une terre d'asile et d'exile.
Il s'agit majoritairement de demi-drow neutre et bon, souhaitant avant tout oublier leur sinistre héritage.
Malgré la loi, peu ont réussi à se démarquer, la réputation des drows restant ce qu'elle est, mais aucun incident n'a été créé par ceux-ci.
Eilistrae est la divinité la plus vénérée par ceux-ci, ainsi que Séluné. Ceux qui gardent en eux leur héritage drow se tournent plus vers Lolth ou Loviatar.

Planaires (0.5%)

Afin de fuir certaines persécutions, plusieurs planaires, genasis, aasimars ou tiefflins, ont rejoint Gemmaline, bien que leurs buts finaux puissent variés.
Certains y voient l'occasion de gagner du pouvoir, d'autres une nouvelle vie, d'autres encore d'autres raisons peut-être plus mystérieuses encore.
La plupart ne prennent pas la peine de cacher leurs différences, et beaucoup les mettent même en avant, fiers de montrer ce qui les rend différents (certains diront meilleurs).


Retour au sommaire de Gemmaline